Soutenez Armenews !

Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 01-10-2015 13:28:34

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

désigner une race ou une religion c?est hallal

Je ne suis pas un supporter de Nadine Morano, ni d?ailleurs des républicains.
Mais ce lynchage public d?une représentante de l?opposition m?interpelle.
Cette mégère est réputée pour son franc parler, et dans cette polémique et cette levée de boucliers de tous horizons, on lui reproche d?avoir dit que la France était de race blanche et de culture judéo chrétienne.
Soit d?avoir énoncé la réalité.
Mais cela n?est plus d?usage dans notre société « aseptisée », on l?on veut gommer toutes les différences (sauf celles résultant de la domination du fric)
Tous, en en premier lieu les personnalités publiques, débitent concernant certains domaines un langage convenu, une langue de bois bien trempée.
Ainsi se voient condamnés pour leur franc parler de Zemmour et Onfray.
Or qu?en est-il de la réalité des races, qui faut-il le rappeler est un concept sorti d?une France républicaine et laïque rayonnante de la fin du 19ème siècle, partie à la conquête des colonies au nom de la civilisation et de la supériorité de l?homme blanc.
Cette même idéologie qui a voulu instaurer la démocratie dans les pays arabes.
Les races existent, on peut si on ne veut pas « choquer » dire identité biologique, comme on dit technicien de surface pour un balayeur.
Le genre humain s?est au cours des âges adapté à son milieu ambiant, et cela a produit comme dans le règne animal des races avec des dispositions particulières, qui font par exemple que les africains ont plus de dispositions dans les disciplines sportives que les blancs ou les jaunes.
Il en va de même en ce qui concerne l?origine judéo chrétienne de la culture de l?Europe.
Mais là encore on va bientôt proscrire du langage tout ce qui différencie les cultures, et on va nous conditionner pour admettre qu?il n?y a pas de différence entre juifs, chrétiens et musulmans, tous issus du même livre, et l?on va progressivement nous conduire à manger hallal par exemple.
Alors soyons clairs désigner une race ou une religion c?est hallal, inch allah

Hors ligne

 

#2 01-10-2015 19:58:00

nemesis
@rmenaute

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

Non, c'est A L'AIL, comme tout bon saucisson.


« Nous [les Arméniens*] pensons que l'Allemagne a un rôle à jouer dans ce conflit et la reconnaissance du Génocide Arménien par la Turquie. En considérant que l'Allemagne et la Turquie ont un certain nombre d?accords liés à ce Génocide, vous pouvez être convaincus que nous sommes partisans d?une approche unitaire » dit chaque Arménien à l?attention d'Angela Merkel.

Hors ligne

 

#3 01-10-2015 20:12:03

JP
@rmenaute
Réputation :   74 

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

Dans quoi tu t?embarques mon pauvre ami. Tu vas te faire torpiller par les idéologues de la pensée unique de gauche comme de droite : gauche, droite, gauche, droite? il va te falloir apprendre à marcher au pas camarade, au pas.

Personnellement, j?ai trouvé Morano fort gauche pour une femme de droite avec son explication à la con dans laquelle elle s?est même perdue à un moment donné. Je l?ai senti pâlir. Elle s?est rattrapée enfin après avoir fait un surplace bref, mais spectaculaire. Donc, si on a compris le message, du moins ce qu?elle voulait dire, certains en profitent maintenant pour tirer à bout portant sur elle et les Républicains, et pourquoi ? Afin de détourner l?attention du citoyen « mouton en marche pour l?abattoir électoral » du principal problème de ce pays, celui de son naufrage total, économique, social, culturel et même, pour Moreno, racial. Youpi les zamis !

C?est vrai qu?avec son franc parlé de poissarde du vieux port, elle fait plutôt marrer la gisquette. Je l?imagine parfois face à face avec Georges, Marchais pour les anciens, discutaillant un bout de gras électoral.

Si le mot « race » dérange les admirateurs de la quantification universaliste : « Tous » unis. « Tous » frères. « Tous » de gauche. « Tous » bien baisés, oui ! Si, donc, ce mot dérange c?est qu?il a une histoire plutôt bonnace au début qui se termina dans un bain de sang et qui se terminera toujours dans un bain de sang. Au début, ce mot badin désignait la famille et la filiation familiale : « Notre race » ! Il y avait dans ces mots une certaine fierté patriarcale que les féministes ont depuis flingué non sans raison. À « Notre race » s?opposa assez vite « Ta race » prenant alors l?aspect opposé du sens premier surtout quand il était accompagné d?une épithète comme « Putain de ta race », « Enculé de ta race » ou autres prédicats pas caca du tout qu?on entend sans trop de peine en se posant tout simplement à un feu rouge du côté de Belleville.

Le problème avec les lobotomisés de la pensée unique, c?est qu?ils réduisent la France à la République alors que la France dépasse l?idée de cette entité historique minable qui engendra bien des guerres, sans parler des génocides allant du chouan au juif en passant par l?extermination systématique des communards au mur des Fédérés du Père Lachaise. Il n?est pas une semaine, sans que je ne passe par la rue de la Fontaine au Roy où eut lieu la dernière barricade, et sans que je ne pense à cette page d?histoire bien cruelle. Debout Gavroche, c?est pas le moment de flancher, la révolution reste à faire !

Bref, en ce pays, qui fut autrefois celui des belles lettres, il est interdit aujourd?hui de penser tout haut, et surtout de poser une simple question qui appellerait à la réflexion, au débat bien construit, méthodiquement, comme ceux du Moyen-Âge, période réputée pourtant obscure, mais au cours de laquelle on savait s?exercer à la joute oratoire sans tomber dans une violence imbécile visant à éviscérer l?adversaire ou l?assistance qui viendrait à prendre parti.

Or ces belles lettres reposent sur bien autre chose que la pensée de gauche. Elles viennent de loin mon cousin. Elles nous viennent des présocratiques, des Ioniens, de Pythagore, de l?école d?Elée, de Socrate, Platon, Aristote, des stoïciens, des sophistes, des philosophes païens, des Pères de l?Église. Sans oublier les Darçana hindoues, les philosophes arabes, la logique du Moyen âge, Saint Thomas d?Aquin, la logique scolastique, du Bienheureux Raymond Lulle, de Leibniz, Kant, Hegel, des logiciens anglais, John Stuart Mill, George Boole, sans oublier Francis Bacon et j?en oublie volontairement tant le nombre de gens qui réfléchirent fut important à l?inverse d?aujourd?hui.

Ainsi, la fameuse ou fumeuse démocratie a-t-elle laissé la place à l?expression unique d?un ballet de groupuscules, hautain avec le peuple, méprisant envers tout ce qui n?est pas lui, virevoltant d?un plateau de Télé à un studio radiophonique ta mère ou tout ce que tu pourras du moment que c?est le peuple. L?ennui, avec ce genre de glissade collective vers le néant, est que ceux, qui s?imaginaient être au-dessus de la plaibe crasseuse analphabète parce que de plus en plus bête qu?humaine, glissent avec la même facilité vers le gouffre qu?ils ne réservent pourtant qu?aux autres. Autrement dit, ils ne voient rien venir, ne prévoient rien, mis à part leur profit personnel, pas même leur chute qui arrive pourtant à la vitesse de la lumière tant leur médiocrité opérationnelle est superbe. C?est ça la France du ici maintenant, dégage y a rien à voir. Va voir à Londres si j'y suis.

Si bien que lorsque le peuple dit : « j?ai plus de boulot ; j?ai faim ; je veux du beurre sur ma tartine », les autres leur envoient les Arabes. C?est fou ce qu?on ne se comprend plus entre nous et avec les autres, je ne te dis pas !

De toi à moi, la race je n?ai jamais compris de quoi il en retournait de ce bidule tant le concept me paraît artificiel. Tu prends un noir et une blanche, qui vaut quatre croches, tu les croises, tu obtiens un petit-gris. Tu le croises à son tour soit avec une blanche et y a un gris pâle à l?arrivée, soit avec une noire et t?obtiens un gris foncé pas très catholique. Enfin, si tu croises les deux chiards, y a plus qu?un gris tristounet qui rêve de se payer une blanche ou deux noires. Tu vois, la race, j?y crois pas, parce que ça change tout temps du nord au sud, de l?est à l?ouest. Faut laisser faire les mélanges sous la couette sans chercher à coloriser la planète selon Adolf.

Ceux-là mêmes qui nous gonflent et nous interdisent de nous exprimer avec nos mots, nos idées tordues, sont les héritiers des cons qui sont allés coloniser les autres attardés du développement, ceux qui préféraient flécher l?oiseau plutôt que de se creuser la cervelle à inventer un engin à poudre à dessouder tout ce qui bouge en ce bas monde. Depuis ils se sont rattrapés à la kalache en flinguant tout autour d?eux même les vieilles pierres.

La différence entre eux était que : l?un s?imaginait supérieur et vecteur d?idées universelles comme les droits de l?homme plutôt que ceux de la femme, la démocratie et autres farce à deux balles et trois chargeurs ; tandis que l?autre était contre la démocratie mais plutôt pour la palabre éternelle, contre la libération des femmes et des esclaves et autres idées à la con comme on n?en fait plus.

Résultat des courses ! Les penseurs archaïques déboulent en masse sous la houlette des premiers tout en niant les acquis triomphants de la civilisation comme la liberté de se fringuer à poil sur les plages, l?égalité des sexes, et la fraternité du partage selon le principe du toujours plus et maintenant, mais rien pour les autres.

Que tu le veuilles ou non, va falloir faire avec tout ce chantier qui renvoie notre société à l?âge des cavernes et des casernes. Pour commencer je propose, car il faut avancer un peu dans le débat social, que les socialos donnent l?exemple en bâchant laïquement leurs filles et leurs épouses de manière à ne pas choquer le bel étranger qui passait par là et qui a décidé de rester pour nous faire goûter les délices de sa cuisine.

Sans les idées, tous les hommes se valent, mais quand ils commencent à penser ça se complique un peu. Voilà pourquoi de rien il ne faut penser  et encore !

Dernière modification par JP (03-10-2015 06:54:56)

Hors ligne

 

#4 02-10-2015 09:18:55

totor
@rmenaute
Réputation :   16 

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

Tous les politiciens qui critiquent Mme Morano sont à  99%des blancs.
Moi je dirais la France d'en haut car combien y a t il de personnes qu'ils défendent  et bien le 1%restant!
Faites ce que je dis mais pas ce que je fais!

Dernière modification par totor (02-10-2015 09:20:46)

Hors ligne

 

#5 02-10-2015 22:15:32

Adic2010
@rmenaute

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

samtilbian a écrit:

désigner une race ou une religion c?est hallal

C'est une façon de voir les choses et de les ressentir.

Cependant les religieux qui sont qualifiés en la matière y sont à l'aise : comme de plus en plus de croyants

Quant à la "France blanche", elle ne l'était plus -bien avant l'industrialisation qui avait besoin de main d'oeuvre originaire d'Afrique pour faire tourner nos usines. Cela avait commencé dans le Royaume de France et de Navarre aux XVI-XVII siècles avec les Antillais instrumentalisés et exploités en esclavage.

Dans l'histoire arménienne, nous avons connu des invasions, encore des invasions et des grands malheurs.

Cependant malgré tout, nous avons aujourd'hui UN GRAND CAPITAL GÉO-HISTORIQUE : LES HAYS SE SITUENT ENTRE LE NORD ET LE SUD, ENTRE L'EST ET L'OUEST.

C'est une véritable richesse que nous pouvons VALORISER AUJOURD'HUI GRÂCE À NOS CONCITOYENS DE LA FRANCE PROFONDE ET DE SA DIVERSITÉ. Cela n'a pas de prix et c'est unique à la France. La GB n'a pas connu les deux guerres mondiales sur son sol.

Notre cas franco-arménien pourrait se rapprochait avec celui de la Russie et ses Hays.

Bonne continuation. Hatchoghoutyoune. Nil.

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/6histoire/20_a1contents.JPG . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/0hh/6histoire/20_a2contents.JPG
#211

Dernière modification par Adic2010 (04-11-2018 19:41:47)

Hors ligne

 

#6 03-10-2015 11:44:11

JP
@rmenaute
Réputation :   74 

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

Nous y revoilà ! Encore une tirade contre Morano, qui ne l?a pas volée, comme s?il n?y avait pas autre chose à faire comme arroser son géranium ou dialoguer avec son poisson rouge à propos l?importance de la dialectique maoïste dans l?art de récolter les prunes.

Comme je vous le disais, Morano à la télé s?est mélangé les pinceaux dans sa tirade, non pas celle de Morano de Bergerac, mais celle à propos de la race blanche. On pourrait donc à notre tour, sous l?emprise d?une absinthe bien méritée, prendre le contre-pied de la sentence en affirmant qu?il n?est pas vrai que la France fût d?origine de race blanche et qu?elle a bien tord d?avancer une telle connerie. Et de poser immédiatement la question en conséquence de quoi le retour des Arabes n?est qu?un retour à des origines poitevines tout à fait justifié. Mais nous n?en ferons rien, n?étant pas rompu à la dialectique des médias et encore moins à celle de l?abstinence concernant l?alcool, laissant à d?autres, dont c?est le métier, de foutre la pagaille dans l?ordre de la logique du discours tenu ou intenable selon le point de vue de l?intervenant qui voit plus ou moins loin en fonction qu?il ait la vue basse ou au contraire bien élevé comme l?étendard.

L?ennui dans ce genre d?échanges à la Morano est que trop souvent on mélange couleurs de peaux et couleurs d?opinion, passant de l?une à l?autre, d?un objet du discours relevant d?une thèse raciste à celui relevant d?un point de vue éventuellement légitime mais contraire au vôtre. Mais, s?il n?y avait que ça, on pourrait espérer y voir clair.

Que Moreno est une aversion pour les Arabes, qui sont de race blanche, est chose possible, quoique je l?imagine mal rechignant devant un bellâtre arabo-persan bien fougueux comme elle semble les aimer dans ses rêves, et qu?elle rejette simultanément l?idée d?accueillir les réfugiés en grand danger d?extermination m?étonne. Du moins, c?est ce que j?ai cru comprendre à l?écouter, mais qu?elle n?aurait pas su l?expliquer tant elle s?emmêlait les pinceaux dans les méandres de son cortex. C?est là qu?on l?attendait, c?est là qu?elle nous a posé un lapin.

Il y a des choses qui ne se discutent pas dans notre culture, pas celles des autres, comme le fait qu?on se doit d?aider tous ceux qui sont en danger d?extermination sans y regarder à deux fois, de la même manière qu?on donnera à manger à celui qui a faim fut-il du mauvais côté à nos yeux. Il n?est question en cela ni de couleur ni d?opinion, mais d?humanité concept mal compris ou perçu chez certains, d?ici et d?ailleurs, comme une faiblesse de notre part.

Je vous pose un billet sur la table que parmi ceux qui grognent contre Moreno bien peu se sont levés spontanément pour défendre l?extermination des Chrétiens d?Orient quand celle-ci a débuté. Il leur en aura fallu du temps pour réagir à ce propos et encore certains éviteraient de réagir en ce sens.

Face à Moreno, se plantent des humanitaires s?imaginant un peu vite que tout étranger vivant ici voudrait toujours participer à l?avenir de la Nation. C?est là une utopie passéiste qu?il faut relativiser même si cela est déplaisant pour tout le monde !

Si les anciens colonisés et migrants ont contribué d?une manière ou d?une autre à construire le pays, avec leur c?ur, avec leur sang ou sous la férule, il n?en va plus entièrement de même pour les nouveaux arrivants. Depuis la décolonisation les esprits ont changé. La lecture de la presse de certains pays montre souvent une haine lancinante contre la France et les Français. Quelque chose à changer et ce changement exigent en retour une modification du discours de notre part. On souhaiterait que cette limite historique soit bien marquée y compris dans le discours humanitaire, car nous ne sommes pas les éternels débiteurs de l?histoire coloniale et nos enfants encore moins que nous. Ceux qui nous maintiennent dans ce statut et ce rôle, ici ou ailleurs, sont des dangereux falsificateurs et à ce titre doivent combattus.

Omettre que la partie a changé, que la donne est différente, c?est commettre une faute inacceptable, tout comme fut inacceptable l?oubli des anciens combattants africains à qui on devait quelques pensions et une reconnaissance fraternelle.

Omettre, dans les reproches qui nous sont adressés par quelques humanitaires, que des Français soient obligés de quitter le pays sous la menace d?autres Français, d?origine plus ou moins récente, ou de nouveaux venus, ne manque pas de sel et en plus vouloir nous faire payer la facture en avançant que les réfugiés considèrent la France comme un pays à éviter mériterait une fâcherie. L?avenir ne se confond pas avec le souvenir, c?est la leçon que je retiendrais.

Hors ligne

 

#7 03-10-2015 14:43:58

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

C?est sûr que nous sommes conditionnés par un totalitarisme intellectuel, qui interdit que l'on s'écarte du chemin balisée par la « bien pensance ». La police de la pensée veille et interdit tout écart.
Pas de place pour les moutons noirs, ou les moutons qui s'écartent du troupeau.
Mon cher Georges qui chantait " le jour du 14 juillet, je reste dans mon lit douillet"?.. et «  Non les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux? »  serait aux côté de Michel Onfray qu'on ostracise parce qu'il n?est pas « politiquement correct »
Oui la race existe, et même ceux qui dénoncent ce mot hallal ne peuvent le nier comme par exemple Patrick Lozès, du Conseil Représentatif des Associations NOIRES (CRAN) qui alimentait la polémique l?autre soir dans l?émission »ça vous regarde », et que je respecte dans son combat pour une France multiculturelle.
Et oui JP « L?ennui dans ce genre d?échanges à la Morano est que trop souvent on mélange couleurs de peaux et couleurs d?opinion »

Ou encore Dominique Sopo qui fait dire à Nadine Morano ce qu?elle ne dit pas : car je ne sache pas qu?elle exprime une quelconque volonté de voir les étrangers quitter la France lorsqu?elle dit que la France est de race blanche.
Et par amalgame, lui ferait renier son action en faveur des réfugiés au Liban.
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=116958

Hors ligne

 

#8 03-10-2015 23:29:36

Adic2010
@rmenaute

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

JP a écrit:

Si les anciens colonisés et migrants ont contribué d?une manière ou d?une autre à construire le pays, avec leur c?ur, avec leur sang ou sous la férule, il n?en va plus entièrement de même pour les nouveaux arrivants. Depuis la décolonisation les esprits ont changé. La lecture de la presse de certains pays montre souvent une haine lancinante contre la France et les Français. Quelque chose à changer et ce changement exigent en retour une modification du discours de notre part. On souhaiterait que cette limite historique soit bien marquée y compris dans le discours humanitaire, car nous ne sommes pas les éternels débiteurs de l?histoire coloniale et nos enfants encore moins que nous. Ceux qui nous maintiennent dans ce statut et ce rôle, ici ou ailleurs, sont des dangereux falsificateurs et à ce titre doivent combattus.

Omettre que la partie a changé, que la donne est différente, c?est commettre une faute inacceptable, tout comme fut inacceptable l?oubli des anciens combattants africains à qui on devait quelques pensions et une reconnaissance fraternelle.

C'est ce que ressent JP et c'est sa vision des choses. Mais qui est-ce ce "NOUS" ? S'agit-il de l'Etat français ou des citoyens français que nous sommes ? En tant que citoyens français nous ne sommes pas responsables des crimes coloniaux que l'Etat français a pu commettre dans le passé et dont il ne s'est pas excusé.

Je rappelle que les USA se sont excusés auprès des Afro-Américains de l'esclavage passé. L'auteur de cet article est le Dr Serge Romana du CM98 qui est déjà venu prendre la parole au 24 avril.

Je ne remarque pas de telles relations post-coloniales en Allemagne. Et pour cause : l'Allemagne a eu une courte histoire coloniale qui fut tardive, elle n'est pas héritière d'une histoire en traite négrière et en esclavage et surtout, elle a reconnu son crime colonial génocidaire en Namibie. L'Allemagne sait ce que c'est de faire repentance.

Tant que l'Etat français ne fera pas amende honorable de ses crimes passés, les relations risquent d'être handicapées, faussées, intoxiquées entre les gens. Heureusement ce n'est pas toujours le cas, les personnes ne s'identifient pas forcément à leurs Etats ou à leurs nations : consciemment ou inconsciemment.  roll

Hatchoghoutyoun tsez. Bonne continuation. Nil.   smile

PS - Grâce à JP, je fais la connaissance du concept de la PENSÉE UNIQUE. Peut-être faudrait-il penser à en faire aussi une version arménienne de ce wikipedia ? Cela fera moins unique !   lol   lol

- Thread faisant partie de la rubrique : FRANCE PSYCHO-SOCIOLOGICO-SOCIÉTALE &  (INTER.TRANS.)ARMÉNITÉ  (#5)

#310

Dernière modification par Adic2010 (04-11-2018 19:45:45)

Hors ligne

 

#9 03-08-2016 11:18:20

Adic2010
@rmenaute

Re: désigner une race ou une religion c?est hallal

LE DROIT DE TRAITER NADINE MORANO DE 'CONNE' RÉAFFIRMÉ PAR LA JUSTICE.

Heureusement il y des personnes comme Guy BEDOS -avec son franc parler... n'est-ce-pas ?   wink    Nil    lol

http://www.saphirnews.com/photo/art/default/9970326-16174414.jpg?v=1470158788
#793

Dernière modification par Adic2010 (04-11-2018 19:45:12)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -