Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 11-12-2012 16:49:34

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

"Souvenirs d'un pays qui fut " d'Andréi Bitov

Souvenirs d'un pays qui fut

Andreï Bitov a voyagé en Arménie pour la première fois en 1967, et il a été fasciné par le pays, son histoire et ses habitants. Ensuite, il a visité à plusieurs reprises cette république soviétique et publié le récit de ces voyages dès 1969, mais le livre a été coupé et censuré par les autorités soviétiques. La version complète de ce récit n?est paru en Russie qu?en 2002.

« "Ce pays m'a bouleversé parce qu'il était autre que la Russie", explique le romancier André Bitov dans 'Un Russe en Arménie,' un livre de voyage d'aujourd'hui, écrit il y a vingt ans par un homme qui pour la première fois éprouve le sentiment de se rendre à l'étranger dans cette Arménie que l'on situe pourtant à l'intérieur des frontières de l'empire soviétique. ( "Je t'en prie, n'écris pas que l'Arménie est un pays ensoleillé et hospitalier", implore un ami).

('un millénaire et demi), d'une "leçon d'histoire", d'une "leçon de géographie", d'une visite au patriarche, à l'issue d'une rencontre dans les rues d'Erivan avec Aelita, une Arménienne de dix-sept ans ne parlant pas un mot de russe, éprouve avec une profonde émotion le choc des cultures, se retrouvant, qu'il le veuille ou non "Russe par le sang".

Plus riche d'inspiration, plus Russe aussi par la contamination avec une authentique existence nationale. " Quand on écrit on apprend ce que l'on ignorait auparavant. Ecrire, c'est une méthode de connaissance", écrit l'auteur de La Maison Pouckhine, avouant sa surprise" de découvrir que ce monde que je croyais mien appartenait à tout le monde. Désappointé d'avoir perdu cette exclusivité, j'ai entrepris de faire le connaissance des aborigènes de ce monde, ne fût-ce qu'en leur serrant la main". Un beau livre de la découverte de soi. » (Extrait d?un article de Nicole Zand, Le Monde, 22 juin 1990)

Hors ligne

 

#2 12-12-2012 18:12:48

Aregnaz
@rmenaute
Réputation :   14 

Re: "Souvenirs d'un pays qui fut " d'Andréi Bitov

J'ai lu Bitov en russe. C'est un livre magnifique, pleine d'amour et de tendresse.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -