Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 27-04-2019 20:42:59

Pascal Nicolaides
@rmenaute

Vu de Turquie l'intervention de M.Macron

http://www.hurriyetdailynews.com/politi … ron-142956


26 avril 2019 13:40:08
L'islam politique veut la sécession de la France
PARIS- Agence Anadolu
L'islam politique veut la sécession de la France: Macron
Le 25 avril, le président français Emmanuel Macron a promis de résister à « l' islam politique » qui, dit-il, constitue une menace et cherche à obtenir la relève de la république.       

Macron a tenu ces propos lors d'une conférence de presse à l'Elysée pour dévoiler sa réponse politique aux manifestations du gilet jaune à l'issue d'un débat national de trois mois.       

"L'islam politique veut se séparer de notre république", a-t-il déclaré, demandant au gouvernement d'être "insoluble" contre lui.       

"Nous parlons de personnes qui, au nom d'une religion, poursuivent un projet politique ", a-t-il déclaré.       

Il a ajouté que le contrôle des fonds de l'étranger versés à certaines organisations devrait également être renforcé.       

Macron a également noté que la loi française de 1905 sur la laïcité était efficace et devrait continuer à être appliquée.       

«Il ne faut pas se cacher quand on parle de laïcité. Nous ne parlons pas vraiment de laïcité. Nous parlons du communautarisme qui s'est installé dans certains quartiers de la république », a-t-il déclaré, se référant aux communautés musulmanes en France.       

Depuis Novembre dernier, des milliers de manifestants portant des brillants jaunes vestes - surnommés les jaune Gilets- se sont rassemblés dans les grandes villes françaises pour protester contre Macron hausse des taxes sur les carburants controversés de la situation économique et la détérioration.       

Sous la pression, Macron a annoncé une augmentation du salaire minimum et sabordé les hausses d'impôt.       

Lors de la première grande conférence de presse nationale de l'ensemble de sa présidence, Macron a évité les annonces de bombardements, mais il a promis d'accélérer son programme de réformes, tout en le présentant de manière moins abrasive.

"Je veux des réductions (d'impôts) pour les personnes qui travaillent en réduisant considérablement l'impôt sur le revenu", a déclaré Macron .

Il a précisé que les réductions représenteraient cinq milliards d'euros et seraient financées par la suppression des allégements fiscaux sur les sociétés, l'allongement de la durée du travail et la réduction des dépenses publiques.

Ces mesures s’ajoutent à l’ensemble de réductions d’impôts et de compléments de revenus d’un montant de 10 milliards d’euros annoncé en décembre après le premier mois de manifestations des « gilets jaunes ».

Macron , 41 ans, a accédé au pouvoir en 2017 dans l'espoir d'être une bouffée d'air frais et jeune pour la France.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -