Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 15-06-2018 09:51:53

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Discours de réception d'Henri Troyat, successeur au fauteuil der C. F

http://www.academie-francaise.fr/discou … nri-troyat

Extraits du discours de Troyat successeur au fauteuil de Farrère à l'Académie:


Sans doute n?existe-t-il pas d?autre exemple au monde de deux hommes de lettres se voyant chaque jour et ne parlant jamais de littérature. Ils se rattrapaient en communiant dans l?adoration délirante du sultanat, car, en fait de turcophilie, Pierre Loti rendait des points à son cadet.

...   Enfin, le Vautour rallia Constantinople et Claude Farrère put respirer de nouveau les effluves parfumés de son cher Bosphore. Il avait trouvé là sa seconde patrie. Tout ce qui était turc le jetait dans un enthousiasme forcené. Les villes turques le charmaient par leur pittoresque, les femmes turques par leur beauté, les hommes turcs par leur caractère. Il suffisait qu?il vît une mosquée pour croire en Allah et un fez pour imaginer dessous une somme de bonté, de noblesse et d?intelligence. Par amusement, il se costumait lui-même en émir, en vizir, sinon en mamamouchi. Ses lettres et ses livres étaient datés selon la chronologie musulmane : an 1321 ou 1322 de l?hégire, ce qui, entre nous, était plus compliqué encore que la chronologie russe dont il venait d?être la victime. Quant aux adversaires de l?Islam, il les traitait en ennemis personnels à défaire sur l?heure. Ainsi écrivait-il qu?il avait horreur du « christianisme pouilleux de l?Orient », que les Grecs, les Arméniens, les orthodoxes étaient une « sale engeance, ignoble de cruauté, d?intolérance, de rapacité », et que jamais un Turc ne battait « une femme, ni un enfant, ni un esclave, ni un chat, ni un chien », affirmation que même un sujet d?Abd-ul-Hamid eût tenue pour excessive. En vérité, le tempérament tumultueux de Claude Farrère l?empêcha toute sa vie de marquer des nuances dans ses jugements. Il adorait ou il détestait en bloc, avec le même entrain. Et ce n?était certes pas la fréquentation des plus jolies femmes de Stamboul qui pouvait modifier son opinion sur les splendeurs de la Porte ottomane. Sa grande crainte était que le Vautour ne dût quitter ce pays paradisiaque pour le triste Toulon.

Dernière modification par Pascal Nicolaides (15-06-2018 09:57:09)

Hors ligne

 

#2 15-06-2018 12:48:09

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: Discours de réception d'Henri Troyat, successeur au fauteuil der C. F

Un extrait que je viens de relever :

"Le maître y avait fait reconstituer une somptueuse mosquée avec des éléments de marbre, d?albâtre et de mosaïque",

"Une somptueuse mosquée"

C'est peut être la seule raison qui a fait pencher la balance en faveur de l'inscription de la demeure de Pierre Loti sur la liste du loto du patrimoine.

La mosquée est dans l'air du temps.

Dernière modification par MARZEVAN (15-06-2018 12:48:45)

En ligne

 

#3 15-06-2018 13:17:29

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Discours de réception d'Henri Troyat, successeur au fauteuil der C. F

Pour ma part, je retiendrai du long discours de Troyat, les glorieux faits d?arme de Farrère le brave :
En 1914, à la déclaration de la guerre, sur son bateau Claude Farrère « enrageait de frôler la mort à tout instant, sans avoir le moindre adversaire en vue. Épuisé par des veilles consécutives, il eut une dépression nerveuse et dut être débarqué. »
Et ce fut   avec un « petit char inoffensif qu?il participa, le 23 octobre 1917, à la bataille de la Malmaison » et que « triomphant des difficultés d?un terrain détrempé et bouleversé ; son char se trouva immobilisé par une panne » Et pour ce haut fait de guerre il reçut la croix de guerre.
Et pour terminer
« La guerre, la défaite, les noires années de l?occupation, il les passa, terré au pays basque »

Hors ligne

 

#4 15-06-2018 15:05:28

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Discours de réception d'Henri Troyat, successeur au fauteuil der C. F

Petit extrait de 'LES SEMAILLES ET LES MOISSONS'
' le sermon du curé leur avait attendri le coeur;  ils avaient tous un air de sainteté sur le visage"

Hors ligne

 

#5 18-06-2018 18:31:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Discours de réception d'Henri Troyat, successeur au fauteuil der C. F

Dans le cadre des recherches concernant la thématique P. LOTI, orientaliste colonisé-colonisant & pro-kémaliste truquant ?, j'ai trouvé ce livre sur Brest :

https://images-eu.ssl-images-amazon.com/images/I/51s4iOOWX5L.jpg . https://www.letelegramme.fr/ar/imgproxy.php/images/2001/05/10/200105102698336_low.jpg?article=20010510-2698336&aaaammjj=20010510 . Brest en reconstruction: Antimémoires d'une ville par Pierre LE GOÏC.

Dans le Chapitre 3. "Brest la mythique", Pierre LE GOÏC parle des présentations littéraires de Brest par

- Pierre LOTI
. au paragraphe #29 (note bibliographique n#37)
. au paragraphe #69 (note bibliographique n#89 & n#91)
. au paragraphe #78 (note bibliographique n#103)
. au paragraphe #79 (note bibliographique n#104)
. au paragraphe #80 (note bibliographique n#105)

- Claude FARRÈRE ("La nostalgie, toujours déjà présente")
. au paragraphe #18 (notes bibliographiques n#16-17)
. au paragraphe #120 (notes bibliographiques n#154)

Malheureusement l'historien Pierre LE GOÏC 1953-2011 est décédé. Des Hays de Bretagne auraient pu lui dire comment Pierre LOTI et Claude FARRÈRE se sont comportés à l'encontre des Arméniens. Certainement, il doit y avoir des historiens bretons qui pourraient être intéressés par cette thématique. Nil.
#130

Dernière modification par Adic2010 (18-06-2018 18:32:16)


http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/turquie.JPG RUBRIQUE #85 . Ankara~Diyanet~Cojep~Pej cherchant à ottomaniser-kémaliser l'Islam de France ?

PENSONS À L'INFORMATION ARMÉNO-HISTORICO-CULTURELLE FRANCO-CITOYENNE FACE AUX RÉSEAUX TURCO-NÉGATIONNISTES EN FRANCE.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -