Vous devez être inscrits pour utiliser les forums d'armenews.com

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Tout message posté sur ce forum engage la responsabilité civile et pénale de son auteur. Les messages racistes, homophobes, etc... sont donc interdits !

#1 26-11-2012 18:54:48

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Après l'euthanasie du quotidien Haratch et la mort phtisique du bimensuel (ancien hebdo) Achkhar, il y a un petit poussin de canard qui vient de sortir son nez de sa coquille. Il s'appelle Alakyaz.
Il veut s'occuper de la culture arménienne, en 4 pages mensuelles et virtuelles.
C'est très bien.
Mais son nom déjà n'est pas ... arménien. C'est une déformation turquifiée du mont Aragadz, l'autre sommité des montagnes d'Arménie, après Ararat.
Et puis, il n'y a pas un mot en arménien, je veux dire écrit en alphabet arménien, puisqu'on y parle du Khach.

Et surtout - ô abomination !: Alakyaz y est présenté selon l'orthographe traître imposée par les bolcheviks ... mais avec la prononciation à l'occidentale ...

Quant à la présentation graphique: caractères typographiques s'approchant de ceux de votre déclaration des impôts ... Bonne lecture!


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#2 26-11-2012 19:15:53

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Et on l'attrape où Alakyaz ?

Hors ligne

 

#3 26-11-2012 21:40:05

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Hors ligne

 

#4 26-11-2012 21:40:15

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Alakyaz ! il y a 2 chansons arméniennes intitulées ainsi :
"Alakyaz, partsr degh a
Tchoure hivanti degh a...

- - - -
Alakyaz partser sarin
tsin a guidvél gadarin...
Sari djampék, pats élék...

Hors ligne

 

#5 26-11-2012 23:22:19

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

... en effet, Alagyaz est une chanson très populaire -
mais il y a aussi, de la même famille, "Djan Gülüm", très populaire (jadis...) -


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#6 26-11-2012 23:32:06

anuanu
@rmenaute
Réputation :   46 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

c'est ça?


Vay gülüm, can gülüm

http://www.youtube.com/watch?v=jvFIUZuvaVA

Hors ligne

 

#7 26-11-2012 23:44:52

Adic2010
@rmenaute

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Sinan Bey a écrit:

Après l'euthanasie du quotidien Haratch et la mort phtisique du bimensuel (ancien hebdo) Achkhar, il y a un petit poussin de canard qui vient de sortir son nez de sa coquille. Il s'appelle Alakyaz.
Il veut s'occuper de la culture arménienne, en 4 pages mensuelles et virtuelles.
C'est très bien.
Mais son nom déjà n'est pas ... arménien. C'est une déformation turquifiée du mont Aragadz, l'autre sommité des montagnes d'Arménie, après Ararat.
Et puis, il n'y a pas un mot en arménien, je veux dire écrit en alphabet arménien, puisqu'on y parle du Khach.

Et surtout - ô abomination !: Alakyaz y est présenté selon l'orthographe traître imposée par les bolcheviks ... mais avec la prononciation à l'occidentale ...

Quant à la présentation graphique: caractères typographiques s'approchant de ceux de votre déclaration des impôts ... Bonne lecture!

C'est une façon de ressentir et de voir les choses.

Cependant Alakyaz est un nom qui existe dans la réalité arménienne - si imparfaite soit-elle : http://www.google.com/search?q=Ա& … tQaaroCYAQ

...et Alakyaz mēme a un député : http://www.parliament.am/deputies.php?s … p;lang=arm

Pour l'orthographe, certes c'est un débat de fond mais qui ne semble pas trop importuner l'Académie des Sciences ou l'Université d'Érévan. En tout cas, please, SVP, ne soyons pas trop puristes ou traditionalistes en diaspora. Nous sommes assaillis de toute part par des (gros) problèmes plus urgents. Cela me rappelle un peu le débat sur le sexe des anges à Constantinople en 1453 ...ou encore certains Arméniens de Pologne au moment de la Contre-Réforme qui voulaient encore utiliser le Krapar dans les registres communautaires.

ALAKYAZ est un journal électronique par envoi e-mail. Son pdf est mis sur web par les NAM et je remercie sincèrement les NAM de le faire. L'Arménité entre dans la Modernité -technique, culturelle et diasporique : c'est possible de contribuer facilement à la rédaction à distance et c'est (trės) encourageant. J'y vois des possibilités d'Information historico-culturelle et citoyenne par e-mails ciblés en dehors du ghetto arméno-arménien.

Nil

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr_9informationcitoyenne/senat/04senatcarte01.JPG . http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_4/2_yevroba.JPG
#68

Dernière modification par Adic2010 (26-11-2012 23:47:53)


http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/turquie.JPG RUBRIQUE #85 . ANKARA~DIYANET~COJEP~PEJ ottomanisant-kémalisant L'ISLAM DE FRANCE ??

PENSONS À L'INFORMATION ARMÉNO-HISTORICO-CULTURELLE FRANCO-CITOYENNE FACE AUX RÉSEAUX TURCO-NÉGATIONNISTES EN FRANCE.

En ligne

 

#8 27-11-2012 00:08:55

Haytoug
Modérateur

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Tu minimises trop l'importance du problème de l'orthographe, Nil.

Si ça se trouve, c'est la seule et unique divergence fondamentale qui existe aujourd'hui, entre la Diaspora et la Mère Patrie.

La rectification, le retour aux sources qu'elle implique est certainement plus profond et essentiel que le rétablissement de l'hymne, du drapeau ou d'autres machins symboliques ou superficiels.

Mes propos n'ont rien à voir avec le nouveau journal en question. Car en Diaspora, toute publication arménienne est certes louable en soi, et on ne saurait être trop tatillon à cet égard. La langue arménienne étant devenue quant à elle une sorte de luxe, dans notre exil permanent.

Le problème et la solution de l'orthographe se situent en Arménie, laquelle est seule capable d'assurer la restauration, la sauvegarde et la pérennité de la langue arménienne. Dont la version originelle et authentique correspond à l'orthographe de Mesrob Mashdots, du Siècle d'Or et du krapar.


Voici un documentaire plutôt bien fait sur le sujet (en 7 segments) :

http://www.youtube.com/watch?v=7ebr5ZHU … sults_main




Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#9 27-11-2012 22:49:36

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Nil, pour l'orthographe, Haytoug a bien répondu - même à ma place.

Ce qui m'a révolté, c'est cette façon un peu bachi-bozouk d'approche vis-à-vis de notre patrimoine culturel.
Déjà, le choix de ce titre, disons ça passe. Mais pourquoi utiliser et pérenniser, dans la sphère arménienne-occidentale, par des Arméniens 'occidentaux' en plus, une orthographe qui était créée et imposée par les bolcheviks qui n'étaient même pas russes et qui voulaient broyer toutes les nations dans un amalgame incolore internationaliste - ceux mêmes qui ont offert, entre autres, notre Montagne Sacrée, Ararat, à des voyous assassins ... (les trucs)

Tu cites l'Académie des Sciences et l'Université d'Erevan: je dis, honte à ses membres qui, par confort personnel et une arrogance idiote, perpétuent la traîtrise ...

ps:
Il serait très simple pour l'équipe de l'ex-Achkhar d'écrire Alakiaz (et pas à la truque: alakYaz), et en caractères arméniens: Ալագեազ, et non pas ce bâtard de ԱլագՅազ ...
D'ailleurs, il n'est jamais trop tard pour rectifier. Errare humanum est ... etc.

PS-bis:
On peut me reprocher un puritanisme déplacé et inutile, et comparer mon comportement à de querelles byzantines, car il y aurait des choses plus importantes.
Quelles sont ces choses plus importantes, Nil ? Construire par exemple des écoles (en France) en dépensant des millions d'euros pour le bâtiment, où l'on enseigne à peine la langue arménienne, et où les profs sont payés une misère ... ?

Nous avons tout perdu, Nil, TOUT. Les habitants de nos terres millénaires, et aussi nos terres, et les monuments séculaires, voire millénaires qu'y se trouvaient en pierre et en chair (parchemins), tous anéantis. On a même effacé et falsifié notre Histoire.
La SEULE chose qui nous reste à nous, c'est notre LANGUE avec son alphabet magnifiant - et nous la massacrons et anéantissons nous-mêmes ...
NON, JE ne serai pas parmi ces criminels !
Même si je serai le dernier des Mohigans (je suis Mamigonian ...)

PLEASE, Nil, je crois et je suppose que tu as un mot à dire dans cette création. Une (petite) correction n'est jamais trop tard, et ne causerait aucun problème. Vous serez gagnants.
Alakiaz avec I en français, et Yétch en arménien.
D'avance MERCI.


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#10 28-11-2012 08:06:30

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

ALAKIAZ ! c'est ainsi et pas autrement.

Sinan tu a raison, notre alphabet est la plus grande richesse que nous possédions actuellement. L'académisme des années soviétiques n'était pas scientifique mais crassement politique, centralisé et éminemment imbécile, il suffit de relire certains des ouvrages imprimés lors de cette période pour comprendre la campagne de russification qui a pollué l'édition arménienne.

Les exemples sont légions, l'un des plus terribles étant les traductions des classiques européens traduit du russe à l'arménien alors que les traductions existaient déjà, faites à Bolis, Venise, Vienne? Lire Sue ou Shakespeare traduit du français ou de l'anglais à l'arménien est savoureux alors que la reproduction des mauvaises traductions russes en arménien est absurde et indigeste

Autre exemple pour les éditions des auteurs comme Raffi, Alishan, Abovian, puis plus tard Komitas, les éditions des années soviet en Arménie se révèlent faussées, on peut les comparer librement aujourd'hui aux manuscrits originaux des auteurs arméniens. La transcription est tout simplement estropiée, détournant le sens même de l'expression littéraire et sensible de l'écrivain : paragraphes et strophes sont plus ou moins fidèles, parfois rejustifiés arbitrairement, les sauts de lignes sont supprimés créant des paragraphes artificiels, c'est n'importe quoi !

L'alphabet arménien est un code inventé il y a plusieurs siècles, une mathématique alphabétique stratégique. Ses altérations conduisent à des barbarismes linguistiques qui eux-mêmes génèrent à terme des postures sociales et psychiques qui à force, restructurent l'esprit de la nation arménienne.

Dernière modification par varouj (28-11-2012 11:02:29)

Hors ligne

 

#11 29-11-2012 22:29:45

Adic2010
@rmenaute

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Sinan Bey a écrit:

Nil, pour l'orthographe, Haytoug a bien répondu - même à ma place.

Ce qui m'a révolté, c'est cette façon un peu bachi-bozouk d'approche vis-à-vis de notre patrimoine culturel.
Déjà, le choix de ce titre, disons ça passe. Mais pourquoi utiliser et pérenniser, dans la sphère arménienne-occidentale, par des Arméniens 'occidentaux' en plus, une orthographe qui était créée et imposée par les bolcheviks qui n'étaient même pas russes et qui voulaient broyer toutes les nations dans un amalgame incolore internationaliste - ceux mêmes qui ont offert, entre autres, notre Montagne Sacrée, Ararat, à des voyous assassins ... (les trucs)

Tu cites l'Académie des Sciences et l'Université d'Erevan: je dis, honte à ses membres qui, par confort personnel et une arrogance idiote, perpétuent la traîtrise ...

ps:
Il serait très simple pour l'équipe de l'ex-Achkhar d'écrire Alakiaz (et pas à la truque: alakYaz), et en caractères arméniens: Ալագեազ, et non pas ce bâtard de ԱլագՅազ ...
D'ailleurs, il n'est jamais trop tard pour rectifier. Errare humanum est ... etc.

PS-bis:
On peut me reprocher un puritanisme déplacé et inutile, et comparer mon comportement à de querelles byzantines, car il y aurait des choses plus importantes.
Quelles sont ces choses plus importantes, Nil ? Construire par exemple des écoles (en France) en dépensant des millions d'euros pour le bâtiment, où l'on enseigne à peine la langue arménienne, et où les profs sont payés une misère ... ?

Nous avons tout perdu, Nil, TOUT. Les habitants de nos terres millénaires, et aussi nos terres, et les monuments séculaires, voire millénaires qu'y se trouvaient en pierre et en chair (parchemins), tous anéantis. On a même effacé et falsifié notre Histoire.
La SEULE chose qui nous reste à nous, c'est notre LANGUE avec son alphabet magnifiant - et nous la massacrons et anéantissons nous-mêmes ...
NON, JE ne serai pas parmi ces criminels !
Même si je serai le dernier des Mohigans (je suis Mamigonian ...)

PLEASE, Nil, je crois et je suppose que tu as un mot à dire dans cette création. Une (petite) correction n'est jamais trop tard, et ne causerait aucun problème. Vous serez gagnants.
Alakiaz avec I en français, et Yétch en arménien.
D'avance MERCI.

On est bien loin du débat avec réflexion et sereinité sur l'orthographe, sur l'héritage mesrovbien face à nos différentes réalités historiques successives. On n'est pas capable d'avoir un recul minimum nécessaire. Je suis attristé, désolé mais on est en plein psychodrame, en pleine décomposition, ça part dans tous les sens et nous sommes très-très loin du débat linguistique sur l'orthographe.  roll

Pour cette dernière, je dois dire, en tant que Arménien gaulois vivant ou non en dehors de l'Hexagone, mais n'ayant pas été dans une école arménienne, j'apprécie beaucoup que l'on puisse écrire l'arménien comme on le prononce et que l'on écrive toujours avec des "Հ" en début de mot et ne pas pas se creuser la tête si c'est avec un "Յ" ou non. Je pense que c'est le cas pour un (très-très) grand nombre de personnes de la diaspora.

Je peux aussi comprendre un attachement psycho-affectif de certains ("ayant TOUT perdu") l'évoquant au niveau de la pensée avec sa structure culturelle et même mentale. Pourquoi pas ? On pourrait (éventuellement) l'aborder avec analyse, réflexion et sérénité. C'est pourquoi j'ai signalé une pétition à signer en page d'accueil du site Adic et en page intérieure. Mais sincèrement, personnellement ce n'est pas ma priorité sachant les problèmes en urgence.

Surtout envoyer des anathèmes, des condamnations aux "traitres", ne régleront pas ces problèmes en urgence. Ce n'est plus une querelle habituelle d'Anciens et de Modernes. Ce n'est pas non plus une question d'évoluer dans la cité ou de rester dans sa tour d'ivoire. C'est très fort de café, please, Sinan  oh la la, où allons-nous ?   lol   lol   ...on dirait que l'on réagit à un blasphème à l'encontre d'un tabou dogmatique.   hmm

Tout y passe  roll  ...jusqu'aux vieux démons, jusqu'aux bolchéviques qui ont offert aux Turcs notre Montagne sacrée ? On est toujours en pleine bouillie arméno-arménienne post-génocidaire, destructurée et destructurante de l'époque ? ...sans réfléchir aux phénomènes de causes à effets ? ...sans penser que la révolte armée de février 1921 contre le nouveau pouvoir arméno-soviétique en place depuis fin novembre 1920, a braqué politico-stratégiquement les Soviets de Moscou contre les Hays au Caucase ? Haytoug l'a bien compris et ressenti en allant au Karabagh, en pleine réalité du terrain. Haytoug a compris que dans des conditions critiques, on ne peut pas se permettre le luxe d'aller à l'encontre des Russes (qu'ils soient blancs, rouges ou autres). Je n'ai pu que me réjouir de la bonne évolution de Haytoug, c'est encourageant. Je ne manque pas de le remercier et le féliciter de nouveau.

Tout ça pour dire que l'on apprend à FAIRE AVEC  neutral  et personnellement, je fais avec l'orthographe simplifiée des livres imprimés en Arménie actuelle ou de l'époque soviétique : comme beaucoup d'autres en Arménie ou ailleurs -en étant beaucoup plus compétents et impliqués dans la culture arménienne que moi.

Je ferai passer le message d'écrire le titre Ալագեազ ...peut-être le message sera entendu, mais s'il ne l'est pas, ce n'est pas si grave, cela ne veut pas dire que les rédacteurs de Ալագյազ (*1) sont des "traitres" ou qu'ils se comportent comme des "bachi-bozouks" au niveau de notre patrimoine culturel que l'on veut protéger des "crimes" et des "batards ...massacrant notre langue".  Vues les urgences d'adapter l'Arménité à la Modernité sachant l'assimilation galopante (et pouvoir y faire face), l'orthographe est vraiment au niveau de l'écume des vagues, au niveau des reflets de la neige qui recouvre l'iceberg.

Par contre, s'il y ait une priorité (très-très) importante de la structuration de la pensée culturelle, au niveau du mental, Sinan, ce serait plutôt de traduire et de publier en arménien les textes de psycho-sociologie par Janine Altounian et de psychanalyse sur les conséquences du déni par la psychanalyste Hélène Piralian-Simonyan. Là Sinan, ce serait effectivement, une occasion de faire ce travail restructurant en profondeur avec notre orthographe traditionnelle : prendre le taureau par les cornes et ne plus s'en tenir à la partie visible de l'iceberg dont une section est la littérature arménienne. Personne ne t'empêchera de le faire et même tu pourras envoyer tes traductions en notre orthographe au journal Ալագեազ / Ալագյազ. (*2)    wink

Car avec ce qui se passe actuellement en Syrie, il y aura un afflux d'Arméniens qui vont arriver du Moyen-Orient, des Hays qui ont grandi dans une société orientale et arméno-communautaire. A part les traumas de la guerre civile, il y aura un décalage sociologique et culturel avec la société française. Les mécanismes internes étudiés par Altounian et Priralian vont rapidement monter à la surface et surgir en force.  sad   Il y a un risque à ces nouveaux arrivés de vouloir s'éloigner de la communauté vers une assimilation ressentie comme salutaire. Ou bien ce risque peut aller dans le sens contraire, dans un repli arméno-arménien traditionnaliste jusqu'à un enfermement dogmatique puriste : les deux cas contraires étant toujours en trompe l'oeil et peu constructifs.

Bonne continuation.  Nil.

(*1) : Ալագեազ - Ալագյազ ??  -   Ալագյազ - Ալագեազ ??  -  ԱԼԱԳԵԱԶ - ԱԼԱԳՅԱԶ ??  -  ԱԼԱԳՅԱԶ - ԱԼԱԳԵԱԶ ??  -  Ալագյազ ԱԼԱԳԵԱԶ Ալագյազ ??  -  Ալագեազ ԱԼԱԳՅԱԶ Ալագեազ ??  -  ԱԼԱԳԵԱԶ  Ալագյազ  ԱԼԱԳԵԱԶ ??  -  ԱԼԱԳՅԱԶ  Ալագեազ  ԱԼԱԳՅԱԶ ??  -

(*2) - Tu peux toujours commencer à numériser et corriger ces textes scannés existants d'Hélène Piralian publiés en Arménie, il y a 20 ans : http://www.globalarmenianheritage-adic. … 0liste.htm   big_smile   big_smile
#321

Dernière modification par Adic2010 (30-11-2012 12:38:34)


http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/turquie.JPG RUBRIQUE #85 . ANKARA~DIYANET~COJEP~PEJ ottomanisant-kémalisant L'ISLAM DE FRANCE ??

PENSONS À L'INFORMATION ARMÉNO-HISTORICO-CULTURELLE FRANCO-CITOYENNE FACE AUX RÉSEAUX TURCO-NÉGATIONNISTES EN FRANCE.

En ligne

 

#12 30-11-2012 15:24:40

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

... attention, Nil: j'ai dit (et je répète) bolchevique et non pas russe -
il ne faut pas mélanger les deux -
d'ailleurs, je n'ai même pas dit 'soviétique' qui est proche du 'russe' mais ce n'est pas tout à fait la même chose -

ps: quant à l'imbécillité des 'dirigeants' arméniens qui siégeaient à Tiflis dans les années 1917-1920 - je n'ai à rien sauf une révolté impuissante:
imaginer que ces jobards interdisaient à Antranig de punir les soldats déserteurs (lesquels pouvaient quitter leur poste en riant au nez de leur général ..) et qui ont permis aux trucs défaits à reconquérir l'Arménie occidentale ...

les bolcheviques internationalistes se fichaient peu de l'Arménie, comme autant de la Russie - ce qui les interessait c'était la Révolution mondiale ... et la dictature du prolétariat alias de Lénine et consorts ...

Je ne suis pas contre les Russes, bien au contraire - dans les circonstances actuelles, ce sont nos seuls garants d'existence, russes orthodoxes ou soviétiques ou même athées - mais pas les 'bolcheviques' de Lénine ...


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#13 30-11-2012 15:47:30

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

... si je m'exprime POUR l'orthographe avec véhémence, c'est parce qu'elle est ESSENTIELLE pour la survie de notre Nation, et le comportement des 'scientifiques' ou 'académiciens' ex-soviétiques n'a rien de réflexion scientifique ou académique - c'est tout simplement de l'arrogance (allant jusqu'à trahir les vraies valeurs arméniennes), et parce qu'ils ne veulent pas se donner la peine de 'ré-apprendre', et pourtant, ce n'est pas aussi difficile que ça: il y a des dizaines et dizaines de personnalités (intellectuels etc) qui se sont déjà mises à l'oeuvre pour ré-introduire l'orthographe d'origine et propre à notre nation d'Arménie - nous ne sommes des 'pochas' -


ps: quant à la 'simplification': alors là, c'est le chaos total - car, la majorité des Arméniens 'occidentaux' prononcent Ta et Tho (par exemple) de la même manière, tandis que ceux de la République d'Arménie les prononcent Da et Tho avec une différence bien soulignée.
Ainsi: tetoum (courgette) et Thethou (acide) sont prononcé de la même manière par les Arméniens de la diaspora (sauf ceux qui viennent de la Terre millénaire) -
tandis que les Arméniens 'orientaux' les prononcent assez distinctement: Dedoum et Thethou -

alors, rien que pour ce petit exemple: si l'on suivait l'orthographe selon la prononciation des ignares incultes, il fallait écrire
Thethoum (en éliminant Ta qui est Da pour les 'orientaux') ou Dedoum ...
et ainsi, des milliers de mots ...

ps:
l'orthographe arménienne ne présente aucune difficulté pour ceux qui viennent du Pays, et pour ceux qui sont nés hors du Pays, ils apprennent déjà l'arménien mot à mot (quand ils apprennent - mais à quoi sert l'arménien, d'ailleurs ? ... )
Moi, à 10 ans, quand j'ai commencé à apprendre l'arménien, j'ai maîtrisé l'orthographe en moins d'un an;
à la fin de la première année, je  n'avais plus de fautes d'orthographe (ou presque) -
et pourtant, je n'étais pas un génie !
(je le suis devenu après ......)

l'orthographe arménienne est rien par rapport au français (mon Dieux, 40.000 façons d'écrire O ou é ...), et même par rapport à l'allemand, sans parler de l'anglais ...

(mais je prêche dans le désert ...)


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#14 30-11-2012 15:52:21

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

... les psychoanalyses d'Altounian ou de Piralian ?

tout en respectant bcp ces deux chercheures, je dis franchement que je n'aime pas toutes ces approches, et je déteste Freud et cie, les ayant étudiés un peu (jadis, cours obligatoire!) -
mais, respect devant l'immense savoir du 'docteur' et de son acolyte gaulois, un certain Lacan ...
là, c'est une question de goût -


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#15 30-11-2012 15:56:22

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

.... " Je ferai passer le message d'écrire le titre Ալագեազ ...peut-être le message sera entendu, mais s'il ne l'est pas, ce n'est pas si grave ... "

grave ou pas grave: s'ils ne donnent pas suite, tant pis pour eux ...
mais qu'ils ne se plaignent pas que les 'Arméniens' ne savent pas encourager la culture etc. ...


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#16 30-11-2012 15:59:26

Haytoug
Modérateur

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Le problème avec ce débat, c'est qu'il est trop "codé", et contient trop de sous-entendus, ou de contenu latent...

Essayons d'être plus clair.

Sinan Bey, il est vrai que les Arméniens du Caucase ont fait faux bond à Antranig, en Arménie Occidentale.

Par contre, si nous avons perdu notamment l'Ararat, c'est parce que les dirigeants de l'époque ont misé sur l'Occident, sur l'Europe et les USA. Si, au contraire, ils avaient adhéré au Soviétisme un peu plus rapidement, il est fort probable que nous aurions gardé au moins Gars et Ardahan. Et nous n'aurions pas eu le problème de l'Artsakh.


Tout cela étant dit, "évolution" ou pas (car en fait, j'avais compris en tout temps que le destin de l'Arménie passe par les Russes), je crois avoir distinctement déclaré ci-dessus que, pour ce qui est de l'orthographe, c'est un des rare sujets sur lequel il ne peut y avoir de "compromis". C'est aussi l'un des rares domaines où c'est l'Arménie qui doit faire un effort, dont elle est redevable à l'égard de la nation.



Haytoug


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#17 30-11-2012 16:08:15

Sinan Bey
@rmenaute
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

"... Tout cela étant dit, "évolution" ou pas (car en fait, j'avais compris en tout temps que le destin de l'Arménie passe par les Russes), je crois avoir distinctement déclaré ci-dessus que, pour ce qui est de l'orthographe, c'est un des rare sujets sur lequel il ne peut y avoir de "compromis". C'est aussi l'un des rares domaines où c'est l'Arménie qui doit faire un effort, dont elle est redevable à l'égard de la nation. "

Merci pour cette conclusion qui représente l'essentiel de tout mon bla-bla d'en haut.
L'essentiel c'est cela. Le reste, c'est du blabla.

ps:
mais je crains que j'ai (un peu) énervé notre cher ami Nil -
je présente toutes mes excuses, et je me mets à la pénitence:
sevrage ... pendant 40 jours ...


«Սահման քաջաց՝ զէնն իւրեանց, որքան հատանէ՝ այնքան ունի» - Տիգրան Մեծ

Hors ligne

 

#18 30-11-2012 16:12:55

Haytoug
Modérateur

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

dans ton cas, cher Moussadaghtsi (à moins que je ne me trompe...),
bien sûr que ça va être "40 jours" !

Mais bon, allez, 40 heures devraient te suffire... պօլ-պօլ...


Haytoug


P.S. Heureusement que tu n'as pas dit 31 jours... lol(-ig)


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#19 30-11-2012 18:24:07

Adic2010
@rmenaute

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Haytoug a écrit:

Par contre, si nous avons perdu notamment l'Ararat, c'est parce que les dirigeants de l'époque ont misé sur l'Occident, sur l'Europe et les USA. Si, au contraire, ils avaient adhéré au Soviétisme un peu plus rapidement, il est fort probable que nous aurions gardé au moins Gars et Ardahan. Et nous n'aurions pas eu le problème de l'Artsakh.

C'est ce que j'avais entendu à la JAF, à l'UCFAF et aux USA dans les milieux non FRA. Je ne sais pas encore pour ici en Allemagne. Les Hays de Berlin étant d'Arménie, d'Iran ou de Turquie, la conversation n'y est pas encore venue. Peut-être, est-ce là un sujet qui leur est dépassé, démodé ou bien cela leur est connu et évident comme réalité ?

Il sera intéressant de voir un jour de plus près l'historiographie des évènements de cette période : http://www.globalarmenianheritage-adic. … blique.htm   Il y a maintenant ՊԱՏՄԱ-ԲԱՆԱՍԻՐԱԿԱՆ ՀԱՆԴԵՍ sur web et on peut y faire des recherches appronfondies.

http://www.globalarmenianheritage-adic. … atsian.htm

Nil

http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/images_6/20_armeerouge1920erevan.JPG
#386

Dernière modification par Adic2010 (30-11-2012 18:25:28)


http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/turquie.JPG RUBRIQUE #85 . ANKARA~DIYANET~COJEP~PEJ ottomanisant-kémalisant L'ISLAM DE FRANCE ??

PENSONS À L'INFORMATION ARMÉNO-HISTORICO-CULTURELLE FRANCO-CITOYENNE FACE AUX RÉSEAUX TURCO-NÉGATIONNISTES EN FRANCE.

En ligne

 

#20 30-11-2012 19:58:07

Adic2010
@rmenaute

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Sinan Bey a écrit:

... si je m'exprime POUR l'orthographe avec véhémence, c'est parce qu'elle est ESSENTIELLE pour la survie de notre Nation.

Pour notre nation en Arménie ou en diaspora ? Pour l'Arménie, je ne peux pas me prononcer.

Mais pour la diaspora, je trouve cela démesuré, très inapproprié à la réalité diasporique où les écoles manquent déjà. Et surtout je trouve cela très inexact pédagogiquement. On peut écrire et enseigner avec l'ancienne orthographe digne de l'Age d'or, de notre kerapar, etc, etc... mais si psycho-psychiquement on trimbale des dogmatismes, des tabous, des raccourcis réducteurs et si on veut en plus en ignorer les causes tout en les banalisant (comme certains bolchéviques ont pu le faire à leur époque), les jeunes d'aujourd'hui n'auront pas du tout envie de parler arménien. Je peux le dire : les exemples autour de chacun de nous ne manquent pas déjà pour notre propre génération.

Pour les "bolchéviques arméniens", il serait bon de voir d'un peu plus près leur historiographie :
- http://www.globalarmenianheritage-adic. … _debut.htm
- http://www.globalarmenianheritage-adic. … /liste.htm
- http://www.globalarmenianheritage-adic. … in/b00.htm
- http://www.globalarmenianheritage-adic. … _0rssa.htm
en ayant la possibilité d'avoir aussi des historiens en dehors de l'école soviétique grâce aux numéros de ՊԱՏՄԱ-ԲԱՆԱՍԻՐԱԿԱՆ ՀԱՆԴԵՍ des 20 dernières années.

Il est important d'éviter d'alimenter notre bouillie arménienne par la politique. Le débat de la survie de notre nation est dans la transmissibilité de notre culture, de notre langue et ce ne pourra pas se faire que dans une bonne et saine pédagogie tenant compte des réalités psycho-sociologiques passées. L'orthographe est vraiment au niveau de l'écume des vagues, au niveau des reflets de la neige qui recouvre l'iceberg.

Nil

- 'Thread' faisant partie de la rubrique : ARMÉNOLOGIE APPLIQUÉE . ՀԱՅԱԳԻՏՈՒԹՅՈՒՆ  (#16)

- Thread faisant partie de la rubrique : FRANCE FRANCOPHONE-MULTI.CULTURELLE-EN ENSEIGNEMENT & ARMÉNITÉ (#22)

#407

Dernière modification par Adic2010 (02-08-2016 01:58:21)


http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/flags/turquie.JPG RUBRIQUE #85 . ANKARA~DIYANET~COJEP~PEJ ottomanisant-kémalisant L'ISLAM DE FRANCE ??

PENSONS À L'INFORMATION ARMÉNO-HISTORICO-CULTURELLE FRANCO-CITOYENNE FACE AUX RÉSEAUX TURCO-NÉGATIONNISTES EN FRANCE.

En ligne

 

#21 30-11-2012 20:09:34

Arsène
Modérateur
Réputation :   

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Je n'ai aucune qualité ni compétence pour discuter sur ce sujet, mais faut-il considérer la langue arménienne comme une langue morte ?
Relevé pour vous :
La langue morte est celle qui est complète. Dans la mesure où elle est complète, elle ne peut plus évoluer, et tout ce qui lui est extérieur dans l'horizon linguistique est le fruit d'une dérivation illogique ......
voir cette argumentation http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&a … t=18842656.

Hors ligne

 

#22 30-11-2012 20:24:17

Haytoug
Modérateur

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

Très joli, l'"l'écume des vagues", Nil. Ça évoque un livre de Vian, tiens...

Mais voilà, il y a là un profond illogisme (pas chez Vian, où c'est normal et voulu, mais dans tes propos).

L'orthographe originelle arménienne n'a été sauvegardée qu'en Diaspora, alors qu'elle a été sciemment détruite en Arménie. Cette composante de notre nation (laquelle est unique, soit-dit en passant, ta question "Pour notre nation en Arménie ou en diaspora ?" étant une autre perle), cette composante, disé-je, n'existe de manière significative et viable qu'en Diaspora, exclusivement, et ce, même dans l'état peu reluisant où celle-ci se trouve aujourd'hui. Ceux qui, en Arménie, veulent l'y rétablir, ont de la difficulté à l'utiliser correctement.

Cette orthographe devra donc être rapatrié, à partir de la Diaspora. C'est le seul processus de résurrection possible, en la matière.

Or, dans les bleds hors-Arménie concernés, il ne reste plus qu'une ou deux générations qui pouraient encore se charger de cette importante mission.


Haytoug



(Chère Arsène, la langue arménienne, en Diaspora, n'est pas encore morte, mais elle est moridonde.).


haytougchamlian.blog
                                    Blog H_Facebook

Hors ligne

 

#23 30-11-2012 21:05:00

Louise
Membre certifié
Réputation :   55 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

En France nous n'avons pas eu beaucoup d'écoles arméniennes, mais nos compatriotes qui étaient au Liban, en Syrie ont eu la chance d'avoir des écoles arméniennes et de recevoir une instruction arménienne.

Hors ligne

 

#24 30-11-2012 21:58:01

varouj
@rmenaute
Réputation :   52 

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

La langue arménienne est vivante globalement en orient et en occident puisque les milieux lettrés des 2 formes expressives continuent d'inventer et traduire des mots nouveaux. Malheureusement les milieux non lettrés d'Arménie, les politiciens en première ligne, introduisent des incohérences et des barbarismes à la pelle, des mots occidentaux prononcés à la russe car à Moscou les barbarismes occidentaux sont légions, l'anglais étant en train de supplanter le français, héritage des tsars? Bref nous sommes plus fidèles à l'esprit de Machtots en sachant bien l'arménien occidental, variante parfaite du Krapar, l'arménien oriental étant une variante imparfaite de l'occidental.

Néanmoins et pour être arménophophe complet nous devons donc parler arménien au minimum 2 fois !

Dernière modification par varouj (30-11-2012 22:48:54)

Hors ligne

 

#25 01-12-2012 20:28:43

lenajan2
@rmenaute

Re: Naissance d'un nouveau journal: Alakyaz

la jeune génération en Arménie est encore proche de la tradition malgré tout, ils arrivent à intégrer le grapar dans des chansons super modernes smile http://www.youtube.com/watch?v=0syTeqk9Hes


գողը գողից գողացաւ, Աստուած տեսաւ, զարմացաւ :

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© Nouvelles d'Arménie Magazine / www.armenews.com -