Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 23-10-2013 09:14:34

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Z' ont qu'à partir ! Comme disent les Loups Gris : "La Turquie tu l'aimes ou tu la quittes". Est-ce que Péres en parlera à Charles entre la poire et le dessert ?
Xxx
Israeli businessman now hesitate to make new investments in Turkey due to the atmosphere of enmity, Güveniş also noted, contrasting the present day with the past, when Turkey had much stronger relations with Israel.

October/23/2013
http://www.hurriyetdailynews.com/jewish … sCatID=338


The negative atmosphere and deteriorating relationship between Turkey and Israel is putting pressure on the small community of nearly 15,000 Jews in Turkey and prompting young Turkish Jews to emigrate from the country.
(...)

Trad: l'atmosphère négative et la détérioration des relations entre Israël et la Turquie met la pression sur la petite communauté d'environ 15 000 Juifs en Turquie et poussent les jeunes Juifs de Turquie à émigrer.

A LIRE AUSSI ;

http://www.hurriyetdailynews.com/israel … sCatID=352

Dernière modification par Pascal Nicolaides (23-10-2013 09:26:34)


http://media.pn.am/media/issue/274/560/photo/274560.jpg

PAS D'OUBLI, PAS DE PARDON !

Hors ligne

 

#2 23-10-2013 10:27:19

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

si l'on pouvait comprendre leur alliance géostratégique avec la Turquie , leur proximité, je dirais même complicité avec ce pays a des racines plus anciennes, n'ont-ils pas été partie prenante à la fondation de la "Turquie" sur un fondement racial ?
aujourd'hui alors que cette alliance géostratégique prend un sérieux coup dans l'aile, j'espère qu'ils seront plus clairvoyants pour faire face à l'arc sunnito-djihadiste et qu'ils rechercheront plutôt une alliance avec les perses, les kurdes, les grecs et les arméniens.
mais ça c'est de la politique fiction

Hors ligne

 

#3 23-10-2013 11:34:34

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

ils sont un brin schizophrènes?

Hors ligne

 

#4 23-10-2013 16:47:48

hrach
@rmenaute
Réputation :   30 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

m. Adler est au courent?

Hors ligne

 

#5 24-10-2013 00:24:04

hartig
@rmenaute
Réputation :   10 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Heureusement Matthew Bryza est là, membre de la direction de Turcas(compagnie pétrolière turque), l'ancien ambassadeur des Etats-Unis à Bakou (et ancien coprésident du groupe de Minsk et agent de tchem quider intch), pour s'activer sur un projet; la construction d'un gazoduc de 470 km reliant Israël et la turquie à travers la Méditerrannée orientale, suite à la découverte en 2009 et en 2010 de deux importants gisements de gaz dans les eaux israéliennes. La Turquie a soumis une offre de 2,5 milliards de dollars pour cette construction. Les relations Israêl-Turquie étant en bonne marche, ces pauvres jeunes juifs qui veulent quitter la Turquie n'ont aucun soucis à se faire, ils peuvent aller partout xxxx.

Hors ligne

 

#6 25-10-2013 20:58:53

Adic2010
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Toledo: Turkey should normalize ties with Israel as 2015 nears

http://www.veteranstoday.com/wp-content/uploads/2010/07/Flag-Pins-Turkey-Israel.jpg

http://www.google.de/imgres?client=safa … mp;bih=671    <<<<   lol
#193

Dernière modification par Adic2010 (25-10-2013 21:06:04)

Hors ligne

 

#7 27-10-2013 18:37:05

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

quelques pistes seulement :


Pas d?adhésion à l?UE pour la Turquie antisémite !

http://www.europe-israel.org/2013/07/pa … ntisemite/



Des livres scolaires antisémites font scandale en Turquie

http://bibliobs.nouvelobs.com/actualite … rquie.html



Les tensions à Gaza ravivent l'antisémitisme en Turquie

http://www.lefigaro.fr/international/20 … rquie-.php



Film turc "La Vallée des loups"

http://fr.euronews.com/2006/02/28/la-va … troversee/

Rebelote :

http://www.cicad.ch/fr/diffusion-de-%C2 … 3%A9e.html

http://jssnews.com/2010/11/09/mavi-marm … g-metrage/


La Série TV:

http://www.lefigaro.fr/international/20 … urque-.php

(cf. aussi les liens en bas de page)



Etre juif en Turquie

http://www.slate.fr/story/75986/juifs-turquie



Double attentat contre des synagogues à Istanbul

http://www.rfi.fr/actufr/articles/047/article_24941.asp

http://www.humanite.fr/node/356041




Mein Kampf en Turquie

http://www.cjnews.com/books-and-authors … C3%A9taire

En Turquie, le pays musulman le plus laïque, Mein Kampf fait un tabac, a observé Antoine Vitkine.

?Depuis plusieurs années, la Turquie est le pays où Mein Kampf se vend le mieux au monde. Récemment, deux nouvelles éditions se sont écoulées en quelques mois à 80000 exemplaires. C?est énorme. Selon le décompte effectué par un chercheur de l?Université d?Istanbul, Rifaat Bali, pas moins de 30 éditions différentes de ce manifeste très antisémite ont été publiées entre 1939 et 2000. Mein Kampf figure aujourd?hui au catalogue de 11 éditeurs turcs. Cet engouement des Turcs pour le bréviaire antisémite d?Hitler a une explication: en Turquie, comme dans la majorité des pays musulmans, anti¬améri¬ca¬nisme, antisionisme radical et antisémitisme vont de pair. Ainsi, les attaques véhémentes contre l?Amérique se terminent souvent par la dénonciation du ?complot sioniste?. L?image d?une Amérique entièrement soumise aux Juifs, ?bras armé des Juifs et d?Israël?, ne date pas d?hier. La Turquie est également sensible à l?une des principales thèses véhiculées par Mein Kampf: le mythe d?un complot contre le pays. Un complot intérieur, que l?on impute à la minorité Kurde -voire Arménienne, Grecque ou Juive -, aux Chrétiens, aux missionnaires Évan¬gé¬listes? et un complot extérieur, fomenté par l?Amérique avec l?appui inconditionnel d?Israël.?






Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#8 27-10-2013 20:02:20

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

oui Haytoug les turcs, surtout les nostalgiques de l'empire ottoman, sont profondément antisémites
, ils voient des complots partout, et savent que les jeunes turcs et les kémalistes était l'?uvre des maçons juifs, arméniens, levantins...
il n'en reste pas moins, que les juifs sont de leur côté schizophrènes et qu'ils persistent à rechercher leur alliance, alors que la seule alliance durable pour Israël pour convergence géostratégique c'est celles avec l'Iran, les kurdes, les grecs et les arméniens

Hors ligne

 

#9 27-10-2013 20:11:10

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

viendra le jour où Israël finira par saisir que nous sommes leur meilleur allié possible...
on s'en approche...

la similarité entre l'histoire, la destinée et la situation actuelle des peuples juif et arménien - ainsi que d'Israël et de l'Arménie - est indéniable

en fait, le seul problème réel, c'est l'étendue même de cette similarité...
car certains juifs considèrent que nous sommes les seuls à pouvoir les compétitionner dans les domaines les plus fondamentaux, et à leur ravir éventuellement la place qu'ils estiment être la leur dans l'Histoire du Monde et de l'Humanité


on est antisémite, seulement lorsqu'on se sent ou pense inférieur aux Juifs

en conséquence, les Arméniens n'ont absolument aucune raison d'être antisémite





Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#10 28-10-2013 11:10:23

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Il y a plein de formes d'antisemitisme: celle qui consiste a dire que les Juifs forment un peuple inferieur et celle qui consiste a croire que les Juifs sont un peuple superieur.
Neanmoins, je ne partage pas ton optimiste Haytoug... Il suffit de faire un tour a Jerusalem pour comprendre que les Juifs ne sont pas pres de comprendre les similarites qui nous unissent. Apsos.


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#11 28-10-2013 13:13:03

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

En effet, je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter Jérusalem. Mais je crois comprendre que là-bas, de toute façon, tout le monde déteste tout le monde, (et je ne parle pas seulement des Juifs et des Palestiniens bien sûr, puisque même les prêtres y trouvent le moyen de se cogner dessus à coups de cierges).  À la réflexion, pourquoi y aller alors ?  Puisqu'on peut trouver la même chose chez soi, dans n'importe quelle communauté arménienne du monde.


Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#12 28-10-2013 13:40:09

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

parce qu'à Jerusalem c'est une détestation sacrée;

Hors ligne

 

#13 28-10-2013 13:58:56

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Haytoug a écrit:

En effet, je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter Jérusalem. Mais je crois comprendre que là-bas, de toute façon, tout le monde déteste tout le monde, (et je ne parle pas seulement des Juifs et des Palestiniens bien sûr, puisque même les prêtres y trouvent le moyen de se cogner dessus à coups de cierges).  À la réflexion, pourquoi y aller alors ?  Puisqu'on peut trouver la même chose chez soi, dans n'importe quelle communauté arménienne du monde.


Haytoug

Je te sens bien amer mon cher Haytoug ! Que veux-tu dire "dans n'importe quelle communauté arménienne", tout le monde déteste tout le monde ? J'ai sans doute mal compris, mais je n'ai quant à moi jamais assisté à une bataille, ni verbale, ni à coups de cierges à l'église arménienne d'Alfortvile que j'ai fréquentée de longues années...

Dernière modification par Pascal Nicolaides (28-10-2013 14:02:10)


http://media.pn.am/media/issue/274/560/photo/274560.jpg

PAS D'OUBLI, PAS DE PARDON !

Hors ligne

 

#14 28-10-2013 14:00:59

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Pourquoi y aller? Outre le fait de s'incliner devant le St Sepulchre, il y a l'Arak, la ceramique, et plein de personnes formidables... Et puis la bibliotheque du Patriarcat


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#15 28-10-2013 17:24:06

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

.    oui, Varouj, quand Tout commence par la persécution, des tortures et une crucifixion, c'est plutôt mal parti?


.    c'est pas tout à fait de l'amertume, Haroutioun, mais oui, parfois, une certaine lassitude (toujours temporaire);  cependant, la détestation la plus extrême est invisible;
quant à la bagarre à coups de cierges, je réfère à un incident malheureusement vrai, survenu à Jérusalem :
http://www.lemonde.fr/proche-orient/art … _3218.html


.  bien sûr que cela vaut la peine d'y aller, Héléna; mon ami Hawk (le photogtraphe) y va tout le temps, et reviens avec des milliers de photos et des tas d'anecdotes intéressantes; il vient de publier son dernier livre de photographies en date, "Une Nation, Une Église", qui comporte évidemment une importante section consacrée à Jérusalem;



Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#16 28-10-2013 19:34:57

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

"mon ami Hawk (le photogtraphe) y va tout le temps, et reviens avec des milliers de photos et des tas d'anecdotes intéressantes; il vient de publier son dernier livre de photographies en date, "Une Nation, Une Église", qui comporte évidemment une importante section consacrée à Jérusalem;"
Shat hetaqrqir e Fedai jan, ouzoum em anel mi tsoutsahandes haykakan yegeghetsineri masin. shat lousankaritchner ounem, paic yete enkert ouzoum e, karogh enq ashkhatel miasin. Karogh es nrants tal im mail. yete tchounes, Arsene oune...


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#17 28-10-2013 19:54:37

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Հրայրը այժմ Հայաստան է, Հէլէնա ջան: Շատ լաւ կ'ըլլայ որ իր այս նորագոյն գիրքի ցուցադրութիւնը կատարուի Ֆրանսայում: Ինք ալ շատ կապեր ունի այնտեղ, ի մասնաւորի՝ Արմէն (Գլոտ) Մութաֆեանին հետ, որ իր գրութիւններով յաճախ կը մասնակցի Հրայրի գիրքերուն: Կ'առաջարկեմ որ կապի մէջ մտնես Մութաֆեանին հետ, նամանաւանդ որ կրթական/ակադեմական  շրջանակներուն մէջ կ'աշխատիք երկուքդ ալ: Լաւ առիթ մը կ'ըլլայ որ անոր հետ ալ կապ հաստատես:՝

Հրայրի այս մէկ գիրքը, յատկապէս, իսկական գլուխ-գործոց է: Գրեթէ աշխարհքի ամբողջ տարածքին բոլոր հայկական եկեղեցիներու պատկերները... Աննախընթաց բան է...

Ահա նախաբանը (je n'aime pas trop l'approche athéiste, d'autant moins que Hawk est un vrai croyant, mais bon, c'est Moutafian, tradition cartésienne oblige...)՝


"Des églises sur tous les continents

Des églises arméniennes dans une cinquantaine de pays ! On ne peut comprendre un tel phénomène, probablement unique en son genre, sans se référer au contexte historique et culturel arménien, et au rôle particulier qu?y a toujours joué l?Église. Les Arméniens ne sont pourtant pas plus croyants que bien d?autres peuples, mais le plus athée parmi eux ne pourra s?empêcher d?être ému en découvrant l?une de ces églises : il y entrera, il s?y sentira chez lui, et pour peu qu?il entende résonner les merveilleux chants de la messe il lui sera impossible de partir avant la fin.

Les circonstances de la conversion au christianisme, au début du IVe siècle, scellèrent immédiatement le lien indissoluble entre religion, culture et nation. C?est en effet pour éviter d?être absorbée par l?un ou l?autre de ses grands voisins, Empire romain à l?ouest, Perse sassanide à l?est, que la royauté arsacide prit cette téméraire décision. Devenant de facto la cible de ces deux puissants États, l?Arménie risquait une destruction totale, mais au cas où elle réussirait à l?éviter son identité serait définitivement sauvée : le pari fut gagné. À la fin du siècle, Rome proclama à son tour le christianisme comme religion d?État. Le danger de l?assimilation réapparaissait alors, d?autant plus que la disparition de la royauté et la partition du pays étaient imminentes. Il devenait urgent de se démarquer, ce qui fut accompli via le rejet des décisions entérinées en 451 par le quatrième concile ?cuménique à Chalcédoine ; l?Église devenait définitivement hérétique aux yeux de Rome et de Constantinople, mais elle restait arménienne. La même année, les Arméniens de Perse se révoltèrent contre le pouvoir sassanide, ils furent vaincus mais leur âpre résistance se poursuivit durant plusieurs décennies et ils finirent par obtenir la liberté de culte.

L?année 451 symbolise donc le caractère spécifique de cette Église arménienne qui devint dès lors le point d?ancrage tant de l?indépendance nationale que de l?identité culturelle. Contrairement aux Églises catholique et orthodoxe, contrairement à l?islam, qui sont toutes des religions « impérialistes » cherchant à imposer, souvent par le feu et par le sang, un credo supposé être le seul véritable, l?Église apostolique arménienne ? selon la terminologie officielle ? n?a aucune vocation au prosélytisme ou au recrutement, c?est une Église purement nationale, sans prétention à enrôler les non Arméniens, sans prétention non plus à être seule à détenir la « vraie foi ». Son rôle fut double dans le cadre arménien. Elle devait constituer en permanence un repère et un refuge immuables, tout particulièrement durant les périodes d?absence d?État central (428-884, 1045-1198, 1375-1918) : le patriarche suprême, appelé catholicos, était alors à la fois le remplaçant du souverain et l?interlocuteur face aux autorités étrangères. L?Église avait également pour mission de développer toutes les facettes de la culture arménienne ? artistique, musicale ou littéraire ? et de jouer un rôle de conservatoire de la mémoire et de l?histoire.

Tout visiteur de l?Arménie actuelle est frappé par l?ancienneté des églises dont certaines remontent au début du VIIe siècle, par leur architecture ramassée, par leur éparpillement dans la nature, par leur fréquent regroupement en vastes complexes monastiques et par les élégantes inscriptions qui en recouvrent les murs. Toutes ces caractéristiques ont leur explication. Ces lieux de culte étaient des refuges en cas de danger, ce que reflètent leurs dimensions réduites et leur densité. Ils ont toujours ? et c?est encore le cas à l?heure actuelle ?également joué le rôle de lieux de réunion, d?où l?importance du narthex ou gavith, cette grande salle située à l?entrée de la chapelle. C?étaient enfin des centres culturels disposant d?ateliers pour la copie et l?enluminure des manuscrits, ainsi que de bibliothèques, de salles d?études et d?enseignement. On ne s?étonnera pas d?apprendre que durant des siècles les lettrés se recrutèrent exclusivement parmi les ecclésiastiques : les deux premiers écrivains laïques furent les princes Grégoire Magistros au XIe siècle et Héthoum de Korykos au XIIIe, mais il est intéressant de noter que l?un fut père d?un catholicos et que l?autre entra dans les ordres !

Aussi bien historiquement que géographiquement, cette constellation d?églises arméniennes qu?on peut encore voir dans le monde comprend plusieurs catégories. Le territoire appelé Grande Arménie depuis les auteurs grecs, comme Ptolémée, est actuellement partagé entre la république d?Arménie, la république du Haut-Karabagh et la Turquie, avec en plus certaines régions de l?Iran, de la Géorgie et de l?Azerbaïdjan. C?est dans les deux premières républiques que les églises et monastères, au moins quand ils ont survécu au stalinisme, forment cet extraordinaire réseau qui fait rêver tous les visiteurs. Sur les territoires qui constituent aujourd'hui la Turquie orientale, la densité devait être comparable il y a un siècle, mais destructions, déprédations et manque d?entretien ont fait leur ?uvre : les monuments encore debout sont plus dispersés, et si on y trouve encore quelques merveilles, comme à Ani ou sur les îles du lac de Van, la plupart des anciennes églises arméniennes ne sont plus que des ruines rappelant la mémoire d?un riche passé cruellement et brutalement rayé de la carte au début du XXe siècle.

En grande partie en raison de sa position géographique, le peuple arménien a connu dès le Moyen Âge un « phénomène diasporique ». Le cas le plus frappant est celui de la Cilicie : c?est non seulement une partie de la population qui y émigra au XIe siècle, mais l?État lui-même. Sa protection était dévolue aux formidables forteresses qu?on peut encore admirer. En revanche, les ensembles monastiques qui se dressaient auprès d?elles sont actuellement tous détruits au point qu?on ne peut même pas les localiser. Dans les autres diasporas qui se constituèrent plus tard, à partir des XIIIe-XIVe siècles, les églises remplirent leurs fonctions traditionnelles. Ce fut ainsi le cas en Crimée, en Europe de l?Est, en Italie, plus tard en Russie. Signalons le monastère Sainte-Croix de Crimée avec son célèbre scriptorium, la cathédrale de Lvov récemment rouverte, l?église de Saint-Pétersbourg sur la Perspective Nevsky, ou encore en Italie méridionale cette énigmatique église de Forenza, équidistante des deux mers, attestée dès le début du XIIIe siècle mais dont on ne sait rien. Partout, les colonies se regroupaient autour des édifices culturels et y recréaient leurs activités culturelles ; n?oublions pas que l?imprimerie arménienne vit le jour à Venise au début du XVIe siècle, les centres d?édition suivants étant Constantinople, Rome puis Lvov, alors qu?il faut attendre la fin du XVIIIe siècle pour voir un livre publié en Arménie même.

Il y eut aussi des « diasporas forcées », l?exemple le plus célèbre étant la Nouvelle-Djoulfa, près d?Ispahan, en Iran : elle se constitua par la déportation des Arméniens de la vallée de l?Araxe, qu?imposa le chah Abbas au tout début du XVIIe siècle. Dans leur nouveau territoire, les immigrants reprirent leur activité cultuelle et artistique, influencée par l?art local. C?est de là que les marchands essaimèrent dans toutes les directions, en particulier vers l?Extrême-Orient, en Inde où naquit la presse arménienne en 1794, en Birmanie ou encore à Singapour, un mouvement dont témoignent actuellement les églises arméniennes qu?on est tout étonné d?y trouver !

La dernière catégorie d?églises correspond à l?émigration des rescapés du génocide de 1915, qui s?installèrent là où ils purent, en Europe, aux États-Unis, en Amérique du Sud, au Proche-Orient, en Australie. Sur ces terres étrangères dont ils ne connaissaient souvent pas même la langue, la nécessité de se regrouper se faisait encore plus pressante : elle se réalisa une fois de plus autour des églises, souvent construites rapidement, parfois sans beauté particulière, mais indispensables à la survie.

Le rôle de l?Église arménienne dépasse donc de loin le cadre ecclésiastique, il recouvre simultanément le social et le culturel. Il était dès lors inévitable qu?elle se soit souvent trouvée affectée par des scissions reflétant les divers courants politiques. On raconte ainsi l?histoire d?un naufragé qui, débarquant sur une île déserte, y trouve un seul habitant, un Arménien. Il remarque une église, en demande la raison et se voit répondre : « C?est pour prier mais aussi pour me réunir ». Il voit ensuite une seconde église. Pourquoi l?Arménien l?a-t-il construite ? Réponse : « Pour que je n?y mette jamais les pieds ».

Claude Mutafian "
-------------
Aussi (version traduite de l'anglais):

"En 1993, un médecin a annoncé à mon ami Hawk qu'il ne lui restait que dix jours jusqu'à ce qu'il meure. Pas qu'il lui restait dix jours à vivre, remarquez. Dix jours pour mourir.

Le jeune père, diagnostiqué du cancer du poumon, a fait alors un serment extraordinaire. Il a promis à Dieu que s'il lui accordait la vie, il irait alors photographier les églises arméniennes dans tous les pays du monde.

Vingt ans plus tard, Hawk a tenu parole, et il est heureusement en très bonne santé. Non seulement il a voyagé dans plus de quarante pays pour prendre nos trésors en photos, mais il a également publié dix livres, allant du nu à la calligraphie ornementale. Son ?uvre témoigne de la formidable résistance de l'esprit humain. Pour un peuple aussi éparpillé que les Arméniens, cet ouvrage remarquable constitue ? à travers la vision et la curiosité intense d'un seul homme ? un don remarquable à l'âme collective.

Nous avons là un accomplissement monumental. Par le pouvoir de la technologie moderne, un peuple ancien est réuni encore une fois au sein de sa foi commune.

Atom Egoyan"


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#18 29-10-2013 09:05:26

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Yes handipel em samvel karapetiani hed> Na shat geghetsik nkarner tvets indz: Hayastanoum minchev ais giraki em mnalou. Neroghutiun, dour im mail@ nran. .....chnik hotmail fransa ...


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#19 29-10-2013 11:56:08

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

շատ լաւ, Հէլէնա, իրեն կը փոխանցեմ

իսկ հիմա իրմէ տեղեկացայ թէ ծրագրած է արդէն շուտով Փարիզ գալ

բարի վայելում Մայր Հայրենիքում,


Հայդուկ


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#20 29-10-2013 16:13:31

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Shat shat shnorakalutyun Haytoug. enkert mail ougharketz indz.
Yev neroghutiun im skhalneri hamar, Hayeren djvar lezoun e ou kamatz kamatz em sovoroum.
Bari yereko
H


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#21 31-10-2013 19:56:42

lenajan2
@rmenaute

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

Haytoug jan enkert shat barehambouyr, hamakreli ou kheratsi mart e. En fait son seul defaut c'est... Son ascenseur smile J' ai fait mon signe de Croix eli en montant dedans ! Shat shat mersi qez!

Dernière modification par lenajan2 (31-10-2013 20:00:59)


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#22 31-10-2013 21:44:27

Haytoug
Modérateur

Re: Antisémitisme turc: les jeunes juifs veulent quitter la Turquie

sirov, Héléna

Hrayre arten lour dvav te hantiber ek, yev ngarner hantsner e kezi, yes al ourakhatsa

ayo, ayt verelage irok vakhnalik e... mer aghtchnague oughagi ge merje zayn kordsadsel, yev ink amen ankam vodov ge partsrana

tartsyal pari vayeloum,
yev pari veratarts - Asdvads bahaban - ,


Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -