Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#401 03-11-2013 23:01:52

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Adic2010 a écrit:

j'ai trouvé un article publié en 1971 dans la revue "Zeitschrift für Bayerische Landesgeschichte (ZBLG)" : Georg R. SPOHN, Armenien und Herzog Naimes. Zur bayerischen Stammessage im Mittelalter und bei Peter Harer, in ZBLG 34 (1971), pp.185-210

Je ne sais pas trop quoi ça parle. Je vais voir s'il y a le même texte en numérisé pour pouvoir le traduire avec Google. Entre temps je chercherai des wikipedias et des jpg des personnalités et des lieux historiques citées pour planter les décors. J'ajouterai gamats-gamats les www et les JPG au fur et à mesure.

Comme applications, il y aura toujours les Allemands de France et les forums franco-allemands ou germano-francophones ...en particulier les associations bavaroises de France ...et de Berlin.

Kicher pari.  Nil.

. . . . . . . . . . . . .

http://periodika.digitale-sammlungen.de … 4_0194.gif
#55184

L'auteur de cet ouvrage s'appuie sur les différentes interprétations des Chansons de Geste médiévales pour démontrer l'origine mythique du Duc Naimes et de l'origine  Arménienne des Bavarois...Beaucoup de citations
latines et en viel allemand et vieux français à traduire.
Je traduirai lentement les paragraphes les plus importants concernant l'Arménie, et l'origine arménienne de la Bavière.


http://media.pn.am/media/issue/274/560/photo/274560.jpg

PAS D'OUBLI, PAS DE PARDON !

Hors ligne

 

#402 04-11-2013 10:02:29

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

Dans les messages précédents, on a parlé du passé criminel de l'Allemagne nazie à l'encontre des Allemands eux-mêmes (opposants politiques et religieux) (*1) et récemment avec les génocides à l'encontre des Juifs, des Homosexuels, des Tsiganes -sans oublier la sympathie germano-nazie envers l'Etat turco-kémaliste aux messages #302 > #308, #310.

Mais il y a aussi le passé de l'invasion, de l'occupation et de la domination de l'Allemagne à l'encontre de la Tchéquie, de la Pologne et de la Russie qui ont été très lourdes, destructives ou ravageuses. L'Allemagne fait tout un travail de mémoire nécessaire, indispensable. (*2) Cependant, ici la géographie est omniprésente : ce n'est pas comme pour Israel qui se trouve sur un autre continent.

En France, on est bien au courant sur la Shoah et on peut dire que cela fait aussi partie de la mémoire de la France : à cause de Vichy et aussi grâce à la Résistance contre l'occupant nazi. Mais il faut dire aussi qu'en France, la Shoah est souvent citée et instrumentalisée à cause d'actualités avec le conflit israelo-palestinien ...cherchant ainsi à contrer l'avis pro-palestinien de l'importante communauté franco-maghrébine.  neutral

C'est ainsi que notre attention ne porte pas tellement sur le passé nazi à l'encontre de ces trois pays et sur le présent germano-actuel à leur égard. Certes la Russie, c'est loin mais pas la Pologne : c'est la porte à côté pour Berlin, même pas Paris-Orléans ! ...et la Tchéquie semble couper topologiquement l'Allemagne en deux. Aujourd'hui il y a l'Union européenne, les frontières n'existent pratiquement plus, les distances ne comptent plus, il y a internet, etc. Pour cela Berlin fait des gros efforts avec ses fondations pour assainir avec ses relations détériorées par le passé. En plus, il y a un aspect économique (très-très) important : il s'agit d'EXPORTER dans ces pays voisins. ...business is business.  roll

On comprend qu'il vaut mieux arrondir les angles du passé et c'est mis en oeuvre au niveau de l'État allemand.

Mais ici EN PLUS, il y a un autre facteur nouveau qui rentre en jeu au fur et à mesure que les années passent et cela a pris pas mal d'importance. Cela risque de compliquer la chose avec les voisins slaves et on peut comprendre qu'une nouvelle fondation a été créée reconnue, soutenue (donc encadrée) par les plus hautes autorités culturelles de l'État allemand : "Die Bundesstiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung" = Fondation FUITE, EXPULSION, RÉCONCILIATION. Page en français.

Il s'agit des Allemands qui ont été expulsés des territoires de l'Est après la défaite de l'Allemagne nazie en 1945. Il n'y a pas, il ne peut pas y avoir et il n'y aura pas de problème de frontières ou de revendications territoriales -surtout avec l'Union européenne. Mais il semble qu'il y ait un (gros) problème de nostalgie, de mémoire, de gestion de sensibilité chez ces Allemands et qui semble s'accentuer avec le temps qui passe. Il ne se situe pas seulement chez les expulsés allemands encore vivants mais certainement aussi chez leurs descendants qui se sont totalement assimilés dans la nation allemande et qui sont dans tous les partis politiques.

Les descendants ont grandi dans l'ambiance des histoires familiales évoquant les souvenirs du pays, peut-être ont-ils encore les clefs de la porte, des photos, des titres de propriétés,etc, etc. Il y a des livres d'histoire et de la documentation historio-géographique sur la province d'origine, etc ...avec la langue qu'ils peuvent lire et comprendre -alors que c'est loin d'être le cas avec les Hays en diaspora. Certainement avec l'ouverture des frontières dans l'Union européenne, les descendants de ces Allemands expulsés ont dû visiter les villages natals de leurs parents ou grands parents, leurs quartiers dans les villes si elles n'ont pas été détruites lors des combats. Peut-être ont-ils pensé à acheter la maison ancestrale... Il serait intéressant de faire une recherche en statistique, une enquête journalistique dans ce domaine.

En tant qu'Arméniens on les comprend psycho-sociologiquement : mais en se gardant de ne pas y être embarqués dans leur stratégie diplomatico-politico-historico-mentale. En effet, la déportation des Arméniens en 1915 est inclue dans leur exposition que j'ai visitée il y a un an sur l'avenue "Unter den Linden" au Palais du Konpriz.(*3)

Certes, en tant que Hays, on est bien touché et content que les Allemands lisent dans une exposition importante "la déportation des Arméniens en 1915 est considérée comme le 1er génocide du vingtième siècle".  Mais il y a un renversement des choses à noter, allant jusqu'à une certaine perversité à notre détriment et qui n'est plus les occultations ou les omissions habituelles que l'on connait en France.

On avait déjà repéré cette stratégie avec la Fondation SPEAKING TO ONE ANOTHER qui avait fait une exposition à la Péniche Analko. Cette fondation relève du Ministère des affaires étrangères de Berlin.  (*4)

http://www.sfvv.de/sites/all/themes/SFVV/logo.png  La nouvelle fondation "FUITE, EXPULSION, RÉCONCILIATION" a reçu le patronage des autorités officielles. CEPENDANT, en y incluant 1915, on fait un (très gros) raccourci réducteur, on dénature, on minimise le génocide  de 1915 : on le réduit en le mettant au même niveau qu'une expulsion ou une fuite ...en pensant de nous réconcilier avec le turco-truco-négationnisme d'Ankara ?   hmm   yikes   mad

D'autant plus, l'exposition permanente commence par l'expulsion des Turcs des Balkanshmm 
J'avais repéré, discerné (et vécu directement)   neutral   cette stratégie de présentation à l'occasion de La Saison de la Turquie en France. Il y a une vidéo sur cette façon de présenter les choses de la part du conférencier turc dont j'avais posé une question.  (*5)

Cette fondation (fédérale) "Die Bundesstiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung" est créée, un ancien bâtiment existe (symbolique, la DEUTSCHLAND HAUS), mais ce n'est pas encore ouvert au public, Je ne sais pas si les travaux sont en cours et quand ce sera inauguré (?). Comme pour le Musée Juif de Berlin, j'ai l'impression que cela sera très "design", très "clean", très "scientifique" comme au Palais de la Découverte ou le Musée des Arts et Métiers à Paris.

En tout cas, toute la déshumanisation allant jusqu'à la viande boucherie à ensevelir dans les charniers ou laissée en nourriture aux chiens errants, est escamotée ...cette déshumanisation qui brise la chaine de transmission humaine et qui chasse la Mort naturelle par le processus de déshumanisation. On banalise encore une fois le génocide de 1915 et son DÉNI, en les diluant, en les vidant de leurs sens... Comme les autres États en realpolitik, Berlin continue à produire la construction des non-existences effectives du génocide de 1915 et de son déni, mais cette fois-ci en CONFUSION DANS UN FLOU ARTISTIQUE INSTITUTIONNEL.

On voit ici, on saisit encore une fois toute l'importance du travail basique nécessaire concernant les mécanismes souterrains en non-dit, politico-psychiques ou en Inconscient collectif ...un travail analytico-symbolique entrepris depuis près de trente ans par Hélène Piralian-Simonyan. Aujourd'hui, la psychanalyste-philosophe parle en particulier de la persistance toujours active de la filiation perverse des génocides et de leurs dénis.

Nil Agopoff.

(*1) Topographie des Terror au message #270 . exposition urbaine à ce message #370

(*2) Page ADIC avec les témoignages recueillis par les fondations EVZ Stiftung et KONTAKT Stiftung concernant d'anciens prisonniers de guerre aux mains des Allemands ou des civils raflés pour le travail forcé. J'en parle aussi à ces messages #228 > #229 + #234

SVP, remarquez ce travail remarquable fait avec le concours de lycéens allemands d'une ville où il y avait un charnier : avec identification des ossements, recherches administratives en Russie des parents et aussi grâce aux ADN.

(*3)   Berlin, 'exposition permanente du génocide arménien' - autre www.

(*4) à ce message #281  et aussi à  ces messages #70 >> #72.

(*5) Réponse du conférencier Kenan Gürsoy à une question sur le Génocide : VIDÉO : | 55:50 mn  >> 57:22 mn : "... je ne suis qu'un pauvre philosophe ...pourquoi vous ne considérez pas les belles choses  ...cette conscience que vous aurez aussi pour les Turcs qui ont été chassés des Balkans".

...on peut remarquer à quel point c'est très subtil historico-sémantiquement et c'est bien rôdé. Le conférencier avait été nommé ambassadeur de la Turquie au Vatican : l'amateur maladroit et gauche que j'étais, ne faisait pas le poids devant le professionnalisme de ce professeur en philosophie expérimenté devenu diplomate.    hmm   sad   sad   . un thread au sujet des Turcs expulsés des Balkans dans le forum NAM.

http://www.cdu.de/sites/default/files/styles/large/public/media/images/130611-merkel-661x372-02.jpg?itok=gypT31XE . http://delivery1.dam.contentpool.evangelisch.de/DeliveryServer/get?id=li5Loqc4vIBW9hWL5tgUv9dhJJrCJFRHwtogCOx9iVAYIMLaP2gGHnIFiWjPzI8udVlPYNJVtT7x3cgGGY5NWVOqz7grvOETFI2plzV3PuTaoXFCPYJYPIuj7zbKTJ4GBUNIwV5IofNNUVXxU3JZTB8jpUVls9JxsH7xtkfhc27XxG7u9-GkKGIBnlkcUugE . http://images.cdn.baunetz.de/img/1/2/6/0/8/9/5/3013767d3db31564.jpeg . http://l2.yimg.com/bt/api/res/1.2/3TTTAKy53udpmjPaEslKYw--/YXBwaWQ9eW5ld3M7cT04NTt3PTYwMA--/http://media.zenfs.com/de-DE/News/AFP/photo_1370965028493-1-0.jpg .

_________

Récapitulation des messages portant sur cette thématique :

La "réconciliation arméno-turque" subventionnée par le Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale Allemande ~ le programme SPEAKING TO ONE ANOTHER ~

- NE : Speaking to one another ? anthropologie ou perversion du dialogue ?

- AE : souvenirs personnels du passé: Arménnie-Turquie

- AE : Speaking to one another: changement de programme

- NE : Négationnisme » Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ? (à ce message #281)

- OR : Informer + sensibiliser Instituts+Académies+Fondations/FR : comment ? (à ces messages #70-71-72)

AVEC :

- NE : la réconciliation avec les pays slaves (Pologne, Tchéquie, Russie) à cause du travail forcé en Allemagne (à ce message #405)

- NE : la réconciliation des Allemands expulsés des territoires de l'Est (à ce message #402)

SACHANT les pages ADIC :

- Confusions de genres et détournements de sens

- Pages arméno-allemandes  .  Arméniens en Allemagne (Prisonniers de guerre - Travaux forcés) pendant la WWII

- Persistance toujours active de la filiation perverse des génocides et de leur déni (H. Piralian)


#55484

Dernière modification par Adic2010 (14-12-2017 13:56:07)

En ligne

 

#403 05-11-2013 23:06:01

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?


.
Je viens de voir sur FR2 l'excellente émission de Stéfan Beer consacrée à Frédéric II de Prusse, le fameux Frédéric le Grand 1712-1786.

L'Arménien de Calcutta Hovsep Emin , Յովսէփ Էմին, 1726-1809, raconte dans son livre qu'il a rencontré Frédéric II lorsqu'il était soldat mercenaire en Allemagne à sa sortie de la Royal Military Academy de Woolwich.

Il faudrait retrouver le passage dans son livre publié en 1792 : page ?. Il y aura à voir aussi les autres pages de son séjour en Allemagne.

Hatchoghoutyoun tsez.


#55674

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:03:41)

En ligne

 

#404 06-11-2013 19:32:55

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
J'ai visité aujourd'hui de nouveau "TOPOGRAPHIE DES TERROR". C'est affreux, à vous donner froid dans le dos, c'est très bien exposé, c'est bien expliqué avec vidéos, etc... et j'y retournerai régulièrement.

Je suis allé aussi "Deutschland Haus" qui se trouve à une station d'autobus de la "Topographie des Terror". Les travaux n'ont pas commencé et je ne sais pas si cela sera prêt dans deux ans ou pas (?). Il y a des panneaux provisoirement  à l'extérieur. La mémoire des expulsés allemands des territoires de l'Est semble faire partie de la mémoire allemande. On dirait que c'est beaucoup plus important que la Mémoire des Pieds-Noirs en France.

Naturellement, il y a certaines dérives politico-sémantiques (en dehors de cette fondation officielle "Die Bundesstiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung" parrainée par le Musée d'Histoire nationale de Berlin), faisant glisser l'expulsion des Allemands des territoires des pays de l'Est en un autre Holocauste.   roll   Faut pas pousser et je peux imaginer que les Juifs ne sont pas contents du tout de ces publications allemandes à tendances révisionnistes.

C'est pourquoi, il faudra faire attention qu'avec cette fondation "Fuite-Expulsion-Réconciliation" même de bonne volonté, la déportation de 1915 ne soit pas diluée pas en une expulsion supplémentaire parce que présentée avec tant d'expulsions.

Le travail d'Hélène Piralian sur la déshumanisation cosubstantielle à un génocide doit être absolument publié en allemand.   neutral   


A bientôt.  Nil.

http://www.preussenweb.de/preussen/vertreibung.jpg . http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSLlrVfNxp8RudnItxSkmPabr_LWiXpkHqPiEwZXv1sHsB8UXYV . http://kulturraum-banat.de/Nachrichten/Veranstaltungen/Logos/HeimatWeh.jpg . http://upload.wikimedia.org/wikipedia/de/thumb/7/71/Logo-zgv.jpg/220px-Logo-zgv.jpg . http://www.berlin-explorer.de/img/548.jpg?imageGallery=.jpeg . http://www.kas.de/wf/doc/kas_9627-1624-1-30_50.jpg?101208170241 . http://cdn2.spiegel.de/images/image-129649-panoV9free-okkw.jpg . http://data.junge-union.de/images/2013/06/14/4708-51bb0b91e15e5.spic.jpg . http://www.dw.de/image/0,,4056281_4,00.jpg . http://www.mpg-trier.de/d9/11f_deutsche_vertriebene/seite_07_bild_02.jpg . http://www.jungefreiheit.de/uploads/pics/Dossier_Vertriebenenzentrum_01.jpg . http://i1.ytimg.com/vi/Of9aHtGb_8g/hqdefault.jpg . http://static.zitty.de/fm/16/thumbnails/bild.3214227.jpg.4674703.jpg . http://static0.demotix.com/sites/default/files/imagecache/a_scale_large/1100-7/photos/1332360060-opening-heimatweh-exhibition-from-the-center-against-displacements_1117647.jpg

"Die Bundesstiftung Flucht, Vertreibung, Versöhnung"
#55850

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:23:00)

En ligne

 

#405 13-11-2013 16:47:35

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
Je suis en train de visiter le Centre de documentation sur le travail forcé (Zwangsarabeit) à l'époque nazie de Berlin.   sad    sad     mad Je ne vous dis. Marmin't pousch-pousch gu'ella.

Il y a tout un travail à lister les Arméniens (soviétiques) qui avaient été raflés dans les zones occupées et déportés en Allemagne.

Le centre est très bien équipé avec écouteurs mobiles er explications en plusieurs langues + documents administratifs N-S + photos + films. Je reviendrai visiter ce centre.

Ma page Adic sur les Hays et le travail forcé en Allemagne ...à compléter. Nil.

PS - Devant moi, il y a une liste de camps de travail forcé : est-ce que je me trompe ? il y a bien plus de cinq cents noms de villes ?

http://www.zwangsarbeit-in-berlin.de/pictures/logo8-ohne-text.gif . http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/02/fc/8b/a2/dokumentationszentrum.jpg . http://www.stiftung-evz.de/uploads/pics/ns-zwangsarbeit-titel-plato.jpg . http://media-cdn.tripadvisor.com/media/photo-s/03/eb/77/3e/more-of-the-site.jpg . http://www.bayern.rosalux.de/typo3temp/pics/3687e0fe14.jpg . http://www.politische-bildung-brandenburg.de/sites/default/files/imagecache/beitragsfassung/bilder/zwangsarbeiter_siemens.jpg

________

Récapitulation des messages portant sur cette thématique :

La "réconciliation arméno-turque" subventionnée par le Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale Allemande ~ le programme SPEAKING TO ONE ANOTHER ~

- NE : Speaking to one another ? anthropologie ou perversion du dialogue ?

- AE : souvenirs personnels du passé: Arménnie-Turquie

- AE : Speaking to one another: changement de programme

- NE : Négationnisme » Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ? (à ce message #281)

- OR : Informer + sensibiliser Instituts+Académies+Fondations/FR : comment ? (à ces messages #70-71-72)

AVEC :

- NE : la réconciliation avec les pays slaves (Pologne, Tchéquie, Russie) à cause du travail forcé en Allemagne (à ce message #405)

- NE : la réconciliation des Allemands expulsés des territoires de l'Est (à ce message #402)

SACHANT les pages ADIC :

- Confusions de genres et détournements de sens

- Pages arméno-allemandes  .  Arméniens en Allemagne (Prisonniers de guerre - Travaux forcés) pendant la WWII

- Persistance toujours active de la filiation perverse des génocides et de leur déni (H. Piralian)

http://sphotos-a.xx.fbcdn.net/hphotos-ash3/c0.0.403.403/p403x403/526024_512339672112686_2032300533_n.png

#56585

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:26:38)

En ligne

 

#406 20-11-2013 18:43:56

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
MERCI LOUISE POUR VOTRE TÉMOIGNAGE À PROPOS DES ALLEMANDS EN 1915  big_smile

Louise a écrit:

"Ce ne sont pas les Allemands qui ont organisé le génocide arménien"

(*1)
De nombreux rescapés pensaient cela (mes parents aussi) (*2) car ils ne croyaient pas les Turcs capables d'organiser une opération de cette envergure. Ils disaient: ce sont les Allemands, (*3) car il y avait des Allemands en Turquie qui construisaient la ligne de chemin de fer Berlin-Bagdad. (*4) Il y avait donc des généraux allemands dans l'armée turque.

(*5) Ce ne sont pas non plus les Turcs de l'Empire Ottoman qui ont imaginé ces  déportations, massacres et expulsions.

(*6) C'est le Comité UNION ET PROGRES, turc, (*7) basé à Salonique, (*8) des hommes instruits, et ambitieux, qui ont formé dans l'Empire Ottoman (*9) une oligarchie, après avoir renversé le Sultan.

(*1) Ma grand-mère me l'a dit aussi plusieurs fois ;

(*2) Cela avait été signalé dès 1916 avec la publication du journaliste René Pinon ;

(*3) ...à le faire savoir en particulier

- aux syndicats de la SNCF ...en recherche de www ;

- au Centre de la Déportation de Compiègne ;

- aussi aux associations juives qui ont porté plainte contre la SNCF pour le transport des déportés juifs en 1941-45 (autres www plus précis à trouver) ;

- tout en pensant à chercher : les noms des responsables allemands de la société ferrovière allemande qui géraient le transports des déportés arméniens ;

- et enfin savoir quelle est la société allemande actuelle héritière de la société allemande de l'époque (DEUTSCHE BAHN ??) ;

(*4) http://www.globalarmenianheritage-adic. … n5gust.jpg  ~ 

(*5) Il y a du vrai pour les déportations, mais il y avait quand même l'habitude du massacre en IMPUNITÉ ...et de l'expulsion en vue d'appropriation ;

(*6) C'est exact Louise et il serait plus vrai de rappeler que le Comité UNION ET PROGRÈS ÉTAIT AU GOUVERNEMENT. L'Etat turc d'aujourd'hui en est comptable.

(*7) ...Salonique 1908 ;

(*8) ...il faudrait faire  FAIRE DES RECHERCHES SUR LES RENCONTRES DES JEUNES-TURCS AVEC DES EUROPÉENS INSTRUITS ;

(*9) ...cette oligarchie qui a été si bien accueillie en grande pompe en France - La Croix juin 1910. Ainsi chercher d'autres témoignages :

-
dans la presse française ('Armenian Archives') >> ??

-
dans des documents des archives du quai d'Orsay (autres publications que Beylérian) >> ??

-
sur les Jeunes-Turcs en Allemagne avant et après la Première Guerre Mondiale >> ??

-
et enfin ceux qui ont eu des postes importants sous le régime kémaliste rencontrant des Européens >> ??

Bonne continuation.  Nil.   smile

http://a398.idata.over-blog.com/269x300/0/59/96/62/logo-ufcm-cgt.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn2.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn1.jpg . http://denisdonikian.blog.lemonde.fr/files/pinon_1.jpg . [img][/img] . [img][/img] .

PS - Il y aura d'autres choses à ajouter à propos des messages de Haytoung et Hratch. Ce sera pour plus tard, je viens d'arriver assez fatigué à un Starbucks après cette fin de rédaction dans le métro.  hmm
#57268

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:30:06)

En ligne

 

#407 23-11-2013 19:24:15

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
Je suis à la conférence. Ce n'est certainement pas mes 4 ans d'allemand comme 2ème langue au lycée qui vont beaucoup m'aider. Mais au moins je pourrai faire contact avec la conférencière :

Lesung mit der Autorin Corry Guttstadt, die ihr Buch ?Die Türkei, die Juden und der Holocaust?
in der  Sophie-Charlotten-Straße 113, 14059 Berlin, vorstellen wird.

Die Autorin unterzieht das offizielle Geschichtsbild einer durchweg judenfreundlichen Politik des Osmanischen Reichs beziehungsweise der Türkeieiner gründlichen Revision. Anhand einer Fülle von Material führt sie die Auslassungen der türkischen Geschichtsschreibung vor Augen.
Sie räumt mit dem Mythos von heroischen Rettungsversuchen türkischer Diplomaten auf und dokumentiert vor allem Passivität und Desinteresse der türkischen Konsulate gegenüber ihren in Bedrängnis geratenen jüdischen Staatsangehörigen in von den Nazis beherrschten Ländern Europas.

Je vais essayer de prendre des notes.  Nil.

PS - Il n'y a pas beaucoup de monde.  sad   25 personnes. C'est dommage car cela doit être très intéressant. J'attrape quelques mots.

http://www.lesenblog.de/wp-content/uploads/2008/09/turkei-holocaust1-193x300.gif . http://i43.tower.com/images/mm123826928/turkey-jews-holocaust-corry-guttstadt-hardcover-cover-art.jpg . http://en.qantara.de/sites/default/files/styles/editor_large/public/uploads/2009/05/30/Guttstadt_0.JPG?itok=UtHrgFxD
#57611

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:35:52)

En ligne

 

#408 23-11-2013 19:52:50

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
Articles sur ses travaux :

- Interview

- pages de son livre en anglais où l'on parle des Arméniens

. p.10 :
. p.17 :
. p.49 :
. p.59 :
. p.72 :

- J'ai trouvé le bon GOOGLE.BOOKS de son livre >> chercher les pro-nazis Turcs.  >> pour le paragraphe I/ "Fascistes turcs et déclarations" de la Page Adic de recherches sur la Turquie et l'Allemagne nazie.

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:36:10)

En ligne

 

#409 23-11-2013 20:17:08

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Adic2010 a écrit:

Articles sur ses travaux :

- Interview

- pages de son livre en anglais où l'on parle des Arméniens

. p.10
. p.17
. p.49
. p.59
. p.72

- J'ai trouvé le bon GOOGLE.BOOKS de son livre >> chercher les pro-nazis Turcs.

A RETENIR : p9 édition en anglais ..." leur tour viendra ( les Juifs) comme les Turcs en ont fini avec les Grecs et les Arméniens..."

http://books.google.de/books?id=oebVDve … mp;f=false

Dernière modification par Pascal Nicolaides (23-11-2013 20:17:50)


http://media.pn.am/media/issue/274/560/photo/274560.jpg

PAS D'OUBLI, PAS DE PARDON !

Hors ligne

 

#410 23-11-2013 20:36:36

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Merci Pascal, il y a du boulot. Elle est en train de dire des choses certainement très importantes en répondant à une question. Je vais demander après aux amis hays, qu'est-ce qu'elle dit : ? J'acheterai un jour son livre en anglais. Il doit y avoir des références bibliographiques très intéressantes.

Une autre question qui devient animée. 

Elle parle maintenant des Bulgares antisémites (?)

Y'a un Hay (du Liban) qui est parti dans une envolée turcophobe. Notre mécanisme habituel. Chacun sa phobie. Nil.
#57662

Dernière modification par Adic2010 (23-11-2013 23:01:23)

En ligne

 

#411 24-11-2013 15:26:31

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Haytoug a écrit:

Suite à son message #28 (*1) (au fait, tu maîtrises donc suffisamment l'allemand pour pouvoir participer à une conférence exclusivement dans cette langue...  (*2) dis donc, tu aurais été fichtrement utile, dans le bataillon de Njteh ! )

http://th05.deviantart.net/fs71/PRE/i/2 … thorne.jpg

Haytoug a écrit:

Suite à son message #26 (3*) b) j'aurais dit que "si la bataille de Stalingrad avait été perdue par l'URSS, cela aurait été profitable à l'Arménie" ?

où ça, s'il-te-plaît... ?

(4*) remarque, maintenant que j'entends ça - pour la première fois - je trouve que l'idée n'est pas bête; mais je ne l'ai jamais dit, moi; jusqu'aujourd'hui, en tout cas, car je me réserve le droit de le dire à l'avenir, mais dans le contexte approprié

alors j'attends ta réponse sur le point b), s'il-te-plaît

amicalement, Haytoug.

- (1*) : Hélas, trois fois hélas, je ne maîtrise pas l'allemand pour comprendre une conférence en allemand en y assistant. Mais au moins cela m'a permis de parler à la conférencière qui m'a donné le nom d'un historien allemand spécialisé dans les relations Turquie-Allemagne nazie, Johannes Glasneck :

- Türkiye?de Faşist Alman Propagandası  .  Traduction.FR

- Methoden der deutsch-faschistischen Propagandatätigkeit in der Türkei vor und während des Zweiten Weltkrieges. - Halle/Saale 1966. 46 S. 8°, Johannes Glasneck, Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg, 1966

- il y a deux articles intéressants de lui qui semblent se trouver à la bibliothèque de "Topographie des Terror" :

. Die deutsche Türkei-Politik und der Überfall auf die UdSSR, Johannes Glasneck. - In: Zeitschrift für Geschichtswissenschaft, Bd. 15 (1967), 2, S.253-2   

. Carl Goerdeler - Apologet der faschistischen Nahostexpansion und Vorläufer des Bonner Neokolonialismus, Johannes Glasneck. - In: Zeitschrift für Geschichtswissenschaft, Bd. 11 (1963), 8, S.1490-1504   

De plus j'ai acheté une publication historiographique avec reproductions photographiques (pour deux Euros, quelle aubaine, c'était une bonne une affaire et rien que pour cela, cela valait la peine d'écouter une heure d'allemand sans pratiquement rien comprendre) : "Lebenswege und Todeswege von Armeniern in literarischen Quellen?, Hamburg 2013, édité par un "Büro" officiel du Land de Hamburg

- (2*) : les rencontres éventuelles de Nejdeh-Նժդեհ ou de Dro-Դրաստամատ Կանայեան avec Rosenberg ou autres nazis dans le cadre de la collaboration de la FRA avec les nazis ne me sont pas du tout prioritaires dans le cadre de mes recherches (appliquées) : je ne tiens pas à donner des munitions aux truco-turco-négationnistes à torpiller notre cause de 1915 !

    neutral   ...Je préfère canaliser le peu d'énergie qui me reste (je ne suis plus très jeune, hélas) à travailler sur les relations historico-politiques entre l'Allemagne nazie et la Turquie.

Il n'y a pas que ça, il y a autre chose. Il y a aussi le fait très important qui semble échapper à notre ami Haytoug  sad   ...et qui confirme encore (hélas) son (très) gros décalage géo-politico-culturel qui ne reste pas seulement outre-atlantique : c'est très mal vu en France la collaboration historique avec les nazis. Il faut venir aussi en Allemagne pour remarquer le silence , la retenue, la gêne quand on parle sur (la collaboration avec) le nazisme. Nous serons d'autant plus respectés par les Allemands que nous parlerons de la participation arménienne dans la Résistance française.   neutral

- (3*) : "Dans le contexte de l'époque, Njteh et Dro avaient raison de contacter les Allemands." : comme à ce message #37 ...contacter les Allemands ? ...pour jouer à la belote ? ...pour discerter sur les relations historico-arméno-allemandes comme je le fais dans cette discussion de forum ?   roll

...alors que les armées allemandes se rapprochaient dangereusement du Caucase ? Je remercie le ciel que cela ne soit pas devenu une deuxième catastrophe : les Turcs auraient fait la jonction avec les Azéris. Et je remercie le ciel une deuxième fois : que l'Occident n'ait pas réussi à foutre sa m.rde en Arménie à l'époque soviétique comme cela se passe actuellement avec la Syrie d'Assad.   yikes

L'inconscience, certes, n'engage que nous-même en psychisme, Haytoug, mais en empruntant la formulation exprimée par un internaute arméno-breton, l'inconscience, c'est comme la confiture, plus on en a, plus on l'étale.   roll   lol   lol

...et en période de guerre cela peut devenir (très-très) dangereux. Pour aujourd'hui, dois-je rappeler en plus que nous sommes cependant en guerre de l'information ? ...et que nous n'avons pas de temps à perdre en blablatant entre nous ?  N'est-ce pas ?  N'EST-CE PAS ?    hmm   

- (4*) : http://i89.photobucket.com/albums/k225/pupdates/smileyatcomputer.gif    ...si tu veux. Ne pas hésiter de s'exprimer dans cette discussion qui existe déjà :   Si armées nazies ayant gagné à Stalingrad: y réfléchir&faire connaître.

Bonne continuation. Nil.

http://i815.photobucket.com/albums/zz79/Super-dreamer/Smiles%20en%20emoties/privateeye-privateeye-detective-sherlock-smiley-emoticon-000225-design.gif
#57765

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 00:51:26)

En ligne

 

#412 26-11-2013 18:01:47

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Hitler s'exprimant sur le sujet de l'extermination des Hays DÈS 1931 dans le "Leipziger Neueste Nachrichten" (SUITE de ce message #6 d'une autre discussion sur l'Allemagne)

Yves Ternon en parle dans le paragraphe La «petite phrase d'Hitler» de son chapitre "LA QUALITÉ DE LA PREUVE" dans les Actes du Colloque CDCA (1998) / L'actualité du génocide des Arméniens

...En 1968, l'historien allemand édouard Calic révèle le contenu d'une interview d'Hitler faite en 1931 par le rédacteur en chef du "Leipziger Neueste Nachrichten", Richard BREITLING. Hitler, qui n'est alors qu'un chef de parti, expose à Breitling ses plans de transformation de l'Europe. Il insiste sur le besoin d'espace vital de l'Allemagne, une obsession déjà formulée dans "Mein Kampf" : il veut appliquer à la Pologne les mêmes méthodes que celles employées contre les Arméniens. La formulation est plus précise que dans le document Lochner. Hitler parle d'une politique de transfert de population: «En 1923, la petite Grèce a pu réinstaller un million de personnes. Pensez aux déportations bibliques et aux massacres du Moyen Age et souvenez-vous de t'extermination des Arméniens»(**). Le mot allemand est ici « Ausrottung », qui signifie aussi « déracinement, extirpation », alors que dans le document Lochner (1939), le mot est « Vernichtung », « anéantissement ».


- Richard BREITLING : img ? www ?   

- Pas de wikipedia sur "Leipziger Neueste Nachrichten" . Pdf trouvé pour 1931 ? Archives payantes sur web ?

L'interview semble être confidentiel >> non publié dans le journal de Leipzig.

- Journaliste Edouard CALIC (1910-2003)   The Anatomy of Demagogy and Adolf Hitler's Bent for Destruction

- WIKIPEDIA >> "Unmasked" : two confidential interviews with Hitler in 1931

- First published in German in 1968 with the title "Ohne Maske" this book was translated by Richard H Barry and published by Chatto & Windus in 1971 (>> IMG de la couverture du livre ?)

- http://www.cdca.asso.fr/s/images/news/Feb_20040207_10_38_32.jpg . http://www.aga-online.org/literature/images/voelkermord_schwarzrot.jpg  .  http://www0.alibris-static.com/isbn/9781571810168.gif . http://img.zvab.com/member/97070f/51687096.jpg

- Volkermord Oder Umsiedlung? Jörg Berlin, Adrian Klenner, Köln 2006

- The History of the Armenian Genocide: Ethnic Conflict from the Balkans to ... Vahakn N. Dadrian 1995  >> Table de Matières . Contents

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0de/jpgs/6d_hitler1931lnn0.jpg

...en complément à la page Adic sur Hitler ...un exemplaire de juillet 1931 :

http://cdn.leipzig.de/typo3temp/pics/542990b787.jpg
#58000

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 01:01:14)

En ligne

 

#413 28-12-2013 16:32:34

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

OK   transcrit à ce #22   http://www.armenews.com/forums/viewtopi … 61#p123261   

.
C'est la tarte à la crème : espérons qu'il sera à la hauteur.   hmm   

Vahan Hovhannisyan

http://assets.berlin.kauperts.de.s3.amazonaws.com/service_providers/000/001/858/550b61967e089103476f9331312107c1_standard.jpg . http://www.germanglobaltrade.de/images/deutschland-armenien_510.jpg
#60950

PS - Récapitulation et classification des messages sur l'Allemagne :


- Relations historiques arméno-allemandes avant le Congrès de Berlin

- Guerre de Crimée, Le congrès de Berlin, la Conférence de Berlin + jusqu'à 1914

- Relations culturelles arméno-allemandes

- La Première Guerre Mondiale + 1915

- 1918 > 1933

- 1933 > 1945 en Allemagne . la machine nazie    La Turquie et l'Allemagne nazie


- Arméniens de diaspora pendant la Guerre

- le Front de l'Est + occupation allemande + travail forcé (Zwangsarbeit)

- 1945 + les soldats arméno-soviétiques en Allemagne

- après 1945

- communauté turque en Allemagne

- communauté russe en Allemagne :
. OR . Russophones / Deutschland : les informer-intéresser > traductions all.

- autres communautés en Allemagne :
. OR . Arménité à Berlin? (<< X Nfois) << (N autres communautés étrangères)

- relations germano-turques

- relations arméno-allemandes

- les tombes des soldats arméno-soviétiques, musées, mémorials et associations
_______________

- GF - Si armées nazies ayant gagné à Stalingrad: y réfléchir&faire connaître

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 07:47:40)

En ligne

 

#414 08-01-2014 13:23:12

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?



Voici un article super-intéressant sur les 'Musulmans en Allemagne et l'enseignement de l'Islam dans les écoles allemandes' : Germany Adds Lessons in Islam to Better Blend Its Melting Pot

C'est un article du NEW YORK TIMES (by ALISON SMALE) qui ne restera pas forcément gratuitement sur web : pour cela je vais le copier entièrement ci-dessus.

Je le relirai à tête reposée, il y a de quoi analyser et commenter ce news aux messages de notre forum NAM (à retrouver) signalant l'enseignement religieux en Allemagne.

Bonne continuation. Nil.  http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/usa01nyt.gif

____________________

FRANKFURT ? For the first time, German public schools are offering classes in Islam to primary school students using state-trained teachers and specially written textbooks, as officials try to better integrate the nation?s large Muslim minority and counter the growing influence of radical religious thinking.

The classes offered in Hesse State are part of a growing consensus that Germany, after decades of neglect, should do more to acknowledge and serve its Muslim population if it is to foster social harmony, overcome its aging demographics and head off a potential domestic security threat.

The need, many here say, is ever more urgent. According to German security officials and widespread reports in the German news media, this past semester at least two young Germans in Hesse ? one thought to be just 16 ? were killed in Syria after heeding the call for jihad and apparently being recruited by hard-line Salafist preachers in Frankfurt.

Such cases have stirred alarm not only that some young Germans are increasingly feeling alienated and vulnerable to recruitment, but also that they will eventually bring their fight home, along with new skills in the use of weapons and explosives gained on distant battlefields. Other parts of Europe with expanding Muslim minorities ? including France, Britain, Spain and Scandinavian countries ? are facing similar challenges of integration and radicalization.

The Hesse curriculum effectively places Islamic instruction on equal footing with similarly state-approved ethics training in the Protestant and Catholic faiths. By offering young Muslims a basic introduction to Islam as early as first grade, emphasizing its teachings on tolerance and acceptance, the authorities hope to inoculate young people against more extreme religious views while also signaling state acceptance of their faith.

Parents have the option to enroll their children in the religious education classes offered in the district. Nurguel Altuntas, who helped develop the Hesse program at the state?s Ministry of Education, said the sign-up for 29 classes in immigrant-heavy districts was enthusiastic.

For German authorities, countering the expansion of more radical religious thinking has presented a vexing problem. For now, the domestic intelligence service keeps close watch on a growing number, with 4,500 Salafists under observation in 2011 and 5,500 in 2012, according to an annual government report. The figures for 2013 are not yet available, but ?we are reckoning with another increase, whether sharp or gradual I cannot say,? said a security official, speaking on the condition of anonymity.

Increasingly, attention has turned to education and ways to nurture greater inclusion for Germany?s approximately four million Muslims, a number that has steadily increased since German industry recruited the first Turks as ?guest workers? in the 1960s. How to integrate that minority has long been a source of tension in a country of more than 80 million that has also struggled with ? and even resisted ? absorbing Christian and European outsiders into the fabric of German life.

One answer, officials in Hesse hope, is being put in effect in classes where young children are guided by a state-trained teacher working from a state-approved curriculum.

In one class, Timur Kumlu recently asked his 19 6-year-old students each to take a strand from a large wool ball. He then instructed the children ? whose parents hailed from Muslim countries as varied as Afghanistan, Albania, Morocco and Turkey ? to examine how, like the threads, they, too, were woven together.

It was a simple lesson containing a gentle message filled with symbolism ? that they were linked by their Islamic faith and practices of prayer.

?We are now all bound together ? you come from different countries, and so do your parents,? said Mr. Kumlu, who reminded the children that while their parents came from Afghanistan or Albania, they were born in Germany.

His generally well-behaved pupils squirmed a bit, but listened attentively. ?They come here with such different backgrounds,? Mr. Kumlu said after the lesson. ?We must educate so that they develop a personality with common roots,? in Germany and in Islam.

Suspicion of radical Islam mounted when a Hamburg-based cell of Arabs was involved in the Sept. 11 attacks. The so-called Sauerland cell, which targeted Germans in 2007, and a foiled bombing of the Bonn railway station in December 2012 both involved German citizens.

Enduring battles over whether any public servant can wear a head scarf also underscore the persistent gap between non-Muslim Germans and Muslims who are nonetheless an ever larger part of each other?s lives.

For many teachers, German officials and, not least, Germany?s Muslims, wider instruction in Islam is a belated effort to redress decades of exclusion from the mainstream. Those years of marginalization, they say, meant many of Germany?s Muslims learned their faith by rote teaching at Quran schools, or from the hard-line musings over the Internet or in the courtyard mosques of immigrant neighborhoods in major cities like Hamburg or Berlin.

?I think it?s clear now that for years we made the mistake of alienating people,? said Nicola Beer, who as education minister in Hesse was one of several politicians, professors and teachers who pushed for the Islamic instruction. Now, she said, Germans recognize that ?we are here together, we work together, and we educate our children together.?

In the broadest terms, the curriculum in Hesse attempts to counter the strident proselytizing of more hard-line strains of Islam. But while offering instruction in Islam is part of the equal treatment craved by many of Germany?s Muslims, it is also no straightforward task in legalistic and federal Germany.

Each of the 16 states determines its own education system and how noncompulsory religion, or ethics, instruction is offered. Islamic instruction in some form is available in all former West German states, though none of the eastern ones, where there are historically few Muslim immigrants. What makes Hesse special is that the state developed a university program and has taken charge of training teachers.

In other places, such as Berlin, instruction in Islam has already been offered for several years, but teachers have been provided by organizations like the Islamic Federation, a community group, which also helps to decide the curriculum.

Fazil Altin, 34, a lawyer who is president of the Islamic Federation, said Muslims and the city authorities in Berlin had wasted 20 years while they battled in court about whether Islam could be taught. Then, Mr. Altin said, the federation had to overcome suspicions about indoctrination ? and all for 40 minutes? instruction per week, which he called ?pretty paltry.?

In his view, it will take more than formal state instruction in Islam to bridge the cultural gap between observant Muslims and a highly secular German society. ?It is difficult to be a Muslim in Germany,? said Mr. Altin, who said he had been denied access to clients in jails because of his faith. ?The fact is, we are seen as a danger.?

The Jens Nydahl school, in Berlin?s heavily Turkish and Arab Kreuzberg district, is a prime example of the challenge of integration.

During an open house intended to attract new parents, the only visitors ? a native German man and his wife ? got a heavy sell from the deputy principal, who assured them that if they could recruit four or five other parents, the school would never split up the resulting nucleus of German-speaking children.

Sabine Achour, a German lecturer and educator in Berlin who is married to a Moroccan lawyer, said that even German parents who live in multicultural districts like Kreuzberg draw the line at too many immigrants in their children?s schools.

Ms. Achour voiced doubts about Germans? willingness to meet Muslims halfway. ?Teachers here have a feeling that something doesn?t fit with Islam and democracy,? Ms. Achour said. Even where Islamic law, or Shariah, fits with German practices, it is not applied because, she said, ?Shariah is seen as something very traditional and even contemptuous of human beings.?

It is not clear that other German states will shift toward the version of Islamic instruction pioneered by Hesse.

Mr. Kumlu, 31, the first-grade teacher, had to undergo 240 hours of extra schooling at Giessen University to be accepted as one of Hesse?s first 18 teachers of Islam.

He said he was motivated by his own ignorance about Islam when confronted with prejudice as he grew up. ?I wanted to clear this up,? he said. His pupils now are third- to fifth-generation German, he noted, ?and they should be on an equal basis with other religions.? 


_______________
#62056

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 07:53:06)

En ligne

 

#415 09-01-2014 21:50:25

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
A la page 25 de cette publication arménienne de 1890 scannée par notre ami David, on parle de ՏՕՔԹ ՔՈԽ, Dr KOCH, spécialiste en tuberculose. Il s'agit donc du Dr Robert KOCH (1843-1910), prix Nobel de médecine en 1905. Dans le texte arménien il est dit qu'il et allé en Egypte et en Inde. Mais les dates de naissances ne correspondent pas.  hmm

Il y a un wikipedia en hayérèn : http://hy.wikipedia.org/wiki/Ռ … 00;խ  .  Nil

#62200

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 07:57:48)

En ligne

 

#416 10-01-2014 19:44:07

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/f/fb/Wolfgang_Gust.jpg/250px-Wolfgang_Gust.jpg  Des nouvelles formi-formidables des travaux du chercheur allemand Wolfgang GUST :      big_smile   big_smile

- New book provides evidence of German complicity in Genocide

- THE ARMENIAN GENOCIDE, Evidence from the German Foreign Office Archives, 1915-1916, Compiled and Edited by Wolfgang Gust, Foreword by Vahakn N. Dadrian

...AVEC CE LIVRE (820 pages), BIEN LISTER les témoignages de diplomates allemands, trouver leurs Wikipedias, leurs portraits et informer de leur témoignage aux municipalités et à leurs bibliothèques de leurs lieux de vie  ...comme en France avec les arménophiles français.

SVP, il n'y aura pas d'hésitation à (bien) commencer informer avec la composante allemande en France : Goethe Institute, Etudiants allemands en France, Profs d'allemand, forum francophones en Allemagne, etc, etc...

Y'a du boulot. Es giebt viel Arbeit. Jawohl.  Nil.   roll

http://www.berghahnbooks.com/covers/GustArmenian.jpg
#62290

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:00:02)

En ligne

 

#417 13-01-2014 17:05:57

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Merci pour l'information sur Bethmann-Hollweg ...d'autant plus que la page signalée se trouve sur le site arabo-orientalisant allemand QUANTARA.DE qui possède une page "Dialogues" en anglais.

En visionnant le wikipedia sur Bethman-Hollweg, on peut voir qu'en mars 1916, il se trouve à Charleville-Mézières dans les Ardennes ...où on pourrait faire une information ciblée : Bibliothèque ? Musée ? Lycée ? Anciens Combattats ? Radio locales ? etc, etc..

Dans le récent livre formidable de Wolfgang GUST (enfin traduit de l'allemand), comme on l'a vu au message précédent #416 plus haut, il sera intéressant de faire le listing des diplomates, fonctionnaires, bureaucrates de la machine d'État allemande cités dans ce livre. Il y a à chercher leur biographie. Certains doivent être connus et avoir leur wikipedia et portrait en jpg.

  neutral  Si ces personnalités germano-historiques sont venues en France pour une raison ou pour une autre (voyages diplomatiques, d'affaires, culturels, touristiques ou comme militaires lors de la Deuxième Guerre Mondiale), il y a là la possibilité d'y rebondir et faire une démarche d'information historique ciblée concernant 1915 ET L'ALLEMAGNE auprès des communes françaises concernées.

Enfin pour terminer, ma voisine allemande est venue m'apporter son journal du dimanche en allemand où il y a un article sur une page entière concernant l'Arménie aujourd'hui...avec une photo d'Érévan en couleur et le Mont Ararat enneigé en arrière-plan. Cela fait plaisir.     big_smile

C'est sur web sans la photo : Träume von Eriwan (Rêves d'Érévan), page.5, Julia Prosinger . Der Tagesspiegel, Sonntag 12, Januar 2014, Nr 21 925.

Bonne continuation. Nil.  smile

PS : ...additif explicatif concernant l'article du Tagesspiegel :

Pascal Nicolaides a écrit:

http://www.tagesspiegel.de/weltspiegel/sonntag/eriwan-traeume-von/9315892.html

Ne vous laissez pas séduire par le titre !!! l'ensemble de l'article traîte du désastre économique du pays , du désir de la population de quitter le pays, du triomphe de l'oligarchie....Bref tout va mal dans ce pays selon l'auteur de l'article.

N'ayant pas beaucoup de temps pour vous traduire l'ensemble en ce momemt voici déjà la traduction du chapeau d'introduction :

von Julia Prosinger
Armeniens Jugend flieht aus dem Land ? denn die Lage ist desaströs. Verzweifelte Patrioten rufen die weltweite Diaspora zur Rückkehr auf, um die Heimat zu retten.

traduction : La jeunesse arménienne quitte (s'enfuit) le pays- car la situation est désastreuse. Des patriotes désespérés appellent la Diaspora du monde entier, A SAUVER LA PATRIE.


Je traduirai la suite de l'article ultérieurement

PHN

http://shootitlive.com/wp-content/uploads/2012/03/logo_tagesspiegel_4c_offset.jpeg
#62620

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:17:02)

En ligne

 

#418 15-01-2014 11:03:59

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Merci à Louise de nous avoir traduit un témoignage recueilli d'un Arménien d'Edesse par Verjine Svazlian. On peut y lire : "...En 1915, c'était encore l'Allemagne la coupable, c'était elle qui l'organisait. Pendant la déportation, les Allemands mangeaient du pain blanc, ils jetaient la mie. Ils ont vu que nous avions faim, ils se sont mis à s'essuyer le cul avec ce pain, pour que nous ne le mangions pas."

Il y aura à faire le listing de tels témoignages. La thématique germano-arménienne va prendre de l'importance avec la récente publication de Wolfgang GUST.

Il ne faut pas se laisser faire. Il faut faire la liste des réparations allemandes de WWI et WWII.

Je viens de trouver cette page super-intéressante :  L'Allemagne a remboursé ses dernières dettes datant de la 1ère Guerre mondiale

...à en trouver d'autres pour les deux guerres mondiales.
Il faudrait voir ce qui s'est passé comme dommages causés éventuellement en Afrique pendant la PGM comme évoqués récemment à ce message #43.

Bonne journée. Nil.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn5gust.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn1.jpg
#62830

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:20:01)

En ligne

 

#419 19-01-2014 22:26:45

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Un communiqué du "Hay Dun" de Berlin qui proteste contre des ingérences politico-religieuses venant d'Arménie.

Je découvre cette lettre avec vous. On m'en a dit deux mots vendredi. Je viens de la traduire par Google. Je téléphonerai à la dame, j'aurai plus d'info. Une histoire classique en ingérences venant de l'extérieur, déjà entendue sur le curé hay actuel à Berlin qui lorsqu'il est arrivé il y a qq années, aurait demandé à tous de venir à la messe dans l'eglise protestante du coin.   hmm   ...des histoires à dormir debout.  Nil.

________________________

LETTRE OUVERTE AU Conseil central des ARMENIEN ET SES MEMBRES


Se référant aux récents développements de la ZAD, je voudrais vous présenter un cas que j'ai vécu ce moment à Berlin dans la communauté arménienne en tant que membre du conseil d'administration. J'écris parce que je pense qu'il a un caractère exemplaire pour les événements actuels.

Notre église était autrefois appelée «Communauté apostolique arménienne de Berlin," nous étions indépendamment comme une association et financé nos propres coûts

En 1992, le diocèse de l'Eglise apostolique arménienne a été fondée en Allemagne. A été nommé archimandrite Serovpe Isakhanian en 1995 en tant que ministre à Berlin, il est venu à notre église avec une invitation à rejoindre le diocèse arménien: Cela signifiait nos décisions et contributions doivent être déterminées à partir de maintenant de façon centralisée par l'Eglise. Nous avons essayé de lutter contre elle, battre plusieurs solutions de compromis, par exemple, d'utiliser la maison ensemble, comme l'a fait par exemple les Grecs à Berlin. Il a tout en vain. Khayr Serovpe causé même le contraire, que nos chambres ont été interrompues par la communauté protestante Luis. Récemment, nous avons eu des Arméniens de Turquie, de la Perse, Liban, Syrie, Arménie, etc ensemble depuis 12 ans existé paisiblement dans cette même maison. Mais maintenant l'église à Berlin (fondée en 1923) divisé par le clergé. Après nous avons atterri sur la route, Khayr Serovpe a pris en charge la paroisse maintenant nouvellement lui nos chambres établie.

Voilà donc notre expérience avec Hayr Serovpe, avec l'archevêque Bekdjian et église arménienne en Allemagne dans son ensemble.

Ma conclusion: le devoir de l'Eglise est, je crois, d'unir les gens, pas diviser. Ce devoir a violé l'Eglise: De une communauté forte à Berlin deux communautés faibles sont apparus qui sont capables de même pas 24 Avril ensemble pour célébrer!

Nous sommes seulement un peu plus d'une "poignée" des Arméniens à Berlin. Quelle honte: Nos enfants ne se connaissent pas, des centaines de nos compatriotes sont déçus par les machinations du clergé et de rester loin des communautés, les contacts entre les communautés, il ne sont pas, les Arméniens Berlin payer pendant des années pour deux lieux de réunion. Ce sont les conséquences de la politique de division du diocèse de l'Eglise arménienne en Allemagne.

Quand je regarde le débat actuel sur la ZAD, je ne peux que formuler cette mise en garde: maintenant au tour de la centrale - Atténuation par clivage, qui est la méthode. Par conséquent Huit donner: je suis d'avis que les aspirations de la Erzbschofs Karékine Bekdjian et Khayr Serovpe pas Arméniens sont utiles pour nous, mais servent uniquement leurs propres avantages. Il s'agit de questions de pouvoir, il s'agit de pouvoir sur les municipalités et de l'argent.

C'est l'exemple tragique de ce que je voulais dire ici. Nous souffrons à Berlin jusqu'à aujourd'hui dans les mesures existantes de l'Église.

S'il vous plaît comprendre cette lettre ouverte comme un appel - un appel aux responsables de l'église - de tout faire pour faire commun à la fois à Berlin et dans ZAD nouveau pour permettre une coopération pacifique à la discussion des différents partis inclus dans cette discussion de nouveau. Chaque commande son propre domaine. Tout comme l'église a ses tâches, ainsi que la ZAD a ses tâches. Seulement l'interaction de nous aura un succès durable.


Exemplaire tailles

Anoush Zeytoutschian
Berlin, 13 Janvier 2014


_________________

OFFENER BRIEF AN DEN ZENTRALRAT DER ARMENIER UND SEINE MITGLIEDER

Bezugnehmend auf die letzten Entwicklungen im ZAD, möchte ich von einem Fall berichten, den ich seinerzeit in Berlin in der Armenischen Gemeinde als Vorstandsmitglied erlebt habe. Ich schreibe dies, weil ich denke, dass es beispielhaften Charakter zu den jetzigen Ereignissen hat.

Unsere Gemeinde hieß früher "Armenisch-apostolische Gemeinde zu Berlin", wir waren als Verein unabhängig und finanzierten unsere Kosten selbst.

1992 wurde die Diözese der Armenischen Apostolischen Kirche in Deutschland gegründet. Als Archimandrit Serovpe Isakhanyan im Jahre 1995 als Pfarrer nach Berlin berufen wurde, kam er zu unserer Gemeinde mit der Aufforderung, uns der Armenischen Diözese anzuschließen: Das hieß, unsere Entscheidungen und Beiträge sollten von nun an zentral von der Kirche bestimmt werden. Wir versuchten uns dagegen zu wehren, schlugen mehrere Kompromisslösungen vor, z.B. das Haus gemeinsam zu nutzen, wie es beispielsweise die Griechen in Berlin taten. Es hat alles nichts genützt. Hayr Serovpe bewirkte sogar im Gegenteil, dass unsere Räume von der evangelischen Luisengemeinde gekündigt wurden. Zuletzt hatten wir, Armenier aus der Türkei, Persien, Libanon, Syrien, Republik Armenien etc. friedlich miteinander 12 Jahre lang in diesem einem Haus existiert. Jetzt aber wurde die Gemeinde in Berlin (gegründet im Jahre 1923) von den Geistlichen gespalten. Nachdem wir auf der Straße landeten, übernahm Hayr Serovpe mit der nun neu gegründeten Kirchengemeinde selber unsere Räume.

Das also ist unsere Erfahrung mit Hayr Serovpe, mit Erzbischof Bekdjian und Armenische Kirche in Deutschland insgesamt.

Meine Schlussfolgerung: Die Pflicht der Kirche ist es, soviel ich weiß, die Menschen zu vereinen, nicht zu spalten. Diese Pflicht hat die Kirche verletzt: Aus einer starken Gemeinde in Berlin sind zwei schwache Gemeinden entstanden, die nicht einmal fähig sind, den 24. April gemeinsam zu begehen!

Wir sind nur etwas mehr als eine ?Handvoll? Armenier in Berlin. Was für ein Jammer: Unsere Kinder kennen einander nicht, Hunderte unserer Landsleute sind enttäuscht von den Machenschaften der Geistlichen und bleiben den Gemeinden fern, Kontakt zwischen den Gemeinden gibt es nicht, die Berliner Armenier bezahlen seit Jahren für zwei Gemeindehäuser. Das sind die Folgen der Spaltungspolitik der Diözese der Armenischen Kirche in Deutschland.

Wenn ich die derzeitige Auseinandersetzung um den ZAD betrachte, kann ich nur diese Warnung formulieren: Jetzt ist der Zentralrat an der Reihe - Schwächung durch Spaltung, das ist die Methode. Deshalb Acht geben: Ich bin der Meinung, dass die Bestrebungen des Erzbschofs Karekin Bekdjian und des Hayr Serovpe nicht für uns Armenier von Nutzen sind, sondern allein den eigenen Vorteilen dienen. Es geht um Herrschaftsfragen, es geht um Macht über die Gemeinden und um Geld.

Das ist das tragische Beispiel, von dem ich hier erzählen wollte. Wir leiden in Berlin bis heute unter  den damaligen Maßnahmen der Kirche.

Bitte verstehen  Sie diesen offenen Brief auch als einen Appell ? einen Appell auch an die Verantwortlichen in der Kirche -, alles zu tun, um Gemeinsamkeit sowohl in Berlin als auch in ZAD wieder herzustellen, um friedliche Kooperation zu ermöglichen, um das Gespräch der unterschiedlichen Parteien in dieser Auseinandersetzung wieder aufzunehmen. Jeder bestelle sein eigenes Feld. So wie die Kirche ihre Aufgaben hat, so hat auch der ZAD seine Aufgaben. Nur im Zusammenwirken werden wir nachhaltig Erfolg haben.


Mit freundlichen Größen

Anoush Zeytoutschian
Berlin, 13. Januar 2014

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:22:24)

En ligne

 

#420 21-01-2014 11:40:10

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/d/d0/CO-seal-1900.jpg/250px-CO-seal-1900.jpg . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn2.jpg Les déportés arméniens ont été transportés par chemin de fer.

Dans la VIDEO de 57 mn Germany and the Secret Genocide, il y a un passage où un employé allemand de la société de chemin de fer allemande s'effraie de l'implication allemande dans la déportation des Hays.

Il y a à retrouver ce passage très important : quel minutage ?

Il y aura une recherche à faire dans les archives des sociétés allemandes qui géraient le Chemins de fer BERLIN-BAGHDAD à l'époque

...et retrouver en documents la filiation juridico-commerciale jusqu'à aujourd'hui. Qui en est la société héritière ?

C'est ainsi que

- que les Hays de Californie ont fait des procès aux banques allemandes héritières des fonds arméniens et des assurences-vie : Page ADIC

- les associations black-américaines font des procès aux sociétés héritières de ces compagnies de chemin de fer qui exploitaient des esclaves : Page ADIC

- et plus près de chez nous, il y a eu un procès contre la SNCF qui avait transporté des des déportés juifs dans les camps de la Mort : www

A trouver bientôt les www.  Bonne continuation.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/pays/allemagne1915bagdadbahn1.jpg . http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/images/berlin-baghdad-bahn-war.jpg

Heinrich August Meißner 1862-1940

#63489

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:26:40)

En ligne

 

#421 22-01-2014 13:52:47

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Je réécoute l'excellente vidéo Germany and the Secret Genocide (53mn:43s).

Il y a des noms d'Allemands à chercher dans Google.de. Ainsi :

- 8mn:55s Ewald BANSE 1883-1953  >> Traduction.FR   ...the Armenians should be eliminated from the face of the world.

- 9mn:09s Frederich Schnaman  << ??  The Armenians are weaker than the Turks. The weaker nation must succombe XXX???

- 9mn:19s Armenians are nine times worse than the jews      <<<<<<     http://de.wikipedia.org/wiki/Friedrich_ … hellendorf

- 22mn:57s   10 thousands each week
- 23mn:23s   Franz Gunther  >> secret report to Archibald Wiener Direktor of the Deutschen Bank
- 23mn:41s   le document   800 old people
- 24mn:54s   another secret report october    1915
- 25mn:30s
- 27mn:30     Max von Scheuben-Ritter   untrue
- 34mn:06s   Franz Gunther Otto Wiener  How are we going to be able to justify infront of history that all this is happenning directly under our eyes that are not moving ? I don't know



http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/94/Flebbe,_Fritz,_Ewald_Banse.jpg/220px-Flebbe,_Fritz,_Ewald_Banse.jpg

J'ajouterai au fur et à mesure. Bonne continuation. Nil.

http://m.braunschweig.de/kultur/bibliotheken_archive/stadtbibliothek/medien/medien/Banse.jpg.scaled/392x600.pm0.bgFFFFFF.jpg . http://cache.kalaydo.de/mmo/4/356/237/34_397472526.jpg . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] .

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:30:01)

En ligne

 

#422 22-01-2014 23:31:58

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

...j'ai trouvé les deux passages où le directeur de la Berlin Bagdad Bahn, Franz Günther écrit à son supérieur Otto Wiener de la Deutsche Bank. Ainsi dans la VIDEO : Germany and the Secret Genocide

- 23mn:23s  >> 23mn:41s   le document en question

- 34mn:06s   Franz Günther : How are we going to be able to justify in front of history that all this is happenning directly under our eyes without moving ? I don't know 

- 38mn:50s  Vahakn Dadrian parle sur document que des milliers d'Arméniensimpliqués à la construction du chemin de fer et y employant le moment turc "chedidé " furent déportés (mesures sévères = exterminations)

- 40mn:00 toujours Vahakn Dadrian sur un document montrant la responsabilité du gouvernement allemand

- 40mn: Dr Otto Gopert ?? Chief adviser of the German Government German Financial Responsabilities à la Conférence de la Paix à Versailles : demande dommages à l'Allemagne valables.

il y a des livres écrits en allemand sur la Berlin Bagdad Bahn pendant la Première Guerre Mondiale. Je vais essayer d'en trouver en jpg.

CETTE VIDÉO DOIT ÊTRE SOUS-TITRÉE EN FRANÇAIS ...pour la rendre accessible à beaucoup de Français de toute origine.  Nil.

http://freepages.military.rootsweb.ancestry.com/~worldwarone/WWI/TheGeographyOfTheGreatWar/images/Figure5-Page6.jpg
#63681

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:37:28)

En ligne

 

#423 23-01-2014 00:49:02

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

http://brd-schwindel.org/images/2014/01/Bagdadbahn_Aktie.jpg . http://i1.weltbild.ch/asset/vgw/die-bagdad-bahn-072406349.jpg . https://covers.openlibrary.org/b/id/7186844-L.jpg . http://trivialitas.piranho.de/erlebnis/av-er0071.jpg . http://ecx.images-amazon.com/images/I/51FcK6KikGL._BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU03_.jpg . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . [img][/img] . http://derhonigmannsagt.files.wordpress.com/2013/05/bagdadbahn_oblg.jpg . http://www.bankgeschichte.de/de/img/Nuernberg_Gross.jpg . http://i1.weltbild.de/asset/vgw/die-bagdadbahn-085305933.jpg .
#63697

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:35:26)

En ligne

 

#424 27-01-2014 07:47:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Récapitulation et classification (prévue ou en cours) des messages sur l'Allemagne :   http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/eu_germany.jpg ..en particulier à partir de ce thread : Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?  (~ #)

- Relations historiques arméno-allemandes avant le Congrès de Berlin : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- Guerre de Crimée, Le congrès de Berlin : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- Relations culturelles arméno-allemandes : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- La Première Guerre Mondiale + 1915 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. HI . Une pensée aux engagés volontaires arméniens morts pour la France

. HI . Oppenheim / Berlin . Chapitre.4. Le Spectre du Pan-Islamisme et Djihad
. HI . Oppenheim / Berlin . Chapitre.5. "1914 Denkschrift" (Memorendum 1914)
. GF . Ce ne sont pas les Allemands qui ont organisé le génocide arménien . messages #6, #9, #13 et #15

- 1918 > 1933 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- 1933 > 1945 en Allemagne . la machine nazie : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. HI . La Turquie et l'Allemagne nazie

- Arméniens de diaspora pendant la Guerre : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- La participation arménienne dans la Résistance française contre l'occupant nazi
. HI . Les Arméniens de l'Öst Légion: la Résistance en Lozère
. ՀԱ  Résistance arm. Gard-Lozère-Cévennes : Դիմադրություն / Nazi

- le Front de l'Est + occupation allemande + travail forcé (Zwangsarbeit) : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. GF - Si armées nazies ayant gagné à Stalingrad: y réfléchir&faire connaître
. HI . Maréchaux, généraux, amiraux arméniens de l'Armée soviétique

- 1945 : entrée des soldats arméno-soviétiques en Allemagne et premières années d'occupation : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- Arméno-soviétiques et la DDR ? : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- Communauté arménienne en République Fédérale Allemande avant et après la réunification

- communauté turque en Allemagne : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- communauté russe en Allemagne : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. OR . Russophones / Deutschland : les informer-intéresser > traductions all.

- autres communautés en Allemagne : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. OR . Arménité à Berlin? (<< X Nfois) << (N autres communautés étrangères)

- relations germano-turques après 1945 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- relations arméno-allemandes après 1991 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- les tombes des soldats arméno-soviétiques, musées, mémorials et associations : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~

- Francophonie & Allemagne - Français en Allemagne - Allemands en France - Accords franco-allemands - Relations historiques franco-allemands : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. http://www.connexion-francaise.com
. GF . Textes.DE ?? pour >>> Forums-Associations-Instituts Franco-Allemands

- la Conférence coloniale de Berlin (1884-85) + l'Allemagne coloniale jusqu'à 1918 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. OR . Conférence coloniale de Berlin 1884-85 : l'Empire ottoman y siégeait

- Politique actuelle de l'Allemagne face au couple Arménie/Turquie/1915 : #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~ #  ~
. NE . Speaking to one another ? anthropologie ou perversion du dialogue ?
. AE . Speaking to one another: changement de programme
. GF . Responsabilité allemande dans le GA signez la Pétition !

____________



- Oppenheim.5 : 5. Oppenheim?s "1914 Denkschrift" - Traduction.5 . Traduction transcrite dans les messages ci-dessous de ce thread .


Cette préparation du Djihad de novembre 1914 en Allemagne mentionnée dans les messages suivants pour faire connaître :

- message #22 de "FrancoMusulmans contre terrorisme"  / Le grand forum

- message #255-256 de "Hays & Franco-Arabes : potentialités >> faire connaitre + valoriser"  / Organisation

- message #75 de "Le dialogue islamochrétien face au(x) franco-poncepilatisme(s) ?"  / Dialogue

- message #7 et précédents de "The Jihad Against the Armenian, Assyrian, and Greek Christians"  / Négationnisme

- messages #359-360-361 de "Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?"  / Négationnisme

- message #18 de "Islam-Islamisme-Jihad1914-Touran-Kémalisme-Islamophobie-Négationnisme"  / Négationnisme

- message #16 de "Islamisme-Islamophobie : DroguePoliticoSociale ProfitantAuxTrafiquants"  / Le grand forum

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:52:03)

En ligne

 

#425 29-01-2014 07:28:18

Adic2010
@rmenaute

Re: Symbolique allemande : accessible à l'internet franco-arménien ?

Voici un très bon article du NEW YORK TIMES que je copie car ses articles ne restent pas toujours accessibles gratuitement sur web. Bonne lecture et bonne journée.  Nil.  smile

PS1 . Voici la page traduite en français par Google

PS2 . Il y a encore des crimes nazis qui sont révélés : les exécutions systématiques des populations juives d'Ukraine par l'armée allemande d'occupation qui se sont passées HORS des camps d'extermination. Les Juifs font très bien d'être vigilants, de ne pas manquer à faire des travaux d'enquêtes. Il faut rendre hommage à ce prêtre français Patrick DESBOIS.   

PS3 . >>>  Nous les Hays, nous devons nous remuer à chercher un autre Père Patrick Desbois pour notre cause.    neutral

http://static01.nyt.com/images/2014/01/28/world/AUSCHWITZ/AUSCHWITZ-master675.jpg

http://dailygumboot.ca/wp-content/uploads/2011/10/the_new_york_times_logo.jpg

OSWIECIM, Poland ? As one gazes out from the main watchtower at the grim desert that is the crumbling chimneys and crematories, vanished prisoners? huts, barbed wire and ditches, it is hard to fathom that there were corners of the Nazi realm where, collectively, more killing occurred than in Auschwitz-Birkenau.

Monday, the 69th anniversary of the day Soviet forces liberated Auschwitz, was observed as International Holocaust Remembrance Day. Yet a third or more of the almost six million Jews killed in the Holocaust perished not in the industrial-scale murder of the camps, but in executions at what historians call killing sites: thousands of villages, quarries, forests, wells, streets and homes that dot the map of Eastern Europe.

The vast numbers killed in what some have termed a ?Holocaust by bullets? have slowly garnered greater attention in recent years as historians sift through often sketchy and incomplete records that became available after the collapse of the Soviet Union.

?People sat down and added the numbers up,? said David Silberklang, a senior historian at the International Institute for Holocaust Research at Yad Vashem, Israel?s official Holocaust memorial.

As the number of Holocaust survivors gradually declines, these documents or witness accounts ? from Belarus, Ukraine, parts of Russia and the Baltic States ? have illuminated a new picture of the Nazis? methods.

Most of this slaughter occurred in Eastern Europe after the Nazis invaded the Soviet Union in June 1941, and it mixed with the increasing chaos of the war once the Germans failed to realize their ambition of subduing the Soviets in just eight to 12 weeks and faced the prospect of defeat.

?The further east the Wehrmacht went, the greater the killing,? Dieter Pohl, a professor of history at Klagenfurt University in Austria, said at a conference on the subject this month in Krakow, Poland. The executions and unmarked mass graves became ?an element of German rule in Eastern Europe.?

In the years after 1945, the executions were not discussed much. The shock of the discovery of concentration camps was one factor. The camps had survivors, found in place, who told their unimaginable tale. By contrast, the local executions terrorized and silenced survivors in the eastern regions. In addition, after World War II, many witnesses were left behind the Iron Curtain, and no one was interested in their memories.

On the ground, ?news about killing in local fields spread much more quickly than the murky rumors? about gassing at concentration camps, Dr. Pohl said.

?Only a few survivors could testify after 1945,? he added. As a result, ?there is still no comprehensive overview of the killing sites.?

Dr. Silberklang said that ?in the popular mind, this subject is far less known than the Holocaust.? The executions became, he said, ?in a sense, invisible.?

One man who has sought out testimony for 12 years is the Rev. Patrick Desbois, a Roman Catholic priest from France who became involved after stumbling across Rava-Ruska, the location of a World War II prison camp in Ukraine for French soldiers where his paternal grandfather was interned.

Father Desbois, the only one in his family curious enough to have gotten his grandfather to discuss his memories, now has 23 full-time employees in Paris who crisscross former Soviet territory interviewing witnesses, 90 percent of whom had never told their tale, he said.

The killing was ?secret for Western countries, at a high level,? he said. ?It was ultra-public in a village.?

Father Desbois has worked with the American Jewish Committee on five sites in Ukraine and Belarus to clear them, find their parameters and have them marked. One difficulty, said Deidre Berger, the head of the committee in Berlin, is that Jewish tradition prohibits exhumation.

It is painstaking work, uncovering ?a tragedy of vast dimensions that has been very little researched,? Ms. Berger said at the Krakow conference. Yet, she noted, the work has huge significance, given that ?more Jews were killed by shooting in Ukraine? ? an estimated 1.5 million ? ?than murdered in Auschwitz in the crematoria.?

Defining what constitutes a killing site and how to preserve them and for whom was among the many questions the Krakow conference, convened by the 31-nation International Holocaust Remembrance Alliance, was devised to address.

Ms. Berger said that ?the aim is to have young people take charge of their history.?

Father Desbois and German historians noted the special role played by Jews? determination that, if possible, the name of every person killed in the Holocaust should live on. (Yad Vashem has compiled a list of more than four million names, most of which hang in an Israeli exhibit opened last year at Auschwitz with the aim of appealing to young people who may never know a Holocaust survivor.)

Jews ?made an anthropological advance by insisting on this,? Father Desbois said.

In bringing more killing sites to light, said Thomas Lutz, who is the head of the striking memorial in Berlin known as the Topography of Terror, the aim should be ?to give back the names of as many people as possible.?

Whether to focus more heavily on Jewish loss or to include the 1.3 million to 1.5 million non-Jews estimated by Dr. Pohl to have been executed by the Nazis or their Axis allies is another big question.

Above all, participants at the conference said, speed is needed, before survivors die. The quest for accuracy ? in Soviet times, the several sites that were memorialized were honored only in the spirit of Communist doctrine, with little or no reference to victims as Jews, or regard for the exact location of executions ? is also paramount.

Often, Ms. Berger said, ?what we thought were facts are not facts at all.?

?We must anticipate tomorrow,? Father Desbois added, referring to still powerful anti-Semitism and Holocaust denial, ?when people will start to say, ?No, nothing happened here.' ?

Correction: January 28, 2014
An earlier version of this article misstated the relationship between the numbers of those who died in the death camps and those killed in executions elsewhere in Eastern Europe. More people died in the executions than in Auschwitz-Birkenau, not all of the camps combined.
___________________

PS4 . Avoir à l'esprit ce qui ce serait passé en horreur pour les Hays si Stalingrad était tombé : les Turco-Kémalistes se seraient faits un plaisir à faire un tel boulot à la place des Allemands -tout en faisant la jonction avec Bakou.    neutral

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ALLEMAGNE(S) & RECHERCHES-CONSIDÉRATIONS ARMÉNO-EURO-GERMANISANTES  (#1)

#64383

Dernière modification par Adic2010 (17-03-2015 08:59:31)

En ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -