Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 02-06-2014 10:54:45

lenajan2
@rmenaute

Edito d'Ara

Très juste, le grand frère russe est un grand frère incestueux qui tourne et retourne l'Arménie à son gré.
Un détail cependant perturbe la lecture:
". Et rien ne semble en mesure de s?opposer à la reproduction d?un scénario plus ou moins identique, si ce ne sont, peut-être, les réserves occidentales à toute expansion de la zone de domination du Kremlin - encore que ses protestations ne demeurassent en général que très théoriques..."
Pourquoi le subjonctif imparfait ici? Ca me défrise...


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#2 02-06-2014 12:05:13

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Edito d'Ara

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=100384

Oui comme l'indique Ara Toranian, « Il ressort de ces derniers épisodes que Poutine ne déroge pas au paradigme despotique qui a toujours prévalu à la politique tsariste dans le Caucase. »
La Russie qui voulait accéder aux mers chaudes au XIXème siècle se trouvait confrontée aux ambitions expansionnistes des  occidentaux : Angleterre, France et Empire Austro Hongrois.
Elle libéra l'Arménie du joug turc et perse, non pas  comme La Fayette en Amérique au nom du droit des peuples à disposer d'eux mêmes, ni par solidarité chrétienne, mais  pour ses seules visées impérialistes.
Et à partir de 1881, craignant l'émancipation des peuples chrétiens de l'Empire, sous le règne d'Alexandre III nous assistons à une russification forcenée et une persécution du clergé en Arménie sous l'égide du prince Golitsyne, et à un rapprochement de la Russie avec l'Empire Ottoman qui de son côté va en profiter pour conduire une politique d'éradication des arméniens
et comme l'indique Ara :
«  il semblerait que le grand frère russe soit même prêt à affaiblir encore un peu plus Erevan pour accroître sa dépendance. L?Arménie est aujourd?hui globalement à sa botte. Il ne lui reste donc qu?à renégocier à la hausse sa part d?influence sur l?Azerbaïdjan, avec le danger pour Erevan que cette tractation ne se fasse à ses dépens. Le risque de trahison de la Russie est en effet inscrit en filigrane dans l?histoire du Haut-Karabagh et de l?Arménie, comme en témoigne l?octroi par Staline de ce territoire arménien à l?Azerbaïdjan »
Alors dans cette situation de dépendance totale, où l'alternative occidentale n'offre aucune garantie, sauf en cas de renversement d'alliance, la seule solution pour l'Arménie est de se tourner vers la Chine et l'Iran qui eux  ne  pratiquent pas une politique impérialiste mais de co-développement.

Hors ligne

 

#3 02-06-2014 12:40:19

Yvi
@rmenaute
Réputation :   31 

Re: Edito d'Ara

lenajan2 a écrit:

Pourquoi le subjonctif imparfait ici? Ca me défrise...

Il n'y a pas que du subjonctif dont il faut se méfier mais également des homonymes:
Et pour faire le guet, il vaut mieux ne pas rester au milieu du gué (3ème paragraphe)

Hors ligne

 

#4 02-06-2014 13:00:44

lenajan2
@rmenaute

Re: Edito d'Ara

samtilbian a écrit:

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=100384


Elle libéra l'Arménie du joug turc et perse, non pas  comme La Fayette en Amérique au nom du droit des peuples à disposer d'eux mêmes, ni par solidarité chrétienne, mais  pour ses seules visées impérialistes.
Et à partir de 1881, craignant l'émancipation des peuples chrétiens de l'Empire, sous le règne d'Alexandre III nous assistons à une russification forcenée et une persécution du clergé en Arménie sous l'égide du prince Golitsyne, et à un rapprochement de la Russie avec l'Empire Ottoman qui de son côté va en profiter pour conduire une politique d'éradication des arméniens

Et c'est précisément en réaction à cette russification que Raffi écrit Samvel (non, ce n'est pas un roman historique qui parle de la Perse, hein Haytoug!)

@Yvi... C'est à en perdre son latin...


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

#5 02-06-2014 14:34:34

Haytoug
Modérateur

Re: Edito d'Ara

Re: http://www.armenews.com/article.php3?id_article=100384
EDITORIAL - À quoi joue Vladimir Poutine  ? par Ara Toranian -
------------------------------------------------------------------------------------

C'est en effet l'un des meilleurs textes possibles remettant en question l'alliance russo-arménienne.

Mais pour ce qui est des enjeux réels, tous comptes faits, il est très difficile de concevoir que la Russie puisse délaisser l'Arménie, préférant se rapprocher de l'Azerbaïdjan. L'évocation de ce que le Georgien Staline a fait, en 1921, est loin de correspondre aux données et réalités fondamentales actuelles... (En fait, nous pourrions totalement inverser, sans grand effort, le sens même qu'Ara voudrait attribuer à ce précédent historique. La perte de l'Artsakh en 1921 n'était-elle pas justement, au contraire, le résultat de la position anti-russe des dirigeants arméniens de l'époque ? Lesquels avaient plutôt misé sur l'Europe et les USA? ? Et puis, avant même de parler de l'Artsakh libéré, l'Arménie actuelle même aurait-elle existé, sans les Russes? ? Oui, en vertu de la sentence arbitrale d'un certain président américain, peut-être? ? On a vu ce qu'il en est advenu? Du suivi ferme et diligent qu'en ont fait nos grands amis américains?)

Et puis, en politique, énoncer un problème sans proposer une solution, c'est toujours un exercice périlleux.

L'article d'Ara Toranian ne se limite certes pas au seul domaine de la politique. Sa plume et sa pensée sont autrement plus subtiles et polyvalentes. Mais pour le volet de son texte se rapportant quant même à la politique, la "solution" qu'il esquisse serait ce machin dont aura parlé François Hollande lors de sa récente visite en Arménie. M'ouais? C'est plutôt maigre.

J'ai cependant bien compris que pour un bon concert, il faut plus d'un instrument de musique. Qu'une saine démocratie exige des voix opposées. Qu'il faut faire gaffe aussi à ne pas mettre tous nos ?ufs dans le même panier. Etc. etc.  Là-dessus, je ne peux que m'incliner devant l'intellectuel hors pair qu'est Ara Toranian. 

Par ailleurs, il aurait été littéralement anormal que les Arméniens d'Europe (proprement dite) et d'Amérique du Nord soient russophiles !

Mais c'est là aussi que je vois le seul danger réel de ce positionnement. Car c'est une situation quasiment identique qui a mené une partie importante de la Diaspora à bouder l'Arménie pendant 70 ans, à lui tourner le dos, à se braquer contre elle, tout en se recroquevillant sur l'idée d'une Arménie imaginaire et idéalisée.

Pour ma part, j'ai déjà donné, merci, à cet égard? J'ai été ainsi privé d'Arménie pendant mon enfance, mon adolescence et une bonne partie de jeunesse. En conséquence, dans ce sujet spécifique, je choisis résolument la voie du pragmatisme. Et j'aimerais bien apprendre le russe.







Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#6 02-06-2014 15:51:32

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Edito d'Ara

oui le pragmatisme impose l'alliance russe dans le contexte géopolitique actuel.
pour autant une alliance durable implique que les intérêts nationaux des deux parties soient respectées; et non un assujettissement d'une partie à l'autre.
ce que Ara relève c'est que tout comme la Turquie, la Russie rêve de sa grandeur impérialiste, et ce ne sont pas les réticences de l'Arménie  qui vont la détourner de son projet d'alliance avec les turcs et les azéris,  en opposition aux occidentaux, et qui ont eux des arguments autrement plus convaincants ( pétrole et Bosphore ) qu'une alliance de civilisation. C'est ce qui s'est passé sous le règne d'Alexandre III

Hors ligne

 

#7 02-06-2014 19:16:44

Haytoug
Modérateur

Re: Edito d'Ara

et pourquoi ne pas imaginer alors, Sam, que ledit "rêve de grandeur impérialiste de la Russie" puisse coïncider pleinement avec les rêves des Arméniens... ?

auquel cas, en bon arménien (tout en restant encore poli, car il y a d'autres variantes, plus imagées, de cette expression), Թուրքեան ճիվերը կերած է...

c'est peut-être même notre unique et ultime chance de réaliser nos rêves en question...

c'est en tout cas beaucoup plus plausible qu'un lâchage de la Turquie par ses alliés et complices de l'Otan, au profit des Arméniens et de leurs aspirations nationales...

dans cette optique, ce serait nous, les Occidentaux d'origine arménienne qui, encore une fois et en premier lieu, causons du tort à l'avenir de l'Arménie actuelle et à celle d'une Arménie éventuelle à venir... tout en donnant de faux espoirs à une certaine jeunesse d'Arménie, laquelle aime tant se considérer comme étant plus proche de l'Europe que de la Russie, alors qu'ils sont et resteront des Caucasiens jusqu'aux bout des ongles... ces adorateurs de l'Ouest qui constituent aussi l'instrument de choix pour les manipulations intempestives de l'Oncle Sam... limitées cependant à Erevan...

c'est pas pour rien que les Artsakhtsis ont dû prendre le contrôle de ce pays...






Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#8 03-06-2014 03:05:31

Haytoug
Modérateur

Re: Edito d'Ara

Aux toutes dernières nouvelles :

a) Le gouvernement arménien affirme clairement et fermement, pour la n-ième fois, qu'il est hors de question de considérer l'Artsakh comme étant un espace commercial distinct de l'Arménie, dans le cadre de l'Union Eurasienne;
et, au même moment,
b)  La Russie exhorte l'Azerbaïdjan à rejoindre l'Union Eurasienne;

Vous saisissez où ça va, ça, j'en suis sûr?

Car a) est incontournable.

Il est impossible et inconcevable que l'Arménie, via cette Union,  commence à imposer des taxes sur les biens entrant en Artsakh ou qui en sortent ! Qui peut vraiment et sérieusement imaginer que cela pourrait se faire ?

Dès lors, si l'Azerbaïdjan accepte b), du coup, il aura reconnu l'unité de l'Arménie et de l'Artsakh.

S'il refuse, il contrevient à la volonté pressante de la Russie. Et en assumera les conséquences.

À terme et en temps opportun, il y aura aussi un gros ghazzoukh pour le Ghazakh, attendez voir?


Les forces d'opposition, de contestation et de dissidence arméniennes (dans et hors Arménie) devraient simplement laisser tomber le sujet de la Russie, en tant que moyen de lutte contre le régime. Après tout, ce ne sont pas les sujets qui manquent, à cette fin !







Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#9 03-06-2014 14:23:02

samtilbian
@rmenaute
Réputation :   81 

Re: Edito d'Ara

quoi que l'on fasse,
il y a une réalité la Russie est autant asiatique qu'européenne
la grande Catherine voulut un moment transférer la capitale au sud à Rostov qui illustre bien le tropisme asiatique de la Russie , finalement elle choisit Saint-Pétersbourg qui illustre elle l'ouverture sur l'Europe.
d'ailleurs les caractéristique raciales de russes révèlent un mélange de Varègues ( vikings suédois) et d'asiatiques

Hors ligne

 

#10 03-06-2014 15:11:46

hrach
@rmenaute
Réputation :   30 

Re: Edito d'Ara

Le reve imrerialiste russe tante de garder sous son controle la partie asiatique , a mon avis c'est sa priorité. Etant donnée que la population dans cette partie est turcophone il doit les ménager.

les russes plus en plus adopte l'idéologie Eurasisme (http://fr.wikipedia.org/wiki/Eurasisme )

Eurasisme diminue l'existence le type historico-culturel slave et croyaient que la culture des peuples touraniens et leur destin historique commun est plus proche de la culture russe que  la culture des Slaves de l'Ouest (Tchèques, Polonais). Eurasisme a également rejeté le projet politique pan-slave, leur idéal était l'état eurasien fédérés.

L'Europe et l'occident a tous fait que ces idées gagne en Russie. C'est extremement dangéreaux pour la russie si'l n'arive pas de metriser et doser ces idées. (Byzance egalement a cherché des aide ches les peuple de l'est contre des royaumes des peuple de l'ouest ...).

Dans cette idéologie est ce que il y a une place pour l'Arménie? On est ni slave ni ortodoxe ni musulman ni turcophone.

De plus en anexant l'Ukraine l'occident renforce la partie touranien de cette ideologie Eurasienne.

Tous ces idée ce base et se controle grace à la haine vers l'autre. L'occident en donnant des multiple occasion pour la haine vers l'occident , cette idéologie devient plus en plus populaire en Russie et le media russe ne rate pas l'occasion pour cela.

Le seul état qui a essayer de resister à cette engrenage de la haine etait RA qui a tout tanter pour faire vivre l'occident et l'empire russe sans haine avec ça politique de complémentarité et cela a été saboté par ces deux dernière. On ne peut rien ils ne veulent pas.

Donc on peut blamer les europeen, les russes mais la question est que faire?!! on est à la frontiere de tous cette bazars et en generale c'est la périphérie qui subit...

Haydoug l'Arménie ne fait pas encore partie de cette union. donc si le b arrive ça ne signifie rien. Et Sarkisian a clairement dit que Artsakh c'est un autre état.
Et si RA et AZR rentre dans cette union alors il aura pas des droit de douane du tout car pour AZR Artsakh fait partie  AZR RA fait partie de l'union donc entre RA et AZR il doit pas avoir de droit de douan non plus . Donc personne reconnait rien.

En general Russie renforce AZR pour obtenir quelque chose de RA, qu'est qu'il veulent de plus? Probablement pour nous dire que vous fermez vos bouche car votre voisin est tres fort et vous faite ce que je vous dit de faire.

Dernière modification par hrach (03-06-2014 15:47:21)

Hors ligne

 

#11 03-06-2014 16:12:41

Haytoug
Modérateur

Re: Edito d'Ara

hrach a écrit:

(...)Et si RA et AZR rentre dans cette union alors il aura pas des droit de douane du tout car pour AZR Artsakh fait partie  AZR RA fait partie de l'union donc entre RA et AZR il doit pas avoir de droit de douan non plus . Donc personne reconnait rien. (...)

ça, c'est vrai que je n'y avais pas pensé...

par contre, nous sommes quand même en train de mélanger réalités et suppositions

car il est impensable qu'AZR joigne cette union

RA et AZR sont, littéralement, officiellement et réellement, en état de guerre

les deux ne pourront pas s'unir dans ce machin

ou alors, nous parlons de la paix !

donc, dans les faits et en réalité, selon toute probabilité (pour ma part, c'est une certitude), RA va signer ce truc, et n'imposer aucune taxe à l'Artsakh bien évidemment; ainsi, la Russie va faire avaler (pour ne pas dire autre chose...) ce gros ghazoukh à ce Ghazakh hideux et à son foutu pote Aliev


nous verrons tout cela, distinctement, dans le très proche avenir


en attendant, lorsqu'il s'agit de critiquer le gouvernement arménien, il vaut mieux le faire sur son bilan de politique intérieure, indéniablement désatreuse, plutôt qu'au niveau de la politique étrangère extrêment complexe et compliquée, qu'il mène - ou qu'il subit - avec brio;  cela permettra à la dissidence de porter des coups plus utiles et efficaces, notamment auprès de la majorité silencieuse, car cela ne risque pas de mettre en péril la sécurité nationale






Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -