Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 03-07-2010 07:01:45

HB
@rmenaute

PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Van alle volkeren, die in den wereldoorlog betrokken zijn, heeft geen enkel naar verhouding zoo zwaar geleden als het Armenische volk. Ofschoon het met de oorzaken van den oorlog niets had uit te staan, noch ook in be-langrijke mate bij de eigenlijke oorlogvoering betrokken was, heeft het in den loop van den oorlog de helft van zijn onder Turksche heerschappij levende mannen, vrouwen en kinderen verloren.
Het Armenische volk telde voor den oorlog ongeveer 3.600.000 zielen, waarvan bijna de eene helft in Turkije, de andere in Rusland,en een klein deel in Perzië woonde.
Armenië mist sedert de veertiende eeuw zijne onafhan-kelijkheid. Het is in den loop der tijden tusschen Rus-land, Turkije en Perzië verdeeld en heeft, gelijk bekend is, steeds onder zeer grooten druk geleefd. Hervormingen, waardoor de Armeniërs meer bestaanszekerheid zouden krijgen, zijn vaak toegezegd, doch nimmer tot stand ge-komen. Het eenige wat door de Armeniërs verlangd werd, was veiligheid van leven en eigendom, en bescherming tegen de roofzuchtige Koerden.
De laatste groote moordpartijen in 1909 van Turksche zijde te Adana aangericht, hebben opnieuw op de nood-zakelijkheid van een beteren toestand de opmerkzaamheid gevestigd,en onder de pressie der groote mogendheden
3
werd in 1914 een hervormingsplan aangenomen, dat onder toezicht van de hoofdinspecteuren Westenenk (een Hol-lander) en Hoff (een Noor) tot stand zoude worden gebracht.
Terstond bij den aanvang van den oorlog werden de beide hoofdinspecteurs ontslagen.
De Tuksche Armeniërs hebben bij de mobiliseering van het Turksche leger, en in de eerste oorlogsmaanden, hun plicht op loyale wijze vervuld. Niettemin schijnt de Jong-Turksche Partij, die in haren strijd tegen Abdul Hamid van de hulp der Armeniërs in ruime mate partij had getrokken, het oogenblik geschikt te hebben gacht om de Armenische Kwestie, welke na den oorlog vanzelf
weder op het tapijt moest komen, bij voorbaat op, een- voudige en radicale wijze op te lossen, door achter den rug van Europa de uitroeiings-politiek van Abdul Hamid --- in versterkte mate --- weder op te vatten. In de af-schaffing der Kapitulatiën en in den oorlogstoestand in
geheel Europa, schijnen zij daartoe een gelegenheid te hebben gezien, als zich niet licht weder zoude voordoen. De christelijke bevolking werd ontwapend, het Turksche gepeupel daarentegen gewapend. Koerden en georgani-seerde benden, samengesteld uit ontslagen misdadigers, mochten ongestraft de christelijke dorpen overvallen en uitplunderen.


"Si ton avenir dépend de tes rêves, ne perds pas de temps, va te coucher."

Hors ligne

 

#2 03-07-2010 10:11:01

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Désolé HB, si j'arrive à comprendre le sens général du texte grâce à la proximité de certains mots allemands, la traduction manquerait de précisions...
Si Sardur peut s'en charger ? Je vais essayer d'envoyer le texte à mon copain de Bruxelles...Mais, moi, je le dis tout net si j'étais Belge j'opterais pour le Wallon ! (l'Allemand est beaucoup plus harmonieux si je puis dire...)


https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51ToYhATshL._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

Hors ligne

 

#3 03-07-2010 10:16:12

HB
@rmenaute

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

On m'avait effectivement prévenu que, bien que langue germanique, le neerlandais est quasiment incompréhensible par les germanisants ou germanophones.  Tu n'as pas à être désolé.  J'aurais autre chose pour toi, je t'en parlerai plus tard.


"Si ton avenir dépend de tes rêves, ne perds pas de temps, va te coucher."

Hors ligne

 

#4 03-07-2010 10:39:58

Sardur
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Si je généralise l'exemple que j'ai à la maison, le texte est compréhensible dans ses grandes lignes pour les germanophones.

Je poste une traduction plus tard dans la matinée smile

Hors ligne

 

#5 03-07-2010 10:47:00

mg
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Traduction:

De tous les peuples qui ont été impliqués dans la guerre mondiale, aucun n'a, proportionnellement, aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien qu'il n'eût rien à voir avec les causes de la guerre, ni ne fût mêlé de manière importante à la conduite de la guerre en tant que telle, il a, dans le cours de la guerre, perdu la moitié des hommes femmes et enfants vivant sous souveraineté turque. 
Le peule arménien comptait avant la guerre environ 3.600.000 âmes, dont presque la moitié vivait en Turquie, l'autre moitié en Russie, et une petite partie en Perse.
L?Arménie était privée de son indépendance depuis le XIVème siècle. Elle a  été partagée au cours du temps entre la Russie, la Turquie et la Perse, et a, comme chacun sait, toujours vécu sous une très grande pression. Des réformes, par lesquelles les Arméniens recevraient plus de sécurité d?existence, furent souvent promises, mais cependant jamais réalisées. La seule chose à laquelle les Arméniens aspiraient était la sécurité de la vie et de la propriété, une protection contre les Kurdes pillards.
Les derniers grands massacres commis  en 1909 du côté turc à Adana ont de nouveau fixé l?attention sur la nécessité d?une meilleure situation, et sous la pression des grandes puissances un plan de réformes fut accepté en 1914, qui aurait dû être mis sur pieds sous la surveillance des hauts-inspecteurs Westenenk (un Hollandais) et Hoff (un Norvégien).
Immédiatement après le début de la guerre les deux hauts-inspecteurs furent remerciés.
Les Arméniens turcs ont remplis loyalement leur devoir lors de la mobilisation de l?armée turque et pendant les premiers mois de la guerre. Néanmoins le gouvernement Jeune-Turc, qui avait dans une large mesure tiré parti de l?aide des Arméniens dans sa lutte contre Abdul Hamid, semble avoir estimé le moment convenable pour résoudre la Question Arménienne, qui devrait revenir d?elle-même sur le tapis après la guerre, à l?avance et d?une manière simple et radicale, en reconcevant derrière le dos de l?Europe la politique d?extermination d?Abdul Hamid, mais à une échelle renforcée.
Ils semblent avoir vu dans la suppression des Capitulations et dans le contexte de guerre l?occasion  qui ne se reproduirait plus de si tôt. La population chrétienne fut désarmée, et la populace turque, au contraire, armée. Des Kurdes et des bandes organisées, composées de malfaiteurs libérés, purent en toute impunité attaquer et piller les villages chrétiens.

Hors ligne

 

#6 03-07-2010 11:27:44

Louise Kiffer
@rmenaute
Réputation :   24 

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Merci pour cette traduction intéressante pour nous tous.

Hors ligne

 

#7 03-07-2010 11:48:30

Sardur
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

LOL, j'ai travaillé pour rien ^^

La langue semble un peu vieillote (tu connais la date du texte ?), mais voilà ce que ça donne :

De tous les peuples impliqués dans le conflit mondial, aucun n'a proportionnellement aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien que cela n'eût rien à voir avec les causes de la guerre ni ne fût concerné de manière importante par la [conduite de la] guerre à proprement parler, il a perdu au cours de celle-ci la moitié de ses hommes, femmes et enfants qui étaient sous domination turque. Le peuple arménien comptait avant la guerre environ 3 600 000 âmes, dont près de la moitié vivait en Turquie, l'autre en Russie, et une petite partie en Perse.
L'Arménie a perdu son indépendance au XIVe siècle. Elle a été au cours des siècles partagée entre la Russie, la Turquie et la Perse, et a, comme on le sait, toujours vécu sous forte pression. Des réformes, par lesquelles les Arméniens obtiendraient plus de sécurité d'existence, sont souvent promises mais jamais mises en ?uvre. La seule qui était désirée par les Arméniens était la sécurité de leurs vies et de leurs propriétés, une protection contre les Kurdes rapaces.
Les derniers grands massacres perpétrés en 1909 par les Turcs à Adana ont à nouveau attiré l'attention sur la nécessité d'une meilleur situation, et sous la pression des grandes puissances, un plan de réforme a été adopté en 1914, qui serait soumis à la supervision des deux inspecteurs principaux Westenenk (un Hollandais) et Hoff (un Norvégien).
Dès le déclenchement de la guerre, les deux inspecteurs principaux ont été congédiés.
Les Arméniens turcs ont, lors de la mobilisation de l'armée turque, et dans les premiers mois de la guerre, rempli leur devoir de manière loyale. Cependant, le parti Jeune-Turc, qui, lors de son combat contre Abdul Hamid, avait largement tiré parti de l'aide des Arméniens, semble avoir jugé le moment propice pour règler par anticipation de manière simple et radicale la Question arménienne, laquelle devait revenir à nouveau sur le tapis après la guerre, en reprenant - de manière renforcée - dans le dos de l'Europe la politique d'extermination d'Abdul Hamid. Avec l'abolition des Capitulations  et la situation de guerre dans toute l'Europe, ils semblent avoir vu une opportunité, qui ne se représenterait vraisemblablement pas. La population chrétienne fut désarmée, alors que la populace turque reçut des armes. Des Kurdes et des bandes organisées, composées de malfaiteurs/criminels libérés, purent impunément attaquer et piller les villages chrétiens.

Hors ligne

 

#8 03-07-2010 12:05:16

HB
@rmenaute

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

mg a écrit:

Traduction:

De tous les peuples qui ont été impliqués dans la guerre mondiale, aucun n'a, proportionnellement, aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien qu'il n'eût rien à voir avec les causes de la guerre, ni ne fût mêlé de manière importante à la conduite de la guerre en tant que telle, il a, dans le cours de la guerre, perdu la moitié des hommes femmes et enfants vivant sous souveraineté turque. 
Le peule arménien comptait avant la guerre environ 3.600.000 âmes, dont presque la moitié vivait en Turquie, l'autre moitié en Russie, et une petite partie en Perse.
L?Arménie était privée de son indépendance depuis le XIVème siècle. Elle a  été partagée au cours du temps entre la Russie, la Turquie et la Perse, et a, comme chacun sait, toujours vécu sous une très grande pression. Des réformes, par lesquelles les Arméniens recevraient plus de sécurité d?existence, furent souvent promises, mais cependant jamais réalisées. La seule chose à laquelle les Arméniens aspiraient était la sécurité de la vie et de la propriété, une protection contre les Kurdes pillards.
Les derniers grands massacres commis  en 1909 du côté turc à Adana ont de nouveau fixé l?attention sur la nécessité d?une meilleure situation, et sous la pression des grandes puissances un plan de réformes fut accepté en 1914, qui aurait dû être mis sur pieds sous la surveillance des hauts-inspecteurs Westenenk (un Hollandais) et Hoff (un Norvégien).
Immédiatement après le début de la guerre les deux hauts-inspecteurs furent remerciés.
Les Arméniens turcs ont remplis loyalement leur devoir lors de la mobilisation de l?armée turque et pendant les premiers mois de la guerre. Néanmoins le gouvernement Jeune-Turc, qui avait dans une large mesure tiré parti de l?aide des Arméniens dans sa lutte contre Abdul Hamid, semble avoir estimé le moment convenable pour résoudre la Question Arménienne, qui devrait revenir d?elle-même sur le tapis après la guerre, à l?avance et d?une manière simple et radicale, en reconcevant derrière le dos de l?Europe la politique d?extermination d?Abdul Hamid, mais à une échelle renforcée.
Ils semblent avoir vu dans la suppression des Capitulations et dans le contexte de guerre l?occasion  qui ne se reproduirait plus de si tôt. La population chrétienne fut désarmée, et la populace turque, au contraire, armée. Des Kurdes et des bandes organisées, composées de malfaiteurs libérés, purent en toute impunité attaquer et piller les villages chrétiens.

Intéressant tout ça... y en a près de 250 pages, datées de 1918, donc témoignage à chaud!  Pas de problème pour la publication mais il va falloir trouver un richard à taper pour la traduction, et ce n'est pas gagné, à moins qu'on se mette d'accord sur une autre modalité, vu que je suis chroniquement fauché.  Je penserais bien à Geert Wilders pour financer mais on va encore me dire "ah non, ça se fait pas..."

mg, mg... ce serait pas maxime gauin des fois?  Je plaisante!


"Si ton avenir dépend de tes rêves, ne perds pas de temps, va te coucher."

Hors ligne

 

#9 03-07-2010 12:09:53

HB
@rmenaute

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Sardur a écrit:

LOL, j'ai travaillé pour rien ^^

La langue semble un peu vieillote (tu connais la date du texte ?), mais voilà ce que ça donne :

De tous les peuples impliqués dans le conflit mondial, aucun n'a proportionnellement aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien que cela n'eût rien à voir avec les causes de la guerre ni ne fût concerné de manière importante par la [conduite de la] guerre à proprement parler, il a perdu au cours de celle-ci la moitié de ses hommes, femmes et enfants qui étaient sous domination turque. Le peuple arménien comptait avant la guerre environ 3 600 000 âmes, dont près de la moitié vivait en Turquie, l'autre en Russie, et une petite partie en Perse.
L'Arménie a perdu son indépendance au XIVe siècle. Elle a été au cours des siècles partagée entre la Russie, la Turquie et la Perse, et a, comme on le sait, toujours vécu sous forte pression. Des réformes, par lesquelles les Arméniens obtiendraient plus de sécurité d'existence, sont souvent promises mais jamais mises en ?uvre. La seule qui était désirée par les Arméniens était la sécurité de leurs vies et de leurs propriétés, une protection contre les Kurdes rapaces.
Les derniers grands massacres perpétrés en 1909 par les Turcs à Adana ont à nouveau attiré l'attention sur la nécessité d'une meilleur situation, et sous la pression des grandes puissances, un plan de réforme a été adopté en 1914, qui serait soumis à la supervision des deux inspecteurs principaux Westenenk (un Hollandais) et Hoff (un Norvégien).
Dès le déclenchement de la guerre, les deux inspecteurs principaux ont été congédiés.
Les Arméniens turcs ont, lors de la mobilisation de l'armée turque, et dans les premiers mois de la guerre, rempli leur devoir de manière loyale. Cependant, le parti Jeune-Turc, qui, lors de son combat contre Abdul Hamid, avait largement tiré parti de l'aide des Arméniens, semble avoir jugé le moment propice pour règler par anticipation de manière simple et radicale la Question arménienne, laquelle devait revenir à nouveau sur le tapis après la guerre, en reprenant - de manière renforcée - dans le dos de l'Europe la politique d'extermination d'Abdul Hamid. Avec l'abolition des Capitulations  et la situation de guerre dans toute l'Europe, ils semblent avoir vu une opportunité, qui ne se représenterait vraisemblablement pas. La population chrétienne fut désarmée, alors que la populace turque reçut des armes. Des Kurdes et des bandes organisées, composées de malfaiteurs/criminels libérés, purent impunément attaquer et piller les villages chrétiens.

Pourquoi avoir travaillé pour rien?  Tu me sembles te démerduer aussi bien vu que les deux traductions sont très proches.  Va falloir que je cogite dur...
Précision : ça a été écrit en 1918, ce qui explique le style vieillot?

Dernière modification par HB (03-07-2010 12:49:32)


"Si ton avenir dépend de tes rêves, ne perds pas de temps, va te coucher."

Hors ligne

 

#10 03-07-2010 13:11:59

mg
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

La langue est en effet un peu vieillotte. En Français aussi, il y a un siècle, on écrivait dans un style très "académique".

mg

Hors ligne

 

#11 03-07-2010 14:03:19

mg
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Non, je ne m'appelle bien sûr pas Maxime Gauin.

mg sont bien mes initiales, mais je ne donnerai plus mon nom.

En effet, il y a quelques années, je partipais à ce forum sous mon nom complet. Un négationniste turc avait alors trouvé mon adresse mail (comment ?) et m'avait envoyé des insultes et des menaces de procès parce que je me réjouissais des ennuis judiciaires bien mérités d'un autre négationniste turc, membre du gouvernement de la région bruxelloise ...

mg

Hors ligne

 

#12 03-07-2010 16:34:11

HB
@rmenaute

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

mg a écrit:

Non, je ne m'appelle bien sûr pas Maxime Gauin.

mg sont bien mes initiales, mais je ne donnerai plus mon nom.

En effet, il y a quelques années, je partipais à ce forum sous mon nom complet. Un négationniste turc avait alors trouvé mon adresse mail (comment ?) et m'avait envoyé des insultes et des menaces de procès parce que je me réjouissais des ennuis judiciaires bien mérités d'un autre négationniste turc, membre du gouvernement de la région bruxelloise ...

mg

Bon, ce n'est pas grave.
A part ça, qu'est-ce que tu en penses?.. si l'un des nombreux richards fréquentant ce forum m'appelait bien sûr, vu qu'ils savent tous où me joindre, pour me dire "HB, tu as besoin de combien pour faire traduire ce témoignage? Demande, ne te gêne pas!  De 5000? 10000? Allez, hop, manières orientales, je t'en donne 20000, tiens!"  Ah, j'oublie, c'est les vacances, même pour les richards...
Tant pis, dans ce cas je verrai du côté de Geert Wilders... qui voudra peut-être rééditer ça aux Pays-Bas en rédigeant une introduction.


"Si ton avenir dépend de tes rêves, ne perds pas de temps, va te coucher."

Hors ligne

 

#13 03-07-2010 17:58:10

Arsène
Modérateur

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

mg a écrit:

Traduction:

De tous les peuples qui ont été impliqués dans la guerre mondiale, aucun n'a, proportionnellement, aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien qu'il n'eût rien à voir avec les causes de la guerre, ni ne fût mêlé de manière importante à la conduite de la guerre en tant que telle, il a, dans le cours de la guerre, perdu la moitié des hommes femmes et enfants vivant sous souveraineté turque. 
Le peule arménien comptait avant la guerre environ 3.600.000 âmes, don...................

Dank U vriendelijk

Hors ligne

 

#14 03-07-2010 18:20:59

mg
@rmenaute
Réputation :   

Re: PHN et Sardur : voici extrait en neerlandais

Arsène a écrit:

mg a écrit:

Traduction:

De tous les peuples qui ont été impliqués dans la guerre mondiale, aucun n'a, proportionnellement, aussi lourdement souffert que le peuple arménien. Bien qu'il n'eût rien à voir avec les causes de la guerre, ni ne fût mêlé de manière importante à la conduite de la guerre en tant que telle, il a, dans le cours de la guerre, perdu la moitié des hommes femmes et enfants vivant sous souveraineté turque. 
Le peule arménien comptait avant la guerre environ 3.600.000 âmes, don...................

Dank U vriendelijk

Avec plaisir - Graag gedaan - Hatjouïkov

mg

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -