Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#26 20-04-2014 23:40:15

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

MERCI-MERCI BEAUCOUP-BEAUCOUP À NOTRE CHÈRE ANOUCH pour ce jpg se trouvant dans ce FaceBook arméno-anatolien

#3036

Dernière modification par Adic2010 (27-08-2018 23:57:26)

En ligne

 

#27 09-10-2014 11:09:06

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

ATATÜRK IN THE NAZI IMAGINATION  (STEFAN IHRIG)

Early in his career, Adolf Hitler took inspiration from Benito Mussolini, his senior colleague in fascism?this fact is widely known. But an equally important role model for Hitler and the Nazis has been almost entirely neglected: Mustafa Kemal Atatürk, the founder of modern Turkey. Stefan Ihrig?s compelling presentation of this untold story promises to rewrite our understanding of the roots of Nazi ideology and strategy.

Hitler was deeply interested in Turkish affairs after 1919. He not only admired but also sought to imitate Atatürk?s radical construction of a new nation from the ashes of defeat in World War I. Hitler and the Nazis watched closely as Atatürk defied the Western powers to seize government, and they modeled the Munich Putsch to a large degree on Atatürk?s rebellion in Ankara. Hitler later remarked that in the political aftermath of the Great War, Atatürk was his master, he and Mussolini his students.

This was no fading fascination. As the Nazis struggled through the 1920s, Atatürk remained Hitler?s ?star in the darkness,? his inspiration for remaking Germany along nationalist, secular, totalitarian, and ethnically exclusive lines. Nor did it escape Hitler?s notice how ruthlessly Turkish governments had dealt with Armenian and Greek minorities, whom influential Nazis directly compared with German Jews. The New Turkey, or at least those aspects of it that the Nazis chose to see, became a model for Hitler?s plans and dreams in the years leading up to the invasion of Poland.


Prologue: Leaving ?Enverland?
1. Turkish Lessons for Germany: The Turkish War of Independence as a Major Weimar Media Event, 1919?1923
2. ?Ankara in Munich?: The Hitler Putsch and Turkey
3. Hitler?s ?Star in the Darkness?: Nazi Admiration for Atatürk and His New Turkey
4. The ?Turkish Führer?: Nazi Hagiography and National Education
5. The New Turkey: Nazi Visions of a Modern Völkisch State
6. The Second World War and Turkey?Another Spain?
Epilogue: First Stone, Then to Dust
Note on Sources and Historiography
Notes
Acknowledgments
Index

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41AhAFAwvjL._SL500_AA300_.jpg

- Page ADIC / Un non-dit : la Turquie et l'Allemagne nazie

- Thread faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#4351

Dernière modification par Adic2010 (27-08-2018 23:59:50)

En ligne

 

#28 28-10-2014 09:54:20

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Merci à Armenweb pour cette page en documents d'origine : Méthode allemande - Travail Turc  . Inspiration d'Hitler.

Le général allemand anti-nazi Ludwig Beckqui a donné secrètement le dicours de Hitler qq jours avant l'attaque allemande contre la Pologne au journaliste américain Paul Lochner.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0de/jpgs/6d_hitler_beck01.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0de/jpgs/6d_hitler_lochner01.jpg

Je suis allé à l'emplacement à l'adresse de l'ancien bureau de l'Associated Press à Berlin. Naturellement comme 80 % de Berlin, l'ancien bâtiment a été détruit par bombardement et c'est un nouveau bâtiment moderne. J'irai aux Archives des photos de l'ancien Berlin pour y trouver comment c'était à l'époque.

Il y a de telles autres adresses en traces historiographiques à chercher en anciennes photos comme signalées à ce message #17

Bonne continuation. Nil
#4523

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:02:53)

En ligne

 

#29 26-11-2014 18:34:33

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

REVELATION- GENOCIDE ARMENIEN . Merci beaucoup à Krikor Amirzayian de nous informer de ce news :   Hitler divinisait « les méthodes turques » d?Atatürk liées au génocide arménien selon le site américain « The Daily Beast »

Il y a de quoi faire des recherches. Merci encore. Nil.

Page Adic : recherches sur la Turquie et l'Allemagne nazie

#4699

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:04:59)

En ligne

 

#30 26-11-2014 19:05:31

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

REVELATION- GENOCIDE ARMENIEN (SUITE) : traduction de l'article signalé au message précédent

Il s'agit d'un article parlant du livre ATATÜRK IN THE NAZI IMAGINATION de Stefan Ihring signalé plus haut au message #27.

Traduction transcrite. Nil.

PS - L'article original en anglais de William O'Connor
__________________

FATAL ATTRACTION .LE 20E SIÈCLE DICTATEUR LE PLUS ADULÉ PAR HITLER
PAR WILLIAM O'CONNOR 24/11/14


Les obsessions d'Adolf Hitler, car il était un homme enclin à fixations malsaines, étaient dangereux pour le monde, que ce soit avec lui-même, avec l'école d'art, avec ses rêves de grandeur, avec Eva Braun, avec sa haine des Juifs ou, plus obscurément, avec la Turquie.

Pour dire que les racines de la hausse du Troisième Reich ont été examinés à fond serait un euphémisme. Pourtant, un élément de la prise de pouvoir d'Hitler a été largement négligé l'importance de-Turquie et Mustafa Kemal Atatürk (ou comme Hitler l'a appelé, son «étoile brillante») sur la pensée du Führer.

Dans son nouveau livre des recherches exhaustives, Atatürk dans l'imaginaire nazi , Stefan Ihrig graphiques du rôle démesuré que Atatürk et le Nouveau Turquie a joué dans l'esprit de l'époque de Weimar en Allemagne extrême droite-une influence qui se étendait à travers les années nazies. La Révolution turque était la question étrangère la plus chaudement débattue au début des années 1920, et non seulement les nazis eux-mêmes modèle après le Mouvement national turc, mais les dirigeants nazis de Hitler et Goebbels ont été personnellement fasciné par tout ce Atatürk a fait.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les Allemands-conservateurs en particulier-est devenu consommée avec l'idée qu'ils avaient été injustement traités à la Conférence de paix de Paris ('violée' est un mot qu'ils souvent utilisés), et poignardé dans le dos par des bureaucrates en décubitus dorsal et les minorités à Berlin. Pourtant, alors même que les Allemands se sont vautrés dans amère l'apitoiement sur soi, une autre superpuissance défait subi un revirement spectaculaire.

Lorsque les derniers vestiges de l'Empire ottoman ont été démantelés par les Alliés dans le Traité de Sèvres, la Turquie moderne a également été découpé, avec des portions allant à la Grèce et l'Arménie, ainsi que les grandes puissances comme la Grande Bretagne, l'Italie, et la France. Cependant, à partir de 1919, les nationalistes dirigées par Atatürk en Turquie Ankara-transformés de outsiders assiégés dans une force déterminée qui battent retour les Grecs, Français et Arméniens sur de multiples fronts. En quelques années difficiles, ils ont défait les forces apparemment invincibles déployées contre eux et, plus important encore, ils ont réussi à négocier un nouveau traité, le Traité de Lausanne, en 1923, qui a établi la Turquie moderne.

"Dans les yeux d'une Allemagne désespérée et désolé», écrit Ihrig, "ce était un rêve devenu réalité nationaliste, ou plutôt quelque chose comme hyper-nationale de la pornographie."

Textes nazis proclamaient que l'anéantissement ou l'expulsion des Arméniens était une «nécessité impérieuse».
Le 29 Juin 1919, les journaux allemands ont annoncé la signature de la veille du Traité de Versailles, qui a pris fin la Première Guerre mondiale et a forcé l'Allemagne de payer des réparations et de concéder territoire. Deux jours plus tard, les journaux ont commencé ce qui ne peut être décrit comme une histoire d'amour avec Mustafa Kemal Pacha (Atatürk tard). La couverture de la Turquie et de son chef cape et d'épée comblerait journaux quotidiens et hebdomadaires de l'Allemagne.

Au cours des quatre prochaines années et demie, le journal conservateur Kreuzzeitung irait à un total de 2200 articles, des articles et des rapports sur la Turquie. Le Heimatland nazie affilié a donné un huitième de son espace chaque semaine, du 1 Septembre au 15 Octobre 1923, à des fonctions sur Atatürk. Papiers à travers le pays feraient référence à la Turquie que de l'Allemagne "le modèle de rôle." Faiseurs d'opinion nationalistes seraient louanger ce qu'ils considéraient comme tactiques essentiellement de négociateur de la Turquie »nous donnent tout ce que nous voulons ou nous continuerons à fight' et décrié acquiescement allemande à des peines alliées. Certains, comme le pasteur influent et politicien Max Maurenbrecher, même commencé à dire que si les Allemands avaient combattu pour leur liberté et les frontières comme les Turcs, ils ne seraient pas atteints les conditions onéreuses de Versailles. La révolution de la Turquie était un "rêve révisionniste-nationaliste devenu réalité, même une version fétichisée de celui-ci, parce qu'il avait été atteint par l'épée, dans le domaine, avec de grandes batailles, et de nombreux rebondissements épiques», écrit Ihrig.

En fait, Ihrig dit, la Turquie était de devenir une sorte de Fürstenspiegel pour les Allemands conservateurs. Un Fürstenspiegel ou «miroir aux princes," est un genre de la littérature qui utilise une histoire lointaine (géographiquement ou historiquement) pour plaider en faveur de certaines actions dans le présent. Conservateurs allemands écrivent sur ​​la Turquie seraient louer son rôle militant actif à forger son destin national, et louanger les façons dont Atatürk était venu d'Ankara, pas Constantinople, pour diriger un mouvement völkisch unifiée. Ce était Atatürk d'Ankara était important, parce que Hitler et ses alliés ont vu leur mouvement comme ayant une résistance en raison de ses racines à Munich, pas Berlin. Plus tard, l'histoire de la vie d'Atatürk serait utilisé pour promouvoir l'importance d'un Führer.

La compréhension populaire de la montée de Hitler au pouvoir rappelle souvent à l'influence de Mussolini et sa mars sur Rome. En fait, soutient Ihrig, "la fonction de rôle modèle supposé de Mussolini, principalement déduite de l'importance plus tard, de l'Italie fasciste, a conduit de nombreux auteurs à surestimer l'Italie" et par conséquent "quelques historiens mentionner Atatürk dans le cadre de la pré-générale putsch atmosphère. "En fait, comme le souligne Ihrig, Mussolini lui-même appelé« le Mustafa Kemal d'un Milanais Ankara », comme il a commencé sa propre prise de pouvoir.

Ihrig fait valoir que les deux principaux documents nazis, l'Heimatland et Völkischer Beobachter, étaient les promoteurs des "méthodes turques» dès 1921. Les nazis ont fait valoir que la force brute avait été nécessaire pour l'indépendance de la Turquie, et, insidieusement, ils ont souligné la répression d'Atatürk sur les minorités ethniques et tous ceux qui sont dissidents. Un idéologue nazi, Hans Trobst, a écrit explicitement de «purification nationale» de la Turquie de "sangsues" et "parasites" comme les Arméniens et les Grecs; Trobst a ensuite été invité à rencontrer Hitler après le leader lu ses écrits sur la Turquie. Ihrig note que le secrétaire d'Hitler a écrit à Trobst au nom de Hitler, déclarant, «Ce que vous avez vu en Turquie est ce que nous devrons faire à l'avenir aussi bien pour nous libérer."

Cet éloge de l'agression turque était de jeter les bases pour Beerhall putsch de Hitler, dans lequel il a essayé et échoué, se emparer du pouvoir à Munich en 1923. Ce est seulement après avoir échoué, Ihrig soutient, que Hitler considérait comme nécessaire d'aller un plus voie politique «légitime» comme Mussolini. Dans son discours final à son procès, Hitler serait également pointer vers Atatürk (puis Mussolini) comme des exemples de pourquoi sa tentative de se emparer du pouvoir ne était pas une trahison, ce était, dit-il, pour "l'obtention de la liberté pour son pays."

Une décennie plus tard, en 1933, Hitler disait au quotidien Milliyet turc Atatürk était, selon ses mots, «le plus grand homme du siècle," et il confessera sur le papier que dans les années 1920 "sombres" "la lutte pour la libération réussie que [Atatürk] conduit afin de créer la Turquie lui avait donné la confiance que le mouvement national-socialiste serait couronnée de succès ainsi. "Hitler a appelé le mouvement turc son« étoile brillante. "En 1938, pour son anniversaire, Hitler dirait journalistes et les politiciens que «Atatürk était la première à montrer qu'il est possible de mobiliser et de régénérer les ressources que le pays a perdu. À cet égard Atatürk était un enseignant. Mussolini était son premier et son deuxième, je élève ».

L'engouement allemand avec Atatürk et la Turquie a décliné après la Beerhall putsch. Des années plus tard, après que les nazis avaient gagné en puissance et lancé leurs guerres, la Turquie a refait surface propagandistes nouveau-nazis ont souligné Atatürk quand ils ont plaidé pour la nécessité d'un Führer qui a été fidèlement suivie par son peuple sans question, quand ils ont poussé la nécessité pour une seule parti politique et l'obligation de sacrifice national, et quand ils ont plaidé pour la nécessité de réprimer la dissidence interne afin de présenter un front uni contre les ennemis extérieurs.

L'obsession allemande était avec la Turquie était si répandue sous les nazis, en fait, que le ministère allemand de la Propagande effectivement plaint en 1937 que la couverture favorable de la Turquie devenait "insupportable."

Même que l'obsession d'Hitler avec la Turquie était stratégique, ce était aussi profondément personnelle. Alors que Ihrig fait un travail approfondi de détailler les liens historiques de l'Allemagne à l'Empire ottoman et même potentiellement son implication dans le génocide arménien-ce est l'attachement personnel des dirigeants nazis à la Turquie et Atatürk qui est particulièrement fascinant.

Hitler, par exemple, considéré comme un buste d'Atatürk par Josef Thorak être "un de ses possessions les plus chères», selon le photographe officiel de la Führer Heinrich Hoffmann.

Il a également donné d'importance unique de la Turquie dans les questions d'Etat. En 1934, juste un jour avant l'anniversaire d'Hitler, des drapeaux ont été abaissés au siège des SA (chemises brunes) de la mort de l'ambassadeur turc Kemalettin Sami Pacha-et selon Ihrig, Hitler lui-même a ordonné ce qui était essentiellement une procession des funérailles d'État pour le tombé diplomate.

Lorsque Atatürk est mort le 10 Novembre, sa mort a dominé la couverture des journaux en Allemagne, malgré le fait que ce est arrivé juste un jour après la tristement célèbre Nuit de Cristal.

Joseph Goebbels était aussi un grand fan de la dirigeant turc. En 1937, Goebbels écrit dans son journal: "Un beau vol. Lors d'un voyage que je ai fini de lire le livre sur Atatürk. La vie d'un héros fier. Totalement admirable. Je suis heureux! »Puis, le 21 Octobre 1938, le même jour, Hitler a ordonné la dissolution de la Tchécoslovaquie, Goebbels écrit que la mort d'Atatürk" serait une perte irremplaçable. "La santé du dirigeant turc avait diminué, mais jours plus tard, Goebbels écrirais dans un langage presque intime, "la maladie de Atatürk est très grave. Mais la nature de son ours l'aide à lutter contre une fin précoce à ce stade ".

La connexion la plus évidente à faire entre la règle nazis et Atatürk est, bien sûr, les tragédies de l'Holocauste et le génocide arménien, qui a eu lieu avant Atatürk sont arrivés au pouvoir. Alors que Ihrig esquive adroitement un débat sur ce qui se est exactement passé avec les Arméniens en Turquie, il fait valoir que ce qui concernait les nazis, ce qui se est réellement passé n'a pas d'importance. Ils croyaient que les Arméniens étaient les «Juifs de l'Orient" et que leur décès et la répression joué un rôle clé dans l'émergence de la Turquie moderne. Dans les discours, Hitler aurait toujours se référer aux Arméniens comme étant sur le même niveau que les Juifs, et dans un article qu'il a déclaré le "misérable arménienne" être "porcine, corrompue, sordide, sans conscience, comme des mendiants, soumis, même doglike." textes nazis proclamaient que l'anéantissement ou l'expulsion des Arméniens était une «nécessité impérieuse». Les nazis ont vu en Turquie ce qu'ils voulaient voir, quel que soit le Atatürk et ses compagnons se voyaient Turcs.

Le livre de Ihrig fournit assez d'un nouvel angle sur les nazis à faire l'impossible ces jours-break par l'abondance de livres sur le sujet. Il est plein de questions fascinantes non couverts dans cette revue, et plus particulièrement les torsions idéologiques et se que les nazis ont traversé afin de marquer les Turcs comme aryenne. Les lecteurs qui ramassent le livre ne devraient pas être dissuadés par le peu pédant et sèche-chapitre de l'ouverture reste du livre vaut bien la lecture.

Aujourd'hui, la Turquie dans l'imagination allemande a surtout à voir avec l'immigration, l'assimilation et adhésion à l'UE. Ihrig a réussi à montrer comment la relation entre ces deux centres de la civilisation est beaucoup plus profond et beaucoup plus lourde, qu'à première vue.

#4724

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:06:55)

En ligne

 

#31 27-11-2014 00:33:05

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

La liaison => Génocide arménien >> Nazisme grâce au livre : ATATÜRK IN THE NAZI IMAGINATION de Stefan Ihring

Je chercherai demain les www et jpg. Kicher pari. Nil.

PS - Il y aura un jour à traduire en bon français (+ en allemand, en arménien, en arabe et en russe) l'article de William O'Connor.


http://de.wikipedia.org/wiki/Fürstenspiegel   -    http://fr.wikipedia.org/wiki/Miroirs_des_princes

- Au cours des quatre prochaines années et demie, le journal conservateur KREUZZEITUNG irait à un total de 2200 articles, des articles et des rapports sur la Turquie.  >> www & jpg ??

- Le Heimatland nazie affilié a donné un huitième de son espace chaque semaine, du 1 Septembre au 15 Octobre 1923,

pasteur influent et politicien MAX MAURENBRECHER 1874-1929

- HEIMAT-LAND

- VÖLKISCHER BEOBACHTER

- idéologue nazi, Hans Troebst (1891-1939)  .  http://photos.geni.com/p13/91/14/a0/9b/5344483bd0208c7c/miq89zud_medium.jpg

- Une décennie plus tard, en 1933, Hitler disait au quotidien Milliyet turc Atatürk était, selon ses mots, «le plus grand homme du siècle,"  << à faire un pdf de ce numéro

- Hitler, par exemple, considéré comme un buste d'Atatürk par Josef THORAK 1889-1952  être "un de ses possessions les plus chères, selon le photographe officiel de la Führer Heinrich Hoffmann.

- artistes allemands/autrichien en Turquie kémaliste : Atatürk?interface. A survey of political sculptures in the public space of Turkey

- les drapeaux ont été abaissés au siège des SA (chemises brunes) de la mort en 1934 de l'ambassadeur turc Kemalettin Sami Pacha

- Lorsque Atatürk est mort le 10 Novembre, sa mort a dominé la couverture des journaux en Allemagne, malgré le fait que ce est arrivé juste un jour après la tristement célèbre Nuit de Cristal.   << à faire des pdf & jpg de ces numéros

- Goebels : admirateur d'Ataturk >> www & jpg ??

- les Arméniens étaient les "Juifs de l'Orient"     << faire des pdf & jpg de ces passages dans des publications ou des numéros de presse.

________________

PS1 - J'ai trouvé ce thread dans un forum : http://languish.org/forums/index.php/topic,12212.0.html

PS2 - La politique de la Turquie pendant la seconde guerre mondiale . Érévan 1984

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/81/Portrait_Max_Maurenbrecher.jpg . http://www.usmbooks.com/images/HEIMATLANDmag/Heimatland1.jpg
#4768

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:05:02)

En ligne

 

#32 28-11-2014 00:25:43

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

- ATATURK IN THE NAZI IMAGINATION EN GOOGLE.BOOKSy relever les pages citant les Arméniens et l'Arménie.

Ce livre devrait être publié en français et le faire connaître. Entretemps essayons d'abord de publier en français l'article de William O'Connor qui en parle.

Pensons à l'envoyer aux Associations françaises d'Anciens Combattants / Page Adic. Nil.

PS1 - j'ai touvé qq jpgs et wikipedias dans le message précédent. Procession nazie du retour des cendres de Talaat à Berlin pour Stanbul :

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0de/jpgs/6e_talaat1942berlin.jpg

PS2 : rappel : Page ADIC de recherches sur la Turquie et l'Allemagne nazie

- Thread faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#4870

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:12:32)

En ligne

 

#33 01-01-2015 10:34:52

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

J'ai trouvé par hasard ce jpg. Il y aura une recherche à faire sur ce TÜRKISCHE POST >> TRADUCTION   >>   www ? etc, etc... http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Tuerkische_post_logo.png/300px-Tuerkische_post_logo.png

Il y aura à voir s'il y a  des photos dans les numéros (?)... des recherches à faire à partir du livre en anglais : 'Ataturk in the Nazi Imagination' de Stefan Ihring signalé plus haut.

http://www.annefrank.de/mensch/wp-content/themes/AFZ/images/brander/Tuerkische_Post_1932-06-23_1.jpg
#5213

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:07:57)

En ligne

 

#34 04-01-2015 19:09:48

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Atatürk in the Nazi Imagination  (Suite) . MERCI À COLLECTIF VAN et DENIS DONIKIAN de mettre sur web :
- la traduction de l'article de O'Connor
- Denis Donikian

A BIEN-BIEN ARROSER... les www franco-allemands et les sites franco-marxistes entre autres !

Quelques lignes sur le web :
Early in his career, Adolf Hitler took inspiration from Benito Mussolini, his senior colleague in fascism?this fact is widely known. But an equally important role model for Hitler and the Nazis has been almost entirely neglected: Mustafa Kemal Atatürk, the founder of modern Turkey. Stefan Ihrig?s compelling presentation of this untold story promises to rewrite our understanding of the roots of Nazi ideology and strategy.

Hitler was deeply interested in Turkish affairs after 1919. He not only admired but also sought to imitate Atatürk?s radical construction of a new nation from the ashes of defeat in World War I. Hitler and the Nazis watched closely as Atatürk defied the Western powers to seize government, and they modeled the Munich Putsch to a large degree on Atatürk?s rebellion in Ankara. Hitler later remarked that in the political aftermath of the Great War, Atatürk was his master, he and Mussolini his students.

This was no fading fascination. As the Nazis struggled through the 1920s, Atatürk remained Hitler?s ?star in the darkness,? his inspiration for remaking Germany along nationalist, secular, totalitarian, and ethnically exclusive lines. Nor did it escape Hitler?s notice how ruthlessly Turkish governments had dealt with Armenian and Greek minorities, whom influential Nazis directly compared with German Jews. The New Turkey, or at least those aspects of it that the Nazis chose to see, became a model for Hitler?s plans and dreams in the years leading up to the invasion of Poland.

- avec commentaires :

- Christopher Clark : From the Armenian massacres to the Turkish War of Independence and the rise of Kemal Atatürk, Turkish events attracted deep interest in Germany. As Ihrig shows, politically active Germans of the Weimar Republic, especially on the far right, saw in Turkey a model for successful revisionism, authoritarian rule, secular modernization, and the political utility of genocide. This brilliant and original study sheds new light on the rise of Nazism and the prehistory of Nazi racial policy.

- Thomas Weber : This is a most important and refreshingly original book about a hitherto unknown yet pivotal influence on Adolf Hitler and other National Socialists. Its eye-opening conclusions will change how we think about German and European history as well as the Holocaust.

- Open Letters Monthly, Steve Donoghue : Fascinating? This is a gap-filling book that?ll be of deep interest to students of both World War II and National Socialism.

- The Tablets, David Milices : Stefan Ihrig?s brilliant new book Atatürk in the Nazi Imagination demonstrates convincingly that Mustafa Kemal Atatürk?s conquest of Turkey was the most important model for the Nazis? remaking of Germany, far more so than Mussolini?s 1922 March on Rome, which is usually cited as Hitler?s main inspiration.

-1/ http://www.hup.harvard.edu/catalog.php? … 0674368378  Harvard

-2/ ?Hitler Atatürk hayranıydı? denilen kitapta ne anlatılıyor  >> Traduction >> qq références bibliographiques pour trouver des numéros de journaux de l'époque >> scannerles pages en pdf ou jpg = plus frappant et parlant.
#5287

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:16:59)

En ligne

 

#35 20-01-2015 13:32:54

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Je suis au centre d'exposition et de documentation sur le nazisme en Allemagne "Topographie des Terror".

http://www.stadtentwicklung.berlin.de/planen/stadtmodelle/de/datenbank/uploads/th_300_fanZUBVy1HVJZQ7i7y80YARtSe41RHFXpl._21_pr._12_lol_foto_08.jpg . A la Bibliothèque ils n'ont pas encore ces deux livres et je leur ai demandé de les commander.

Les premiers chapitres du livre ci-dessous concernent cette période : La mise en oeuvre du djihad dans l'Empire ottoman conçue par l'État allemand (1914-1918)

http://www.inyourpocket.com/gallery/32907.jpg
#5463

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 00:18:24)

En ligne

 

#36 20-01-2015 19:54:45

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Un groupe de journalistes turcs ? qui ont préféré rester dans l?anonymat ? ont effectué une enquête sur le passé de Recep Tayyip Erdogan, qui montre que le boucher des Kurdes a été ouvertement antisémite dans sa jeunesse et a manifesté ses sympathies pronazies. En 1974, Erdogan avait écrit une pièce antisémite qui avait été jouée dans différents endroits de Turquie avant d?être retirée à la demande du parti politique auquel il appartenait, et qui craignait d?être déclaré hors-la-loi à cause de son antisémitisme. La pièce de théâtre en question décrivait les juifs de la même manière que le faisait Hitler dans ses écrits.

Hors ligne

 

#37 27-01-2015 12:19:00

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Louise a écrit:

Un groupe de journalistes turcs ? qui ont préféré rester dans l?anonymat ? ont effectué une enquête sur le passé de Recep Tayyip Erdogan, qui montre que le boucher des Kurdes a été ouvertement antisémite dans sa jeunesse et a manifesté ses sympathies pronazies. En 1974, Erdogan avait écrit une pièce antisémite qui avait été jouée dans différents endroits de Turquie avant d?être retirée à la demande du parti politique auquel il appartenait, et qui craignait d?être déclaré hors-la-loi à cause de son antisémitisme. La pièce de théâtre en question décrivait les juifs de la même manière que le faisait Hitler dans ses écrits.

Merci Louise pour ces infos. Il serait bon d'en avoir les références.

Merci aussi à Georges Festa pour la mise sur web de sa traduction de cet article en anglais à l'origine : Uzay Bulut - Turkey's Kristallnacht / La Nuit de Cristal de la Turquie. Merci à Stephane de nous en informer.

Cela nous fait penser à la Nuit de Cristal allemande d'origine qui eut lieu à Berlin en 1938.

>>> SVP, il y a à chercher LES ÉCHOS DE LA 'NUIT de CRISTAL' DE BERLIN EN 1938 DANS LA PRESSE TURCO-KÉMALISTE DE L'ÉPOQUE.   Peut-être notre chère Anouch pourrait nous aider. Merci d'avance. Nil.

#5584

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:11:38)

En ligne

 

#38 02-03-2015 10:57:37

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Je suis à la bibliothèque de 'Topographie des Terror' et je suis en train de feuilleter le livre de Stefan Ihring que j'avais fait commander il y a trois semaines (message #35 plus haut). Il y a tout ! TOUT ! Très riche bibliographie ! >> des Pdf originaux à trouver ! des jpg à trouver !

A le faire commander pour les bibliothèques de la Goethe Institute de France !  A +. Nil.

[img][/img]
#6030

Dernière modification par Adic2010 (02-03-2015 10:59:05)

En ligne

 

#39 10-05-2015 07:09:55

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

- 100 LIVES : GÉNOCIDE ARMÉNIEN: DES PARALLÈLES NÉGLIGÉS

- Republican origins of Kemalism: The early phase of its evolution Framing the periodization of Kemalism, by Vahram Ter-Matevosyan : International Review of Turkish Studies 01/2011; 1(4): pp.44-61 . Leiden    (appuyer sur 'Full Text' à droite)

Grâce au "PROTO-NAZISME", j'ai pu trouver ces deux articles intéressants qui complètent celui du chercheur catholique allemand. LE LIEN 'JEUNES-TURCS >> NAZIS'...  devient de plus en plus clair.

Parce que les islamophobes dans les forums francophones, font chaque fois l'éloge de Mustafa Kemal. J'en ai ras le bol. Rappelez vous les éloges de la "Turquie moderne" par l'académicien Georges Duhamel repris dans l'affreux site DREUZ -même signalé avec enthousiasme dans notre forum NAM.    sad

Bon dimanche. Nil.

PS1 - Je viens de lire l'article en anglais de Vahram Ter-Matevosyan : on n'y parle pas de caracttéristques nazies en gestation. Pour apprécier cet article, il y a à connaitre l'histoire du kémalisme : KÉMALISME

PS2 - On ne parle pas tellement des RÉFORMES KÉMALISTES -surtout celles qui nous intéressent.

PS3 - Il y a une riche liste bibographique

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#6745

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:15:54)

En ligne

 

#40 27-07-2015 16:28:04

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Court article sur Hitler et Ataturk EN ARABE  >>  Traduction.

Pour des recherches ultérieures plus poussées, je mets ces deux noms HITLER et ATATURK EN ARABE dans le message #36 de mon glossaire arabisant en www

On les aura, ces affreux turco-négationnistes complices de Daesh ! Nil.

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:17:43)

En ligne

 

#41 27-07-2015 17:37:27

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Suite au message précédent, j'ai trouvé deux articles concernant :

HITLER ET ATATURK / NAZISME ET KÉMALISME :

#1/ : Traduction

https://belgelerlegercektarih.files.wordpress.com/2012/04/kemal-hitler-orijinal.jpg

#2/ : Traduction

https://belgelerlegercektarih.files.wordpress.com/2012/06/kemal-atatc3bcrk-inkilaplari-kuran-din-islam-mc3bcslc3bcman-devrimleri.jpg?w=902

#3/ : Page ADIC : Hitler et Le Kémalisme

...à la prochaine. Nil.  neutral
#7665

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:19:10)

En ligne

 

#42 27-07-2015 18:51:06

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

En effet, le livre  "Mein Kampf" a été un best seller en Turquie.

Hors ligne

 

#43 30-08-2015 16:22:39

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Il y a de quoi réfléchir et creuser encore plus dans les filiations conscientes  ~~ et en inconscient  ~~  avec cet article intéressant : De Munich à Ankara: esquisse d'un scénario catastrophe

L'auteur CAROL MANN n'a pas un regard avec une approche pseudo-religieuse en phobies évoquant le terrorisme islamiste. Elle écrit : "L?État islamique n'est pas une organisation terroriste, il s'agit d'un groupe de gens réunis par la colère." Cependant, plus que de la colère et plus que du fanatisme religieux, il s'agit d'une psychopathie post-génocidaire : en filigrane de la déstructuration déshumanisante des années 1915-1918 dans la région.

http://www.worldmag.com/media/images/content/348_464_/books_history4.jpg . http://www.renewamerica.com/images/columns/15/150415washington.jpg . Les morceaux éparses du puzzle depuis les nettoyages ethniques bien avant 1915 EN IMPUNITÉ, se rejoignent et l'approche anthropologique se développe. Il y aura à suivre les articles postérieurs de Carol Mann.

Cette affaire d'Erdogan risque aussi de se catalyser en Allemagne. Les Turcs d'Allemagne ne sont pas contents de l'arrivée massive des 800.000 migrants provenant surtout de Syrie et d'Irak. Nil.

#8067

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:21:42)

En ligne

 

#44 10-10-2015 21:34:13

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

Voici trois passages sur le comportements de la Turquie vis à vis des émigrants juifs fuyant en bateau l'occupation nazie de l'Europe centrale :

. En 1939, le bateau Parita, en route vers la terre d?Israël (encore sous mandat britannique et sous un autre nom) doit accoster à Izmir, en Turquie, suite à des problèmes techniques. A son bord, se trouvent 800 réfugiés juifs d?Allemagne, de Pologne et de Tchécoslovaquie. Les réfugiés restent au large de la côte pendant une semaine, sans charbon, sans
nourriture, sans eau, car les Turcs interdisent au navire de s?amarrer sur les quais. Le capitaine, après des menaces de la police maritime turque, est forcé de reprendre la navigation. La une du quotidien turc Ulus titre alors : «Ces bons-à-rien de Juifs ont enfin quitté Izmir».

. En 1940, un bateau nommé Salvador arrive à Istanbul, avec des centaines de Juifs tchèques et bulgares à bord. Les autorités l'obligent à reprendre la mer, malgré une forte tempête. Environ 200 passagers sont noyés, incluant plusieurs dizaines d'enfants.

. En 1941, le navire Struma, afin de sauver plus de 750 Juifs roumains de l'extermination nazie, tente de les emmener vers la terre d'Israël. Le navire est gravement surchargé, et n'est pas en état de naviguer, en raison d'un moteur défectueux. Il tente alors d'accoster à Istanbul. Une bannière sur laquelle est écrit «Save Us» est brandie par les rescapés sur le navire. Pendant plus de deux mois, durant les mois d'hiver 1941-1942, la Turquie interdit à ce navire d'accéder au quai et aux passagers de débarquer. Des maladies se propagent à bord, entraînant plusieurs décès. Les autorités turcs finissent par couper l'ancre du navire, l'attachent à un bateau-remorque, et le tirent par la force vers le large, aussi loin que possible des côtes de la Turquie, en Mer Noire. Sans moteur, ni carburant, ni eau, ni nourriture, ni médicaments, le navire Struma et les migrants à son bord sont ainsi abandonnés leur son sort. Le 24 février 1942, le navire est torpillé par un sous-marin soviétique. Une seule personne survivra seulement.

Suite à la tragédie, le Premier Ministre turc Refik Saydam déclare : "La Turquie ne peut devenir la patrie de ceux qui sont déclarés indésirables par les autres".

Recherches : Haytoug Chamlian Montréal, 28 septembre 2015.

#8438

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:22:39)

En ligne

 

#45 04-03-2016 00:43:34

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

STAATSBIBLIOTHEK ZU BERLIN : LIST OF DIGITIZED HISTORICAL NEWSPAPERS  <<  dans cette liste, on peut remarquer deux journaux turcs d'Allemagne :

- Türkische Post / Halbmonatliche Wirtschaftsausgabe 1938-1941

- Türkische Post 1926-1943  << voir le message #33 plus haut. https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b0/Tuerkische_post_logo.png/300px-Tuerkische_post_logo.png .
#10322

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 01:24:45)

En ligne

 

#46 16-05-2018 12:23:32

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

http://www.armenews.com/IMG/arton158912-360x480.jpg . http://i815.photobucket.com/albums/zz79/Super-dreamer/Smiles%20en%20emoties/privateeye-privateeye-detective-sherlock-smiley-emoticon-000225-design.gifhttp://images.doctissimo.fr/1/collections/smiley/photo/thumbnail/6466857646/140765118ab/smiley-photographe-3032-tns0.gif http://i717.photobucket.com/albums/ww173/prestonjjrtr/Smileys/3D_emoticon_S335.gif . Erdogan fait de la PROJECTION... sans retenue et il y a de quoi décrypter...

PS1 - On peut remarquer qu'il n'y a pas de version turque de ce wikipedia 'PROJECTION'.

neutral    Faut-il le dire, le truco-trucage est la spécialité invétérée des Turcs(*) : seulement par déni industrialisé du crime du GdA1915 depuis cent ans ? Mais il y a aussi leur ethnogenèse du DEVCHIRMÉ OTTOMAN -qui fut l'IMPÔT SUR LE SANG de l'Empire ottoman pendant trois siècles.(**)

On peut comprendre pourquoi ils ne supportent pas d'être contredits, ça leur fait revivre inconsciemment leur traumatisme d'origine. Anthropologiquement, il y a eu broyage etnique par vampirisation ethnique qui a sévi sur tous les Balkans. C'est pourquoi qu'ils font l'apologie chaque fois de la "race turque" -comme une race choisie face aux autochtones de la montagne (Kurdes-Arméniens-Assyriens). Nil.

PS2 - Ouf, je respire : il y a une version en arménien de la 'Projection' / Պրոյեկցիա (հոգեբանություն.

(*)  : voir l'analyse politico-diplomatique de Mgr Félix Charmetant (1844-1921), directeur de l'Oeuvre d'Orient / à l'occasion des massacres hamidiens.

(**) : voir la page bibliographique Adic concernant l'article de l'académicien Manuel Zoulalyan (1959). Il y a deux threads Adic sur le 'devchirmé' dans le forum : NAM1[/url] ~~ NAM2[/url]

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#17965

Dernière modification par Adic2010 (20-05-2019 13:02:44)

En ligne

 

#47 28-08-2018 08:38:29

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

- http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/deutschnazi_m.JPG . Les www des renvois aux messages#nn et aux rubriques (#NN) de ce 'thread' HI - La Turquie et l'Allemagne nazie sont actualiséss à ceux du nouveau forum.

- http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg . ԳԵՐՄԱՆԻԱ . Ce 'thread' est relié au 'thread' HI - Deutschland5.tr Nazisme1933-45 : Terreurs + Sympathies // Turcs-Ankara... dont les www des renvois sont également actualisés.

#18600

Dernière modification par Adic2010 (28-08-2018 08:39:03)

En ligne

 

#48 20-05-2019 14:57:57

Adic2010
@rmenaute

Re: La Turquie et l'Allemagne nazie

C'est deux photos sont parlantes. Nous voyons l'importance d'être présents sur Wikipedia : l'idéologie d'Ankara y agit et y agira toujours.

Cela fait partie de notre destin. Nous aurons une seconde nature pour le pointer, pour le mettre en évidence auprès de Wikipedia-Central , pour y remédier -comme pour conduire ou traverser la rue en milieu urbain.

https://galeri7.uludagsozluk.com/283/tcg-saldiray-1938_450538.jpg . Site turc // TRADUCTION TR > FR :

tcg saldıray est un sous-marin de la classe moon. gtc saldıray; il a été construit au chantier naval germaniawerft de kiel, en allemagne. il a été déposé le 10 février 1937 et licencié avec beaucoup de vœux par mme sait halman le 23 juillet 1938 avec une grande cérémonie. le 5 juin 1939, il rejoignit la marine turque. il a servi dans les forces navales turques entre le 05.06.1939-1958. il a 934 tonnes d’eau de surface et 1210 tonnes de tonnage sous-marin. sal tcg saldıray ”construit en allemagne, ii. avant la première guerre mondiale, car aucun personnel allemand adéquat en raison des tensions politiques au sein du personnel turquie compte tenu des tâches responsables sous la responsabilité sous le drapeau allemand et le commandant du navire 2 allemand avril 1939 ont déménagé en turquie et a rejoint la cérémonie marine 5 turque tenue à la corne d'or en juin 1939 à .

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/c9/Turkish_submarine_Saldiray_DzKK.jpg . Photo sur Wikimedia Commons (Turkish)
#19755

Dernière modification par Adic2010 (20-05-2019 15:29:50)

En ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -