Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 29-01-2016 22:07:55

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

La retraite de Marache

La retraite de Marache
Après l?armistice de Moudros, de Mersine à Adana, les soldats arméniens de la Légion d'Orient se déploient dans toute la région. C'est alors que les autorités françaises donnent à cette dernière, le 11 février 1919, le nom de Légion arménienne, avec pour chef le colonel Flye Sainte-Marie. Avec la Légion arménienne en terre d'Arméénie, les survivants des déportations reprennent espoir.
Cependant, les Alliés se révèlent incapables de faire respecter les clauses de Moudros et de contrecarrer l'action d'un général jusquelà peu connu, Mustafa Kemal, qui a pris la tête de quelques unités non démobilisées. Ce dernier sait que les forces sont encore peu importantes et, surtout, n'ignore pas que l'opinion publique, en France, est préoccupée par les conséquences de la guerre qui vient de s'achever en Europe. La trahison viendra des politiciens, qui cèdent à la lassitude de l'opinion. C'est alors que Georges Picot, haut-commissaire de Syrie, se rend auprès de Mustafa Kemal, à Sivas. Encouragé, Kemal attaque Marache, le 21 janvier 1920.

Sachant que l'armée de Cilicie est abandonnée, sacrifiée, Kemal ne recherche pas l'armistice. D'ailleurs, à Paris, Aristide Briand, « l'apôtre de la paix », souhaite un accord avec l'ennemi.

La révision des traités
Le matin du 8 novembre 1922, les habitants des quartiers chrétiens d'Adana, la principale ville de Cilicie, se réveillent brusquement. De partout leur parviennent des cris et chacun se souvient des massacres d'avril 1909 où périrent près de 20 000 personnes. La foule enfonce les portes et se livre au pillage. Tous savent ce qui les attend. L'énergique intervention de Barthe de Sandfort, le délégué français auprès des Turcs, évite le pire.

Le calme s'instaure. Pour peu de temps. Dans l'ombre, les dirigeants jeunes-turcs ralliés à Mustafa Kemal attendent le moment favorable pour agir...
Il ne restera bientôt plus, dans toute la Cilicie, que quelques centaines de chrétiens. Après l'abandon, le temps de la révision des traités arrive.
En 1923, les délégués turcs dictent leurs conditions aux Alliés : c'est le lamentable traité de Lausanne qui, en enterrant... les Arméniens, en fait entérine le génocide !
Cette nouvelle injustice ajoutée à toutes les autres explique encore aujourd'hui J'actualité de la question arménienne.

Hors ligne

 

#2 29-01-2016 23:29:47

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

Louise a écrit:

La retraite de Marache
Après l?armistice de Moudros, de Mersine à Adana, les soldats arméniens de la Légion d'Orient se déploient dans toute la région. C'est alors que les autorités françaises donnent à cette dernière, le 11 février 1919, le nom de Légion arménienne, avec pour chef le colonel Flye Sainte-Marie. Avec la Légion arménienne en terre d'Arméénie, les survivants des déportations reprennent espoir.
Cependant, les Alliés se révèlent incapables de faire respecter les clauses de Moudros et de contrecarrer l'action d'un général jusquelà peu connu, Mustafa Kemal, qui a pris la tête de quelques unités non démobilisées. Ce dernier sait que les forces sont encore peu importantes et, surtout, n'ignore pas que l'opinion publique, en France, est préoccupée par les conséquences de la guerre qui vient de s'achever en Europe. La trahison viendra des politiciens, qui cèdent à la lassitude de l'opinion. C'est alors que Georges Picot, haut-commissaire de Syrie, se rend auprès de Mustafa Kemal, à Sivas. Encouragé, Kemal attaque Marache, le 21 janvier 1920.

Sachant que l'armée de Cilicie est abandonnée, sacrifiée, Kemal ne recherche pas l'armistice. D'ailleurs, à Paris, Aristide Briand, « l'apôtre de la paix », souhaite un accord avec l'ennemi.

La révision des traités
Le matin du 8 novembre 1922, les habitants des quartiers chrétiens d'Adana, la principale ville de Cilicie], se réveillent brusquement. De partout leur parviennent des cris et chacun se souvient des massacres d'avril 1909 où périrent près de 20 000 personnes. La foule enfonce les portes et se livre au pillage. Tous savent ce qui les attend. L'énergique intervention de Barthe de Sandfort, le délégué français auprès des Turcs, évite le pire.

Le calme s'instaure. Pour peu de temps. Dans l'ombre, les dirigeants jeunes-turcs ralliés à Mustafa Kemal attendent le moment favorable pour agir...
Il ne restera bientôt plus, dans toute la Cilicie, que quelques centaines de chrétiens. Après l'abandon, le temps de la révision des traités arrive.
En 1923, les délégués turcs dictent leurs conditions aux Alliés : c'est le lamentable traité de Lausanne qui, en enterrant... les Arméniens, en fait entérine le génocide !
Cette nouvelle injustice ajoutée à toutes les autres explique encore aujourd'hui J'actualité de la question arménienne.

Merci Louise de nous rappeler ces moments poignants. Nous ne pouvons pas les oublier. Je me rappelle mon père qui m'en avait aussi parlé.

Merci aussi à COLLECTIF VAN d'en avoir fait une page .

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/20_rouben45.JPG  .  PAGES-ADIC : Pr Rouben Sahaguian (Erevan 1970) . L'épisode français en Cilicie et abandon de survivants d'un génocide à leurs bourreaux

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_4/4_gifmanfred.gif . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/iconographie/kinetic_geode2.gif . COMMENT, OÙ ET QUAND FAIRE CONNAÎTRE CES FAITS TRAGIQUES ?
Nil.
#20

Dernière modification par Adic2010 (30-07-2018 22:23:13)

En ligne

 

#3 24-06-2017 10:00:14

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

On peut lire dans l'éditorial d'Ara Toranian : Ce que l'on peut attendre d'Emmanuel Macron, le passage suivant :

Si l?on fait en général bonne part à l?épopée du Moussa-Dagh, au cours duquel la flotte française a sauvé 4000 Arméniens en septembre 1915, comment oublier les épisodes moins glorieux de Marach et de Hadjine en février 1920 qui ont débouché sur le massacre d?environ 20 000 Arméniens, après l?évacuation sur la pointe des pieds de l?armée française ? Et comment faire aussi abstraction du rapprochement franco-turc honteux qui avait été ourdi dans l?ombre dès les années 20, sur le dos du cadavre encore fumant du peuple arménien ? Et ce, sans parler de l?abandon du traité de Sèvres et de la signature de l?inique traité de Lausanne qui entérina la trahison envers les victimes.

http://i89.photobucket.com/albums/k225/pupdates/smileyatcomputer.gif . Je pense qu'il est temps d'organiser de la part de nos différents CCAF régionaux et nos associations respectives des e-mailings ciblés vers

- les associations d'Anciens Combattants >> wikipedia ? ;

- les forums et associations d'histoire, les profs d'histoire dans les lycées, les bibliothèques municipales, les radios libres ;

- les milieux professionnels de la société civile qui auraient une activité en parallèle symbolique avec les évènements en question de Cilicie à l'époque (croix-rouge, réfugiés, santé des migrants, etc).

Cela d'autant plus que l'État français a demandé pardon aux Associations de Harkis d'avoir abandonné leurs aïeux en 1962 (Sarkozy ? Hollande ? loi au Parlement ?)... en prenant soin de préciser les différences (importantes) entre le cas historique des Arméniens et celui des Harkis.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr_9informationcitoyenne/senat/00_preparezclaviers.JPG . Nil.

PS - RAPPEL : Pr Rouben Sahaguian (Erevan 1970) . L'épisode français en Cilicie et abandon de survivants d'un génocide à leurs bourreaux

#170

Dernière modification par Adic2010 (30-07-2018 22:21:47)

En ligne

 

#4 24-06-2017 11:38:55

Armen_P
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: La retraite de Marache

Ce qu'on peut attendre d'E. M. ? voir les chaussettes

https://c1.staticflickr.com/5/4288/35278019182_ba04080b53_c.jpg


La culture, c'est comme la confiture:
Moins on en a, plus on l'étale.
Les titres y compris auto proclamés, idem...

Hors ligne

 

#5 24-06-2017 13:43:16

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: La retraite de Marache

Vous êtes trop pessimistes !

Hors ligne

 

#6 24-06-2017 13:57:41

Armen_P
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: La retraite de Marache

Louise a écrit:

Vous êtes trop pessimistes !

Peut être.
Un point positif, c'est que pour le moment, il y a du concret au programme.
Et non des sujets de société, tout juste bons à faire perdre du temps...
Combien de temps perdu sur le précédent quinquennat avec ce genre de connerie ???


La culture, c'est comme la confiture:
Moins on en a, plus on l'étale.
Les titres y compris auto proclamés, idem...

Hors ligne

 

#7 25-06-2017 01:34:09

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

En février 2020, ce sera le centenaire de l'évacuation lamentable de Marache et de Hadjine par les troupes françaises.

Je pense qu'on pourrait y penser à tête reposée. Les CCAF régionaux et nos associations peuvent s'y organiser : en informant et interpellant des entités officielles et celles de la société civile par des e-mails ciblés.

En tretemps il se trouve de tels news qui peuvent nous aider à une idée (plus structurée et édifiante que le message #4 plus haut) à concevoir un tel centenaire :

François Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l'abandon des Harkis

Il y a une ici une piste à développer en symbolique (politico-)historique

- avec la France ;
ou
- avec l'Algérie où trouver des points de base commune ;
ou
- sur les deux registres... Nil.
#320

Dernière modification par Adic2010 (30-07-2018 22:17:41)

En ligne

 

#8 07-06-2018 12:23:43

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

Nos protestations (à organiser et à coordonner par le CCAF) à l'occasion du LOTO DU PATRIMOINE CONTROVERSÉ CONCERNANT LA MAISON DE PIERRE LOTI À ROCHEFORT (L'EXPRESS / 04.06.2018)...

- font entendre notre voix sur différents registres concernant Pierre Loti l'orientaliste colonisé-colonisant & pro-kémaliste truquant.

- et nous préparent à la commémoration du centenaire de la marche de Marache, des accords d'Angora, etc, etc    neutral

Entre temps, j'ai trouvé ce livre :

https://books.google.com/books/content?id=CX1pAAAAMAAJ&printsec=frontcover&img=1&zoom=5 . https://books.google.com/books/content?id=SpofCsEZ0lkC&pg=PR3&img=1&zoom=1&sig=ACfU3U2c1ipBNl8TpBEuTiFuORxga9A5rw . Istanbul Under Allied Occupation, 1918-1923 By N B Criss. En complément à ce message#24, on trouve dans ce livre à la page 78, une info sur La Maison de Pierre Loti à Stanboul donnée par L'Illustration, 29 juillet 1920, p.25.
#664

Dernière modification par Adic2010 (30-07-2018 22:19:37)

En ligne

 

#9 30-07-2018 22:39:04

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

https://www.persee.fr/renderIssueCoverThumbnail/camed_0395-9317_1998_num_56_1.jpg . Un cas de migration forcée : les Arméniens de Cilicie en 1921, Karen Nakache

Cahiers de la Méditerranée, Année 1998  N#56, pp.109-130

#766

En ligne

 

#10 29-05-2019 22:17:40

Adic2010
@rmenaute

Re: La retraite de Marache

Sinan Bey a écrit:

pages intéressantes concernant la Cilicie des années 1918/22 :

je ne les pas (encore) lues, mais survolées.

https://www.persee.fr/doc/cemot_0764-98 … _28_1_1496

Gendarmes français en Cilicie (1918-1922), Yves Le Lannou // CEMOTI, Cahiers d'Études sur la Méditerranée Orientale et le monde Turco-Iranian  Année 1999  28  pp.187-206

Merci Sinan de nous signaler cet article. À part l'aspect peu édifiant du comportement franco-étatique de l'époque, ce qui intéressant est de trouver les lieux d'origine des militaires français. Chaque fois qu'il y a un arménien qui y est cité, nous pourrons informer les entités culturelles des lieux d'origine des soldats français.
#1036

Dernière modification par Adic2010 (29-05-2019 22:18:09)

En ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -