Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 26-11-2008 12:36:08

JP
@rmenaute
Réputation :   74 

Tel serait pris, qui croyait prendre ?

Allez savoir ? Voilà qu?un ancien ambassadeur turc devant se rendre en Arménie pour assister à une conférence répondant au doux nom de "Briser le cercle vicieux", s?est vu refusé l?embarquement du fait même de l?inexistence de liens diplomatiques normaux avec l?Arménie. Cette anomalie turque l?empêcha d?utiliser son passeport diplomatique puisque dépossédée du visa indispensable ! Même problème pour un Professeur turc se rendant lui aussi à ladite conférence. 

Outre le fait que, dans ces conditions, cela va être plus que difficile de briser le cercle vicieux, on se demande alors comment le Président Gül a réussi à s?assoir au milieu des tribunes d?un stade en pleine capitale d?Arménie ?  Encore un sans papier, sans doute ?! À moins que Sarkissian ne lui ait envoyé par pigeon voyageur un visa spécial avec sa photo pour qu?ils se reconnaissent à l?aéroport.

Il reste maintenant à savoir si le problème trouve sa source à Ankara ou à Yérévan. Pour les victimes turques, le problème est Arménien. Pour les Arméniens, aucune demande de visa n?ayant été formulée, le personnel turc de l?aéroport d?embarquement a donc refusé le passage vu qu?il est impossible de prendre un visa à l?arrivée avec un passeport spécial. Voilà ce qui arrive à ceux qui veulent jouer les originaux. Il faut savoir que la même règle existe côté Ankara. Ouf ! On respire, la bureaucratie est d?ordre général. Vous aurez remarqué que dans bureaucratie, il y a « crasse », et en final s?il vous plait ! ça explique tout.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -