Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 29-04-2017 18:08:18

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Adic, je suis formellement sûr qu'écrire en aval ne sert à rien. Il faut avoir une politique d'état homogène pour mener à bien de telles actions en amont c'est à dire au niveau du gouvernement d'Arménie.

Je ne vois pas en quoi l'UNESCO peut intervenir ou influer de quelques manières que ce soit les distributeurs de films et surtout qui s'en chargerait.

Ne mélangeons pas tout et n'importe quoi, cela pourrait nous être préjudiciable sans compter la risée de la part des clubs UNESCO ou même les délégations des pays incriminés basés au siège de l'UNESCO Place de Fontenoy.

Hors ligne

 

#2 01-05-2017 00:27:10

BlakSvan
@rmenaute
Réputation :   23 

Re: Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Ca serait assez mal accueilli à l'UNESCO et effectivement hors de propos.

Je suis presque par hasard tombé sur les interviews en direct des prétendants à la présidence :

http://fr.unesco.org/executive-board/dg-candidates-2017

Ils parlent tous d'atténuer le rôle politique de l'UNESCO.

Ce qui ne veut rien dire, car être neutre, on sait ce que ça veut dire. Un blanc-seing pour le crime.

Hors ligne

 

#3 01-05-2017 09:32:48

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Citation d'Adic dans un autre post:

"Citation: "Cependant les personnes qui travaillent à l'Unesco sont comme tout le monde : elles vont au cinéma."

Je me suis senti obligé d'apporter un démenti formel à cette allégation ou accusation:

Je réfute totalement cette allégation ou cette accusation, je connais des personnes qui travaillent à l'UNESCO elles reviennent le soir chez elles parfois tard, jusqu'à au moins 21h, elles sont exténuées et n'aspirent qu'une seule chose c'est de se coucher. Avant d'accuser ou d'écrire n'importe quoi je vous prie de vérifier vos sources.

Hors ligne

 

#4 01-05-2017 11:06:34

Adic2010
@rmenaute

Re: Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Je ne savais pas que dire d'aller au cinéma après le boulot, était une accusation ou une allégation.

Seules les personnes qui ne travaillent pas vont au cinéma ? Les personnes qui travaillent à l'Unesco ne vont pas au cinéma ?

Hors ligne

 

#5 01-05-2017 11:11:19

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Quelle interprétation, quelle manipulation de langage  " aller au cinéma après le boulot" chapeau "l'ami"! Vous êtes fort pour la dérision.

Hors ligne

 

#6 01-05-2017 15:01:59

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: Le film PROMISE, sa non diffusion dans certains pays et l'Unesco.

Citation post Adic de 11h06 :""Je ne savais pas que dire d'aller au cinéma après le boulot,"

Vous n'avez pas du tout écrit "après le boulot ",  "elles vont au cinéma" est un terme général qui n'a aucun rapport avec votre post qui concernait l'UNESCO et les clubs UNESCO auprès des lycées.

Certes les clubs UNESCO auprès des lycées est un des partenaires actifs de l'Organisation mais mélanger ces clubs avec une décision qui ne peut relever que du bureau exécutif est une très mauvaise connaissance de l'Organisation.

Décision qui de toute façon ne peut intervenir dans le cas d'une interdiction d'un film dans tel ou tel pays. Les pays membres de l'UNESCO sont souverains de leurs décisions. Le bureau exécutif n'ayant je le répète aucun pouvoir d'influer ni les gouvernements ni les distributeurs de films.

Je vais encore plus loin quand au CCAF, son rôle pourrait se limiter à interpeller les ambassades des pays concernés mais au delà je vous demande quelle pourrait être la force de persuasion de celui-ci pour faire revenir les pays en question sur leurs décisions d'interdire le film ou même un film quel qui soit.

Avez vous une proposition à transmettre au CCAF? Si oui je pense qu'ils seront très contents de faire partager votre ou vos idées et le cas échéant de les mettre en oeuvre. (Ça ne regarde que moi mais je ne fais pas partie du bureau du CCAF dont je juge très favorablement son action).

Je le répète avez vous une ou des propositions?

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -