Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#26 19-11-2012 17:22:38

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Dans le registre "perversité" (*) -parler de paix sans parler de justice- il y a la dérive de certains centres se voulant  spécialisés dans la résolution de conflits, dissertent sur "le différent turco-arménien". Il faut être à la hauteur à ce type d'approches, être préparés à les cotoyer sans s'émotionner pour mieux les démonter.

Conflit : http://www.cnrtl.fr/definition/conflit    ...et en synonymes : http://www.crisco.unicaen.fr/cgi-bin/tr … te=conflit

J'ai déjà trouvé ce site international http://www.creducation.org/cre/home/ avec un glossaire à maitriser et ressentir : http://www.creducation.org/cre/home/glossary/

...en français :
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Résolution_de_conflit
- http://fr.wikipedia.org/wiki/Mode_alter … s_conflits
- http://www.journee-mondiale.com/253/jou … nflits.htm

Au delà de l'approche technico-méthodique de résolutions de conflits avec différents outils sémantico-adéquats, il y a certaines idéologies en non-dit qui animent ces centres :

- eurocentrisme : se donner le beau rôle d'arbitre voulant résoudre un conflit qu'il a créé lui-même

- altermondialiste (comme les Verts) >> http://www.armenews.com/forums/viewtopic.php?id=36232

- chrétien ("pardonner")

...à bientôt. Nil.

(*)  >>>  ...cette persistance toujours active de la filiation perverse des génocides et de leur déni Page Adic sur l'analyse d'Hélène Piralian-Simonyan

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRq9fdxBhgoO7gJrBuFumitiIJa0ue_uSkHqCrewThWnYCuJMZsUQ

...un article intéressant : Réponses aux amalgames employés pour éviter d'affronter la réalité du Génocide des Arméniens.

#4926

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 09:45:52)

Hors ligne

 

#27 22-02-2013 11:25:11

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Voici un texte de Bernard Henri Lévy qui est très intéressant et qui met en lumière les décalages, les déformations, les distorsions, les non-dits, les occultations, les escamottages, les manipulations politico-sémantiques, etc, etc...

BERNARD-HENRI  LEVY -2012

La loi, votée avant Noël, et visant à pénaliser le négationnisme, n?est pas une loi qui dit l?Histoire à la place des historiens. Et ce pour la bonne raison qu?elle est, cette Histoire, dite, écrite, bien écrite, depuis longtemps: que les Arméniens aient été, à partir de 1915, victimes d?une entreprise d?annihilation méthodique, on le sait depuis toujours; une littérature abondante s?est développée sur le sujet et s?est appuyée, en particulier, sur les aveux faits, presque aussitôt, à la suite de Hodja Ilyas Sami, par les criminels turcs eux-mêmes; en sorte que, de Yehuda Bauer à Raul Hilberg, des chercheurs de Yad Vashem à Yves Ternon et d?autres, on ne connaît guère d?historien sérieux pour nier cette réalité ou en douter. Cette loi, autrement dit, n?a rien à voir avec la volonté d?établir une vérité d?État. Aucun des députés qui l?ont votée n?a prétendu se substituer aux historiens et à leur ?uvre. Ils entendaient juste rappeler ce droit simple qu?est le droit de chacun à n?être pas publiquement injurié ? et son droit, corrélatif, à demander réparation de cette atteinte particulièrement outrageante qu?est l?atteinte à la mémoire des morts. Question de droit, pas d?Histoire.

Présenter cette loi comme une loi liberticide susceptible d?entraver le travail des historiens est un autre argument étrange, et qui laisse rêveur. Ce sont les négationnistes qui, jusqu?à nouvel ordre, entravent le travail des historiens. Ce sont leurs lubies, leurs folies, leurs truquages, ce sont leurs mensonges vertigineux et terrifiants qui font trembler le sol sûr où doit, en principe, s?établir une science. Et c?est la loi qui, en les pénalisant, en leur compliquant un peu la tâche, en avertissant le public qu?il a affaire avec eux, non à des savants, mais à des incendiaires des esprits, protège l?Histoire et la met à l?abri. Y a-t-il un historien que la loi Gayssot ait empêché de travailler sur la Shoah? Y a-t-il un auteur qui, en conscience, puisse prétendre qu?elle ait limité sa liberté de recherche et de questionnement? Et n?est-il pas clair que les seuls qu?elle a sérieusement embarrassés sont les Faurisson, Irving et autres Le Pen? Eh bien, même chose pour le génocide des Arméniens. Cette loi, quand le Sénat l?aura ratifiée, sera une chance pour les historiens, qui pourront enfin travailler en paix. A moins... Oui, à moins que les opposants à la loi n?aient cette autre arrière-pensée, plus trouble: que l?on serait allé trop vite en besogne en concluant, justement, et depuis presque un siècle, au «génocide»...

N?y a-t-il pas, disent encore certains, d?autre façon que la loi pour intimider les «assassins de papier» ? Et la vérité n?a-t-elle pas, en elle-même, dans sa nudité et sa rigueur, les moyens de se défendre et de triompher de ceux qui la nient? Vaste débat. Dont on discute, par parenthèse, depuis les origines de la philosophie. Et auquel s?ajoute, dans le cas présent, un paramètre spécifique qui fait que, dans le doute, il est prudent de s?assurer du renfort de la loi. Ce paramètre c?est le négationnisme d?État turc. Et cette spécificité c?est que les négationnistes, là, ne sont pas de vagues hurluberlus, mais des gens qui s?appuient sur les ressources, la diplomatie, la capacité de chantage et de rétorsion d?un État puissant. Imaginez ce qu?eût été la situation des rescapés de la Shoah si l?État allemand avait été, après la guerre, un État négationniste. Imaginez leur surcroît de détresse et de colère s?ils avaient eu à faire face, non à une secte de zozos, mais à une Allemagne non repentante faisant pression sur ses partenaires et les menaçant de ses foudres s?ils qualifiaient de génocide l?extermination des juifs à Auschwitz. C?est, mutatis mutandis, la situation des Arméniens. Et c?est pour cela aussi qu?ils ont droit à une loi.

Et puis j?ajoute, enfin, qu?il faut arrêter de tout mélanger et de noyer le malheur arménien dans le blabla ritualisé pourfendant les «lois mémorielles». Car cette loi n?est pas une loi mémorielle. Ce n?est pas l?un de ces dangereux coups de force susceptibles de frayer la voie à des dizaines, voire des centaines, de règlements absurdes ou scélérats codifiant ce que l?on a le droit de dire sur la Saint-Barthélemy, le sens de la colonisation, l?esclavage, le malheur occitan, le délit de blasphème, j?en passe. C?est une loi sur un génocide ? ce qui n?est pas pareil. C?est une loi sanctionnant ceux qui, en le niant, redoublent et perpétuent le geste génocidaire ? ce qui est une autre affaire. Des génocides il n?y en a pas, Dieu soit loué, des centaines ni même des dizaines. Il y en a trois. Quatre si, aux Arméniens, aux Juifs, aux Rwandais, s?ajoutent les Cambodgiens. Et mettre ces trois ou quatre génocides sur le même plan que le reste, faire de leur pénalisation l?antichambre d?un politiquement correct autorisant une kyrielle de lois inutiles ou perverses sur les aspects disputés de notre mémoire nationale, dire: «attention! vous ouvrez une boîte de Pandore d?où peut sortir tout et n?importe quoi!» est une autre imbécillité, doublée d?une autre infamie et scellée dans une mauvaise foi, pour le coup, caricaturale.

Opposons à cet argumentaire spécieux la sagesse de la représentation nationale. Et puissent les sénateurs aller au bout de la démarche en ne se laissant pas intimider par ce quarteron d?historiens.

- http://www.armenews.com/IMG/arton75475-341x480.jpg
#5351

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 09:47:29)

Hors ligne

 

#28 10-07-2013 14:20:14

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Dans la stratégie sémantique de non-existence de 1915, il y a la méthode de (sur)charger en parfumages, en paillettes, en flous artistiques (jusqu'au surréalisme), de faits historico-culturels pro-occidentaux ...des faits qui ne sont pas du fait turc mais relevant du territoire turc.

...en cherchant à s'attirer les bénédictions et les faveurs eurocentristes dans une telle mise en scène ...cherchant à aboutir au mirage culturel ?  Comment alors dans ces conditions, est-il possible de parler (du dėni) de 1915 ? ...sans se faire passer pour un rabat-joie ? ...pour un mauvais coucheur ? Il y aura à trouver la réponse en approche et formulation appropriées.

JP vient de nous signaler une page dans Turquie-News à ce sujet : "La Turquie : Le saviez-vous ?"  ...avec des méthodes en marketting touristique.

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTNjk8DjKKVljT7z9H-BNud45_VWHrFYjfMuC2qBKJgfcQCP6GILQ
#6041

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 09:48:41)

Hors ligne

 

#29 04-08-2013 09:46:28

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Le déni après le déni par Henry Theriault   MERCI-MERCI BEAUCOUP-BEAUCOUP  :

-1/ au Pr Henry THERIAULT qui a écrit cet article
-2/ au The Armenian Weekly (Watertown, MA, USA) qui l'a publié
-3/ à Georges FESTA qui l'a traduit en français et mis sur web sur ARMENIAN TRENDS
-4/ à Stéphane des NAM qui nous le signale 
-5/ aux modérateurs du Forum NAM
-6/ aux NAM et son rédacteur en chef, Ara Toranian,
-7/ au serveur des NAM
-8/ à tous les scientifiques, chercheurs, ingénieurs, techniciens, développeurs anonymes qui ont pu nous offrir l'existence et l'accessibilité du Web.

...pour cet article qui semble très-très enrichissant, intéressant, ardu, pas évident, à décortiquer, à étudier, à lire en plusieurs fois et à assimiler. Je crois que je vais me régaler à le lire à tête reposée, au Starbucks, cet après-midi, à l'air frais conditionné. J'ai visionné l'article de Thierault et il met en évidence les occultations, les omissions intentionnelles, les confusions, les écrans de fumée, les stratégies de dilutions, les dėcalages entretenus, les flous artistiques, les enfermements, etc, etc...

LES MASQUES TOMBENT ! Hier les marchands d'esclaves, aujourd'hui les marchands de canons ! Le déni après le déni ! Le serpent qui mord sa queue ! Hier la vampirisation ethnique, aujourd'hui les vampires de la sémantique ! Dehors les imposteurs, les faussaires de l'histoire, les historiens-mercenaires, aux chiottes les escrocs baratineurs ! Démasqués les BCBG comme si de rien n'était...Dehors les politico-politiciens à la sauce arriviste ! Les sourires, les obséquiosités, les "politesses" à automatismes, les bonnes manières post-coloniales : aux autres ! Ras le bol !   

C'est ainsi que sortant de l'enfermement turc//arménien où veulent nous maintenir les euro-centristes, j'ai pu rédiger le texte ci-dessous. Il s'agit de se situer sur le registre politico-diplomatique actuel mettant en évidence son paradoxe suite à une histoire génocidaire se succédant. Je pense le mettre sur le site ADIC peut-être ce soir. A bientôt. Bon dimanche.  Nil


_____________________


LETTRE OUVERTE AUX CITOYENNES ET CITOYENS FRANÇAIS ÉPRIS DE JUSTICE ET DE PAIX,

Madame, Monsieur,

L'Institut du Bosphore lancé en septembre 2009 à Paris s'active depuis de souligner l'implication de la Turquie dans sa proximité avec l'Union européenne et la France : tout en sachant que le Parlement européen et la France ont respectivement reconnu en 1988 et en 2001 le Génocide des Arméniens de 1915. Ce génocide fut perpétré par le Gouvernement jeune-turc de l'Empire ottoman arrivé au pouvoir en 1908.

Ainsi, peut-on penser que l'INSTITUT DU BOSPHORE débat et échange COMME S'IL S'AGISSAIT D'UN INSTITUT EN FRANCE qui serait comme EN RELATION AVEC :

- une Allemagne dont l'État nationaliste n'aurait pas reconnu les crimes génocidaires nazis du régime précédent -celui du IIIème Reich ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait intégré les anciens criminels nazis dans son gouvernement ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait voté une loi interdisant aux survivants de la Shoah de retourner dans leurs lieux d'origine pour ne pas qu'ils récupèrent leurs biens et leurs propriétés ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste n'aurait pas entrepris des réparations envers les rescapés et les familles des victimes ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait organisé une falsification historique officielle ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait fait enterrer les restes de Himmler avec honneur militaire à coté de ceux d'Hitler reposant au "Cimetière de la Liberté Infinie" depuis plus 50 ans ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait encouragé de nommer des Rues ou Boulevards "Adolf Hitler", des  Écoles "Adolf Hitler", ou des Églises "Adolf Hitler" ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste organiserait un laïcisme centralisé officiel imposant aux églises du pays une homélie pour chaque dimanche -transmettant ainsi un texte à spiritualité éthico-germanique tout en se présentant comme "laïc" ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait mis en place un codage secret de ses citoyens par différentes origines ethno-religieuses ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste instrumentalisera ce codage secret pour l'avoir appliqué à très lourds impôts discriminatoires à l'encontre de ses citoyens autochtones allant jusqu'à leurs ruines complètes pour certains sinon à leurs déportations ?

- une Allemagne dont les différents ministères de l'État agiraient en conformité avec son idéologie nationaliste ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste n'aurait pas eu à rendre l'Alsace-Lorraine, ni les territoires de l'Est et qui continuerait à comploter dans les Sudètes ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste aurait mis en place un réseau consulaire exaltant ses communautés à l'étranger en particulier dans le négationnisme ?

- une Allemagne dont l'État nationaliste mobiliserait des budgets pour des officines à son service, des sociétés de lobbying ou en relations publiques à l'étranger ?

Voilà ce qu'il en est de la question sur les relations de l'INSTITUT DU BOSPHORE avec la Turquie : un pays dont l'État procède ainsi face à son passé -occultant déportations légalisées, crimes contre l'humanité, impunités banalisées et tromperies officielles.

Dès les premières années, la République turque ment à son propre peuple. C'est pour cela qu'elle a abandonné l'alphabet arabe pour adopter l'alphabet latin en 1928. Au delà de raisons linguistiques ou d'ascendance en diplomatie, il importait surtout que les générations postérieures turques ne puissent pas lire et savoir ce qui s'était passé avant. De même, l'interdiction du port du couvre-chef masculin, le fes oriental, a été décrété en 1925 pour donner une apparence européenne aux Turcs : il s'agissait aussi en non-dit de faire glisser le souvenir iconographique des massacreurs sur les autres peuples de la région qui conservaient l'habit vestimentaire traditionnel, c'est-à-dire sur les Kurdes et les Arabes.

On ne peut qu'être interpellé par les ignorances, les inconsciences ou les mutismes de la part des citoyens français présentés comme de haut niveau et qui sont membres du Conseil scientifique de l'INSTITUT DU BOSPHORE. Comme pour ses mécènes ou ses conférenciers invités, ces individualités dont certains, peut-être en avez-vous entendu parler, s'impliquent dans des carences à ne pas reconnaître le Génocide de 1915 ou cultivent les omissions historico-éthiques le concernant : comme si de rien n'était... Car ne s'agit-il pas d'un crime imprescriptible qui, à l'époque, avait été dénoncé par la France comme "ces nouveaux crimes de la Turquie contre l'humanité et la civilisation" ? L'industrie de son déni banalisé est une agression permanente contre la dignité de descendants de survivants de tout génocide et contre les droits de l'Homme en France.

EN CONTRASTE, ON NE PEUT MANQUER DE RENDRE HOMMAGE À L'ALLEMAGNE QUI A RECONNU LES CRIMES NAZIS DU IIIème REICH. Il y a tout un travail d'information et de prise de conscience de l'horreur qui se fait encore plus aujourd'hui à Berlin. La République fédérale allemande, ses Institutions et ses Instituts ne cachent pas ces crimes, ne construisent pas leurs non-existences et ne cherchent pas à les minimiser ou à les parfumer.

En vous remerciant de votre attention et en vous priant de faire suivre ce courrier à d'autres citoyens français épris de Justice et de Paix, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.  [/i]

Nil AGOPOFF (Berlin) . né en 1944 à Paris
- membre de l'UCFAF, Union culturelle française des Arméniens de France, fondée à Paris en 1949 . PDF1[/ur][/ul] - [u][url=http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_4/4_ucfaf60ans2.pdf]PDF2
- Conseiller historique de l'ANACRA fondé en 1917 (Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens)
- créateur du site ADIC dont les pages : [i]1914-1918 & les engagés volontaires arméniens Morts pour la France . Les Arméniens dans la Résistance française contre l'occupant nazi
#6160

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 09:52:22)

Hors ligne

 

#30 09-08-2013 14:01:17

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Parallèlement à cette recherche des preuves du CRIME et de son DÉNI (le déni avait commencé dès la préparation du crime), il y a aussi à chercher, à (entre)voir leurs différentes FILIATIONS et MUTATIONS (PERVERSES) : comment cela s'opère-t-il ? ... quels en sont les dénis rampants, les mécanismes visibles, repérables, souterrains, etc., etc... ? ...quelles sont leurs expressions politico-médiatiques, les escamottages, leurs minimisations, les mutismes, les "comme si de rien n'était", leurs occultations, leurs omissions intentionnelles, leurs sémantiques, leurs non-dits ? ...leurs distorsions, leurs flous artistiques, leurs vernis, leurs écrans de fumée, leurs parfumages, leurs édulcorations ?

A part le crime (imprescriptible) et son déni, il y a les complicités au déni banalisé ET à la construction de la non-existence du crime, c'est-à-dire le témoin qui devient complice par son silence. Là les ami(e)s, on peut dire que cela ne manque pas avec les REALPOLITIKS en commençant avec la realpolitik officielle consacrée de la France, puis de la GB, des USA, etc, etc.. Vaut mieux en rire que d'en pleurer.  lol  lol 

yikes   On ne doit pas se laisser faire : ne pas être entrainé vers leurs sables mouvants ou leurs labyrinthes, ne pas gober leurs baratins, leurs verbalités à noyer le poisson, leurs "politesses", leurs fausses courtoisies du Quai d'Orsay ou de l'étiquette versaillaise. Ils ont une très grande expérience historique de bonnes manières qui étaient aussi celles des banquiers, des assureurs, des armateurs qui ne manquaient pas de contribuer à la Traite négrière transatlantique.

sad  Pensons aussi aux autres victimes innocentes : les pauvres Herreros, Tziganes, Homosexuels, Cambodgiens, Tutsis et Bosniaques ! Des millions de personnes ont été liquidés parce qu'ils avaient le tort d'exister. Nous réussirons pour eux aussi. 

neutral  neutral   On ne peut que mieux comprendre les Juifs qui sont intransigeants à démasquer les affreux antisémites.  Nil.

http://3.bp.blogspot.com/-r_GGapUDA3Y/T08_EamsehI/AAAAAAAACGw/4QA_8QStyFA/s1600/syrie+desinformation.jpg
#6235

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 09:55:10)

Hors ligne

 

#31 22-11-2013 17:26:55

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Le FRANCO-EURO-PONCEPILATISME a fait place à la nouvelle INDUSTRIE DE LA RÉCONCILIATION essayant de ne pas contrer l'INDUSTRIE TURCO-NÉGATIONNISTE encouragée par une autre industrie, celle de l'EURO-TRUCO-COMPLAISANCE avec ses flous artistiques en brouillage de cartes, en minimisations comme de si rien n'était, en parfumant et en édulcorant.

Ainsi on sait les actions euro-gouvernementales à budget d'État à vouloir "faire de la réconciliation" : comme c'est le cas du "Speaking to one another" à vouloir tourner en rond, de bas en haut, de haut en bas : pour ne pas aboutir à la responsabilité technico-juridique de l'État turc en imprescribilité génocidaire...tout en semant la confusion, en faisant piétiner le débat sur place ou en le désorientant.

Cela ne m'est pas tellement nouveau ayant eu affaire il y a bien vingt ans, avec une telle approche de la part d'un arménologue religieux catholique. Face à ses raccourcis réducteurs, ses confusions, cela m'a donné l'occasion de faire cette page Adic en 2004-2005 : UN EXEMPLE DE CONFUSION DE GENRES (Arméniens & Turquie) en comparaison avec (France & Allemagne).

Les années ont passé et on peut voir que les techniques de SÉMANTIQUE y vont en plein ...en particulier dans le monde des relations publiques au point que c'est signalé en Wikipedia : COMMUNICATION D'INFLUENCE  ~  COMMUNICATION POLITIQUE  ~  LOBBYING  ~  SPIN DOCTOR

...des sciences qui essaient d'exploiter ou d'alimenter notre situation en héritage d'enfermément génocidaire

...ou d'enfermement en héritage de soviétisme comme l'a fait remarquer Haytoung

...ou encore à tromper le désir de laïcité française par l'imposture de "la Turquie laïque", un État qui par sa structure laïciste transmet son nationalisme kémaliste en exploitant son réseau religieux.

RETROUVER CE LIVRE : Lewis-Bernard-Islam-Et-Laicite-La-Naissance-De-La-Turquie-Moderne

http://www.gallimard.fr/var/storage/images/product/c64/product_9782070726936_195x320.jpg . http://www.metalorgie.com/alb_thumb/9/KillForPeace_2013_SplitavecConfusion_cover.jpg .

http://metrosapiens.com/wp-content/uploads/2012/11/gp2.jpeg . http://performancebikeblog.files.wordpress.com/2010/03/spin_doctor.gif?w=630
http://www.graphiline.com/src/applications/news/images-mag/guide-de-influence_400.jpg .
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b3/Représentation_schématique_de_la_communication_d%27influence.png
#6844

Dernière modification par Adic2010 (29-05-2019 19:26:26)

Hors ligne

 

#32 29-12-2013 16:19:54

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

- Calling 1915 inhumane helps Turkey, Armenia

Cet article se termine ainsi : 

Since that day, Armenia?s trust in Turkey was broken. Honestly, prior to Davutoğlu?s trip to Yerevan this time I could not find a single person in Armenia who favored a new start for bilateral talks. Not a single person from the government or opposition parties. Trust is gone,? Özararat said, adding the most important thing still is to keep the communication channels open. ?First and foremost, one has to stop saying ?nothing happened in the past.? Thank god, this approach has been somehow left behind in Turkey. Getting rid of this rhetoric is part of the cure. Now we can look for ways and occasions to create empathy from both sides. If one day, the memorial in Yerevan could be visited?In the end, that monument is the symbolic grave for one and a half million Ottoman Armenians. Why would a Turkish official not visit that monument one day? Turkey?s top officials have been offering to give me my Turkish citizenship back,? he said. ?My dream is to get the citizenship of both Turkey and Armenia on the same day after normalization of relations between two countries. Maybe it sounds like a fantasy today. But I say what if it happens?? 


Nous sommes en pleine manipulation : que les Arméniens déscendant des rescapés de 1915 aient la double nationalité turque et arménienne !
   

Encore une fois, on fait des écrans de fumée, du flou artistique truco-surréaliste, des parfumages, du saupoudrage, de l'édulcoration, etc., etc... On m'a rapporté une telle conversation dans une réunion qui a eu lieu à Berlin où je n'y étais pas malheureusement. Cela provient certainement de la volonté politique allemande à la sauce truco-complaisante en realpolitik. Quels en sont les (gros) budgets alloués ? On peut se poser la question sachant LE PROGRAMME "SPEAKING TO ONE ANOTHER" ...dont on en a déjà parlé.   hmm

Il faut dire que les Allemands ont reconnu la Shoah, ont réparé, fait leur mea-culpa et aujourd'hui ils travaillent sur la mémoire en TV, en monuments, en Musées, en mémorials, en expositions, en organisations de visite des lycéens, en signalisations urbaines, etc, etc... C'est bien réalisé et je pense qu'on ne peut qu'être satisfait. Par contre, je ne sais pas ce qui se passe dans les écoles.

En plus les Allemands ont deux autres programmes de réconciliation qui les concernent par un travail sur la Mémoire. Ils semblent les bien mener. Ces deux programmes ne sont pas si connus en France étant occultés par la Shoah instrumentalisée chaque fois à cause de la situation au Moyen-Orient :

- la réconciliation avec les pays slaves (Pologne, Tchéquie, Russie) à cause du travail forcé en Allemagne à ce message #405

- la réconciliation des Allemands expulsés des territoires de l'Est à ce message #402

Alors ils pensent qu'ils vont pouvoir faire la même choses avec Turcs et Arméniens. Mais ce n'est certainement pas le même cas avec les Turcs bétonnés dans leurs dénis et leurs impunités depuis plus de 100 ans.

En plus chez nous, nous sommes autochtones, on nous a déracinés alors que les Juifs étaient Allemagne. Ils n'étaient plus des autochtones de Palestine déjà quelques décennies après la mort du Christ : écrasements des révoltes par les Romains, résistance à Massada, destruction du Temple de Jérusalèm, dispersion, etc, etc.

Il m'arrive de voir des touristes israëliens et juifs américains qui visitent Berlin. Ont-ils la double nationalité avec l'Allemagne ? Je n'en sais rien, cela ne nous concerne pas. Mais je pourrai le demander à des Allemands zélés qui veulent nous blablater avec leur pragmatisme qui se voudrait au service d'une coexistence ethnicisante.

Je vois les Deutsch venir avec leurs gros sabots, à donner des leçons de "réconciliations" aux Hays : le négationnisme d'Ankara étant tellement ancré et bétonné, que les Allemands essaient de le contourner avec la stratégie de "se parler", de "se réconcilier". La façon de pondérer, de démasquer cette boulimie à se faire "réconcilier", c'est de leur faire état d'une chose évidente -et un sujet leur étant (très-très) glissant/emm.erdant : les Allemands sont aujourd'hui corrects car ils y ont été obligés. Les Alliés ont brisé l'orgueil germano-nazi jusqu'en profondeur en 1945. Les Alliés n'ont pas fait la même erreur qu'en 1919 où l'orgueil germano-nationaliste est resté intact.

La Turquie n'a pas connu tout cela. IL Y A EU IMPUNITÉ et l'orgueil criminel-meurtrier jeune-turc s'est mûté en orgueil kémalisto-tortionnaire : les Kurdes peuvent bien en parler.  Il y a un fond historico-national de psychorigidité (et d'obséquiosité) en héritage de trois siècles de DEVCHIRMÉ. Il faudrait traduire en allemand cette phrase du Père Felix Charmetant en 1897 (*) :

Le Turc, en effet, ne cède jamais qu'à la force. Sur le terrain diplomatique, il ne craint personne ; il possède au plus haut degré l'art des réponses évasives, des formules dilatoires ; il est le maître dans l'art de feindre, dans les discussions, et nul ne sait mieux stériliser les négociations et gagner le temps dont il a besoin pour ajourner une solution et faire échouer les combinaisons qui le gênent.


Bonne continuation. Nil.

(*) - : Please Help, Pascal.  roll

http://apprendrelementalismedotcom.files.wordpress.com/2011/09/attention_manipulation1.jpg
#7177

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:03:24)

Hors ligne

 

#33 20-04-2014 18:05:21

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Suite à ce message sur l'omission du Génocide de 1915 dans un débat sur les génocides publié dans LE MONDE :

- Rithy PANH

- Jean HATZFELD

- Jacques SÉMELIN

http://1.bp.blogspot.com/-_RsQHsSRApo/USH3C80OYqI/AAAAAAAAJVA/cJ891SjTZ7A/s1600/dans+le+nu+de+la+vie+hatzfeld.jpg . http://www.reteccp.org/biblioteca/nonvio/foto/semelin.jpg . http://www.causeur.fr/wp-content/uploads/2013/06/semelin-paxton.jpg
#8325

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:04:48)

Hors ligne

 

#34 24-06-2014 09:11:36

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Nous sommes en pleine stratégies, d'omissions, de minimisations, de flous artistiques, d'enfumages, de dilutions, de saupoudrages, d'édulcorations, de parfumages, etc, etc... de la part des politico-politiciens dont certains écrivent des livres ou des articles -polluants.

Mais il y a les spécialistes en sémantique qui connaissent ces techniques dont certains ne manqueront pas de dénoncer ces abus concernant 1915 et son déni. Le meilleur exemple est NOAM CHOMSKY, éminent spécialiste en sémantique qui ne manque pas d'être pour la reconnaissance de 1915.

Je crois que je vais créer un nouveau thread des professionnels de la sémantique (universitaires, chercheurs, etc, etc...). Bonne continuation. A bientôt. Nil.

- Thread pouvant faire partie de la rubrique : FRANCE DES SOCIÉTÉS CIVILES ET PROFESSIONNELLES  (#11)


#8986

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:06:08)

Hors ligne

 

#35 21-07-2014 13:13:27

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

message transféré à la partie inférieure de ce message #1 . 18-08-2014 10:50:16

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:06:44)

Hors ligne

 

#36 21-07-2014 13:36:56

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

- 'Thread' pouvant faire partie de la rubrique : ÉCOLES-ARMÉNIENNES /FR/HY/MONDE/PASSÉ-AVANT1915/ & ÉDUCATION NATIONALE  (#29)

.

- 'Thread' pouvant faire partie de la rubrique : FONDATIONS, ACADÉMIES, HAUTES INSTITUTIONS CULTURELLES ET DISTINCTIONS EN FRANCE  (#30)

.

- 'Thread' pouvant faire partie de la rubrique : HAYS ET LE COMPORTEMENTAL  (#31)

#11187

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:07:42)

Hors ligne

 

#37 18-05-2016 15:39:11

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

http://www.cartoonmovement.com/depot/cartoons/2010/12/7j8CxYSPSP6hcc6Nig8yJw.jpg
#13800

Dernière modification par Adic2010 (18-05-2016 15:39:43)

Hors ligne

 

#38 01-07-2016 12:57:19

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

Merci à Krikor Amirzayan pour cette page :

Le voyage du Pape François en Arménie du 24 et 26 juin fut un évènement mondial avec des milliers de titre de la presse et des médias dans le monde qui ont fait de larges échos...saut les médias français qui sont restés discrets ! Cette timidité -surtout de la presse hebdomadaire et des télévisions françaises- est surprenante, au regard des 600 000 Arméniens -ou Français d?origine arménienne- vivant en France auxquels les médias français devaient le respect par l?information. Nous avons fait un tour d?horizon sur la presse française hebdomadaire, et grosse déception : « L?Express », « Le Point », « L?Obs » et beaucoup de titres passaient sous silence le voyage du Paper dans le « premier pays chrétien du monde, l?Arménie ». Seul l?hebdomadaire « Marianne » consacre dans son numéro du1er au 7 juillet (N° 1004) une page.

Sous le titre « Des guillemets de négation », l?éditorialiste Guy Konopnicki s?étonne que les médias français aient utilisé le mot génocide entre guillemets. « Son seul emploi paraît déjà choquant du seul point de vue de la langue, il devient franchement ignoble quand les guillemets entourent de suspicion le mot génocide. Or, la vénérable Agence France-Presse s?est abaissée à ce procédé pour rendre compte du voyage du pape François en Arménie. Le chef de l?Eglise catholique a rendu hommage aux victimes du génocide perpétré par la Turquie contre les Arméniens en 1915. » écrit le journaliste de « Marianne ». Et de continuer « On voudra bien me pardonner la répétition du terme sans guillemets, mais ce génocide a été reconnu comme tel en France, au terme d?un vote de l?Assemblée nationale, ce dont l?AFP devait tenir compte. En dépit de la pression du gouvernement turc, le Bundestag vient tout juste d?adopter une résolution par laquelle l?Allemagne reconnaît à son tour que les Arméniens furent bel et bien victimes d?un génocide. Le pape François, qui reprend le mot, ne semble pas être un de ces politiciens coutumiers des petites phrases provocatrices. La Turquie du président Erdogan proteste. Comment ce pape ose-t-il se mêler du massacre de 1 million et demi de chrétiens ! »

Guy Konopnicki continue « L?AFP traite cette protestation comme s?il s?agissait d?un débat d?historiens, les uns soutenant la thèse du génocide, les autres préférant parler d?une guerre civile, en révisant, au passage, le nombre des victimes. Les guillemets, utilisés dans ce contexte pour isoler le mot génocide, accréditent ce qui n?est pas une thèse mais un mensonge d?Etat, la négation par l?actuel gouvernement turc des crimes de l?Empire ottoman. Contrairement à l?Allemagne, la Turquie refuse de reconnaître son passé génocidaire. L?AFP a le droit de le faire savoir, mais pas celui de nier le génocide, reconnu par la loi française. »

Krikor Amirzayan

- http://armenews.com/IMG/scan0001-10.jpg

# PS1 - MERCI à Guy KONOPNICKI  . http://www.babelio.com/users/AVT_Guy-Konopnicki_3356.jpeg

# PS2 - à envoyer : aux écoles de journalisme, aux syndicats de journalistes, aux radios locales, dans les milieux franco-catholiques, etc, etc
#14096

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:09:17)

Hors ligne

 

#39 02-08-2016 08:51:48

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=129819 // ENCORE UNE SALOPERIE DE L'AFP DANS SON COMMUNIQUÉ  QUI SE TERMINE AINSI : ...vote par les députés allemands en juin d?une résolution qualifiant de ?génocide? le massacre des Arméniens sous l?empire Ottoman en 1915.

AU LIEU D'ÉCRIRE : ...vote par les députés allemands en juin d?une RÉSOLUTION CONFIRMANT LA QUALIFICATION DU GÉNOCIDE DES ARMÉNIENS qu'étaient les massacres organisés et les déshumanisations des Arméniens sous l?empire Ottoman en 1915.

Merci de leur signaler la correction à faire. Nil.
   big_smile

Nil
#14360

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:14:28)

Hors ligne

 

#40 29-03-2018 11:35:03

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

- http://armenews.com/IMG/arton156018-480x270.jpg . Dans la construction sémantique de non-existence du GDA1915, on a vu qu'il est au niveau du choix du vocabulaire, du style, de la syntaxe, des stratégies rédactionnelles, etc, etc...

Mais cette construction de non-existence se situe aussi au niveau du visuel et on sait dans ce domaine, Mustafa Kemal y a veillé par l'interdiction du port du 'fez', le couvre-chef musulman, en 1925.

On peut voir avec la photo-ci-dessus que cette photo a été prise par un professionnel et on a soigné les visages , les tenues, les postures, les sourires, les fleurs, le mobilier design, etc, etc... On est pleines techniques de 'Public Relations'. Ça plait beaucoup aux occidentaux eurocentristes au diapason de l'Institut du Bosphore -anciennes pages Adic : Ankara travaille sur le flou artistique, sur les parfumages et on n'est plus dans le cas du déni pur et dur.

Si on l'est, comme c'est dans le cas de http://www.armenews.com/IMG/IMG-20180327-WA0002-1.jpg // l'affaire du COGEP à DREUX pour mieux instrumentaliser la communauté franco-maghrébine qui a un parcours post-colonial totalement différent des Turcs dans le monde.

Merci à Stephane pour cette page : http://armenews.com/article.php3?id_article=156018 // Erdogan : Les critiques infondées contre la Turquie devraient céder la place à une approche constructive.
#18360

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:18:14)

Hors ligne

 

#41 02-12-2018 10:10:27

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

http://librairie.memorialdelashoah.org/photog/2000000008615.jpg . http://www.genocide.fr/images/incendiaires.jpg . L’émergence du déni comme impératif culturel / ARMENWEB

#19625

Dernière modification par Adic2010 (02-12-2018 10:42:32)

Hors ligne

 

#42 28-10-2019 15:49:33

Adic2010
@rmenaute

Re: Construction(s) sémantique(s) de non-existence(s) du Génocide de 1915

http://www.voxeurop.eu/files/images/article/MAYK-turkey.gif . http://www.guncelmeydan.com/anasayfa/images/stories/COzakinci/cambridgeveharvarduniversitelerindenataturkevekurtulussavasimizayonelikyenibiriftirakampanyasicengizozakinci4.jpg . Demain 29 octobre nous allons pouvoir regarder sur ARTE-TV trois émissions intéressantes : à 20h50 Turquie, nation impossible, à 22h25 ; L’AKP d’Erdogan – Une ambition, un parti ; et à 23h15 Gülen contre Erdoğan.

Ils vont certainement évoquer le GDA1915. Vont-ils parler aussi des conséquences d'un siècle de dénis produits industriellement et exportés par Ankara ?? des dénis importés-banalisés-consommés en France / en particulier concernant la composante franco-maghrébine ?? tout comme une drogue (en islamophobies-islamismes) produite par un pays en monopole d'État ??

Le CCAF pourra contacter à l'occasion d'un tel questionnement et informer-sensibiliser

- le CFCM, les CRCM, les Instituts Musulmans des Mosquées de France / Rubrique #40 ;

- la FONDATION DE L'ISLAM DE FRANCE ;

- sachant les possibilités franco-internationales en dialogue islamo-chrétien / RUBRIQUE #67

en leur rappelant

- les riches relations historico-culturelles arméno-arabes et l'exemple positif-constructif des relations arméno-iraniennes / Rubriques #91 ;

- les dérives criminelles politico-anthropologiques d'un siècle d'impunité d'un crime génocidaire à faire connaître aux Instituts anthropologiques ;

- et les deux films : La blessure, produit par le metteur en scène turco-allemand, Fatih Akin et La Promesse, film américano-espagnol qui évoque le Jihad Made in Germany.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_a/1yervantherian.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr_4liban/negationturc1.JPG . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_9/absolut.jpg

https://ijsbergmagazine.com/wp-content/uploads/2015/04/psycho_cover.jpg .
PS - Je suis dans l'autobus et il y a wifi.   wink
#20975

Dernière modification par Adic2010 (28-10-2019 16:17:44)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -