Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 21-04-2016 16:06:02

Dzovig
@rmenaute

Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

ARMENIE
Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution définitive au problème du Karabagh

http://www.armenews.com/IMG/arton124830-480x321.jpg

Le vétéran de la guerre du Karabagh qui est l?un des leaders du mouvement d?opposition radicale d?Arménie d?aujourd?hui est d?avis que la partie arménienne n?aurait pas du accepter d?arrêter les opérations militaires après quatre jours de combats déclenchés par l?agression de l?Azerbaïdjan et que cela aurait donné une « solution finale » au problème lors de l?escalade plus tôt ce mois-ci.
Jirair Sefilian, qui dirige actuellement le Front de Salut Public Nouvelle Arménie, un groupe extra-parlementaire cherchant un changement de régime en Arménie, a déclaré aux médias à Erevan que l?accord de cessez-le-feu avec l?Azerbaïdjan était, en fait, une répétition de l?erreur de 1994, lorsqu?un accord pour une trêve n?a pas apporté la paix dans la région.
Dans le même temps, Sefilian, 48 ans activiste politique d?origine libanaise et ancien commandant militaire qui a dirigé l?unité militaire de Shushi pendant la première guerre du Karabakh, estime que la génération actuelle des militaires les a dépassé.
« Je ne me trompe pas dans ma prédiction que les générations futures vont nous surpasser. Ce qui est arrivé était vraiment de l?héroïsme. Face à un ennemi qui était dix fois plus grand, nos garçons n?ont pas quitté leurs positions ?, a-t-il dit.
Plus de neuf douzaine de militaires de l?armée et de bénévoles qui ont rejoint les troupes régulières en première ligne de défense du Karabagh ont été tués dans des combats acharnés du 2 au 5 avril.
Sefilian a fait valoir que le président Serge Sarkissian aurait dû annoncer une mobilisation nationale alors que des milliers d?Arméniens étaient prêts à répondre à l?appel du service militaire. Pourtant, selon lui, l?Azerbaïdjan a profité de l?évitement de Sarkissian d?une guerre tous azimuts.
?Dans tous les cas, je pense que les violations de la trêve se reproduiront ... Ils vont entrer sur notre territoire, nous allons faire la même chose. Mais le fait que l?initiative serait notre ennemi est à notre détriment à long terme. Pendant un an et demi l?adversaire a mené une guerre contre nous et il a poursuivi l?objectif de physiquement et mentalement nous épuiser », a déclaré Sefilian.
L?opposant, qui a pendant des années a poussé à la démission du gouvernement actuel, a fait valoir que Sarkissian ferait mieux de démissionner ?parce que le soulèvement du peuple arménien est une question de jours.?
?Il serait préférable d?avoir son renvoi du pouvoir sans un soulèvement, sans un coup puissant du peuple. Sinon, notre peuple pourrait offrir une surprise à l?arrière comme nos soldats ont surpris le monde en première ligne », a conclu Sefilian.
Fait intéressant, ces jours-ci des appels à la poursuite des hostilités dans le Haut-Karabagh jusqu?à la « libération » de la région ont également été faits aussi par certains militants politiques en Azerbaïdjan.
jeudi 21 avril 2016

Hors ligne

 

#2 21-04-2016 16:16:39

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

C'est un vétéran de la guerre d'il y a environ un quart de siècle,
- une connaissance personnelle, soit-dit en passant -
qui gère mal, mais alors très mal, ses démons de midi.

Le commandant de ce qui fut un bataillon tashnag, à l'époque,
- lequel aurait pu être dirigé par n'importe lequel d'une centaines d'autres militants,
de la même provenance -
et qui se prend aujourd'hui pour le Général Antranig.

Il est généralement admis que, tous comptes faits, il fut un bon commandant,
mais en tout état de cause, au cours de la décade passée,
il a réussi l'exploit de dilapider totalement tout son "crédit",
pour entamer ensuite un déficit insondable, dans lequel il continue à s'enfoncer continuellement.

Plusieurs des volontaires qui, à l'époque, ont servi sous ses ordres,
m'ont maintes fois directement exprimé leur déception et même leur honte,
face à ce que cet homme est devenu par la suite.


Durant la récente guerre - toujours en cours -,
nous avons perdu environ 120 soldats et plusieurs civils,
en position défensive.

Nous perdons pratiquement un soldat par jour,
en état de cessez-le-feu.

Et Monsieur voudrait que l'on poursuive les hostilités...

Si lui, dans son fauteuil d'Erevan, est dégoûté de sa vie,
peut-être que nos jeunes de 18-19 ans sur la ligne de front, eux,ont encore des projets pour leur avenir.


Le commandant valeureux est celui qui sait ménager adéquatement la vie de ses soldats, lesquels l'ont placée dans ses mains. Et non pas celui qui confond le courage avec l'aventurisme suicidaire.



D'autres vétérans de la phase initiale de la guerre vivent aussi, exclusivement, dans la nostalgie d'un certain passé de plus en plus idéalisé, voire mystifié avec le temps. Mais eux, ont moins, n'ont pas la prétention de faire de la politique.



Il conviendrait de se rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, c'était également ce type qui a mené un convoi en Artsakh, afin d'y organiser un rassemblement visant à renverser le gouvernement d'Arménie. S'est ensuivie une vaste bastonnade, évidemment.

Et voilà que, littéralement dans une situation de guerre, il lance de nouveau des appels au coup d'État.

Dans n'importe quel autre pays se trouvant dans la même situation,
au minimum, il aurait été jeté en prison.

Mais voilà, chez nous, tout est permis.




Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#3 21-04-2016 18:42:19

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Cent pour cent d'accord, Haytoug, c'est surtout cette phrase qui m'interpelle "peut-être que nos jeunes de 18-19 ans sur la ligne de front, eux,ont encore des projets pour leur avenir", j'y pense moi aussi chaque jour, chaque jour je me dis ces jeunes qu'on appelle soldat ce sont des gens comme vous et moi, ce ne sont pas des extra-terrestres ou des robots, ce sont des jeunes qui veulent vivre, travailler, fonder une famille, vivre leur vie tout simplement.
Mais voila plus de 100 ans qu'on refuse à une nation de vivre, ça fait plus de cent ans que dans chaque famille on répète la même chose, on se transmet de génération en génération le même sujet "nos ancêtres ont été massacrés systématiquement par les Turcs" alors oui le peuple arménien en a assez de vivre avec ce traumatisme!
Peut-être que j'ai dévié du sujet principal mais chaque phrase écrite est l'expression de mon ressenti.

Dernière modification par MARZEVAN (21-04-2016 18:43:03)

Hors ligne

 

#4 21-04-2016 20:24:42

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

oui, cher Marzevan... que l'on tienne ce genre de propos belliqueux lorsqu'on a 20 ou 30 ans, passe encore (je serais particulièrement mal venu de jeter la première pierre...), mais d'entendre de tels propos dans la bouche d'un quinqua, c'est incroyable... à se demander s'il a vraiment fait la guerre, ce type !

il y a une seule chose à faire, à court, à moyen et à long terme : garder nos positions

il n'y aucune raison, sérieuse et raisonnable, pour tenter d'avancer,
avec tout ce que cela comportera comme pertes

le temps agit manifestement en notre faveur

c'est pour cela que l'ennemi s'affolle et passe à l'attaque


Sarkissian est un ancien - et, lui, un véritable - chef de guerre

il sait trop bien le prix à payer, pour chaque pas

https://www.youtube.com/watch?v=xwNbCqHxh3g


et il agit - ou s'abstient - en conséquence




quand on voit un type comme cet "asphaltamardig" déambuler tranquillement dans les rues d'Erevan,
on se demande comment on peut encore parler de "prisonnier politiques" en Arménie

http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?id=52769

ce type est la preuve vivante qu'il n'y en a pas
- pour le moment, en tout cas... -


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#5 21-04-2016 20:30:16

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

j'ai aussi visité le bataillon de Chouchi en son temps, j'y avais deux connaissances qui étaient parti comme volontaires.
il est probable que ce bataillon a contribué à la victoire, mais les groupes sous le commandement de Monté étaient également très en pointe.
ses titres de gloire, ne peuvent lui conférer une quelconque autorité en matière de stratégie
je fais confiance à nos dirigeants actuels pour faire face aux menaces
tout aventurisme n'est pas bienvenu en ces temps
restons unis et nous vaincrons

Hors ligne

 

#6 22-04-2016 06:40:05

Dzovig
@rmenaute

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Pas plus que vous, je ne peux envisager d'autres affrontements où nos jeunes gens  risqueraient leur vie - c'est un fait.

Je pense seulement que , étant donné  notre situation particulière en 2016, d'un état qui en est encore à tenter de consolider ses frontières,  cela ne peut se faire sans y laisser (beaucoup) de "plumes" hélas ? et que peut-être, dans la foulée, nous aurions pu poursuivre notre avancée ?

Il faut savoir quelle est notre priorité. Epargner les vies de nos enfants (évident pour moi)  et advienne que pourra  - ou frapper encore jusqu'à ce que.... ? 

Je comprends bien que nous devons tenir compte des dés que nous avons en mains (nous ne sommes guère aidés) pour pouvoir en décider et que la perspective d'envoyer les nôtres au casse-pipe nécessite mûres réflexions.

Un terrible pari.

Hors ligne

 

#7 22-04-2016 06:51:50

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

le fait que nos soldats ont réussi à repousser l'attaque relève, littéralement, du miracle

une attaque massive, très puissante, qui n'est pas encore terminée,
et qui nous coûte encore la vie d'un soldat par jour - donc, la destruction d'une famille, quotidiennement -,
et ce, rien que pour pouvoir maintenir la ligne de front

poursuivre quelle avancée ?!!

les dirigeants arméniens en poste sont loin d'être des enfants de choeur,
personne ne peut leur apprendre à être des durs,
et encore moins, des Arméniens de la Diaspora

l'urgence immédiate et cruciale,
c'est d'établir un véritable cessez-le-feu

ensuite : tenter de limiter les dégâts, au niveau de la dégradation des relations entre l'Arménie et la Russie - s'exprimant surtout par une agitation populaire de la rue, totalement émotive, qui nous entraîne directement vers un abîme -;  cela fait partie d'ailleurs des objectifs visés par l'ennemi - et ses complices occidentaux -, au moyen de cette immense offensive soigneusement réfléchie, organisée et toujours en voie d'exécution;  ils comptent aussi, beaucoup - et avec raison -, sur des énergumènes comme celui sus-mentionné, pour déstabiliser le pays, voire provoquer un coup d'État;


chantons donc quelques chants patriotiques anciens, pour nous défouler,
comme on a l'habitude de le faire si bien,
et essayons de ne pas les confondre avec la réalité actuelle

(autre confusion à éviter, pour les jeunes : les jeux de PS4 ou Xbox, avec les vrais combats)



cette histoire ne se règlera pas avant 50 ans, au minimum


il faut tenir le coup





Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#8 22-04-2016 08:37:29

Dzovig
@rmenaute

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Oui, évidemment....
50 ans ?

Hors ligne

 

#9 22-04-2016 08:47:56

zartong
@rmenaute
Réputation :   18 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Evaluer le rapport des forces en temps réel c'est anticiper les implications militaires ,économiques ,politiques irréversibles que certaines décisions peuvent entrainer.A cet égard les dirigeants actuels de l'Arménie font preuve d'un pragmatisme très très éclairé,en aucun cas les choses ne peuvent correspondre exactement à nos désidératas surtout assis tranquilles derrière nos claviers.Le temps historique n'est pas celui des émotions ,même si notre vécu tragique nous y pousse.Vieux peuple mais jeune état,il faut encore et encore beaucoup apprendre.

Hors ligne

 

#10 22-04-2016 09:19:11

potorik
@rmenaute
Réputation :   

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

oui c'est une guerre d'usure ou helas nos jeunes sont en premieres lignes .
mais vu l'agitation tous azimuts et pour le moment sterile et contre productive des turcos azeris ,j'ai l'impression que la panique les habite.
force, confiance et unite doivent nous guider.
le combat doit etre mener aussi et surtout ici avec une mobilisation et un soutien sans faille a tous niveaux.

Hors ligne

 

#11 22-04-2016 11:15:55

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

élargir les conquêtes, cela a déjà été fait du temps de la guerre d'indépendance.
Monté qui était un grand stratège, avait tout de suite vu que les frontières administratives de l'Artsakh étaient indéfendables
la ligne de front actuelle et quasi rectiligne , sans aucune poche permettant des attaques de revers, elle comporte de ce fait des points faibles qui explique nos pertes ( Talich est située sur le versant de Chahoumian )
jadis à Megri, j'avais rencontré des personnes qui m'avaient affirmé que la Nakhitchevan était un objectif réalisable; les russes l'ont empêché.
La prochaine étape de récupération de nos territoires se fera  par deux scénarios:
1/ l'Azerbaïdjan et le Turquie se démocratisent et rendent justice au peuple arménien
2/ ces deux pays sont le théâtre d'une guerre qui redistribue toutes les cartes de la région
Toute autre option constitue de l'aventurisme suicidaire, que même les va-t-en guerre ne peuvent imaginer . Nous aurions tout simplement un champ de ruines dans tout le sud Caucase

Hors ligne

 

#12 22-04-2016 11:22:37

antranig
@rmenaute
Réputation :   17 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Absolument d'accord avec Haytoug, les dirigeants actuels ont beaucoup de défauts mais une qualité principale, nous leur devons les premières victoires arméniennes contre les turco-azéries depuis la soviétisation de l'Arménie et ça ce ne sont pas des mots, mais des actes...

Hors ligne

 

#13 22-04-2016 11:28:52

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

Que s?est-il passé ?

L?Azerbaïdjan a annoncé dimanche 3 avril à la mi-journée un cessez-le-feu « unilatéral » au Haut-Karabakh, alors que, selon l?Arménie, les combats continuaient.

Dans la matinée, des combats sporadiques entre les forces azerbaïdjanaises et arméniennes avaient encore lieu à la frontière du Haut-Karabakh, où se sont déroulés vendredi soir 1er avril et samedi 2 avril les affrontements les plus meurtriers depuis la fin de la guerre en 1994.

Ces combats ont fait plus de 30 morts, deux civils, 18 soldats arméniens et 12 azerbaïdjanais. L?Arménie et l?Azerbaïdjan s?accusent mutuellement d?avoir déclenché les hostilités.

Quelle est l?histoire du Haut-Karabakh ?

Dans ce sud du Caucase situé entre l?Iran, la Russie et la Turquie, le Haut-Karabakh appartient toujours à l?Azerbaïdjan aux yeux de la communauté internationale. Cette région est devenue partie intégrante de l?Empire russe en 1805.

À l?époque soviétique, le Haut-Karabakh, peuplé d?une majorité d?Arméniens, fut rattaché à l?Azerbaïdjan. Le 10 décembre 1991, à la chute de l?URSS, ses habitants votent massivement pour l?indépendance.

En 1993, les séparatistes arméniens qui la peuplent, soutenus par Erevan, prennent le contrôle de cette région à l?issue d?une guerre qui fait 30 000 morts et des centaines de milliers de réfugiés, principalement des Azéris. Ils déclarent leur indépendance.

> Lire aussi : Au Haut-Karabakh, entre guerre et paix

Les Arméniens occupent également une « zone de sécurité » de 8 000 km2, soit 20 % du territoire azerbaïdjanais, qui permet notamment d?assurer une continuité territoriale entre le Haut-Karabakh et l?Arménie.

Un cessez-le-feu a été conclu en mai 1994 mais aucun accord de paix n?a été signé. Des négociations se poursuivent sous les auspices du Groupe de Minsk de l?OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe), comprenant la Russie, les États-Unis et la France.

En novembre 2008, l?Arménie et l?Azerbaïdjan avaient signé une déclaration appelant à un « règlement pacifique » du conflit, mais les accrochages se sont poursuivis. En août 2014, des soldats azerbaïdjanais avaient été tués. En novembre de la même année, les forces azerbaïdjanaises avaient abattu un hélicoptère militaire arménien.

Quelles peuvent être les solutions ?

Jeudi 31 mars, le président azerbaïdjanais Ilham Aliev, en visite à Washington, avait exigé devant le secrétaire d?État américain John Kerry « le retrait immédiat et sans conditions des troupes arméniennes » du Haut-Karabakh. L?Azerbaïdjan, dont le budget défense est, certaines années, plus important que le budget entier de l?Arménie, menace périodiquement de reprendre par la force la région séparatiste.

De son côté, l?Arménie estime qu?elle pourrait faire face à toute offensive. Son voisin russe possède dans ce pays une base terrestre et une base aérienne, que Moscou a renforcée en février avec des avions de chasse de quatrième génération.

> Lire aussi : Entre l?Arménie et l?Azerbaïdjan, un cessez-le-feu malmené dans le Haut-Karabakh

Vladimir Poutine a demandé samedi 2 avril un « cessez-le-feu immédiat », tandis que John Kerry a appelé les deux parties à revenir à la table des négociations, répétant qu?il n?y avait « pas de solution militaire à ce conflit ». John Kerry et le ministre allemand des affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, président en exercice de l?OSCE, ont demandé aux belligérants d?« entrer immédiatement en négociations sous les auspices du Groupe de Minsk », coprésidé par les États-Unis, la Russie et la France.

Pierre Cochez

Hors ligne

 

#14 22-04-2016 19:57:39

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

.  50 ans, au minimum, Dzovinar

il faut donc ménager nos forces, en conséquence

protéger les frontières,
et continuer à développer le pays,  nonobstant la guerre continuelle

le défi fondamental est là
et non pas, plus, sur le champ de guerre


.  potorik, ce n'est pas la panique qui les anime,
mais l'impatience

car ils savent que le temps joue en notre faveur


.  Louise, ce dont Kerry rêvait, c'était de nous ramener piteusement à la table des "négociations", pour la capitulation, après que ses chiens enragés du Caucase aient reconquis une partie substantielle des territoires sous notre contrôle;   leur vaste opération a été cependant un flop retentissant;  il n'y a que la Russie qui mène le jeu, et elle est à 100% de notre bord (par strict intérêt, oui;  parce que l'Azermachin n'a pas su la rejoindre - et/ou va payer pour la Turquie et la nouvelle guerre froide, oui;  mais on s'en fout, on prend, merci !)


. antranig, les défauts des dirigeants ? suprêmes ? de l'Arménie sont constamment exagérés, alors que leurs qualités sont ignorées, niées et occultées par les plus bavards d'entre nous, les chahuteurs écervelés de service

(je ne parle pas des parasites du pouvoir, souvent infiltrés dans les institutions étatiques, hélas, mais dont ils seront assurément éjectés, là encore avec de la patience;  les améliorations sont d'ailleurs indéniables, année après année; désolé si la réalité n'aura pas collé, illico presto, avec nos rêves les plus utopistes)


. Sam, en 1917-18 aussi, il avait fallu se rendre à l'évidence, hélas, et abandonner les larges portions libérées de l'Arménie Occidentale; Sartarabad devenant alors une victoire défensive ultime, pour tenter de préserver ce qui pouvait l'être encore; pour le moment; pour cette phase de l'Histoire;


. zartong, les dirigeants en question ne sont pas des pragmatiques; ils ont une détermination, une intransigeance, qui n'ont rien à envier aux idéologues les plus purs; mais ils savent se maîtriser parfaitement, ravaler leurs émotions, se camoufler, se tapir, et attendre le moment opportun pour frapper;  ils ont un sang-froid extraordinaire;  ils ne cèderont pas d'un pouce, jamais; et ils ne renonceront à rien, non plus;

il l'a clairement dit Sarkissian, il y a deux ou trois ans, à un jeune diasporique en visite estivale qui lui demandait ce qu'il comptait faire pour l'Arménie Occidentale;  il lui a doucement expliqué que sa génération avait réussi l'exploit, jusqu'alors considéré comme étant impossible, de libérer l'Artsakh, et qu'il reviendra donc aux générations futures de réaliser la suite de nos aspirations nationales;



notre Combat s'inscrit dans la perpétuité

c'est cela qu'il faut bien inculquer à ceux et celles, parmi nos jeunes, qui veulent conserver leur identité arménienne, alors qu'il est si facile de s'en débarrasser, dans un Diaspora de plus en plus improbable





Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#15 22-04-2016 21:17:05

potorik
@rmenaute
Réputation :   

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

abriss haytoug djan

Hors ligne

 

#16 22-04-2016 22:27:27

hrach
@rmenaute
Réputation :   30 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

antranig a écrit:

Absolument d'accord avec Haytoug, les dirigeants actuels ont beaucoup de défauts mais une qualité principale, nous leur devons les premières victoires arméniennes contre les turco-azéries depuis la soviétisation de l'Arménie et ça ce ne sont pas des mots, mais des actes...

Il s'agit de LTP? C'est lui qui a été le premiere dirigent.

Je ne panse pas que Sefilian a raison sur ce point mais c'est un veteren , volotaire qui a risqué sa vie pour la liberation d'une partie de notre pays. Bien sur on peut ne pas etre d'accords avec lui sur tous les lignes mais ça sera malonete de jeter un discrédit sur son passé. Il y en avais seulement une centaines arméniens de diaspora qui ont directement participé a cette guère (parmis 5-6 millions).

Ce qui n'est pas acceptable c'est que chaque jour on a des morts à la frontière. Et on doit étre ouvert aux discussion sur ce sujet pour trouver une solution à ça. Ce qu'il propose c'est de faire la guère pour regler ça. Je ne suis pas pour car on aura beaucoup plus de victimes sans aucun garantie que ça s'arrêtera et que on aura quelque chose de positive.

Concernant nos dirigents ils ont faillit sur tous les lignes sauf la capacité de deffendre la ligne de front. Mais comme ils ont faillit sur tous les ligne alors aujourd'hui on est incapable de vaincre facilement l'Azerbaïdjan bien que on a la capacité de se defendre.
Si on veux la paix alors il faut avoir une armée capable de détruire l'armée de l'Azerbaijan au bout de 7 jours de guère sans subir des dégâts important.

Dernière modification par hrach (22-04-2016 22:31:39)

Hors ligne

 

#17 22-04-2016 22:34:23

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

hrach a écrit:

antranig a écrit:

Absolument d'accord avec Haytoug, les dirigeants actuels ont beaucoup de défauts mais une qualité principale, nous leur devons les premières victoires arméniennes contre les turco-azéries depuis la soviétisation de l'Arménie et ça ce ne sont pas des mots, mais des actes...

Il s'agit de LTP? C'est lui qui a été le premiere dirigent.

Je ne panse pas que Sefilian a raison sur ce point mais c'est un veteren , volotaire qui a risqu" sa vie pour la liberation d'une partie de notre pays. Bien sur on peut ne pas etre d'accords avec lui sur tous les lignes mais ça sera malonete de jeter un discrédit sur son passé. Il y en avais seulement une centaines arméniens de diaspora qui ont directement participé a cette guère (parmis 5-6 millions).

Ce qui n'est pas acceptable c'est que chaque jour on a des morts à la frontière. Et on doit étre ouvert aux discussion sur ce sujet pour trouver une solution à ça. Ce qu'il propose c'est de faire la guère pour regler ça. Je ne suis pas pour car on aura beaucoup plus de victimes sans aucun garantie que ça s'arrêtera et que on aura quelque chose de positive.

Concernant nos dirigents ils faillit sur tous les ligne sauf la capacité de deffendre la ligne de front. Mais comme ils ont faillit sur tous les ligne alors aujourd'hui on est incapable de vaincre facilement l'Azerbaïdjan bien que on a la capacité de se defendre.
Si on veux la paix alors il faut avoir une armée capable de détruire l'armée de l'Azerbaijan au bout de 7 jours de guère sans subir des dégâts important.

Personne n'a jeté le discrédit sur le passé de Sefilian.

C'est lui-même qui a discrédité son dit passé, et totalement.
Tout comme quelques autres vétérans comme lui, qui n'ont pas été à la hauteur de ce statut.

On ne parle pas d'un écart de langage ou de conduite occasionel, passager...
Ça dure depuis des années, maintenant, et ça va en s'amplifiant...

Il a lui-même détruit tout ce qu'il aura fait de bon, dans le passé.

Au point de faire douter sur ledit passé même...

L'argument du "j'ai-risqué-ma-vie" est devenu abusif, dans son cas... D'autres ont risqué leur vie aussi, et ils ne se prennent pas pour Sassountsi Tavit. Il y en a qui sont morts aussi sur le champ de bataille, après y avoir accompli beacoup plus que lui.

Et puis, dis, Sarkissian n'a pas risqué sa vie, lui ?! La sienne et celle de sa famille, de sa tribu, de son village (oui, oui, ça va, Tegh-Megh, on a compris;  il est cependant venu au monde dans un hôpital de Stépanagerd, et a consacré toute sa vie, dès son plus jeune âge, à se battre pour ce bout de terre arménien).

Est-ce que Jiro respecte, MOINDREMENT,
ce passé de Sarkissian et des autres vétérans chargés de diriger le pays ?



citation :
"Concernant nos dirigents ils ont faillit sur tous les lignes sauf la capacité de deffendre la ligne de front."

Même si cela été vrai - ce qui n'est pas le cas -,
même si leur accomplissement n'aura été "que" cela,
c'est déjà énorme, extraordinaire, et il faut leur en être reconnaissant.

J'aurais aimé voir ton Sefilian à leur place...
D'autant plus que là, puisque tu admets la réussite militaire,
ce sont leurs capacités en politique et en diplomatie que tu dénigres.

Ils n'ont rien failli du tout.

Ils nous ont sorti (on y est presque...) d'un piège total, fatal, inimaginable.

La monde entier est en train de jouer à un jeu infernal dans la région,
notre pauvre et petit pays en est devenu soudain l'épicentre,
et ces villageois d'Artsakh, courts de taille, parlant à peine l'arménien, mal à l'aise dans leurs costards,
ont tenu tête aux plus puissants dirigeants du monde,
ont réussi à parer le coup, à tenir bon,
à ne pas céder à l'intimidation, à la peur ou à la panique.

Gloire à eux.

Et honte à ceux qui leur enfoncent des poignards dans le dos.


Tu mentionnes LTP... ?

Tu sais bien tout ce que j'ai déjà écrit à son sujet, dans ce Forum même.

Eh bien, avec son comportement des deux dernières semaines,
il s'est complètement racheté, LTP.

Je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit jusqu'ici à son sujet,
mais dorénavant, je ne le critiquerai plus jamais de la même façon.

Au crépuscule de sa vie,
il a su accomplir sa rédemption.

J'espère que Jiro aura aussi un jour cette force de caractère, ce courage et cette intelligence.

Mais encore faut-il qu'il sorte de sa crise de puberté, à 50 balais passés.





Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#18 23-04-2016 00:25:58

hrach
@rmenaute
Réputation :   30 

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

"La monde entier est en train de jouer à un jeu infernal dans la région,
notre pauvre et petit pays en est devenu soudain l'épicentre,
et ces villageois d'Artsakh, courts de taille, parlant à peine l'arménien, mal à l'aise dans leurs costards,
ont tenu tête aux plus puissants dirigeants du monde,
ont réussi à parer le coup, à tenir bon,
à ne pas céder à l'intimidation, à la peur ou à la panique."


Justement et ces gens mérite beaucoup mieux, et pas seulement les villageois de Artsakh mais tous les soldats qui vient de diverse région de RA il suffit de voir d'ou viens ces martyres pour se rendre compte que tous le pays (Armenie et Artsakh) à payé un lourde tribut. Donc les dirigents du pays doivent changer beaucoup de choses, ce qui c'est passé depuis 20 ans et c'est 4 jours ne corresponds pas du tous et s'ils sont pas pret alors il faudra qu'il  libere cette place en assurant que les meilleurs les remplacent.

Hors ligne

 

#19 23-04-2016 03:30:14

Haytoug
Modérateur

Re: Sefilian : La poursuite des hostilités pourrait donner une solution dé

hrach a écrit:

"La monde entier est en train de jouer à un jeu infernal dans la région,
notre pauvre et petit pays en est devenu soudain l'épicentre,
et ces villageois d'Artsakh, courts de taille, parlant à peine l'arménien, mal à l'aise dans leurs costards,
ont tenu tête aux plus puissants dirigeants du monde,
ont réussi à parer le coup, à tenir bon,
à ne pas céder à l'intimidation, à la peur ou à la panique."

Justement et ces gens mérite beaucoup mieux, et pas seulement les villageois de Artsakh mais tous les soldats qui vient de diverse région de RA il suffit de voir d'ou viens ces martyres pour se rendre compte que tous le pays (Armenie et Artsakh) à payé un lourde tribut. Donc les dirigents du pays doivent changer beaucoup de choses, ce qui c'est passé depuis 20 ans et c'est 4 jours ne corresponds pas du tous et s'ils sont pas pret alors il faudra qu'il  libere cette place en assurant que les meilleurs les remplacent.

les villageois auxquels je référe dans le paragraphe que tu cites sont les dirigeants artsakhtsis de l'Arménie, hrach
(la mention des costards aurait dû pourtant t'aider à comprendre)

ils étaient parfaitement prêts,
et ils ont parfaitement assumé la situation,
ils ont amplemement justifié la patience, la retenue et l'indulgence que nous devons exercer parfois à leur égard

n'en déplaise à ceux qui font tout pour tenter de fragiliser leur autorité,
et qui ne font que déstabliliser le pays,
invitant ainsi directement l'ennemi à nous attaquer

ceux-là, on dirait même qu'ils sont déçus du fait que nous ayons évité la catastrophe...

en ce moment,
il n'y a pas de remplaçants qui soient meilleurs que les dirigeants que nous avons

même un LTP a compris cela, a tendu la main au chef de l'État,
et a ordonné à son groupe de suspendre l'offensive politique anti-gouvernementale,
et ce, pour soutenir le Président dans ses démarches extrêmement difficiles dans l'arène internationale

même les opposants les plus volubiles d'autres partis encore ont mis un bémol à leurs propos,
en ces moment où notre destinée nationale est en cause

il n'y a qu'une poignée de vauriens et de bons-à-rien qui semblent incapables de saisir cela,
et qui, au contraire, espèrent même profiter de la guerre pour parvenir à leurs fins

réclamer le remplacement du gouvernement, en pleine guerre,
constitue un comportement innommable






Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -