Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#151 16-05-2015 10:15:37

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

How Arabs reached out to Armenians amid 1915 massacre

Many survivor accounts describe how Arabs offered help and shelter, even adopting orphans when they could.

Nour Samaha | 24 Apr 2015 11:59 GMT | Humanitarian crises, War & Conflict, Middle East, Turkey, Armenia

Il y aura à voir si dans les forums (franco-)maghrébins il sera possible de trouver cette page dans AL-JAZEERA.arabic : ?  Nil

PS - Al-jazeera a une grande audiance mais elle est qatari avec du blabla truco-complaisant à la sauce Américaine.

>>  SVP, quelles sont les
chaines de TV en arabe qui pourraient présenter l'histoire réelle de 1915, non falsifiée, non minimisée, non parfumée  ? 

https://attendingtheworld.files.wordpress.com/2011/02/aljazeera-arabic.jpg

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ISLAM ET RELATIONS ARABO-ARMÉNIENNES  (#2)

#36319

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 12:11:51)

En ligne

 

#152 02-08-2015 00:46:40

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

Louise a écrit:

Récit de Parouhi Tchorékian née en 1900 à Nicomédia

En 1915, quand on nous a déportés, nous sommes restés 12 mois dans le désert.
Nous étions quatre s?urs, nous nous sommes sauvées. Arrivées au fleuve Khapour, nous l'avons traversé à la nage, et nous avons trouvé refuge chez les Bédouins. Ils nous ont tondu les cheveux car nous avions plein de poux, ils nous ont tatoué la figure avec de l'encre bleue pour que nous ne soyons pas repérées en tant qu' Arméniennes. Ils nous ont donné leurs moutons à garder.

Près de Cham (Damas, ndt) il y avait un camp militaire, d'où l'ordre a été donné: "Que ceux qui ont chez eux des Arménien(ne)s viennent nous les livrer.

Notre Arabe était gentil, il ne nous a pas données. Mais plus tard nous nous sommes sauvées pour entrer à l'orphelinat arménien
De là, nous sommes passées en Grèce. Et de Grèce nous sommes venues en Arménie

http://www.imprescriptible.fr/pedagogie … ian.htm#26

trad. L.K.

Merci beaucoup très chère Louise de nous avoir traduit et présenté ce texte. Ce sont des témoignages directs et il y a de quoi de les faire connaître en toute authenticité.

- Page ADIC

Nil.
#39147

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 12:12:34)

En ligne

 

#153 14-10-2015 17:07:10

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

J. Muyldermans. 'La domination arabe en Arménie', Compte rendu par Mariès Louis

Journal des savants  Année 1930  Volume 4  Numéro 1  pp. 185-186

http://www.persee.fr/renderIssueCoverThumbnail/jds_0021-8103_1930_num_4_1.jpg .
#41340

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 12:13:10)

En ligne

 

#154 25-12-2015 15:50:06

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/0_maarouf_errasifi.jpg . معروف_الرصافي  : le poète irakien Ma'arouf Ar RESAFI (1875-1945) a écrit un poème en arabe sur une mère arménienne déportée survivante avec son enfant. Ce poème a été traduit en arménien sur sept pages qui se trouvent dans le livre du Dr K. Astarjian, publié à Beyrouth en 1970 sur l'Histoire de la littérature et de la culture arabe des temps pré-islamiques jusqu'au XX siècle :

Տոթ  Գ ԱՍԹԱՐՃԵԱն, Պադմութիւն արաբական գրականութիւն և մշակոյթին, Beyrouth 1970, 681 pages

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/marouf_errassafi/544.jpg

http://www.neelwafurat.com/images/lb/abookstore/covers/normal/210/210890.gif . Pour avoir plus d'élément sur Ma'arouf Ar RESAFI, il y a la traduction à faire de son wikipedia en arabe qui est assez fourni. Il y a une version en turc...   hmm mais pas en arménien.  sad   Vous me comprenez...    neutral     Cependant il y a qq pages www en anglais sur le poète irakien :

- Assam University, Silchar  ~~  The Free Dictionary  ~~  World Catalog

big_smile   SVP, NE MANQUEZ PAS L'OCCASION D'INFORMER à l'UNESCO.
. la délégation permanente irakienne ;
. les différents bureaux de l'Unesco dans les pays arabes ;
. les bureaux ayant organisé les célébrations de la capitale de la culture arabe ;
. l'attaché culturel de l'ambassade de la Ligue des Etats arabes en France << je ne me rappelle plus son nom, c'est un poète syrien et j'ai déjà parlé de lui ; Ambassadeur : S. Exc. M. Boutros ASSAKER (2013)

. en faisant une copie à la délégation arménienne.


Joyeux Noël (occidental).  Nil.  smile

https://i.ytimg.com/vi/vvPrhk_bohY/hqdefault.jpg 

PS - chaque fois que nous trouvons un wikipedia avec une thématique en traces arméno-historiographiques et des possibilités de versions arménisantes, SVP, ne manquez pas de le signaler en Arménie pour qu'il fasse une version en arménien. Merci d'avance.

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ISLAM ET RELATIONS ARABO-ARMÉNIENNES  (#2)

#43719

Dernière modification par Adic2010 (07-04-2019 08:39:32)

En ligne

 

#155 25-01-2016 08:50:00

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

Louise a écrit:

" Un Arabe charitable

Des milliers de tentes, il ne restait plus qu?une quarantaine de familles à peine, toutes aussi pitoyables, derniers résidus de grandes familles qui, pendant toute une année avaient creusé le sol de la Cilicie ou de la Syrie pour y enterrer la plupart des membres de leur famille. Et cette population décimée devait encore s?en aller plus loin et en perdre sans doute plus de la moitié. L?ordre d?expulsion était arrivé et la démolition des tentes achevée.

C?était un samedi. Tous nos bien consistaient en deux ballots sur l?un desquels était assis mon père, sur l?autre ma mère avec la petite encore nourrisson dans les bras, et mon frère et moi serrés entre les deux ballots.

Nous étions tous faibles, à peine délivrés de l?épidémie.

Nous attendions impatiemment les chameaux pour arriver le plus tôt possible à notre prochaine destination.

Le soir tombe et les chameliers ne sont pas encore apparus. Le soleil est caché par de gros nuages. Le vent souffle sans cesse comme un ouragan, de plus en plus fort, puis la pluie commence à tomber.
Mon frère et moi tremblons de tout notre corps. Ma petite s?ur serre de toutes ses forces le cou de maman, comme effrayée par le vent furieux.

Soudain, dans ce bouleversement, surgit devant nous une rangée de chameaux, comme sortie de terre. On entend de tous côtés des murmures de soulagement.

Les chameliers réussissent facilement à faire agenouiller les géants au long cou, chacun s?active fébrilement.
La pluie ayant cessé, la peur d?être mouillé disparaît désormais.
Ce remue-ménage dure à peine un quart d?heure, et la caravane se met en marche vers le désert.

Sur quelques-uns des chameaux sont assis les malades impotents, mais la majorité est à pied.

Mon père avait loué un âne pour mon frère et moi, car nous étions encore très affaiblis par la maladie.

Mes parents se donnant la main, le bébé dans les bras, se mêlent à la troupe.

Le vent chasse les gros nuages ; la lune apparaît.

Mon frère et moi, nous nous tenons serrés sur l?âne. La caravane est un peu plus loin. On ne voit plus notre camp.

Comme nous n?avons pas de trajet déterminé, la troupe de déportés se disperse peu à peu, les uns sont à l?avant, les autres à l?arrière.
Ainsi nous perdons la trace de papa et maman.
Sans nous rendre compte du danger, nous cheminons sur l?âne.
Nous passons près d?un groupe de femmes qui avancent péniblement.
Ployant sous le poids de leurs fardeaux, elles sont restées en arrière, comme nous.

Nous trottons ainsi une demi-heure sans un mot, sans nous apercevoir que ces femmes aussi nous ont dépassés.
La nuit descend ; on n?y voit plus rien. Nous étions perdus dans l?immense désert d?Havran, comme dans un tombeau. Pas le moindre bruit.

Notre âne était indolent ; c?était toute une histoire pour le faire avancer d?un pas. Il faut dire que le désert était pierreux et à chaque pas la pauvre bête se cognait contre des tas de pierres.
Comme il n?y avait pas de route, mon frère et moi fûmes pris de panique.

Soudain, le bât glisse sur le ventre de l?âne et nous voilà tous les deux par terre, nous les affaiblis.
Instinctivement, nous nous mettons à pleurer, à crier, mais à quoi bon ?

Je me relève péniblement pour aller chercher l?animal, mais il s?est sauvé le traînard.
Les yeux grands ouverts dans les ténèbres, j?avance mais je ne vois rien ; je me remets à pleurer, je fais demi-tour, et voilà que j?aperçois sa tête noire derrière un rocher !
Avec mille difficultés, je réussis à l?amener devant mon petit frère que je fais asseoir dessus, puis je monte à mon tour, et nous pleurons, nous prions pour qu?il avance, mais l?animal s?entête à ne pas bouger. Mon pauvre petit frère, qui était plus faible que moi, se met à crier de toutes ses forces : « Maman ! Maman ! » sans arrêt?

Nous avons avancé pendant un quart d?heure à peine, et puis nous voilà de nouveau par terre, la tête la première. Nos larmes redoublent. Nous sommes deux maintenant à crier : « Maman ! Maman ! »

Après être tombés plusieurs fois, nous avons renoncé à ce douloureux parcours.
Nous nous sommes adossés au flanc d?un rocher, nous contentant d?appeler tristement, tandis que le stupide animal broutait plus loin.

Dans ce silence de mort, seul l?écho répondait à nos voix.

Après nous être égosillés pendant une demi-heure, nous avons soudain entendu fredonner un air arabe. Nous avons aussitôt recommencé à crier : « maman ! ».
Cette fois, par bonheur, une voix nous répond, sans aucun doute. A chaque fois que nous crions, on nous répond. La voix se rapproche progressivement et enfin, nous la reconnaissons, c?est elle, c?est maman ! «  N?ayez pas peur, nous sommes là ! » crie-t-elle de loin.
Ils se rapprochent, ils sont près de nous ; mais dans le noir je distingue la silhouette d?un inconnu. Ma mère me dit : « Sans cet Arabe, nous nous serions tous perdus. Nous aussi nous avons erré pendant des heures, nous cognant contre les rochers, tombant et nous relevant, vous cherchant, cherchant notre route, jusqu?à ce que nous ayons rencontré cet homme. En le voyant, nous avons tremblé d?effroi, mais il nous a dit : Letkaf , n?ayez pas peur, gentiment. Nous avons compris que nous n?avions rien à craindre et avec des gestes nous lui avons demandé de nous accompagner. Il a accepté aimablement. Il a même posé une couverture sur la petite Siralouys ».

Les yeux écarquillés, je regardais cet Arabe qui tenait fermement les mains de mes pauvres parents. Et tandis qu?il nous guidait, je pensais qu?il nous avait sauvé la vie, c?était vraiment un très brave homme."

- Retrouver le www de ce passage dans les mémoires du père de Louise Kiffer.

#45037

Dernière modification par Adic2010 (27-02-2016 14:30:37)

En ligne

 

#156 27-02-2016 14:06:22

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

Grigor Magistros et ses rapports avec deux émirs musulmans Manowce et Ibrahim,par H. Thorossian . REVUE DES ÉTUDES ISLAMIQUES, Paris 1940, pp 63-66

GRIGOR MAGISTROS (990-1059)  ~~  wikipedia en arménien  ~~  REVUE DES ÉTUDES ISLAMIQUES

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x5_magistros1940a.JPG
#46140

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 12:55:06)

En ligne

 

#157 06-03-2016 21:59:40

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

Merci à Louise de nous avoir traduit les mémoires de son père et à Arsène de les avoir mis sur Armenweb : LA PRISE D'ALEP ET L'ARRIVÉE DU CHÉRIFE.

Il sera intéressant de trouver les pages en arménien des mémoires de Hrant SARIAN publiées dans le Journal HARATCH publiées en feuilleton en 1937. Pages pdf de Haratch dans le site ARAM de notre regretté Varouj.

M. Sarian parle du fils du Chérif de la Mecque qui arrive à Damas en octbre 1918 : il s'agit de Fayçal Ibn Hussein, qui deviendra plus tard Roi d'Iraq.

#46428

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 12:56:32)

En ligne

 

#158 11-03-2016 18:45:53

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

https://pictures.abebooks.com/LIBRAIRIESEDON/6301544784.jpg . Muyldermans. ? La Domination arabe en Arménie, extrait de l'Histoire universelle de Vardan.

- Compte rendu par René Dussaud : SYRIA  Année 1928  Volume 9  Numéro 2  p. 158

- Compte rendu par Grumel Venance : ÉCHOS D'ORIENT, Année 1928  Volume 27  Numéro 150  pp. 233-234

PS1 - J'ai corrigé une erreur grace au web, une confusion historique que je véhiculais dans ma tête depuis 25 ans. Ne pas confondre deux rencontres historiques
celle du Caliphe Moawiya Ier  -  Մուավիա 661-680 signe un traité de paix avec le prince arménien Rshtouni
et
celle du Catholicos Hovhannes III d'Odzoun 717-728 . Հովհաննես Գ Օձնեցի reçu par le Calife Omar II en 719 à Damas.

C'est corrigé dans mon récent message #26.

PS2 - Il me reste d'avoir des précisions historiques sur la couronne royale offerte par le Caliphe abbasside (lequel ? )  au Prince Bagratide Achot Ier le Grand (885-890) : sachant son importancte symbolico-religieuse faisant que l'Arménie n'étant non pas dans le Dar al-Islam, n'est pas aussi pour autant dans le Dar al-Harb.

A+. Nil.

- Arab conquest of Armenia
- le traité arméno-arabe de 652 en arménien
- Bagratuni Dinasty
#46639

Dernière modification par Adic2010 (03-06-2019 07:39:33)

En ligne

 

#159 12-03-2016 16:40:48

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

J'ai ENFIN-ENFIN trouvé l'info historiographique que je cherchais depuis vingt-cinq ans : le prince Achod  BAGRATOUNI 856-882 est élevé à la dignité royale en 885 par le calife abbasside Al-MUTAMID 844-892 :

- Le 26 août 884 selon Hovhannès Draskhanakerttsi (confirmé par Hakobyan 1965, p. 282),
- en 884/885 selon Stépanos Orbélian,
- en 885/886 selon Samvel Anetsi ; cf. Grousset 1947, p. 394, et Garsoïan 2004, p. 148.

Là il y a un questionnement très intéressant que j'avais posé une conférence arménienne du Pr Youzbachian, il y a bien 25 ans : en concept islamo-califal, l'Arménie ne se trouve-t-elle pas ainsi en neutralité entre le Dar al-Islam et le Dar al-Harb ?

http://i.calameoassets.com/101005225623-0d3895b197fd23aac102f02fee83f229/large.jpg . Un tel questionnement sera un point à faire connaître (pour d'éventuelles confirmations officielles) aux Docteurs et Centres théologiques de l'islam de France, d'Europe, des USA et du Moyen Orient. C'est un point important qui s'ajoute à notre capital en dialogue islamo-chrétien avec nos concitoyens croyants d'origine maghrébine.

D'ICI LÀ, NOUS NE MANQUERONS PAS DE REMERCIER ENCORE ET ENCORE L'EQUIPE FRANCO-ARMÉNIENNE DE WIKIPÉDIA ! NOUS PENSONS AUSSI AUX VERSIONS ARMÉNIENNES, RUSSES, ESPAGNOLES, ITALIENNES, ARABES, PERSES ET TURQUES (NON TURCO-NÉGATIONNISTES ET NON TRUCO-COMPLAISANTES).

Merci de mettre nos religieux arméniens au courant. Nil

#46700

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 13:03:48)

En ligne

 

#160 30-08-2016 11:52:26

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

http://publications.ysu.am/wp-content/uploads/2015/05/Ambion-journal-kazm1-203x300.jpg . SURVEY OF HISTORIC ROOTS OF ARABIAN NATIONALISM AND ITS EFFECT ON JAMAL ABDUL NASSER?S IDEAS

Je n'ai pas trouvé un www et un jpg sur Vahid Ghadrshenas qui est pourtant à l'Université d'Érévan / YSU, Chair of Arabic Studies.  sad

Je n'ai pas encore lu ce long article pp.61-80 avec 41 références bibliographiques en bas de page : indispensable pour situer les relations arabo-arméniennes durant cette période. Cela me rappelle ce que nous racontait la cousine à ma mère qui était née en Egypte. Nil

#51186

Dernière modification par Adic2010 (12-09-2018 22:34:25)

En ligne

 

#161 31-08-2016 20:28:57

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

TOME.VIII - ԵՊՀ / Article.3 :

http://publications.ysu.am/wp-content/uploads/2014/12/Backup_of_Arevelagitutun-verj-214x300.jpg . Artur Israyelyan . Արթուր Իսրայելյան . FAMOUS ARMENIAN PEOPLE IN THE AYUBIAN PERIOD . Article en arménien de neuf pages avec 20 références bibliographiques en bas de pages  Il y a des titres bibliographiques et des patronymes en arabe.

We can surely say that as a result of intercultural and interreligious communication both under the governance of Fatimid caliphs and Ayubians, the dialogue continued, particularly between Salah ad-Din and Armenian political and military figures. This approach can be explained by the fact that while talking about the systems of values we can notice that there used to be mutual respect towards each other and the royal court, and there was definitely enough trust in the government system. In interreligious communication the most important thing of Salah ad-Din was the recognition of all rights of the Armenian church in Jerusalem, as a result of which Armenian-Egyptian ties became more strengthened. The country?s military, economic and urban reforms gave a new spark to the Armenian-Egyptian relations.

Les Arméniens en Egypte à l'époque fatimide par A. Orak, Cahier d'Histoire égyptienne, Serie IX, fasc.3/4, Dec.1958, pp.117-136 : Sur la période historique précédente aux Ayoubides, Page Adic

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab_0pages/orak1958che117.jpg
#51240

Dernière modification par Adic2010 (07-04-2019 08:28:28)

En ligne

 

#162 16-04-2017 14:06:11

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x9_hussein304b.jpg . https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b6/Al-husayn.gif/170px-Al-husayn.gif . Page Adic sur les déclarations en 1917 de Hussein Ibn Ali (1854-1931)

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/c/c9/Sherif-Hussein.jpg/220px-Sherif-Hussein.jpg . https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fb/Sharif_Husayn.jpg/170px-Sharif_Husayn.jpg . L'Emir hachémite du Hedjaz a aujourd'hui son wikipedia en arménien / Հայերէն. Il sera intéressant (et important) de trouver les échos des déclarations de Husein Ibn Ali (avec son firman en faveur des déportés arméniens) dans LA PRESSE ARMÉNIENNE DE L'ÉPOQUE EN ÉGYPTE  (à ce message #88) : en particulier dans le Journal Arev  >> pdf ??

PS - Il y aura aussi à trouver les échos dans la presse arméno-égyptienne concernant la condamnation des massacres des Arméniens en Cilicie par le firman du grand mufti de Al-Azhar en mai 1909.

#56701

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 13:10:01)

En ligne

 

#163 20-07-2018 14:10:29

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

https://i1.wp.com/www.aztagdaily.com/wp-content/uploads/2017/03/bedrostovmasian_31317.jpg?resize=326%2C464 . http://www.accc.org.uk/wp-content/uploads/2012/07/Asbarez-logo-red-box.jpg . Աբբասեան Խալիֆայութեան Վերջին Պատմաշրջանը Եւ Հայութիւնը (991-1258 թ.թ.), Հեղինակ՝ Պետրոս Մ. Թովմասեան

>>> TRADUCTION : La période abbasside tardive 991-1258 et l'arménité. Les caliphes abbassides nés de mères arméniennes.

Ce texte du journal Azbarez nous donnant les noms des Califes en question et ceux de chroniqueurs arabes... se termine en une incantation -à la sauce diplomatico-orientale     wink     : Gloire et le respect de notre nation arménienne, à travers l'histoire de ses millénaires, a toujours été une bénédiction et une lumière de vie pour l'humanité, un service fidèle et utile aux pays dans lesquels il a vécu et à leurs peuples.   roll

L'historien Tovmas Bédrossian est originaire d'Iraq et est en relation avec l'Académie des Sciences de l'Arménie. On le voit ici dans une conférence en arménien présentant son livre : YOUTUBE 39mn:00s / Abbassian Khalifates & Armenia / ARPA.

En Arménie, dans les pays arabes et anglo-saxons, on a saisi depuis longtemps l'importance des bonnes relations historico-culturelles arméno-arabes au cours des siècles.

Հայ մայրերէ ծնած Ապպասեան Խալիֆաներ,Գէորգ Մըսըրլեան, / Pages ADIC : Les Califes abbassides nés de mères arméniennes, Kévork Messerlian. Revue Pazmaveb (Venise) Բազմավէպ, (Վենետիկ) / 1947 (XI-XII), էջ 266-26 >>> à retrouver les pdf d'origine dans : ԲԱԶՄԱՎԷՊ / ԳՐԱՀԱՎԱՔ.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/6arabes/pazmaveb1947msrlian1.JPG

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ISLAM ET RELATIONS ARABO-ARMÉNIENNES  (#2)

#71080

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 13:13:28)

En ligne

 

#164 09-09-2018 13:54:11

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

- Les www des RENVOIS aux messages#nn et aux rubriques (#NN) se trouvant DANS le 'thread' Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes sont actualisés à ceux du nouveau forum.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/armenie/1h_monnaie_langlois.JPG . P. Z. BEDOUKIAN, “Some Armenian Coins Overstruck in Arabic,” avec 50 notes bibliographiques en bas page :

Armenian Numismatic Journal, XXVIII (2002) . Armeniaca (Venice, 1969), pp. 138-147
  // Page ADIC sur les monnaies arabo-arméniennes

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x5_monnaies_tar1985.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_2/monnaie1.JPG . PS1 - Archéologique (Paris) ou Recueil de documents et de Mémoires, VII° Année du 15 Avril au 15 Septembre 1850 / GALLICA de la BnF à retrouver[/url] : Lettre de M. Victor Langlois sur la légende arabe d'une monnaie d'Héthoum, roi chrétien d'Arménie

PS2 - Il y aura d'autres reproductions de telles monaies arabo-arméniennes à découvrir grâce aux articles signalés dans les notes bibliographiques en bas de page // en particulier dans le site GALLICA de la BnF.
#71760

Dernière modification par Adic2010 (09-09-2018 14:49:50)

En ligne

 

#165 07-04-2019 08:37:23

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

À informer les Instituts français du Maghreb sur les relations arméno-arabes historico-culturelles.

RAPPEL : CU - Francophonie Sommet-Érévan / Thèmes orientalisants > Franco-maghrébins

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0ab/x4_1carte1695.jpg
#74235

Dernière modification par Adic2010 (18-05-2019 02:37:32)

En ligne

 

#167 16-06-2019 21:16:34

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

Il y a plusieurs registres dans le cadre des relations historiques entre les Arméniens et les Arabes :

- la conquête et l'occupation de l'Arménie par le Califat arabe  ~~~  les révoltes arméniennes  ~~~  les relations économico-commerciales et culturelles dans le Califat  ~~~  le Royaume cilicien de Petite Arménie et les Croisades  ~~~  les Arabes et les Arméniens en occupation ottomane  ~~~  WWI, le GDA1915 et les survivants arméniens de la déportation dans les pays arabes  ~~~  les Hays dans les pays arabes  ~~~  la RSS d'Arménie et les pays arabes  ~~~  la Guerre du LIBAN et les Hays  ~~  relations de la République d'Arménie avec les pays arabes  ~~~  les Hays et les guerres en Iraq et en Syrie  ~~~  les études arméno-arabisantes et arabo-arménisantes en Arménie et dans les pays arabes  ~~~ Qu'en est-il pour ces études en diaspora : USA--Canada--GB--France--Allemagne--Italie ?

Jusqu'à quel point le négationnisme truco-turc et ses falsifications historiques sévissent dans la vie quotidienne du monde arabo-islamique ? On le sait au niveau officiel des États et de leurs Organisations islamo-internationales.

En pays occidentaux sensibles aux formules mercantilistes, on connait leurs stratégies révisionnistes en méthodes faussantes politico-médiatiques et en distorsions historico-truquantes.

Les CCAF ne manquent pas de les pointer, d'y contrer. Cela nous est accessible et possible en diaspora. Aujourd'hui, on peut commencer aussi à prendre à témoin en particulier les différentes composantes franco-arabo-musulmanes non-turques // Rubrique (#40)

Les bibliographies ne manquent pas pour cela. De plus, officiellement, il y a la Fondation de l'Islam de France (FIF), les CRCM et le CFCM... des entités franco-républicaines qui doivent être au diapason légal de LA FRANCE QUI A RECONNU PUBLIQUEMENT LE GDA1915.

À part le truco-turco-négationnisme exporté par Ankara en production industrialisée depuis un siècle, il y a aussi les agissements néfastes en falsifications historiques par la machine n.azérie de Bakou à coups de pétro-dollars.

Il sera possible de contrer ces falsifications (à.zéro) en prenant à témoin les historiographies arabisantes concernant l'Artsakh. Pour le moment il existe un article du Pr Henrik Svazian et il y a à voir s'il y en a d'autres ayant une telle approche.
#76072

Dernière modification par Adic2010 (16-06-2019 21:20:50)

En ligne

 

#168 07-08-2019 19:16:02

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

http://www.paymanonline.com/wp-content/uploads/2019/03/export-cover-final-77-e1553260659274.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_2/monnaie1.JPG . En complément au post#164 plus haut, il y a

- un article en Farsi de la revue arméno-iranienne ՊԱՅՄԱՆ#77
sur
- les Monnaies de califes arabes fondues en Arménie, Shahin Hospian, Traduction FA > FR

https://www.paymanonline.com/wp-content/uploads/2019/03/77-18-02.jpg . https://www.paymanonline.com/wp-content/uploads/2019/03/77-18-11.jpg . https://www.paymanonline.com/wp-content/uploads/2019/03/77-18-16.jpg
#77580

Dernière modification par Adic2010 (07-08-2019 19:17:04)

En ligne

 

#169 20-10-2019 00:31:46

Adic2010
@rmenaute

Re: Relations historiques entre les Arméniens et les Arabes

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/08/Logo-ephe-coul-1.png  .  il y a un texte important de Jean-Pierre MAHÉ : I. Dossier arménien de la correspondance apocryphe du calife Omar II et de l’empereur Léon III : une controverse islamo-chrétienne attribuée au VIIIe siècle. Conférences de l’année 2014-2015 : Annuaire de l’École pratique des hautes études. Section des sciences (Paragraphes 1* > 27*)

1*) Dans tous les manuscrits de l’Histoire de Łewond – chroniqueur arménien présumé du viiie siècle, puisqu’il ne relate aucun événement postérieur à 789 –, l’essentiel des chapitres 18-19 est occupé par deux lettres sur la foi, dont les auteurs supposés sont respectivement le calife Omar II (717-720) et l’empereur byzantin, Léon III l’Isaurien (717-741). La lettre d’Omar semble être un simple résumé ; celle de Léon se présente comme complète. L’ensemble du dossier contraste doublement avec le texte même de la chronique arménienne : son style embarrassé diffère de celui, tour à tour simple et savant, mais toujours aisé, de Łewond ; et surtout, d’un bout à l’autre du débat, on ne trouve aucune allusion aux rapports entre les Arméniens et le califat. Les seuls événements historiques évoqués dans les lettres sont intérieurs à l’Islam : il s’agit des divisions entre musulmans et de l’apparition des différentes sectes.

2*) Il ressort de cette constatation que cette correspondance découle d’une source particulière, primitivement tout à fait distincte de l’œuvre de Łewond. Cela est d’abord...

Il s'agit ici d'un riche texte en historiographie arméno-arabo-byzantine. Il y a de quoi le signaler aux Instituts franco-arabo-musulmans.
#79330

Dernière modification par Adic2010 (20-10-2019 00:33:24)

En ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -