Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 16-01-2017 00:12:18

Adic2010
@rmenaute

Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

~ T20/    Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg  .  ԳԵՐՄԱՆԻԱ

http://www.anthropology-online.de/pict/headerlarge.gif . http://www.anthropology-online.de/pict/header.gif . J'ai rencontré au HayDun un chercheur hamchene à l'Université de Humboldt et cela devient intéressant. Il y a des conférences en anglais et c'est en ville.

On n'est plus au niveau médiatico-politico-factuel. C'est plus profond que l'actualité franco-diversité post-coloniale. Cela me rappelle les African American Black Studies aux USA.

http://www.germananthropology.com/templates/default/images/logo.png . GERMAN ANTHROPOLOGY ONLINE . GAO-Links . INSTITUTE OF SOCIAL AND CULTURAL ANTHROPOLOGY / BERLIN . GERMAN ANTHROPOLOGISTS 

http://www.anthropology-online.de/pict/start4.jpgt

https://www.euroethno.hu-berlin.de/printlogo.png .

http://www.polsoz.fu-berlin.de/en/ethnologie/_elemente_fuer_startseite/_oben_links/0670ETH_IMG_2515.jpg

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:19:49)

Hors ligne

 

#2 17-01-2017 13:20:28

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

A l'Université Humboldt de Berlin, il y a des chercheurs qui travaillent sur l'approche anthropologique de la Question arménienne post-100ans-GDA1915.

J'ai trouvé ce chercheur allemand David Leupold qui fait des conférences en anglais -que j'espère rencontrer : VIDEO 25mn:32s . Memory of Violence & Genocide

Collective violence, memory and national collectivity in the Lake Van region will be explored, a geography tentatively comprising the former Bitlis and Van vilayet.

This region is set in a three fold ­contested geography: officially located within the territorial borders of Turkey, it marks the intersection point of a recollected Western Armenia and an imagined Northern Kurdistan. Utilizing the biographical­narrative interview (acc. to Schütz), accounts of both the currently residing and those who were expelled during the genocide of 1915 (Armenians, Assyrians and Yezidis) were analyzed. Extensive number of interviews were conducted from Armenia (58), Turkey (52) and Georgia (3) in Armenian, Turkish, Kurdish, Georgian and Russian.

In Armenia, compiled were accounts of 46 Armenians and 13 Yezidis from the Zuqurî tribe in four provinces: Aragatsotn, Armavir, Kotayk and Ararat. In Georgia, of 3 Assyrians from Van­ Gadalawa in Tbilisi­ Gukia. In the Lake Van region, of 43 Sunni Kurds, 3 Alevi Kurds and 6 Crypto­ Armenians. The basic mnemonic patterns instrumental in making­sense of the region?s troublesome history will be presented: from inter­religiously segregated cohabitation during the Ottoman period over contestation of imperial collectivity towards the irrevocable collapse of the archaic millet­system. Particular importance will be attached to the role of remembering and silencing/denying acts of collective violence in the formation of both national and non­national collectives as well as territorial perceptions.

For Russian and Georgian I was assisted by an interpreter. David Leupold received a B.A. in Contemporary Middle Eastern Studies from Otto­Friedrich University Bamberg and a M.A. in Comparative Social Sciences from Humboldt University Berlin and Middle East Technical University Ankara. In his Master thesis which has been published partially as an essay he explored multilingualism and memory in the context of a Turkophone Armenian family from Cilicia. Currently he is a second year PhD student at the Berlin Graduate School of Social Sciences. His interests include collective violence, politics of remembering and forgetting and memory as a form of local resistance. Leupold works as a freelance author at The Social Science Post and does analysis of contemporary Armenian, Persian, Kurdish and Turkish literature.


Ce chercheur allemand (en relation avec la Fondation Gulbenkian) s'intéresse aussi à ce qui s'est passé au Caucase du Sud en complément à sa thématique Post-10ans-GDA195 : transitions to authoritarianism: the case of the southern caucasus - Եվրասիա միջազգային համալսարան :

>>> ça intéresse aussi le Karabagh  >>> à signaler dans le thread : Deutschland18 - L'Allemagne // le Karabagh-Artsakh // Bakou.

#33

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:21:18)

Hors ligne

 

#3 20-01-2017 15:54:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Je viens d'assiter à une conférence très intéressante en anglais : Research colloquium ?Memory in Motion: Social Conflict and Politics of Memory? at the Department of Social Sciences: David Leupold, Humboldt University of Berlin  //  'Aspects of Memory Politics: Narrating, Silencing, Mapping and Performing', on Friday, January 20th.

Institute of Social Sciences of Humboldt University

Abstract:

In my talk on  ?Aspects of Memory Politics: Narrating, Silencing, Mapping and Performing? I will delve deep into the discussion on how national histories are constructed and underpinned through orchestrated policies that aim at inscribing their national narrative into both the collective memory of their populations and the geographical landscape. In this context, I will elaborate on what I define as the four domains of politics of memory: Narrating, Silencing, Mapping/Renaming and Performing. This theoretical discussion is contextually rooted in my research on the memorialization and non-memorialization of collective violence in thev Armenian, Turkish and Kurdish case.

In order to analyze the first domain of politics of memory (Narrating), I will rely on comparative analysis of historical text books and other sources that provide a canonized form of the national narrative and identify particular myths that permeate and reinforce their narrations. In this regard, I will use the following typologies: the antemurale christianitatis or border-guard myth(Armenian), the leitkultur myth (Turkish) and, finally, the force majeure myth (Kurdish). Based on this, I will show how narrating is complemented by strategic silencing of sensitive aspects of the past. Accordingly, I will look at the historical experiences subject to this ?shared amnesia? in the Armenian, Turkish and Kurdish case. After that I will turn to performing and renaming/mapping as vehicles to inscribe one?s narrative into both the body of its citizens and the geographical landscape that surrounds them.


POLITICS OF MEMORIES
I   . Narating
II  . Silencing
III . Performing
IV . Renaming & Mapping

Il y avait une trentaine de personnes. J'essairai de transcrire mes notes. Nil.
#75

Dernière modification par Adic2010 (13-12-2019 21:12:24)

Hors ligne

 

#4 05-02-2017 19:51:04

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Je verrai si je pourrais avoir des échos allemands de la visite de Garo PAYLAN au Bundestag à Berlin. Merci à Stephane de nous avoir signalé la traduction du texte du député arménien de Stanbul à Ankara.

Je recopie ci-dessous la traduction en français de son texte sur le Journal AGOS. Ce texte se situe sur les registres politiques, journalistiques, historiques, arméno-culturels et religieux. Mais ce qui sera intéressant, sera d'avoir l'avis des universitaires allemands en sociologie-anthropologie sur la problématique arméno-turque... en syndrome.  sad

http://armenews.com/article.php3?id_article=137437  // Garo Paylan : Corrigeons cette erreur historique

La semaine dernière, j?étais à Berlin pour assister à la conférence organisée en mémoire de Hrant Dink. Le lendemain de la conférence, j?ai eu une réunion avec un groupe de députés au Bundestag. Quand je suis entré dans le bâtiment du Reichstag où se trouve le Bundestag, j?ai entendu une très belle mélodie de piano. J?ai demandé aux gens qui m?ont accueilli d?où cette mélodie venait. Ils me dirent : ?De la salle de l?assemblée générale.?

Je n?ai pas pu pénétrer dans la salle et ils ont dit qu?il y avait un événement pour commémorer l?Holocauste. La salle était pleine. Tous les députés, la chancelière Merkel et les ministres étaient présents dans la salle de l?assemblée générale. Tout le parlement a chaleureusement applaudi ce récital de piano et ces discours en mémoire de l?Holocauste.

Je dois avouer que cela m?a donné envie. Le Parlement allemand commémorait les victimes du grand crime commis par le gouvernement nazi dans l?histoire récente. Et je venais d?une atmosphère tout à fait différente ; D?un pays, où les atrocités d?hier n?ont pas été reconnues et les atrocités d?aujourd?hui se poursuivent impunément ... Je me suis senti désolé pour mon pays et suis allé à la réunion avec des larmes aux yeux ...

Juste une semaine avant cette réunion, j?ai été interdit de Parlement parce que j?ai mentionné ce qui est arrivé à mon peuple à la fin de la période ottomane. Pendant que moi, en tant que député arménien, je n?ai pas eu le droit de parler de péchés vieux de 102 ans ; Tous les députés allemands, de gauche , de droite, membres des partis au pouvoir et dans l?opposition, étaient assis côte à côte avec une grande confiance en soi et confrontés à leurs erreurs. Et aucun d?entre eux n?a pensé que l?identité allemande était diffamée par cela.

La constitution qu?Odyan a écrit

En Turquie, regarder les pages de l?histoire devient de plus en plus difficile. Laissez-moi vous dire comment je l?ai vécu. Une semaine avant l?événement commémoratif à Berlin, j?ai commencé à parler des amendements constitutionnels proposés en disant : « Nous sommes sur le point de commettre une erreur historique. » J?ai dit : « Nous aspirons à un contrat social que tout le monde vivant dans notre patrie commune pourra appeler ma constitution.

Mon but était de ramener les députés aux jours où la constitution a été discutée dans la période ottomane. Je voulais rappeler les erreurs qui ont été faites à l?époque. En fait, peu de gens savent que notre première constitution a été écrite en 1876 par un comité composé d?identités différentes et Krikor Odyan a été celui qui l?a écrit. Cette constitution a été suspendue par Abdulhamid et une période d?autocratie a commencé, qui a continué jusqu?en 1908. Et vous savez le reste ... Cherchant la démocratie, coup par Talat et Enver et le grand désastre ...

Aujourd?hui, le MHP définit les amendements proposés qui avaient été discutés au parlement comme « la constitution de la nation turque ». Cela me fait peur, parce que Talat et Enver avaient une mentalité semblable et ont essayé de mettre en ?uvre la constitution de la nation turque. Ils considéraient certaines personnes comme des citoyens acceptables, alors qu?ils en ignoraient d?autres. En fait, ils ont même exterminé certaines personnes. Pendant 1913-1923, de grands massacres, des génocides, des échanges de population et des pogroms ont eu lieu. Nous avons perdu la majorité des Arméniens, des Syriens, des Grecs et des Juifs.

Cependant, quand j?ai parlé de ces faits au parlement, tout l?enfer s?est libéré ! Une punition sans précédent m?a été imposée parce que j?ai dis « génocide ». J?ai été interdit de discussions pendant 3 séances. Mon discours a été supprimé du procès-verbal parlementaire.

Beaucoup de mes amis qui ont lu sur l?incident sur Internet ont dit : « Garo, vous avez raison, mais est-ce le moment de parler du génocide ? Nous nous dirigeons vers un régime dictatorial. » C?était compréhensible, parce que les médias faisaient une sorte de« génocide ». Mes deux homologues ont fait des déclarations à la presse et ont dit qu?ils ont trouvé mon discours ?inutile et inopportun?. Je n?ai pas été surpris. Certaines personnes se prosternent dans des moments comme ceux-ci. La peur et l?inquiétude sont des sentiments compréhensibles.

?Eh bien, vous le nommez?

Cependant, mon objectif n?était pas de dire « génocide » à tout prix au milieu du tollé causé par la discussion sur les amendements. En fait, j?ai dit à plusieurs reprises « génocide » ou « génocide arménien » au parlement. Il n?y avait pas de problème avant. Cette fois encore, j?ai appelé ce qui est arrivé à mon peuple « génocide » comme je le fais toujours.

Cependant, quelque chose de différent s?est produit ; Les insultes et la crise ... J?ai dit : « Eh bien, vous le nommez », à ceux qui m?ont fait des objections. Cette nuit-là, le MHP a menacé l?AKP de ne pas appuyer les amendements proposés, si je n?étais pas puni. Ainsi, j?ai été interdit au parlement avec les votes de l?AKP, du MHP et du CHP. J?ai été soumis à une campagne de lynchage du front nationaliste.

Cependant, je n?avais pas l?intention de provoquer une polémique ; Mon but était de faire apprendre le passé aux gens et les empêcher de faire les mêmes erreurs. Je voulais parler de la manière dont le processus d?écriture de la constitution à la fin de la période ottomane a mené une société pluraliste à une mentalité d?homogénéité, aux abus et aux désastres causés par les régimes à un seul homme et ce que tout cela signifie pour nous qui essayons de rédiger une constitution en 2017.

Je sais très bien que ce qui est arrivé à mon grand-père et les grandes catastrophes ont eu lieu en Anatolie ont été causés par les erreurs que les politiciens comme nous ont fait. Un système qui abolit le parlement créerait l?atmosphère redoutable qui a été créée par Talat et Enver qui ont aboli le même parlement. La constitution proposée rend le gouvernement dépendre d?une seule personne ; Elle impose une idéologie d?homogénéité. Ce n?est rien d?autre que la répétition des désastres qui ont eu lieu à l?époque.

Je suis conscient de cela et ne pas en parler me ferait ressentir comme si je trahissais ce pays, ces terres et les gens avec qui je vis.

Nous pouvons gagner ensemble

Je suis inquiet. Le parlement qui a pris des mesures pour ?écrire la constitution de la nation turque?, a emprisonné les députés kurdes avec beaucoup d?enthousiasme avant de prendre des mesures et n?a pas assez de confiance pour laisser ses membres voter secrètement avant de donner tout l?autorité à une seule personne ; Aucun bien ne peut en venir.

Pensez-y, les peuples chrétiens et juifs, qui constituaient 40% dans le passé, ne sont plus qu?un millième à cause d?une mentalité qui cherche à être homogène. Nous avons souffert gravement. Cependant, ce n?est pas seulement nous ; Il manque quelque chose à tout le monde . Chacun sera touché à cause des erreurs de quelques hommes.

Pour moi, le problème ne concerne pas seulement la violation de ma liberté d?expression au Parlement, le manque de respect envers la volonté élue ou la non-utilisation de ce ?mot?. Ce sont des choses importantes, bien sûr, mais ce qui compte vraiment : c?est que la Turquie est déterminée à emprunter une voie que sa propre histoire met en garde et se dirige à toute vitesse vers l?intolérance qui devient une question de consensus national et un régime autoritaire dépourvu de mécanisme d?équilibre et de contrôle.

Ceux qui seront ignorés par la nouvelle période se retrouveront dans le silence ou la révolte, ou ils quitteront le pays. Tout comme il y a 100 ans ... Le pays sera endommagé et altéré. Nous pourrions vivre dans une période pendant laquelle nous serons tous perdants.

Cependant, nous pouvons gagner ensemble.

Sur ces terres angoissées, où nous avons enseveli Hrant Dink il y a 10 ans, chacun vit dans l?agitation d?une colombe. Cette inquiétude n?est pas sans fondement. Nous, les Arméniens, le savons trop bien. C?est pourquoi je m?adresse à vous, la majorité.

Corrigeons cette erreur historique avant qu?il ne soit trop tard.

Par Garo Paylan  ?Agos? 


- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#135

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:23:52)

Hors ligne

 

#5 05-05-2017 15:43:03

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

https://www.sowi.hu-berlin.de/de/lehrbereiche/@@adapterdownload/humboldt.folderimage.interfaces.IFolderImage/folderimage/uni3b_eingang_goroncy.jpg . J'ai assisté à une conférence intéressante en anglais à l'Université de Humboldt de la jeune doctorante Mélanie ALTANIAN de l'Université de Berne (CH) :

. "In my PhD project, I investigate the extent to which genocide denial can be considered as a particular injustice. Related to this, I will present two ways in which philosophers may engage in issues concerning remembrance of past or historical wrongdoing, particularly genocide: First, I will present an ethical argument about the value of remembering genocide; secondly, I will discuss how we ought to treat ?rememberers? by reference to works of feminist philosophy. Both aspects are crucial to understand the intrinsic injustice that is done to the victim group through systematic genocide denialism, but also the secondary harms that may result from such denialism for members of the victim group as well as society more generally. It is especially the latter aspect which has been covered extensively by works of social scientists."

Elle travaille sur des thématiques assez pointues (et glissantes) : Archive against Genocide Denialism? Challenges to the Use of Archives in Turkish-Armenian Reconciliation, Melanie ALTANIAN.

On revient au débat de la "RÉCONCILIATION" TURCO-ARMÉNIENNE déjà évoquée dans ce forum et à structurer pour mieux faire face aux stratégies (germano-étatiques) de noyer le poisson.

#223

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:24:57)

Hors ligne

 

#6 06-05-2017 09:18:15

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

. Dans la revue arméno-philologique de Beyrouth, Revue arménologique Haigazian N#31 . ՀԱՅԿԱԶԵԱՆ ՀԱՅԱԳԻՏԱԿԱՆ ՀԱՆԴԷՍ / ԼԱ . 2011 . pp.443-451, il y a un article en anglais avec 16 références bibliographiques.

Il s'agit de l'article THE GENOCIDE OF THE ARMENIANS ? AND OUR SILENCE, par le philosophe-anthropologue allemand GEORG MEGGLE  >> Traduction de > fr . PROFESSEUR À L'UNIVERSITÉ DE LEIPZIG.

https://weiterbildungsfinder.de/wp-content/uploads/2015/09/230115040438-b1-.jpg . http://www.sozphil.uni-leipzig.de/cm/philosophie/files/2016/01/Georg-Meggle-e1453103972812.jpg . Déjà en 2005 il écrit sur le GDA1915 / article en allemand ~~~ Voici la traduction d'un texte de lui en pdf à l'occasion du 24 avril 2008 à Francfort

Je n'ai pas encore lu les articles de Georg Meggle . Mais je sens que les anthropologues (allemands) vont être de plus en plus écoutés - cent ans de silences et de complaisances en realpolitik aux mensonges d'un génocide impuni, non reconnu et avec un caliphat abouli créant ainsi des forces centrifuges déstructurantes : qu'est-ce que ça peut donner ???  Nil
#243

Dernière modification par Adic2010 (13-12-2019 21:13:07)

Hors ligne

 

#7 21-07-2017 09:53:03

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Les Allemands ont compris la m.rde d'Erdogan qui ne va pas s'arrêter. Berlin va se détourner d'Ankara sans drame, gentiment, sans blabla, par étape, méthodiquement : http://armenews.com/article.php3?id_article=144540  //  les investissements allemands étant trop importants en Turquie. (merci à Stephane pour ce news).

Où iront-ils ces investissements ? Certainement en Iran. Il y a une ancienne communauté perse en Allemagne et de bon niveau -datant du Schah au moment des investissements irano-financiers en Allemagne (vers 1975). Pourra-t-on espérer qu'ils iront aussi en Arménie ? C'est trop tôt d'en parler.

Ce qui est certain, le comportemental turco-erdoganiste, avec ses arrogances macabres, renvoie trop à l'Allemagne ses anciens démons nazis et cela ne leur sera pas supportable. Les anthropologues et autres universitaires vont tirer le signal d'alarme. J'essairai d'en voir.

Entre temps, il y aura une recherche à faire sur
les crimes nazis avec des têtes arrachées : ?? Je crois que je vais aller faire un tour au Centre-Musée 'Topographie des Terror' de Berlin (anciens messages sur ce musée : à ce message #35 ; à ce message ##nn[/url] ;

J'en parlerai ce soir et dimanche à des Hays de Berlin. Nil.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSdCDAOHDehtBhQybrGAKu-Z9paRvr1prTleKNM16APCsnuCUEX . [img][/img] .

= 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg

#410

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:29:13)

Hors ligne

 

#8 02-08-2017 09:55:27

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

- TEXTE EN ANGLAIS EN COURS DE RÉFLEXION-RÉDACTION POUR FAIRE CONNAÎTRE 'THE PROMISE' AUX ASSOCIATIONS ET CENTRES EN ANTHROPOLOGIE D'ALLEMAGNE

#475

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 19:49:51)

Hors ligne

 

#9 04-08-2017 09:52:59

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

On bosse aussi en Allemagne.    smile    J'ai eu écho qu'il y aura un colloque international de deux jours sur le GDA1915 en janvier 2018. Entre temps, voici le dernier numéro de la  Armenisch-Deutsche Korrespondenz (ADK).

On verra ce que ça donnera. Il y a à faire attention comment ils ont tendance à noyer le poisson. L'année dernière lors d'un tel colloque à Berlin, l'arménologue Raymond Haroutyoun Kevorkian de Paris, l'avait fait remarquer à une conférencière hollandaise ou scandinave.

A de telles occasions, on pourra leur rappeler : Le négationnisme de l'État turc ? Comme si l'Allemagne n'avait pas reconnu les crimes nazis de la Shoah...

#513

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:30:17)

Hors ligne

 

#10 05-08-2017 12:37:54

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Erinnerung und Aufarbeitung des Genozids an der amenischen Bevölkerung 1915/1916 und die Bedeutung fur die Gegenwart >> Trad. Mémoire et bilan du génocide de la population amenischen 1915/1916 et son importance pour le présent.

>> Colloque arméno-sociologique du 19-21 janvier 2018

C'est un projet en parténariat entre :

~ Institut für Diaspora -und GenozidForschung (Bochum)

~ Stiftung EVZ "Erinnerung, Verantwortung und Zukunft" / Fondation Mémoire, Responsibilité et Avenir (Berlin)

J'avais visité une exposition de cette dernière fondation allemande il y a bien 4 ans et j'en ai fait une page ADIC: L'Ost Front, les zones occupées de l'URSS par l'armée germano-nazie et les Arméniens : Prisonniers de guerre - Travaux forcés

_________________  TRADUCTION : ÜBERSEZTZUNG DE to FR

?Erinnerung und Aufarbeitung des Genozids an der armenischen Bevölkerung 1915/16 und die Bedeutung für die Gegenwart"

12 . S E P T EMBER 2 0 1 7, 19.00 bis 21.00 Uhr, Berlin

Liebe Freund*innen und Kolleg*innen, im Rahmen des geförderten Projektes ?Erinnerung und Aufarbeitung des Genozids an der armenischen Bevölkerung 1915/16 und die Bedeutung für die Gegenwart? ist es uns dank der Stiftung EVZ und gemeinsam mit dem Institut für Diaspora- und Genozidforschung an der Ruhr-Universität Bochum möglich, im Januar 2018 vom 19.01. bis zum 21.01. eine Wochenendveranstaltung in Berlin anzubieten.

Gerne möchten wir unterschiedliche Erfahrungen, inhaltliche Fragen und Anregungen von Euch in die Wochenendplanung mit aufnehmen.

Wir orientieren uns an folgenden Fragen:

? Was bedeutet es, 103 Jahre nach dem Genozid in Deutschland mit der Erinnerung an das Verbrechen zu leben?

? Welche Rolle spielt der Erfahrungshintergrund des Genozids im Alltag? Gibt es Veränderungen je nach Alter oder Lebensabschnitt?

? Welche politischen Rahmenbedingungen ? in Deutschland oder anderen Ländern ? haben Einfluss auf die Erinnerung der Überlebenden und deren Nachfahren?

Wir freuen uns, wenn Ihr am 12.09.2017 von 19 bis 21 Uhr mit uns ins Gespräch kommt. Für Kleinigkeiten zu Essen / für einen Imbiss und Getränke wird gesorgt.


Bis dahin, herzliche Grüße
Handan Kaymak, Rosa Fava & Leman Bilgic


Nous nous concentrons sur les questions suivantes (TRADUCTION) :

? Qu'est-ce que cela veut dire 103 ans après le génocide en Allemagne de vivre avec la mémoire du crime?

? Quel est le rôle de l'expérience de fond des pièces du génocide dans la vie de tous les jours? Y at-il des changements en fonction de l'âge ou le stade de la vie?

? Quelles sont les conditions politiques - en Allemagne ou d'autres pays - ont une influence sur la mémoire des survivants et de leurs descendants

= 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg

#555

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:31:37)

Hors ligne

 

#11 07-08-2017 21:56:47

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Suite au message précédent plus haut :

? Qu'est-ce que cela veut dire 103 ans après le génocide en Allemagne de vivre avec la mémoire du crime?

? Quel est le rôle de l'expérience de fond des pièces du génocide dans la vie de tous les jours? Y at-il des changements en fonction de l'âge ou le stade de la vie?

? Quelles sont les conditions politiques - en Allemagne ou d'autres pays - ont une influence sur la mémoire des survivants et de leurs descendants

Je sais ce que je vais répondre au questionnaire préparatoire envoyé pour le projet colloque arménologique à Berlin au mois de janvier 2018.

Que les villes allemandes jumelées avec des villes de Turquie érigent un monument commmémoratif aux victimes arméniennes de 1915 de la ville turque : avec des inscriptions de témoignages historiques.


Aachen                    Sarıyer 
Bremen                    Izmir   
Darmstadt                Bursa
Dortmund                 Trabzon   
Frankfurt am Main     Eskişehir   
Fürth                        Marmaris (Muğla)
Kiel                           Samsun
Köln                          Istanbul
Kulmbach                  Bursa
Nürnberg                   Antalya

Page wikipedia en allemand. Je vais retrouver le message sur les villes de France jumelées avec des villes turques.  Nil.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/7a/Germany_Turkey_Locator.png

= 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg

#590

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:32:30)

Hors ligne

 

#12 29-10-2017 13:46:51

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

En Allemagne, les livres sur le GDA1915  //  TRADUCTION // par an :

- 2017 : 4

- 2016 : 6

- 2015 : 17

Hier, j'ai assisté à la présentation de ce livre écrit par une dizaine d'historiens. Maleureusement, je n'ai rien compris, mon allemand du quotidien n'étant pas à ce niveau-là. Mais au moins j'ai rencontré des gens intéressants et on a pu parler en anglais ou en arménien.

Au moins j'ai appris qu'il y a une spécialiste allemande anglophone qui a une approche anthropologique des conséquences du GDA1915.

http://www.aga-online.org/literature/images/deutsche_reich_armenier.jpg
#756

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:33:25)

Hors ligne

 

#13 07-12-2017 17:24:24

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

sprechen über den genozid an den armenierinnen und armenier 1915

https://www.jmberlin.de/sites/default/files/styles/jmb_content_sidebar/public/rosa-fava-2017-contentimage.jpg?itok=KwoX3l2o - Rosa FAVA[/url]

[img]xxx[/img] - Handan KAYMAK

[img]xxx[/img] - Prof. Dr Mihran DABAG

[img]xxx[/img] - Dr Kristin PLATT

[img]xxx[/img] - Kerem ATASEVER

[img]xxx[/img] - Silvina DER MEGUERDITCHIAN

[img]xxx[/img] - Dr Merdalus BREHL

[img]xxx[/img] - Dr Talin SUCIYAN

[img]xxx[/img] - Jasmin GRAKOUI

________________________________


http://slideplayer.org/slide/787708/2/images/28/Deutsches+Historisches+Institut+Warschau+Aleje+Ujazdowskie+39,+00-540+Warszawa.jpg . https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/79/DHI_Logo_web.jpg . https://www.dhi-moskau.org/fileadmin/templates/dhi-moskau/images/print-logo.jpg . Il y a des Instituts historiques allemands à Rome (1888), à Paris (1958), à Londres (1976), Washington DC (1987), à Varsovie (1993), à Moscou (2005)... des villes où il y a des Hays.

- Ma récente page Adic visant une démarche anthropologique à partir de trois points historiographiques en relation avec l'Allemagne impériale... s'applique AUSSI à tous ces Instituts... et surtout avec le Film du metteur en scène turco-allemand Fatih Akin :  THE CUT.1 ~~ THE CUT.2

- WIKIPEDIA / GERMAN HISTORICAL INSTITUTES

https://katrinschreiter.files.wordpress.com/2015/06/ghil-logo-rz-q-en-600.jpg
http://slideplayer.org/slide/787708/2/images/31/Deutsches+Historische+Institut+Washington+1607+New+Hampshire+Ave.jpg

= 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg

#880

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:34:48)

Hors ligne

 

#14 21-01-2018 07:58:51

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

Der Genozid an den Armeniern, Prof. Dr. Mihran Dabag  >> TRADUCTION.1 ~~ Publications de Mihran DABAG  >> TRADUCTION.2.

J'ai assisté hier après-midi à la présentation de ce livre concernant les traumas en conséquence de la déportation et des sévices. Malheureusement mon allemand n'est pas si fort pour comprendre ce qui a été dit. Heureusement, il y a internet qui nous aide beaucoup.

https://i.ytimg.com/vi/Op7V-g2Xx5g/maxresdefault.jpg
#1006

Dernière modification par Adic2010 (13-12-2019 21:13:59)

Hors ligne

 

#15 26-01-2018 19:12:10

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

https://i1.wp.com/noktahaberyorum.com/wp-content/uploads/2017/12/nazan.maksudyan.jpg?resize=212%2C262 . C'est la deuxième fois que j'assiste aux conférenses de Nazan NAKSUDYAN // Department of Diversity and Social Conflict: Nazan Maksudyan, Leibniz-Zentrum Moderner Orient (Berlin).

Nazan Maksudyan is a Research Associate at the Leibniz-Zentrum Moderner Orient (Berlin). She was a EUME Fellow 2009-2010 at the Wissenschaftskolleg zu Berlin and an Alexander von Humboldt Stiftung Postdoctoral Fellow at the ZMO in 2010-2011. She worked as an Associate Professor of History at Istanbul Kemerburgaz University (2013-2016). Her research mainly focuses on the history of children and youth in the Ottoman Empire during the 19th and 20th centuries, with special interest in gender, sexuality, education, humanitarianism, and non-Muslims. Her Orphansand Destitute Children in the Late Ottoman Empire (Syracuse University Press, 2014) treats those who are farthest removed from power as the lead actors in history. She edited Women and the City, Women in the City (ed.) (New York: Berghahn, 2014). On history of children, she published ?Orphans, Cities, and the State: Vocational Orphanages (Islahhanes) and ?Reform? in the Late Ottoman Urban Space?, IJMES 43 (2011) and ?Foster-Daughter or Servant, Charity or Abuse: Beslemes in the Late Ottoman Empire,? Journal of Historical Sociology 21 (2008). Currently, she works on the lives of children in the Ottoman Empire during the First World War on which she has recently published ?Agents or Pawns? Nationalism and Ottoman Children during the Great War?, Journal of the Ottoman and Turkish Studies Association (JOTSA) 3 ( 2016): 147-172.

https://www.arasyayincilik.com/uploads/Babam-Askale-ye-Gitmedi_1364471189.jpg . https://images.gr-assets.com/books/1496786943l/35380372.jpg . Aujourd'hui la conférence était en anglais et était dans le cadre d'un colloque de recherche :  Memory in Motion: Social Conflict and Politics of Memory? et le theme portait sur : 'Forget-me-nots, Youthful Love, and Hate: Surveillance over Memory and Identity in Zaven Biberyan?s Novels?.

Zaven BIBERYAN, born in 1921 in Kadıköy (İstanbul), was a critical Armenian intellectual, belonging to the Nor Or (New Day) generation, which resisted genocide denialism and struggled for the equality of non-Muslims in Turkey in the 1940s. In his famous article 'Enough is Enough' (1946), he confronted the anti-Armenian attacks in the press, which stereotyped Armenians as internal enemies, spies, a fifth column, traitors, etc. This led to his imprisonment and later exile. His literary works from the 1960s perfectly describe the social pressures faced by Armenians on a routine basis, the normality and banality of racist attacks, and especially the complete silence about all of this. In this talk based on three novels of Biberyan, I discuss the centrality of self-surveillance and self-censorship of the Armenian memory and identity in the public sphere and its projections into family life, love affairs, and sexuality.

Il y a une étude qui est faite en turc de ce livre par Marc NICHANIAN, mais je n'arrive pas à faire fonctionner la fonction Traduction.

https://pbs.twimg.com/media/DL4mJK7X4AEMV49.jpg

= 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg  .  ԳԵՐՄԱՆԻԱ

#1037

Dernière modification par Adic2010 (13-12-2019 21:15:01)

Hors ligne

 

#16 05-11-2018 19:45:57

Adic2010
@rmenaute

Re: Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances

- Les www de RENVOIS se trouvant DANS ce 'thread' "Deutschland20 - Anthropologie / Violences + 100ans dénis-complaisances" à des messages#nn et à des rubriques (#NN) sont actualisés à ceux du nouveau forum.

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ONU . UNESCO . LE CULTUREL, L'HUMANITAIRE ET L'ANTHROPOLOGIE EN INTERNATIONAL  (#3~F)

#1680

Dernière modification par Adic2010 (05-11-2018 19:46:18)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -