Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 11-07-2019 10:14:00

MARZEVAN
@rmenaute
Réputation :   36 

Un grand bravo et un grand merci à notre ami François Rochebloine

http://www.armenews.com/spip.php?page=a … icle=15426

"Pour Bakou, l’annulation de ces chartes signifie que la France approuve ses menaces de recourir à la force contre l’Artsakh, comme en témoignent les déclarations publiques des autorités d’Azerbaïdjan à cet égard."

Pour une bonne compréhension et je prie les lecteurs de ce forum de m'excuser pour sa longueur, je reproduis ci-dessous le paragraphe du discours que le Président Macron avait prononcé lors du dîner du CCAF concernant les Chartres d'Amitiés signés entre des communes françaises et des communes de la République auto-proclamée d'Artsakh (là encore ce qualificatif d'auto-proclamée m'est terriblement difficile à prononcer tellement il me parait évident que cette "République d'Artsakh" est la continuité du territoire arménien une et indivisible).

"Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas du genre à éluder le moindre sujet. Sur les chartes d'amitié, je sais, et vous en avez été, l'un et l'autre, les parfaits ambassadeurs, la réelle préoccupation dans certaines communes de France, et l'émotion des derniers mois. Notre pays, comme les autres États partie du processus, ne reconnaît pas la république autoproclamée du Haut-Karabagh. C'est une obligation juridique, autant qu'une question de principe, qui implique que nous ne puissions pas reconnaître les accords signés entre les municipalités ou les collectivités françaises et des autorités de fait du Haut-Karabagh, et c'est une évidence. Et je vous le dis avec beaucoup de sincérité, la même, ça vous est sympathique parce que la cause vous est sympathique sur ce sujet, je l'entends. Mais quel président de la République serais-je si je vous disais : on va lever le contrôle de légalité et on va permettre à des communes d'avoir des accords avec d'autres collectivités, une République qu'on ne reconnaît pas ? Mais il y a des élus de la République qui peut être partagent moins vos valeurs, qui vont aller faire les mêmes accords avec des collectivités dans des pays qui partagent moins nos valeurs, avec lesquels nous avons décidé de ne pas avoir de relations diplomatiques. Les relations diplomatiques, c'est un choix souverain. Il n'est pas à décider au cas par cas, communes entre communes, même quand c'est sympathique, même quand c'est dans les valeurs que vous portez. Et donc, sur ce sujet, le contrôle de légalité continuera à s'appliquer, parce que le peuple souverain ne se définit pas à l'aune de l'amitié d'une commune, ou d'une collectivité, et c'est ainsi que la République fonctionne, et qu'elle continuera à fonctionner. Ce serait contrevenir aux engagements internationaux de la France, et c'est donc pour cela que le contrôle de légalité est exercé par nos préfets"

"Les relations diplomatiques, c'est un choix souverain. Il n'est pas à décider au cas par cas, communes entre communes, même quand c'est sympathique"

La rhétorique, cette terrible rhétorique avec des phrases bien tournées, bien construites qui mettent à mal l'espoir de tout un peuple, celui des Arméniens d'Artsakh d'organiser leur avenir sans qu'aucune contrainte ou menaces vienne à bout de leurs combats mené depuis octobre-novembre 1987 pour se libérer du joug des bras des occupants azéris dans lesquels Staline les avait jetés.

Alors oui, il n'y a pas de relations dites "sympathiques". Cette expression, ce mot est d'une cruauté absolue.

Ces relations sont toutes sauf sympathiques, ce sont des relations de survie pour une reconnaissance au rabais de l'existence de ces populations arméniennes. Nier ces Chartres d'Amitiés revient à nier même le droit à l'existence de ce peuple sur son territoire historique.

C'est la continuité du Génocide.

Pourquoi a t-on besoin de faire trainer en longueur ces négociations de paix ? 27 ans !!! Oui, toute personne un tant soit peu normale serait choquée, quoi 27 ans ? Et aucun traité de paix en vue ? On ménage qui ?

Les troupes soviétiques qui occupaient toute l'Europe de l'est n'avaient elles pas quittées tous les pays qu'elles occupaient en quelques mois ?

Pourquoi a-ton besoin de laisser une situation en l'état dans cette partie du monde ?

Certes, la France fait partie du Groupe de Minsk mais cela n'explique pas tout.

Oui, je le répète un grand merci à cet ami sincère des Arméniens, qui n'a aucune arrière pensée mercantile.

Merci Monsieur François Rochebloine.

Dernière modification par MARZEVAN (11-07-2019 10:14:47)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -