Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 21-05-2015 10:36:12

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

un conflit qui dure et qui tue : douleur et deuil

"Le conflit du Karabagh n'a en fait jamais cessé, et le prix payé par les Arméniens pour la sécurité de l'ensemble
du pays est lourd pour les familles. Lesquelles, pourtant, dans leur deuil, ne répètent qu'une chose: que le fils
tant aimé a fait son devoir."

NAM n° 218 - article de Fanny Hagopian

Hors ligne

 

#2 22-05-2015 11:09:02

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: un conflit qui dure et qui tue : douleur et deuil

Gloire à ces jeunes mort au combat !!!

Hors ligne

 

#3 22-05-2015 13:04:50

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Re: un conflit qui dure et qui tue : douleur et deuil

Je suis tout à fait en accord avec vous Louise, et également avec l'article de Fanny Hagopian. La moindre des choses que les touristes qui vont au Karabakh serait au moins un instant de rendre visite à leurs jeunes compatriotes qui défendent chèrement la patrie arménienne en se rendant par exemple dans les casernements et témoigner ainsi leur reconnaissance à ces soldats, sous officiers et officiers qui meurent au combat. Et aussi ne pas oublier de s'incliner un instant devant les nombreuses tombes de ces Arméniens qui ont fait leur "devoir". Et ça c'est mon ressenti que j'exprime.
C'est terrible ce sentiment de culpabilité, vous avez compris j'espère et là je m'adresse à tous les lecteurs de ce post.

Hors ligne

 

#4 22-05-2015 22:48:17

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: un conflit qui dure et qui tue : douleur et deuil

Un jour, j'avais dit à Arménag: "je ne voudrais pas que mes enfants se sacrifient  ainsi, pourquoi eux mourraient-ils ?
Il m'a répondu: si par leur mort, ils sauvent 40 personnes par exemple, seriez-vous d'accord ?

Je n'ai pas répondu, c'est une décision terrible à prendre. Mais je n'ai pas dit non.
Ces jeunes qui sont tués si fréquemment pour le Karabagh, qui ont "l'esprit de cette race de fer" méritent
tous nos éloges et notre reconnaissance.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -