Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#151 03-07-2014 19:38:48

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Suite à la correspondance avec l'Universitaire américain signalé dans page précédente au message #149 et qui m'a relancé encore avec un (très) bon exposé sur l'ÉPISTÉMOLOGIE, voici ci-dessous ma réponse.

J'ai l'impression que cette discipline scientifique (assez récente) va devenir la dernière tarte à la crème des historiens pour relancer et mieux valoriser leur profession. Cela me rappelle un peu les textes de Olivier Abel qui parle volontiers de "Mémoire" qui lui est par contre, (très) impliqué en faveur de la Turquie. Nil.   hmm   

________________

Cher XXX,

Il ne s'agit pas de faire un cours d'épistémologie. Il s'agit de meurtre prémédité (ou non-prémédité selon les Turcs), mais avec déshumanisation sur le terrain et selon une idéologie (raciste) de l'époque -le pantouranisme. La guerre a donné l'occasion de circonstances favorables pour mener à bien ce nettoyage ethnique en conséquence de cette idéologie qui projetait de créer un grand empire touranien allant de la Méditerranée à l'Asie centrale.

Quel est donc ce mythe de la collaboration arménienne avec les Russes ? C'est de la propagande turco-négationniste habituelle. Et même si c'était le cas, cela n'aurait pas pu justifier un génocide. Ainsi :

- il y a eu des volontaires roumains qui se sont engagés dans l'armée française pendant la 1ère guerre mondiale : ce n'est pas pour autant que la monarchie austro-hongroise a déclenché un nettoyage ethnique anti-roumaine en Transylvanie ;

- il y a eu la révolte irlandaise pendant la première guerre mondiale ; cela n'a pas entrainé un génocide des Irlandais par l'État britannique.

Cette "collaboration arméno-russe" dont fait état Shaw, deux autres historiens-mercenaires (Bernard Lewis et Guenther Lewy) en parlent-ils aussi ?  Il y a eu certes une compagnie de volontaires arméniens dans l'armée russo-tsariste et qui étaient en très grande majorité originaires de Russie. Il y a eu trois révoltes arméniennes dans l'Empire ottoman : mais c'était de l'auto-défense pour ne pas être mené à l'abattoir. Dommage que cette "collaboration" n'a pas existé ; cela peut-être aurait pu éviter la catastrophe que l'on connait.

De quoi veux-t-on parler ? ...d'épistémologie ? ...de sciences épistémologiques ? L'épistémologie aurait été valable dans le cas arméno-turc si les archives turques avaient été ouvertes dès le début. Cela n'a jamais était le cas. Alors, ce n'est pas la peine d'insister, ce n'est plus la peine d'en parler.

Je ne rentre pas dans une telle perversité entretenue et sincèrement, je ne tiens pas à y perdre mon temps. Désolé, mais ce n'est pas mon affaire.

Sincèrement votre. Nil Agopoff.

PS - Shaw est assez connu depuis 1983 et a donné l'occasion à diverses polémiques. Le débat (politico-)historique (sous prétexte de recherches historiographiques) est dépassé depuis bien vingt-cinq ans. Les faits présentés par Shaw sont en décalage, en distorsion ou occultant d'autres faits. Ces faits sont connus et ne pouvaient pas conduire par eux-mêmes à une extermination déshumanisante. Il y avait autre chose qu'une simple déportation légiférée ou mal organisée en tant de guerre -ou encore, profitant de l'état de guerre.

A mon avis, actuellement, l'étude du Génocide de 1915 est surtout en phase psychanalytique mettant en évidence les mécanismes en perversité et en idéologie. Aujourd'hui, on entre (timidement) en phase juridico-législative.


#27143

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:07:22)

En ligne

 

#152 05-07-2014 19:39:46

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

A part la récente tarte à la crème sur l'épistémologie, (message précédent plus haut), il y a le blabla habituel sur les archives turques qui est bien tenace comme quoi elles seraient ouvertes. 

Ce que j'ai trouvé de nouveau aujourd'hui, c'est ceci : des chercheurs qui, en Turquie, travaillent à faire connaître les heures les plus sombres de leur histoire. C'est tiré de l'article "Lois mémorielles, la folle mécanique", par Jérôme Gautheret, journaliste au Monde.

Nous connaissons des défenseurs de droits de l'Homme turcs (Zarakolu et d'autres personnes turques très courageuses) qui travaillent effectivement à faire connaître les heures les plus sombres de l'histoire turco-ottomane (et kémaliste). Mais de là, de quels "chercheurs" veut parler le journaliste Jérôme Gautheret ? ...de chercheurs turco-idéologues ou mercenaires ? ...mais certainement pas des chercheurs arméniens ou indépendants. Sinon, on le saurait et les premiers à y travailler seraient les Dadrian, les Sarafian, etc, etc... Encore on assiste là à de nouveaux flous artistico-politico-journalistiques avec leurs confusions et leurs raccourcis réducteurs...

Il ne faut pas rêver ou nous faire leurrer -please, SVP :
la France n'a pas encore ouvert toutes ses archives (bien gardées) sur la Guerre d'Algérie : cela jusqu'en 2022. Alors, ne nous ėtonnons pas trop pour la Turquie...

Pourrait-on même penser qu'il y aurait des mutismes complices entre États et États pour différents services et en non officiel : hélas nous le savons que trop comme ce le fut à notre détriment en 1921 et qu'aujourd'hui, c'est même reconnu officiellement au Quai d'Orsay qui ne manque pas de le banaliser ...sans honte.

Il n'y a pas à fantasmer : nous savons très bien que même si nous trouverons chaque fois des documents compromettants sur les décisions des Jeunes-Turcs, cela ne voudra pas dire que la partie sera gagnée. Aux USA, ce ne sont pas les preuves qui manquent sur l'esclavage. C'est aujourd'hui médiatisé et cela ne veut pas dire que les Blacks gagneront : comme c'est évoqué dans ce message #218.

Au delà de nos fantasmes arméno-arméniens habituels sur les reconnaissances effectives de 1915, quelles sont les conséquences que l'on peut essayer avoir dans la réalité des choses -pour le court et moyen terme à partir de ce long et patient travail de fond en politico-historiographico-culturel ? ...des conséquences à notre portée qui seraient à valoriser et à développer ? Ainsi, il est possible :

- de le faire savoir dans les lycées de France -et aussi dans nos bibliothèques municipales ;

- de développer les jumelages existant déjà entre communes de France et d'Arménie ;

- de créer de nouveaux jumelages ...jusque dans les Antilles françaises ;

- de développer des relations en francophonie ...en particulier en littérature comparée de la mémoire des descendants de victimes de crimes contre l'Humanité ;

- d'orienter ainsi une telle prise de conscience encourageant le tourisme (franco-citoyen) vers l'Arménie ;

- et enfin de créer et développer des relations professionnelles et économico-syndicales amicales entre la France et l'Arménie.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_0/hamperoutyoun.JPG . Bonne continuation. Hatchoghoutyoun tsez. Nil.

- Thread faisant partie de la rubrique : FRANCE PSYCHO-SOCIOLOGICO-SOCIÉTALE &  (INTER.TRANS.)ARMÉNITÉ  (#5)

- Thread faisant partie de la rubrique : FRANCE POLITIQUE : PARTIS . ÉLECTIONS . ÉLUS . MÉDIAS  (#9)

- Thread faisant partie de la rubrique : FRANCE STRUCTURELLE ET ARMÉNITÉ  (#12)

#27246

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:15:16)

En ligne

 

#153 01-11-2014 11:33:13

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

http://www.theisispress.org/books/imagesBig.php?imgfile=francophonie_en_turquie.jpg&max_width=260 . Il y aura ce livre à étudier pour se préparer en interpellations appropriées. Trois domaines distincts :

- les études franco-balkaniques francophones

- les études franco-turquisantes francophones en Turquie

- les études franco-turco-truco-complaisantes en France. 


= DISCOURS INAUGURAUX
- Conférence plénière Gueorgui JETCHEV, Langues partenaires du français dans le Sud-Est européen

= I- RELATIONS CULTURELLES
- Ioannis SKOURTIS & Vassiliki KELLA, Francophonie, prosélytisme et propagande à Salonique (1850-1930)
- Tanju İNAL, La liaison légendaire entre la France, les pays balkaniques et la Turquie par l?Orient Express et "ses petits frères
- Simos GRAMMENIDIS, Le transfert en grec de l?élément culturel ottoman à travers des écrits francophones théâtre turc moderne
- Nurmelek DEMİR, Volney et son alphabet universel
- Teta SIMEONIDOU-CHRISTIDOU, Emprunts lexicaux dans l??uvre de J. Nehama : Histoire des Israélites de Salonique
- Beki HALEVA, Les écoles de l?Alliance Israélite Universelle comme élément de propagation de la francophonie en Turquie
- Emine DEMİREL, Francophonie à travers les propos d?un flâneur francophone, le Dr. Marco-Ovadiya Albukrek
- Michel BALIVET, Francophones et francophonie en monde turc des croisades au XVIIIe siècle
- Ayşe ALPER, La présence culturelle française en Turquie
- Abdullah ÖZTÜRK, La situation du français dans les premières années de la république turque et les considérations d?Atatürk sur la civilisation française
- Hasan ANAMUR, L?impact de la littérature française sur la vie socio-culturelle turque à travers les traductions
- Elif ERTAN, Les caractères dans les caricatures turques sous l'influence de la francophonie Fatma
- Gül SOYTOK, La langue et la culture française dans le monde de l?édition en Turquie: le regard d?un éditeur
- Mükremin YAMAN & Ayten ER, Deux revues : Varlık et Magazine Littéraire

= II- RECHERCHES LITTERAIRES
- Galip BALDIRAN, Les idées politiques de Pierre Loti envers la Turquie agonisante (1876-1923)
- Ertuğrul İŞLER, Les personnages francophones dans l??uvre de Yakup Kadri
- Seza YILANCIOĞLU, L?image de la culture française chez Nedim Gürsel
- Ekrem AKSOY, Abdullah Cevdet ou la tragédie des francophones turcs occidentalistes
- Aurora BAGIAG, Panaït Istrati ? essai de poétique visuelle « Les Chardons du Baragan »- photographie, gravure, cinéma
- Ana Alexandra ZASTROIU, Mythe et discours fantastique chez deux écrivains du XXe siècle ?
- Franz Hellens et Mircea Eliade Gülser ÇETİN, Les réminiscences du passé ottoman dans le roman « La Niche de la honte » de Ismail Kadaré
- Fahrettin ARSLAN, L?actualité d?un roman inconnu: le Cauchemar? de Celâl Nuri
- Tuğrul İNAL, Les relations entre la poésie de Orhan Veli et le Surréalisme dans le processus de l?évolution sociale
- Dina MANTCHEVA, L?intertextualité folklorique dans la dramaturgie symboliste francophone et bulgare
- Laurent MIGNON, L?héritage symboliste belge en Turquie : Emile Verhaeren et Ahmet Haşim
- Kemal ÖZMEN, Une étude sur l?origine française de la poésie de Yahya Kemal ou l?esquisse d?une introduction à la poésie turque moderne

= III- ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DU FRANÇAIS
- Nilüfer ÖCEL, Teacher Training for Teamteaching ? Teaching French: A Project For Plurilingual & Multicultural Perspective
- Derya AGİS, First and Foreign Language Acquisition and French
- Eva KOTUL & Jana OCKOVA, De la « France tchèque » à la « France polonaise » : l?image de la France et de la francophonie dans les manuels de FLE polonais et tchèques
- Ali DEMİR & Aşkın ÇOKÖVÜN, Difficultés rencontrées chez les étudiants turcs anglophones apprenant le français
- Hüseyin GÜMÜŞ & Füsun ÇAVLI & Yaprak T. YÜCELSİN, Un regard contrastif sur la formation des enseignants de langues étrangères en Turquie et en France
- Ruxandra PETROVICI, Utilisation des cassettes-vidéo dans l?enseignement/apprentissage du français économique
- Stefka RAYKOVA, Projets éducatifs européens (PEE) et l?enseignement de la citoyenneté à travers les langues étrangères
- Albena VASSILEVA-YORDONOVA & Ilia ILIEV, La dimension multiculturelle de l?enseignement/apprentissage du FLE par le canal du dispositif interactif BAKLAV@
- Nezahat TEPEDELENLİ, Un nouveau cours dans le cursus actuel d?apprentissage du français: étude critique (ou analyse) des manuels de FLE

= IV- RECHERCHES GRAMMATICALES
- Selim YILMAZ, Organisation discursive et intonative du français parlé par un locuteur turc. Comparaison avec la production d'un locuteur français
- Cecilia CONDEI, Plurilinguisme interne et plurilinguisme externe, deux faces du code langagier dans l??uvre de Panaït Istrati
- Elena METEVA, Le discours rapporté dans la presse française et bulgare
- Klara LAGJI, Étude des constructions réflexives en albanais dans le cadre du traitement automatique des langues
- Arsun URAS YILMAZ, Les stratégies énonciatives dans le discours oral en français et en turc contemporains
- Tonia NENOPOULOU, L?expression de politesse en grec et en français
- Ertuğrul EFEOĞLU, Quelques observations et réflexions sociolinguistiques sur l?évolution du turc et du français

= V- STATUT ACTUEL DU FRANÇAIS
- Selda ÖNDEROĞLU, European Union educational programs and Turkey
- Pascale BANON-SCHIRMAN & Chaké MAKARDIDJIAN, Un outil controversé d?une standardisation européenne : le Portfolio
- Nedret ÖZTOKAT, Etudes françaises à l?université: nouveaux besoins, nouveaux publics
- Danielle OMER, De l?usage de la citation et du plagiat dans les productions écrites des étudiants francisants: l?exemple en Roumanie
- Alpaslan YASA, La contribution de la langue française a la formation d?une nouvelle conception de la langue turque
- Şeref KARA, La capacité de l?évaluation des compétences linguistiques des examens de FLE élaborés en Turquie par l?ÖSYM

Nil.

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : FRANCE PSYCHO-SOCIOLOGICO-SOCIÉTALE &  (INTER.TRANS.)ARMÉNITÉ  (#5)

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : FRANCE STRUCTURELLE ET ARMÉNITÉ  (#12)

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ARMÉNOLOGIE . ՀԱՅԱԳԻՏՈՒԹՅՈՒՆ  (#16)

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : QUAI D'ORSAY, UNION EUROPÉENNE ET PROBLÈMES INTERNATIONAUX  (#18)

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ÉCOLES-ARMÉNIENNES /FR/HY/MONDE/PASSÉ-AVANT1915/ & ÉDUCATION NATIONALE  (#29)

#30020

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:21:55)

En ligne

 

#154 23-11-2014 08:32:26

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Pourquoi les Turcs sont-ils xénophobes ? à ce message#24

https://journals.openedition.org/ejts/docannexe/image/5524/img-1.jpg

#30685

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 09:33:03)

En ligne

 

#155 21-06-2015 13:23:38

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

http://www.lesclesdumoyenorient.com/IMG/siteon0.png?1234482552 . J'ai trouvé ce site (très) intéressant et bien présenté : Les clés du Moyen Orient..

et naturellement on y parle du GA1915, de l'histoire des Hays dans l'Empire ottoman, etc, etc..

Je vous passe les différentes "versions", les différentes "phases" du GA1915 avec ses vocabulaires nuancés : "massacres" en omettant les déportations, leurs organisations ministérielles, les déshumanisations qu'on escamotte, etc, etc., le tout dans des enfumages, des parfumages, des minimisations, des dilutions, qui s'affinent.

Pour chaque article, il y aurait à lire attentivement et mettre en lumière, faire remonter à la surface, ces stratégies sémantiques et rédactionnelles repérées et analysées.

Il y a un article qui a attiré particulièrement mon attention et que je lirai avec attention : LES DHIMMÎ DANS L?EMPIRE OTTOMAN, par Tatiana Pignon. Cela nous concerne directement.

L'auteur qui est étudiante à l'Ecole normale supérieure de la Rue d'Ulm, y parle-t-elle du devchirmé ?

J'aimerais rappeler que les dhimmis sous le Califat arabe avaient une meilleure situation que les Juifs dans les Royaumes médiévaux européens ou les Huguenots sous Louis XIII / Louis XIV / Louis XV. Louis XVI leur avait amélioré leur statut. Naturellement face à l'industrialisation de l'islamophobie (dans le monde à cause du conflit israelo-palestinien et post-coloniale en France), une telle précision historique n'a pas de poids.

Mais cela ne doit pas nous empécher de mettre les points sur le "i" concernant le statut des DHIMMÎS DANS L?EMPIRE OTTOMAN : ce n'était pas seulement un statut de sujets n'ayant les mêmes droits que les sujets musulmans. Mais les dhimmis dans l'Empire ottoman étaient en particulier assujettis au DEVCHIRMEH. Cet impôt sur le sang n'a pas existé dans les autres empires musulmans . C'était une vampirisation ethnique en capturant les jeunes garçons pubères et les jeunes filles : un véritable broyage ethnique et non pas un 'melting pot' entre adultes. Il y a aussi à informer sur les conséquences anthropologiques de cette ethnogenèse en radiographie qui est à la base psycho-politique de l'idéologie turco-kémaliste.

En faisant 'devchirmé'  'devshirmeh' dans la fonction 'Rechercher' de ce site, je ne trouve rien. C'est comme si on fait 'servage', 'féodalisme', 'esclavage', 'colonies' dans un site sur (l'histoire de) de France et que l'on ne trouve rien.

Bonne continuation. Nil.

#36772

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:27:05)

En ligne

 

#156 22-06-2015 14:47:40

armentchik
@rmenaute
Réputation :   

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Merci pour l'article.
J'ai noté :

l?exemple le plus flagrant de cette évolution étant celui du millet arménien, qui, dès 1878, exprime le désir de fonder un État autonome

en faisant reference à :

Le 13 avril 1878, le patriarche arménien Nerses Varjabedyan déclare au ministre britannique des Affaires Étrangères, Lord Salisbury, qu? « il n?est plus possible aux Arméniens et aux Turcs de vivre ensemble » et propose la création d?un État fondé sur une administration chrétienne, dans les régions de l?Arménie et de la Cilicie.

Elle ne donne aucune reference, donc je ne sais pas où l'auteure est allée pecher cette citation.
Au congrès de Berlin, les Russes sont les seuls à prôner la création d'un état arménien indépendant.
(François Georgeon, Abdül-Hamid II, le sultan-calife).
En fait, la grande majorité des arméniens souhaitaient continuer à vivre dans l'Empire Ottoman, mais sans la discrimination d'Etat (double imposition) et sans l'insécurité (kurdes, réfugiés musulmans du Caucase)

Hors ligne

 

#157 25-06-2015 16:31:16

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

En effet, bien que les Arméniens de l'Empire Ottoman, fussent au courant des massacres d'Adana et autres, bien
qu'ils aient à subir de très grandes injustices, ils ne songeaient pas à aller vivre ailleurs, ils gardaient toujours
l'espoir que le gouvernement allait finir par leur accorder les droits qu'il avait promis. Ils aimaient leur maison,
leurs champs, leurs instituteurs et institutrices, et leurs amis (ma mère a passé des années à chercher ses anciennes
camarades d'école, se renseignant dans les églises arméniennes de différents pays)... Les Arméniens ne sont pas
partis de leur plein gré, ils ont été massacrés, leurs maisons incendiées ou démolies, les maris appelés à servir
dans l'armée turque, il ne restait plus que les vieillards, les femmes et les enfants survivants à déporter à pied jusqu'au désert de Der-es-Zor, leur destination finale.
Aujourd'hui, quand des touristes demandent au guide 'Que sont devenus les Arméniens qui habitaient ici'  on leur
répond: 'ils sont partis.'

Hors ligne

 

#158 01-08-2015 23:15:17

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Merci beaucoup à notre infatigable équipe 'Armenian Archives' d'avoir touvé le livre de SABAH GULIAN, de l'avoir scanné et de l'avoir mis sur le web de NAM : http://armenews.com/article.php3?id_article=72444 // LES JEUNES-TURCS, Paris 1908

C'est un livre important comme document d'époque à faire confronter aux turcologues. Nil

_________________

-1/ à la page 179 du livre de Marat Kharazian où l'on parle de Sapah Gulian :

...le parti hintchak resta en dehors de cet accord (FRA-CPU) se méfiant des jeunes-turcs. Le Prince Sabahaddin, neveu d'Abdul Hamid en exil à Paris, exprima son approbation de la décision des hintchakistes et leur fit dans le même temps une déclaration sans précédent. Il leur dit presque textuellement : "Si l'Ittihad restait au pouvoir huit mois, alors soyez sûrs, tous les peuples, y compris les Arméniens, périront. Je vous dis cela en mon âme et conscience. Ces gens avaient eu avec moi des entretiens secrets. Nous étions francs, parlant de Turc à Turc. Il faut que vous réfléchissiez bien à ce sujet et agissez en conséquence... En tant que personne compétente, je vous le répète encore une fois, d'ici au plus tard huit mois votre nation sera condamnée à la disparition totale... Je pense que les ittihadistes présentent pour la Turquie le même danger que le despotisme d'Abdul Hamid."
(*)

(*) : S. Sapah-Goulian : Les responsables (en arménien). Providence, 1916, pp.220-22, in Meri Kotchar, & Les relations politiques et sociales arméno-turques et la Question arménienne (en russe), Erévan 1988, p.162

-2/ Un article LA TYRANNIE TURQUE ET LES JEUNES-TURCS, de Sapah-Gulian, Rédacteur du Hentchak, traduit de l'arménien par M. Serge d'Herminy traduit en français publié dans la Revue en français L'INDÉPENDANCE ARABE, N° 11-12 Fév-Mars 1908, pp 163-170

http://imgs.inkfrog.com/pix/jmlik5/LA-57_(3).JPG
#38240

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:28:27)

En ligne

 

#159 03-01-2016 14:08:06

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

https://kkousherian.files.wordpress.com/2011/04/armenian-genocide-tree1.jpg . https://encrypted-tbn3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRcYPRarPc8ECwrmkJB6r8IZa68RtjVaUxhYgRAKKeXXyIQ_SLD3g : des Universités françaises en parténariat avec des Universités turques ?

http://agirensemble.unblog.fr/files/2012/10/stop-mensonge-300x255.png

ORGANISEZ-VOUS CITOYENS !  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr_9informationcitoyenne/senat/00_preparezclaviers.JPG .


- 'Thread' faisant partie de la rubrique : FRANCE HISTORIOGRAPHIQUE ET ARMÉNITÉ  (#6)

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ARMÉNOLOGIE APPLIQUÉE . ՀԱՅԱԳԻՏՈՒԹՅՈՒՆ  (#16)

#41865

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:31:31)

En ligne

 

#160 06-04-2016 22:36:24

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Le nationalisme turc existe : on peut le voir dans http://armenews.com/article.php3?id_article=124346 // cette video de 1mn:48s. Merci à Jean Eckian de nous le signaler.

Il y a le nationalime avec plusieurs versions : nationalisme raciste, haineux, violent, structuré, etc., etc avec differents degrés comme partout. Cependant il y a une spécifité turco-othomane-kémaliste avec un double héritage en impunité en devchirmé. Y a-t-il des publications scientifiques anthropologique en ethnogèse ?

Les Universités françaises en parténariat avec des Universités turques en sont-elles conscientes ? Les turcologues sont habituellement en complaisance turco- politique, en parfumage. Il serait intéressant de voir avec des anthropologues de ces Universités et non pas avec des historiens.  Nil

- HAINE- NATIONALISME

Le 2 avril, ultra nationalistes turcs du Comité Talaat pacha de Perinçek et azéris, hurlent leur haine raciste des Arméniens dans l?avenue İstiklal, proche de la place Taksim : « Le Karabakh est à nous et restera à nous », « Heureux celui qui se dit Turc », « Où sont les Arméniens !? Les Turcs sont ici ! », « Allah-o-Akbar ! »

Mardi 5 avril, il semblerait que la chanson ne fut plus la même...

#44566

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:34:16)

En ligne

 

#161 12-05-2016 19:40:07

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=126268 // Le Professeur d?études Turques de l?Université de Leyde retourne sa médaille . Merci à Jean Eckian de nous signaler cet article et merci à Gilbert Béguian de nous l'avoir traduit.

La FRA a de quoi faire un dispatching de cet article aux députés-sénateurs des Groupes parlementaires FRANCE-TURQUIE...


http://nonauxstereotypes.n.o.pic.centerblog.net/5bc80cfc.gifavec COPIES aux medias de leurs départements (messages ## 42-43)

- Erik-Jan ZÜRCHER, professeur d?études turques, université de Leyde... qui est le fils du grand sinologue : [u]Erik ZÜRCHER

A +. Nil.

PS - L'arménologie aux Pays-Bas (en français, Érévan 1985)

_____________________

Trop c?est trop, la médaille sera retournée.


Il y a plus d?une dizaine d?années, le ministre des affaires étrangères de l?époque, Abdullah Gul, m?a remis la ? Médaille de Haute Distinction ? de la République de Turquie. J?ai reçu cette distinction, qui consistait en un diplôme et une gigantesque médaille d?or, au cours d?une cérémonie festive à l?ambassade de Turquie, à la Haye. La raison qui me rendait digne de recevoir cette médaille était qu?au cours des années précédentes, je m?étais efforcé avec conviction de présenter la Turquie aux responsables politiques hollandais, et au public en général, tout en combattant les préjugés dont elle souffrait.

Dans les années 2002-2004, les efforts de la Turquie pour adhérer à l?Union Européenne, qui déjà à l?époque avaient commencé quarante ans plus tôt, prenaient de l?ampleur. Le nouveau gouvernement du parti Justice et Développement du premier ministre Erdogan, démocratisait la Turquie à la vitesse grand V. Dans les deux premières années du nouveau régime, plus de trois cent lois furent votées, qui visaient en majeure partie au démantèlement de l?état autoritaire hérité du coup d?état militaire de 1980, encore à l?époque sous influence de l?armée. En reconnaissance de cela, en 2003, l?UE accepta d?ouvrir les négociations d?adhésion pourvu que quelques conditions finales soient satisfaites. C?est en décembre 2004, au cours d?un sommet à la Haye, que la décision de poursuivre fut confirmée.

Ma modeste contribution au cours de ces années a consisté à soutenir (dans un rapport, entre autres, au Conseil Scientifique pour la Politique du Gouvernement (le WRR)), que la Turquie pourrait assurément faire partie de l?UE, ayant une histoire commune avec l?Europe (après tout, le centre de gravité de l?empire ottoman se trouvait en Europe du sud pendant des siècles). Par ailleurs, le fait que 98% des citoyens de Turquie soient musulmans ne devrait pas remettre en cause l?entrée de la Turquie dans l?UE : l?Islam aussi faisait partie de l?histoire européenne et quatre-vingt années de sécularisme avaient créé de profondes racines en Turquie, tout autant que dans un pays comme la Pologne, par exemple. J?ai été partisan de l?entrée de la Turquie dans l?UE parce que je pensais que l?Europe ne pourrait défendre efficacement ses intérêts au Moyen-Orient et au Caucase qu?avec la Turquie rangée dans son camp.

Ces arguments sont encore valables aujourd?hui. Je me trompais complètement dans mon attente - et ma prédiction - que le processus d?adhésion renforcerait les forces démocratiques en Turquie et qu?il y donnerait à l?état de droit un caractère irréversible. J?ai ignoré les mises en garde d?amis turcs laïcs selon qui Erdogan utilisait le processus d?adhésion pour abattre ses ennemis de l?intérieur et accroître progressivement le rôle de l?Islam dans la société ; je ne voyais en eux que des propagateurs de peur à la vue courte. Je me trompais, cependant, et ils avaient raison.

Voyons où nous en sommes après plus de 14 années de victoires électorales pour Erdogan et son parti :
- Parce qu?il pensait que cela contribuerait à sa victoire aux élections, Erdogan a rompu sciemment le processus de paix avec les Kurdes et rallumé la guerre intérieure avec le PKK.
- Parce qu?il voulait d?autres élections, celles de juin 2015 n?ayant pas eu les résultats escomptés, il a saboté la formation d?un gouvernement de coalition qui aurait pu contrebalancer la polarisation.
- Les universitaires qui ont pris leurs distances par rapport à la reprise de la guerre contre le PKK et qui ont demandé que le processus de paix soit remis à l?ordre du jour ont subi des pressions et ont été quelquefois exclus de leur université.
- Les media ont été émasculés : soit ils relaient l?information du régime, soit ils appliquent à eux-mêmes la censure.
- Les media sociaux sont contrôlés de près ou même fermés.
- Les journalistes et les éditeurs ayant fait rapport des livraisons secrètes d?armes par les services secrets turcs aux djihadistes syriens, sont condamnés à cinq ans de prison pour divulgation de secrets d?état (cette affaire était donc vraie !).
- Le tribunal constitutionnel de la république est sous la menace du président, qui déclare ouvertement ne pas le respecter.
- Un premier ministre qui défend une ligne quelque peu radoucie (loin cependant d?être libérale), est démis par le président.
- Des milliers de citoyens turcs sont poursuivis pour ? diffamation envers le président ?.
- Les citoyens européens qui expriment des critiques contre Erdogan, comme le publiciste hollandais Ebru Umar, sont poursuivis et détenus en Turquie.
- Entre temps, le parti use du monopole de son de son pouvoir pour expliciter des normes et des valeurs de plus en plus envahissantes dans le domaine public - pratiquement partout à présent, trouver une salle de prière est beaucoup plus facile que trouver un point de vente d?alcools.

Tout cela m?a convaincu que la Turquie d?Erdogan ne peut pas et doit pas devenir membre de l?Union Européenne - jamais. Un pays où la politique, le système juridique, les media, les universités et les individus (même s?ils vivent en Europe), sont devenus les jouets d?un dictateur de facto et de sa clique de sycophantes, où les libertés fondamentales et l?état de droit ont cessé de fonctionner, ne peut pas être un pays européen. Beaucoup de ces caractères ont cours en Hongrie également - mais la Hongrie est petite eu regard de l?UE dans son ensemble et n?est pour elle qu?une nuisance. La population de la Turquie est huit fois plus peuplée que la Hongrie et - c?est crucial - la moitié de cette population ne se contente pas seulement de soutenir résolument les politiques d?Erdogan ; elle le vénère comme l?architecte et le symbole de la ? nouvelle Turquie ?. Une Europe construite en partie seulement sur des valeurs communes, soumise aux crises à répétition, celles de l?Euro, de la Grèce et des réfugiés de Syrie a démontré qu?elle n?a pas la capacité de contrôler une Turquie, qui une fois intégrée, provoquerait sa destruction. L?Europe, et les Pays-Bas, bien sûr, doivent coopérer avec la Turquie. Nous ne sommes pas seuls dans ce monde et la fraction de ce monde qui respecte les droits de l?homme, les libertés fondamentales l?état de droit est malheureusement limitée et devient de plus en plus faible. Nous échangeons - aux plans économique et aussi politique - avec d?autres pays qui sont de plus en plus dominés par des dictateurs (Chine, Russie, Égypte) mais l?essentiel est que, grâce à Erdogan, la Turquie est désormais dans cette liste, non celle des candidats à l?entrée dans l?UE.

Telle est la raison pour laquelle la médaille sera emballée avec précaution et renvoyée à l?ambassade. J?ai longtemps hésité, non parce que j?avais encore des illusions sur Erdogan et ses semblables, mais parce qu?un tel acte pourrait faire ombrage à d?autres que moi-même : des étudiants en maîtrise de lettres ou doctorants en particulier, qui m?ont été confiés pendant des années, et dont beaucoup sont retournés en Turquie. Ma signature est sur leurs diplômes. Je pense cependant ne pas avoir le choix. Il faut que je le fasse précisément parce que professeur d?études turques, je suis considéré comme une autorité pour la Turquie. Je dois le faire en signe de protestation contre la dérive dictatoriale d?Erdogan en Turquie, mais aussi pour reconnaitre que je me suis trompé il y a douze ans. La Turquie ne s?est pas rapprochée de l?Europe (comme elle semblait le faire en 2002-2006), mais depuis 2007, elle s?en est éloignée. Tellement loin, que son adhésion a cessé d?être une option réaliste. Nos responsables politiques devraient le dire haut et clair. Trop c?est trop.

Erik-Jan Zurcher, professeur d?études turques, université de Leyde. 

________
#45917

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:38:27)

En ligne

 

#162 22-06-2016 18:43:17

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Je dois dire que cet événement ne m'était pas connu. Je ne sais pas à quel point il est connu chez les Français en général. Il n'y a pas une version en français (ou en hayérèn), mais il y a une version en arabe.

Il y aura à voir en quoi ce coup d'Etat a pu avoir des incidences avec le GA1915 ? ...pour interpeller des turquisants auteurs d'articles dans la presse ou en débats médiatiques.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2a/Meurtre_de_Nazim_Pacha_illustration,_9_February_1913.jpg
#45375

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:40:06)

En ligne

 

#163 14-08-2016 18:27:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Il y a à étudier les publications turquisantes anciennes et actuelles avec une approche anthroplogique des conséquences sur les Turcs :

- de la vampirisation ethnique (par 'devchirmé' = impôt turco-ottoman sur le sang) ;

- de l'impunité des massacres hamidiens ;

- des nettoyages ethniques de leurs voisins autochtones en 1915 ;

- des déshumanisations génocidaires à l'encontre des Hays ;

- de la volonté et l'organisation de l'occultation du passé criminel par kémalisme (abolition du Califat, inerdiction du port du fez, adoption de l'alphabet latin) ;

- de cent ans de dénis officiels et banalisés sur 1915.

Comme turcologues français, il y a

- Louis BAZIN (1920-2011)

- Adolphe BLOCH 1882-1969) :
- Origine turque des Bulgares Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris  Année 1903 Volume 4  Numéro 1  pp. 537-552
- De l'origine des Turcs et en particulier des Osmanlis . Bulletins et Mémoires de la Société d'anthropologie de Paris  Année 1915 Volume 6  Numéro 3  pp. 158-168

#48917

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:44:06)

En ligne

 

#164 01-09-2016 23:29:15

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/51vDRWHsOuL._SX313_BO1,204,203,200_.jpg .

TOME.IX - ԵՊՀ / Article.8 : Տաթեւիկ Հակոբյան . ՀԱՅԿԱԿԱՆ ԹԵՄԱՏԻԿԱՆ ԱԲԴՈՒԼ ՀԱՄԻԴ 2-ՐԴԻ ՀՈՒՇԱԳՐՈՒԹՅՈՒՆՆԵՐՈՒՄ . Article en arménien pp.137-149 avec 26 références bibliographiques en bas de page.

http://ysu.am/images/Zy56D8oZyBr078vE8fnT9qtJgK.jpg . THE ARMENIAN SUBJECT IN THE MEMOIRS OF THE SULTAN ABDUL HAMID II . Tatevik Hakobyan

The article is devoted to the examination of the reflection of the Armenian question and Armenian massacres (1894-1896) in the memoirs of the sultan Abdul Hamid II. Even though the Red Sultan has only mentioned in passion these problems, he tried to present the Armenian massacres as the result of internal disassociation of Armenians and thus veil the real intentions of his policy towards Armenians. The memoirs of the sultan Abdul Hamid II represents that the policy of denial and falsification of the historic facts widely used in the modern Turkish historiography was initiated in the Ottoman period.

http://cetobac.ehess.fr/docannexe/file/1074/francois_georgeon.jpg . On a vu à ce message #16 comment l'islamophobie agitée-agitante de l'internaute PN a essayé de perturber notre attention portée sur l'historien François Georgeon.

Rappelons qu'il est important de pouvoir contrer les travaux de turquisants français qui pourraient faire du flou artistique ou de l'enfumage-parfumage des massacres hamidiens. Les occidentaux n'ont pas le monopole des études orientales. En tant que chrétiens d'Orient, nous avons un vécu en paradigmes historiques de notre authenticité orientale (Mme Séta Dadoyan). En plus, nous pouvons faire état de la non-rigueur intellectuelle de la tradition euro-orientaliste (analysée par le Professeur américano-palestinien Edward Saïd), de l'eurocentrisme mis en évidence par le Pr copte Samir Amin et de la realpolitik habituelle avec Ankara.

http://publications.ysu.am/wp-content/uploads/2015/12/Arevelagitutyun-9-200x300.jpg .  Nous avons tout un travail en information culturelle (et citoyenne) d'informer sur les publications turquisantes de l'Université d'État d'Erevan et de l'Institut d'Histoire de l'Académie des Sciences d'Arménie. C'est à notre portée en tant qu'arménautes et les petits ruisseaux forment les grandes rivières. Nil.
#49445

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:46:51)

En ligne

 

#165 06-10-2016 09:20:41

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Souvent je ne manque pas de parler de DÉNIS OFFICIELS ET BANALISÉS DU GDA1915. En voici qq exemples :

- DÉNIS OFFICIELS : le recyclage des anciens criminels jeunes-turcs dans la nouvelle république kémaliste dans le travail de Frédéric Solakian dans IMPRESCRIPTIBLE ;

- DÉNIS BANALISÉS : avec le comportement d'un turc rapporté dans le livre Les surprises du Kurdistan. François BALSAN, 1945. Il y aussi les guillemets sur le "Génocide" de l'AGENCE AFP, les "selon les Arméniens et selon les Turcs", etc, etc. (*)

Il y a aussi le phénomène de JUSTIFICATION DE GÉNOCIDE :

. en Allemagne avec livre de Stefan IHRIG

. mais aussi certainement dans le livre de la Professeur turco-américaine à l'Université du Michigan, FATMA MÜGE GOÇEK qui travaille sur des sources turco-ottomanes. (**)

Bonne journée. Nil.

(*)   : dans le DÉNI BANALISÉ, il y a aussi décriminalisation rampante et aussi construction d'une non-existence

(**) : qd ce livre super-important sera-t-il publié en français ?

#50410

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:50:23)

En ligne

 

#166 29-11-2016 20:01:40

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

- Dans GALLICA : LA PRESSE OTTOMANE FRANCOPHONE ~~  LA PRESSE DES IMMIGRATIONS

Il y a à voir les données concernant les Hays (et la Résistance arabe).

S'il y a des données flatteuses pour les Turco-Ottomans, on sait très bien que ce sont des journaux d'establishment qui occultent les données négatives : tout comme la presse franco-coloniale va le faire avec les pays du Maghreb ou la presse anglaise avec la réalité irlandaise. Nil.

http://li-mac.org/wp-content/uploads/Le-Jeune-Turc_A3-%C2%A9Fernando-Bryce_LiMAC-633x450.jpg . http://gallica.bnf.fr/html/sites/default/files/le_courrier_de_smyrne.jpg .

http://gallica.bnf.fr/html/sites/default/files/le_jeune_turquie_-_paris.jpg
#51944

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:51:42)

En ligne

 

#167 05-12-2016 19:49:13

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_2/etudes3krounk1987c20.htm.jpg . Concernant les falsifications historiques présentant et parfumant le rôle de LA "MISSION CIVILISATRICE" DE L'EMPIRE OTTOMAN, voici l'article d'origine en arménien 1997, № 2 . pp. 41-58 publié dans la revue Պատմա-բանասիրական հանդես /  Historical-Philological Journal...

et je liste ci-dessous ses 78 références bibliographiques qui peuvent nous être utilisables-opérationnels-exploitables pour interpeller les publications turquisantes en France.  À SUIVRE...   smile

- 01 : Ankara 1947-59
- 02 : Istanbul 1945
- 03 : Érévan 1995
- 04 : Russe 1957 ; Mouradja d'Ohsson, Tableau général de l'Empire ottoman, Vol.I-VIII, Paris1785-1824
- 05 : Archives en russe : Marx-Engels Tome V. p.223
- 06 : p.170
- 07 : G. Schlumberger, Le siège, la prise et le sac de Constantinople par les Turcs, Paris 1914
- 08 : en russe K. Marx, Tome VII, page 202
- 09 : Archives en russe : Marx-Engels Tome IX, p.395
- 10 : en russe Tchernichevsky, Moscou 1948, Tome II, pp.606-610   >> page sur les Marxistes
- 11 : en russe Revue byzantine >> Византийский Временник >> jpg, wikipedia, Google.Livres
- 12 : en russe S. Glinka Moscou 1840, p.108 
- 13 : en russe Gladstone SPB 1975, p.1876
- 14 : Léo Tifflis 1897
- 15 : en russe Victor Hugo, Moscou 1953
- 16 : en russe, F. Schlosser, SPB, 1864,
- 17 : idem
- 18 : en russe Baroï Tog (?) SPB.1789, p.325
- 19 : en russe Stefan Zweig, T.III, Moscou 1963, p.31 Stefan ZWEIG 1881-1942
- 20 : en russe Falsifications kémalistes dans la "Revue byzantine" 1953, T.VII.
- 21 : en russe A.F. Miller, Moscou 1948, p.16
- 22 : en russe, A.F. Miller, Moscou 1946, p.6
- 23 :
- 24 : en russe, Revue byzantine, T.VII, p.38
- 25 : en russe I.S. Dostian Moscou 1958
- 26 : Léo, Érévan 1948
- 27 : en russe, You. A. Pétrossian, Moscou 1990, p.23
- 28 :
- 29 :
- 30 :
- 31 :
- 32 : En russe Revue byzantine
- 33 : N. Yorga, Geschichte des Osmanischen Reich,  Gotha 1908-1909  (>> pdf Google Books .?)
- 34 : en russe Revue byzantine
- 35 :-
- 36 : en russe Derjavine Histoire de la Bulgarie, Moscou-Leningrad, 1946, p.157
- 37 : en russe Rovniakov, Léningrad 1980, p.7
- 38 : en russe Histoire de la Bulgarie, M.1954, p.163
- 39 : en russe revue byzantine
- 40 : en russe, revue byzantine, VII, p.440
- 41 : idem
- 42 : idem
- 43 : idem
- 44 : idem
- 45 :
- 46 :
- 47 :
- 48 :
- 49 :
- 50 : Anacian, Érévan 1959
- 51 : Steven Runcimen The Fall of Constantinople in 1453, Cambridge 1969 . pp dans l'édition russe
- 52 :
- 53 : Joseph von Hammer-Purgstall, Geschichte Osmanisches Reiches, Tome I, Pest 1840
- 54 : en russe Tifflis 1962
- 55 : Erévan 1961
- 56 : en russe , Institut des Etudes Orientales, Moscou, 1951 ; Azerbaidjan XVI-XVII, Bakou 1981
- 57 :
- 58 :
- 59 :
- 60 :
- 61 :
- 62 :
- 63 :
- 64 :
- 65 :
- 66 :
- 67 :
- 68 :
- 69 :
- 70 :
- 71 : Life and adventures of Emin Joseph Emin, 1726-1809, Cakcutta 1918
- 72 :
- 73 :
- 74 :
- 75 :
- 76 :
- 77 :
- 78 :


-2/ 1998, № 1-2 . pp.27-44  / 60 références bibliographiques en bas de pages

The Turkish falsificators of history made big efforts to justify scientifically the legend thought of themselves as if the Ottoman empire was one of the most civilized governments in the world, as if the Turkish sultans spread civilizatlon in many countries, donated liberty to people, established peace and legality in their countries.The legend also states that there were ideal orders in Turkey and that the sultan government spread progressive ideas and etc.

#52173

Dernière modification par Adic2010 (20-11-2018 23:54:42)

En ligne

 

#168 18-01-2017 09:44:37

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

http://dosya.gsu.edu.tr/StaticContent/Logolar/UluslararasiIliskilerOfisi/fr.png . Merci à Séta Papazian pour son article sur Huffingtonpost (06.2012) : LES LIAISONS DANGEREUSES DE NOS UNIVERSITÉS  :

-  recteur de l'université Ethem Tolga ;

-  journal islamiste turc Yeni Akit (et ses variantes telles que Haber Vaktim) ;

-  Ahmet Insel

-  En juin 2010 "Les gendres juifs des généraux" et "Les belles-filles arméniennes des généraux" ;

-  Büsra Ersanlı qui se voit reprocher son amour pour les juifs ;

-  La complaisance d'Ethem Tolga, recteur de Galatasaray ;

-  Alain Juppé (qui a pris en octobre 2010 la présidence du Haut comité de parrainage de l'Etablissement intégré Galatasaray) ainsi que l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne qui chapeaute le Consortium des 48 établissements d'enseignement supérieur français soutenant l'université turque ;

- C'est à la demande d'Ethem Tolga que Jean-Claude COLLIARD, président de Paris 1 jusqu'à récemment, s'est démené afin de bloquer début 2012, la loi française pénalisant la négation du génocide arménien. Le président de la Sorbonne s'est même vanté d'avoir enrôlé à cette fin un groupe de constitutionnalistes de Paris 1: en a-t-il fait autant pour obtenir la libération des étudiants de Galatasaray, emprisonnés arbitrairement en Turquie ?


- et d'autres infos importantes à connaître, en être conscient, à développer en applications citoyennes sur les terrains

- des publications régionales, des radios libres,

- des Académies de l'Éducation nationale, des Universités régionales

- et éventuellement des circonscriptions électorales...
Nil.

http://s1.dmcdn.net/DegHB.jpg

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ARMÉNOLOGIE APPLIQUÉE . ՀԱՅԱԳԻՏՈՒԹՅՈՒՆ  (#16)

.

#53420

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:00:25)

En ligne

 

#169 06-04-2017 09:15:57

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Merci à Krikor Amirzayan pour ce news : http://armenews.com/article.php3?id_article=140030 // Des étudiants Arméniens perturbent la conférence d?un historien turc négationniste à l?Université Saint-Esprit de Kaslik (Liban)

http://armenews.com/IMG/arton140030-480x320.jpg . Je ne sais pas s'il y a des conférences aussi grossières en France organisées par les études franco-turquisantes et la turcologie à l'Université française.

Mais on peut penser faire de même (en soft ?) dans les cas d'OMISSIONS (HISTORICO-INTENTIONNELLES). J'ai un souvenir prècis à ce sujet lors de la Saison de la Turquie en France (2007-2008) avec une conférence au Collège de France : il y avait tout un parterre de profs turcologues et c'était comme si 1915, la présence et l'histoire des Hays ottomans n'avaient pas existé. On était en plein APARTHEID HISTORIOGRAPHIQUE. J'ai pris la parole et c'est dommage qu'il n'y avait pas à l'époque autant de www sur les études turquisantes à Erévan pour démonter le mutisme franco-universitaire turquisant.

http://allturkey.am/wp-content/uploads/2013/01/t-portal.png  <<<  Aujourd'hui, nous avons tout ce qu'il faut : Académie nationale d'Arménie : Études turco-ottomanes & en truco-dénis

A nous de nous organiser aux CCAF régionnaux, en associations arméniennes, à la Maison arménienne de la Cité Universitaire, etc., pour marquer notre présence dans des espaces universitaires et faire comprendre que les méthodes comme si de rien n'était (en omissions intentionnelles ~ en flous artistiques ~ en enfumages ~ en parfumages ~ en édulcorations diverses ~ etc, etc...) ne marchent plus.   neutral 

Les impostures maniérées (hypocrites à la sauce dépassée-démodée orientalisante de 'Pierre Loti') ne sont plus valables ! Surtout avec le déglingué Erdogan... Nil 

http://www.voxeurop.eu/files/images/article/MAYK-turkey.gif
#55210

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:03:37)

En ligne

 

#170 15-04-2017 23:55:28

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

- Dans GALLICA : LA PRESSE OTTOMANE FRANCOPHONE
- French Press in the Ottoman Empire : a project in collaboration between İstanbul Atatürk Library, Bibliothèque Nationale de France and Institut Français d?Études Anatoliennes

Voir comment récupérer des données révélant les impostures en turco-truco-eurocentriques déjà rodées à l'époque. Nil.


? Alem

? Ameli Elektrik

? Bulletin Commercial d'Orient - Eastern Commercial Bulletin

? Bulletin de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Constantinople - Bulletin of the Chamber of Com

? Bulletin de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Smyrne

? Byzantia

? Chambre de Commerce Française d'Izmir - French Chamber of Commerce of Izmir

? Correspondance d'Orient

? Crédit Lyonnais Revue Mensuelle

? Djem

? Echos d'Orient

? El Üfürük

? Felek

? Gazette Médicale d'Orient

? Génie Civil Ottoman

? Hamenora

? Hokkabaz

? Journal Asiatique de Constantinople

? Journal de Constantinople

? Journal de la Chambre de Commerce de Constantinople

? Kalem

? Küçük Gazete

? L'Echo de Turquie

? L'Economiste d'Orient

? L'Illustration de l'Orient

? L'Information d'Orient

? L'Orient

? L'Orient et l'Abeille du Bosphore

? L'Orient Illustré

? L'Orient Illustré, Littéraire, Artistique et Scientifique

? L'Orient Illustré, Pour et Par L'Orient

? L'Osmanlı

? L'Univers Revue Orientale

? La Défense - Müdafaa

? La Défense Financière et Economique

? La Défense Nationale - Müdafaa-i Milliye

? La Dépêche

? La Gazette Financière

? La Pensée Turque

? La Pédiatrie en Turquie

? La Revue Littéraire Persane - Pars

? La Revue Orientale

? La Turquie

? La Turquie - Türkiye

? Le Film - Film Mecmuası

? Le Moniteur Oriental - Oriental Advertiser

? Le Publicateur

? Le Sans Fil - Telsiz

? Levant Herald

? Maarifet

? Malumat

? Meşrutiyet - Mècheroutiette

? Meşveret - Méchveret

? Mi'rat-ı Sanayi-i İslamiyye - Le Miroir de l'art Musulman

? Muahadat Mecmuası

? Pages Médicales de Constantinople

? P?ST

? Revue Bibliographique de Philologie et d'Histoire

? Revue Commerciale d'Orient

? Revue Commerciale du Levant

? Revue de Constantinople

? Revue de l'Exportation Allemande

? Revue de Thérapeutique et Expérimentale

? Revue de Turcologie

? Revue des Annonces

? Revue Poul Derneghi - Poul Derneği Mecmuası

? Revue Technique l'Orient

? Servet-i Fünun

? Telegraf ve Posta Mecmuası - Bulletin Télégraphique et Postal

? Tout Péra

? Türk Antropoloji Mecmuası - Turkish Journal of Anthropology

? Türk Mühendisler Ocağının Fen Mecmuası - Revue Technique des Ingénieurs Turcs

? Türk İktisad Mecmuası - Revue Économique du Turquie

? İctihâd

? İhsaiyat-ı Maliye Mecmuası - Bulletin of Statistics

? İktisadiyat Mecmuası - Iktissadiat Medjmouassı

? İstanbul Piyasa Gazetesi - Stamboul Piassa Gazettassi

#55484

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:05:23)

En ligne

 

#171 21-05-2017 10:57:33

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Rappelant le message précédent plus haut et le complétant, voici un article :

LA PRESSE FRANÇAISE DE TURQUIE, CANAL DE TRANSMISSION DES IDÉES DE LA RÉVOLUTION, Joëlle Pierre (Université de Bruxelles), CAIRN-INFO

Article paru dans : Nouveau Monde éditions | « Le Temps des médias » 2005/2 n° 5 | pages 168 à 176

Il est important que nous travaillons à faire connaître dans notre France profonde et sa diversité l'ancienne présence culturelle et littéraire française chez les Hays de l'Empire ottoman ou du Caucase.

Rebondir sur des articles en arménien comme signalés à ce message #10
#56470

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:08:38)

En ligne

 

#172 21-05-2017 11:30:41

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Effectivement, les Arméniens de l'Empire Ottomans avaient leurs écoles arméniennes, où l'on enseignait une partie
de la littérature arménienne. Mes parents connaissaient "La Marseillaise", Victor Hugo, Jules Verne, Baudelaire,
Verlaine, LA FONTAINE ... Leurs études ont été interrompues par le génocide de 1915... et pour ceux qui ont
échappé de l'enfer du désert de Syrie, leurs études ont été reprises dans les pays qui les ont accueillis.
Ma mère avait 13 ans quand les massacres ont commencé, puis ce fut  : les déportations, la recherche d'un toit,
d'un travail... etc.

Hors ligne

 

#173 07-11-2017 17:18:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

Louise a écrit:

Effectivement, les Arméniens de l'Empire Ottomans avaient leurs écoles arméniennes, où l'on enseignait une partie
de la littérature arménienne. Mes parents connaissaient "La Marseillaise", Victor Hugo, Jules Verne, Baudelaire,
Verlaine, LA FONTAINE ... Leurs études ont été interrompues par le génocide de 1915... et pour ceux qui ont
échappé de l'enfer du désert de Syrie, leurs études ont été reprises dans les pays qui les ont accueillis.
Ma mère avait 13 ans quand les massacres ont commencé, puis ce fut  : les déportations, la recherche d'un toit,
d'un travail... etc.

Merci pour votre témoignage Louise. De telles lignes authentiques sont à faire connaître aux associations non-hayes des différentes composantes de la diversité française -dont les associations franco-maghrébines.

Il y aura à penser aussi aux Turcs de France : mais là, c'est le boulot de l'État français dans le cadre des lois d'intégration

- en faisant traduire en turc les publications des rescapés du GDA1915

- en organisant des équipes de e-mailers informant les associations franco-turques dans ce sens.

A ce propos, on peut se rappeler le deux-poids-deux-mesures en France avec ce 'thread' : Interdiction du voile intégral ? et non pas du déni du Génocide 1915 ?

Aujourd'hui Stephane, nous annonce une nouvelle importante -qui est bonne : http://armenews.com/article.php3?id_article=149125 // Election d'Edhem Eltem à la chaire d?Histoire turque et ottomane du Collège de France.

- Son site au Collège de France ~~ TURCOLOGIE FRANÇAISE ~~ COLLÈGE DE FRANCE ;

- «Pour les Turcs, reconnaître le génocide est une trahison »  << Article dans LE MONDE de Edhem ELTEM à l'occasion du centenaire du GDA1915 : à faire connaitre aux associations cultuelles et culturelles franco-maghrébines et ainsi, les inviter à voir le film LA PROMESSE.

https://0.academia-photos.com/4967417/16677136/16967304/s200_edhem.eldem.jpg . Edhem Eltem n'est pas l'affreux négationniste Gilles Weinstein. Je me rappelle, j'avais eu Weinstein devant moi, avec Olivier Abel et des professeurs de turcologie quand je suis intervenu à une conférence lors de la Saison de la Turquie en France 2009-2010.

Je ne sais pas si la video du Collège de France où on voit mon interpellation des professeurs en turcologie, soit toujours sur web. Je dois dire que cela me fut une expérience concrète et enrichissante. Rien ne remplace d'être présent sur le terrain. On peut ajouter que les e-mails ciblés complètent et font perdurer de telles interventions. Je retrouverai tout à l'heure la page Adic concernée > page Collège de France (?) > Youtube (??).

Bonne continuation. Nil..
#62491

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:12:01)

En ligne

 

#174 18-11-2017 17:41:26

Adic2010
@rmenaute

Re: Études turquisantes & Turcologie en France ? Non-dits ? > FAIRE SAVOIR

- LIBRARY OF OTTOMAN STUDIES . Ce ne sont pas les publications qui manquent en anglais. Est-ce qu'ils parlent des Arméniens dans l'Empire ottoman ? Après tout, il existait des Arméniens qui vivaient dans l'Empire byzantin avant l'artivée des Turcs en Anatolie !

L'historiographie arménisante en République d'Arménie concernant l'Empire ottoman existe et est devenue accessible par internet. Il en est même avec l'Université Haygazian de Beyrouth. Nous avons maintenant la possibilité de voir s'il est nécessaire, s'il y a à voir ou comment pointer, de faire remarquer, de dénoncer les distorsions historiques, les omissions intentionnelles, les minimisations, les flous artistiques, les escamotages, les enfumages, les banalisations, les essentialisations, etc, etc.

On sait que le diable se cache dans les détails.    neutral

Et si un des livres en turcologie va dans ce sens et se trouve en bibliothèque municipale ou universitaire, ne pas manquer de le signaler au bibliothécaire.

Pour le moment, je travaille sur le chemin de fer de Baghdad car il y a deux passages importants dans le film LA PROMESSE qui est programmé en France et concernant ce chemin de fer. Nil.

https://massispost.com/wp-content/uploads/2015/02/enveratrailstation.jpg
#62866

Dernière modification par Adic2010 (21-11-2018 00:15:20)

En ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -